04 Fév

Joconde se visite en occitan

Joconde, c’est le portail des collections des musées de France. Au cours de l’année 2013, son site internet a reçu plus de 830 000 visites, engendré 52 millions de recherches, 13 millions d’images consultées et 1,3 million de pages lues. C’est dire. Depuis le 27 janvier, il est même possible de profiter de ces collections en mode plein écran et…en occitan. Des oeuvres de tous les musées d’Occitanie et de France, 300 000 notices en occitan et illustrées.

L’initiative vient de la Ministre de Culture Aurélie Filippetti passablement en vue lors du débat sur la charte européenne des langues régionales. Une Ministre de la culture qui a fait part lors d’une interview à France Télévisions et à L’Express de sa volonté d’accentuer la présence des langues régionales à France 3 et sur les réseaux numériques. C’est chose faite avec ce site JocondeLab, consultable gratuitement, dans 14 langues, dont le breton, le basque, le catalan et l’occitan. Les Corses ne seront pas contents.

Il est entre autres possible d’effectuer des recherches par artistes, par oeuvre ou par musée. L’oeuvre est ainsi décryptée, décrite, ré exposée. Ainsi Leonard de Vinci :

Leonardo da Vinciimage001

Sorgent : Wikipedia

Leonardo di ser Piero da Vinci, correntament sonat Leonardo da Vinci, nascut a Vinci lo 15 d’abril de 1452 e mòrt a Amboise lo 2 de mai de 1519, foguèt un pintor florentin. Èra un òme d’esperit, a l’encòp artista, scientific, engenhaire, inventor, anatomista, escalpraire, arquitècte, urbanista, botanista, musician, poèta, filosòf e escrivan. Leonardo foguèt escolan del famós pintor florentin Andrea del Verrocchio. Las seunas primièras òbras importantas foguèron realizadas al servici del duc Loís Maria Sforza a Milan.

Le site se veut participatif et vous propose d’en enrichir les contenus. On peut ainsi ajouter des mots-clés dans un champ de saisie ou décrire directement une oeuvre. « Dans la continuité de la politique des usages numériques lancée à l’occasion de l’Automne numérique, ce projet apporte une contribution significative à la diversité linguistique en s’appuyant sur les données multilingues de Wikipedia« , dit la ministre. Une expérimentation qui pourrait se renouveler pour d’autres sites et portails internet à vocation patrimoniale.

Benoît Roux

© photos site JocondeLab