07 Mar

Seran un centenat per « Bastir ! » la presencia de l’occitan dins las comunas!

Les listes pour les municipales sont closes depuis hier. Voici quelques chiffres sur la présence de Bastir ! le mouvement citoyen occitan.

réunion

Les candidats Bastir! réunis à Toulouse le 8 mars 2014 Photo Cynthia le Baron

Los candidats

98 candidats officiels, mais 3 viennent de se rajouter à Aurilhac. La centaine devrait être dépassée

39 sont des candidats sortants (la plupart Sans Etiquette)

49 sont membres d’un parti politique (25 du Partit Occitan, une dizaine d’EELV, mais aussi PS, UDI, Pais Nòstre, Partit de la Nacion Occitana…)

18 sont issus du milieu associatif occitan

Etiquetas politicas

36 candidats sur des listes SE

30 avec le PS

10-15 Europe Ecologie Les Verts

10 UDI, centre

8 Front De Gauche

1 UMP (Béziers) et 1 ancien UMP (Narbonne)

Las vilas

Plus de 80 communes en tout. Des grandes (Toulouse, Pau, Albi, Béziers, Narbonne, Montauban, Carcassonne), des moyennes (Castres, Orange, Colomiers, Bergerac, Aurillac, Rodez, Gaillac, Graulhet…) mais aussi des toutes petites.

municipales-2014-bastir-oc-roland_garrigues-gael_-tabarly-img_5953

Signature du contrat avec Roland Garrigues le candidat PS de Montauban

De las regions…

Là où il y a un élu régional (Midi-Pyrénées avec Guilhèm Latrubesse, Aquitaine avec Dàvid Grosclaude), les candidats sont les plus nombreux.

Midi Pyrénées : 42

Aquitaine : 24

Languedoc-Roussillon : 14

Provence : 10

Limousin : 2

Drome Ardèche : 2

De notar

L’accord a échoué à Agen mais aussi à Marseille où il était question de rejoindre une liste FDG puis celle de Pape Diouf (ancien président de l’OM).

Le Parti de Gauche a refusé et exclu les candidats occitans présents sur la liste commune avec le FDG. Ce fut le cas à Marseille et à Toulon.

A Béziers, Bastir ! et Catherine Carrière-Pradal ont rejoint la liste d’Elie Aboud, réalisant ainsi la seule alliance avec l’UMP pour constituer un front républicain.

Il pourrait y avoir des candidats Bastir ! élus dans les communautés d’agglomération comme à Toulouse, Pau Carcassonne…

A Pau, pas de candidats occitanistes (Bastir ! ou pas) sur la liste de François Bayrou. Le président du MODEM a déclaré qu’il s’occuperait lui-même de la question. Il recevra en début de semaine prochaine les associations occitanes. Son adversaire David Habib l’a déjà fait. Bastir ! Béarn -qui représente une dizaine de candidats- fera une conférence de presse le vendredi 14 mars.

Benoît Roux