18 Nov

Un ofici public per l’occitan

Mercredi 13 novembre, une délégation occitane s’est rendue au Ministère de l’Education pour parler de la création de l’Office Public pour la Langue Occitane (OPLO). David Grosclaude (Aquitaine), Guilhèm Latrubesse (Midi-Pyrénées) et Marcel Matèu (Languedoc-Roussillon) ont donc été reçus par un représentant du ministère de l’Education et un autre du ministère de la Culture.

L’OPLO qui regroupe 5 régions occitanes (Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes et Limousin) définira les principales lignes d’une politique publique en faveur de l’occitan. Il coordonnera les politiques inter-régionales,  notamment en matière d’enseignement. L’office a prévu de mutualiser environ le tiers du budget d’intervention des régions, celui qui est consacré à l’enseignement et à la formation. « Plutôt que d’avoir plusieurs interlocuteurs (un par région), l’Etat en aura donc un seul pour élaborer une politique linguistique » nous dit David Grosclaude.

Coma pel basc o pel breton

Ce type d’organisme existe déjà pour le breton et pour le basque. C’est d’ailleurs le modèle juridique basque (Groupement d’Intérêt Public) qui a été retenu par les Occitans. Des structures qui existent là-bas au niveau départemental et qui seront du niveau régional pour l’occitan.  « C’est la première fois que 5 régions vont travailler ensemble ».                    A côté de l’office, il y aura un comité consultatif composé des principales associations occitanes. Elles pourront ainsi être consultées régulièrement sur les projets mis en place par l’OPLO. Le budget sera seulement géré par l’office, puis distribué aux associations sur un volume qui restera le même.

Qu’ una participacion de l’Estat ?                                                                                                                                                                                                                                  

Les élus occitans attendent maintenant de connaître le niveau de participation de l’Etat. Chaque assemblée régionale votera cette création au printemps 2014. L’office devrait fonctionner dès l’été 2014 pour préparer les budgets inter-régionaux de 2015. On ne sait pas encore dans quelle ville occitane il s’établira. Mais il sera présent dans chaque région.

Benoît Roux

Interview de David Grosclaude réalisée le 13 novembre par France 3 National

OFFICE_OCCITAN par france3midipyrenees