20 Nov

Ny’òc : l’occitan in New-York

Visuel de la journée du samedi 23 novembre au Poet House de New-York

Visuel de la journée du samedi 23 novembre au Poet House de New-York

La poésie des Troubadours et des auteurs occitans contemporains traverse l’Atlantique ce samedi 23 novembre pour une création exceptionnelle au Poets House de New-York. Une nouvelle performance vidéo-musicale signée Joan Francés Tisner.

A l’origine de ce projet un peu fou, une rencontre à l’Estivada de Rodez en 2012. Dans les allées du festival, Joan Françés Tisner fait la connaissance de Nicole Peyrafitte et de Pierre Joris. Outre le fait qu’ils soient respectivement originaires de Luchon pour l’une et poète luxembourgeois pour l’autre, le couple vit à New-York. Et de fial en gulha, l’idée de porter un bout de poésie occitane jusqu’à Manhattan fini par germer. En avril dernier, Joan Francés Tisner s’envole donc pour 10 jours de répétition et de repérage sur place aux Etats-Unis. « J’y étais allé dans les années 80, et je trouve que la ville à changé. Elle est plus accueillante » précise Joan Françés Tisner. « Ce qui est très étonnant, c’est le degré de connaissance et d’ouverture des américains concernant les Troubadours. Ils résonnent sans clichés et c’est franchement agréable ne de pas avoir à se justifier, à New-York, sur le choix de parler occitan ou de chanter les Troubadours, alors qu’en France… ».

Joan Françés Tisner, Jakes Aymonino et Nicole Peyraffite en répétition pour la création "Ny'oc" © Domenja Lekuona

Joan Françés Tisner, Jakes Aymonino et Nicole Peyraffite en répétition pour la création « Ny’oc » © Domenja Lekuona

7 mois plus tard, c’est un « Ny’òc Trobardors Performance » : une création vidéo originale mêlant musique et poésie occitane du XIème siècle à nos jours qui sera donnée ce samedi 23 novembre au prestigieux Manhattan Poets House de New-York. Rien d’autre qu’une des plus grandes bibliothèques dédiée à la poésie aux Etats-Unis. Des vers des Trobadors à ceux de Manciet en passant par Max Rouquette, Marcelle Delpastre, Mistral, Serge Javaloyès ou encore Aurélia Lassaque, la création devrait permettre au public New-yorkais d’entrer plus directement encore en contact avec la littérature occitane grâce à un dispositif permettant de suivre et d’interagir avec le spectacle depuis une tablette numérique ou un smartphone.

«  A Symposium on Occitan Poetry » voilà le thème de cette journée du 23 novembre qui s’achèvera par la création de Joan Françés Tisner accompagné de Jakes Aymonino, Domenja Lekuona, Pierre Joris, and Nicole Peyrafitte sur scène.

Mais avant cela, c’est un programme tot en oc qui attend les New-yorkais : Conférence sur la langue et la culture occitane avec Alem-Surre Garcia, et un… Gascon Dinner préparé par la maison D’Artagnan.

Clément Alet et Benoit Roux