13 Juin

Manifestacion contra la reforma del collègi

 

Après la grève du 19 mai, les professeurs se sont de nouveau mobilisés jeudi dernier contre la nouvelle réforme du collège. Même si les textes qui concrétisent la réforme ont déjà été publiés au Journal officiel, l’intersyndicale qui a appelé à la grève ne veut pas pour autant arrêter le combat. La ministre de l’éducation Najat Vallaud-Belkacem a dit entendre « les inquiétudes qui s’expriment » . Elle fait savoir que sa « porte est toujours ouverte pour discuter des modalités d’application de cette réforme (…) Il y a encore des malentendus, de la pédagogie à faire, des gages à apporter pour rassurer sur le fait qu’ils (les professeurs) pourront à la rentrée 2016 mettre en oeuvre cette réforme dans de bonnes conditions ».

Côté occitan, on reste toujours mobilisés. Au cœur du problème : la possible disparition de l’option d’occitan et le risque que l’enseignement de la langue ne soit noyé dans les nouveaux EPI : les enseignements pratiques interdisciplinaires, un ensemble de 8 thématiques qui comprend les langues dites régionales. Considéré jusqu’à présent comme une matière, au même titre que les mathématiques ou l’histoire-géographie, l’enseignement de l’occitan se retrouve désormais dans une liste de huit EPI qui s’étudieront dans leur ensemble deux heures par semaine entre la 5e et la 3e.

Une situation dramatique pour beaucoup. La Fédération des Enseignants de Langue et Culture d’Oc s’est très vite mobilisée avec la mise en ligne d’une pétition et l’envoi de lettres au ministère. Une situation également dénoncée par le Partit Occitan. Dans un communiqué, il a demandé aux parlementaires « d’intervenir pour donner un véritable statut à l’enseignement des langues régionales ».

Lors de la manifestation de jeudi dernier, à Montpellier, les défenseurs de l’occitan, du latin, du grec ou encore de l’allemand au collège étaient tous unis et ont fait entendre leur voix. Une équipe du Jornalet était sur place.


Manifestacion contra la reforma del collègi… par france3midipyrenees

Sirine Tijani