11 Mar

Lo Congrès

En décembre 2011, naissait officiellement « Lo Congrès permanent de la lenga occitana ». Cet organisme de régulation de la langue s’est donné pour mission première de rendre accessible à tous des outils linguistiques codifiés tout en respectant les variétés de la langue.

C’est chose faite en novembre 2012 avec le lancement du site locongres.org et la mise ne ligne du Dicod’Òc qui regroupe six dictionnaires de différents dialectes occitans. Depuis, le site s’est enrichi d’autres applications : un conjugueur (Verb’Òc), Top’Òc et Tèrm’Òc, des bases toponymique et terminologique ou encore Bibli’Òc, bibliographie linguistique occitane :  » Au bout d’un an, le site a une belle fréquentation puisque nous avons plus de 130 000 visites, note Benaset Dazeas, directeur du Congrès. Nous sommes contents de cette fréquentation surtout qu’elle est de qualité : les gens restent sur le site en moyenne jusqu’à 10 minutes. Donc le contenu les intéresse et répond à leur demande. » 

 

Un Conselh lingüistic e un Conselh deus usatgèrs

lo congrèsMais Lo Congrès, ce n’est pas seulement des applications sur internet, sur tablette et smartphone. C’est également une institution scientifique qui travaille au développement et à la codification de la langue occitane.

Lo Congrès veut surtout s’adresser à tous :  » Ce qui fait la qualité du Congrès, c’est le fait d’être un lieu d’échanges, de travail et de création, analyse Sèrgi Javaloyès, secrétaire du Congrès. La réussite du Congrès, c’est de faire se rencontrer des gens qui ne se rencontrent jamais et surtout de réussir à faire se parler les chercheurs et universitaires avec les gens qui utilisent la langue tous les jours « .

Un conseil linguistique, qui représente la communauté scientifique de toutes les régions occitanes, présidé par le professeur à l’Université de Toulouse-Le Mirail Patrick Sauzet, réalise un travail de vérification et de recherche. L’un des objectifs à terme est ainsi la création d’un dictionnaire occitan universel. Parallèlement, il existe aussi un conseil des usagers qui donne la parole aux utilisateurs.  » Les usagers sont tous ceux qui se servent de la langue et qui ont chaque jour des questions, des problèmes avec des choix, des choses qu’ils ne savent pas, qu’ils ne trouvent pas dans le dictionnaire ou alors des idées qui leur viennent et ils n’ont pas automatiquement la réponse « , explique Patrici Baccou, président du Conseil des Usagers.

 Las novetats del Congrès

Mais Lo Congrès n’en est qu’à ses débuts et est encore en phase de développement. Ainsi, une nouvelle version du site est en préparation avec de nouvelles applications : dictionnaire dans le sens occitan-français, Dicod’Òc historique avec notamment la mise en ligne du Trésor du Félibrige, développement du Verb’Òc, ajouts de lexiques de l’historiographie, de bases de données d’expressions et de citations littéraires, avec également la possibilité d’entendre la langue (expressions, tableaux sur la relation entre la graphie et la phonie…)

Cette nouvelle version du site devrait être mise en ligne avant le mois de juin.

lo-congrsSirine Tijani