22 Mai

Elections européennes et candidats occitans

 

Parlement Européen de Strasbourg © AFP

Parlement Européen de Strasbourg © AFP

L’Occitanie est principalement partagée en deux pour ces élections européennes. La circonscription Sud-Ouest rassemble les régions Midi-Pyrénées, Aquitaine et Languedoc-Roussillon. La circonscription Sud-Est, couvre elle le reste du territoire d’Oc avec les régions Provence et Rhône-Alpes principalement. C’est donc dans ces deux vastes zones, qui porteront le 25 mai prochain 23 des 74 eurodéputés français, que des candidats occitans se sont lancés dans la bataille.

Sud-Ouest : les moustaches occitanes de José Bové

C’est une tête qui n’est pas forcément connue, mais son engagement en faveur de l’occitan est réel. Régine Barthélémy est une avocate Montpelliéraine  qui a scolarisé ses quatre enfants en Calandreta. « La langue et la culture occitane font partie de ma vie » précise-t-elle dans sa profession de foi. Une évidence pour cette candidate qui n’est autre que la compagne d’un militant occitan infatigable, aujourd’hui à la tête de Calandreta : Jean-Louis Blenet. En 8ème place sur la liste, Régine Barthélemy représentera le Partit Occitan sur la liste Europe Ecologie de José Bové. Les Occitans renouent donc les liens avec leurs partenaires historiques pour ces européennes. « Ce sont des liens naturels avec José Bové ou Catherine Grèze », précise David Grosclaude, président du Partit Occitan. « Ils ont fait leur travail à Strasbourg concernant les langues, et puisque ce sont eux qui ont demandé une présence occitane sur leur liste, je ne vois pas pourquoi on aurait refusé. On partage de nombreux points de vue avec eux concernant l’Europe ». Mais dans la région Sud-Ouest, la cause occitane a également trouvé sa place au sein d’une autre liste qui se dit indépendante et soutenue par le P.N.O. le Parti Nationaliste Occitan. La liste s’intitule « Occitanie pour une Europe des Peuples, Occitania per una Euròpa dels Pòbles ». Nous avions consacré un reportage à cette liste menée par Martine Gros lors de l’Edicion Occitane du 26 avril dernier.


Edicion occitane du samedi 26 avril 2014 par france3midipyrenees

 

Sud-Est : « Régions et Peuples Solidaires »… tout seul.

Dans cette circonscription en revanche, à la différence du Sud-Ouest, les liens avec les Verts sont bel et bien rompus.  En tête de la liste « Régions et Peuples Solidaires », François Alfonsi ira seul dans la bataille européenne emmenant avec lui Anne-Marie Hautant du Partit Occitan, conseillère municipale à Orange et vice-présidente du Conseil Régional de Provence. La force de l’eurodéputé sortant François Alfonsi, c’est un remarquable bilan en faveur des langues et cultures régionales après 5 années passées à Strasbourg. L’élu corse est l’auteur d’un rapport sur les langues européennes menacées de disparition et la diversité linguistique au sein de l’Union européenne adopté par près de 90% des députés présents le 11 septembre dernier à Strasbourg.

Clément Alet