20 Juin

Canicule : quelles lignes emprunter pour rester au frais ?

Vous en avez marre de votre RER surchauffé ? Vous en avez perdu plusieurs litres d’eau lors de votre dernier trajet ? Vous avez failli tourner de l’œil dans votre RER à l’arrêt en plein cagnard ? Voici le guide ultime pour voyager au frais.

La ligne la plus fraîche : le T6 !

Dans ses deux stations souterraines (Viroflay rive droite & rive gauche), inaugurées il y a un an à 20 mètres sous la forêt de Meudon, il fait limite froid… 18 degrés hier à 20h ! De quoi reprendre du poil de l’ours polaire entre deux trajets.

Globalement, les lignes de tramway franciliennes sont plutôt bien équipées : elles sont toutes pourvues de ventilation réfrigérée, plus ou moins efficace. Les T(3a) & T(3b) sont par exemple extrêmement limites : la clim’ se fait à peine sentir. Bonne nouvelle, le T11, qui entre en service le 1er juillet prochain entre le Bourget et Epinay-sur-Seine (à découvrir en avant première ce samedi à 12h05 dans Parigo sur France 3 IDF), sera lui entièrement équipé pour lutter contre les fortes chaleurs, tout comme les futurs T10 ou T12.

Le Francilien, l’atout fraîcheur du Transilien

Le dernier né du réseau Transilien (en attendant les Régio 2N et le RER NG) est entièrement climatisé, de quoi passer un trajet des plus zens ! Une chance, 207 rames de Francilien circulent en Ile de France : vous avez donc de fortes chances de tomber sur lui si vous empruntez les lignes Ligne H du Transilien,  Ligne J du Transilien,  Ligne K du Transilien, Ligne L du Transilien & Ligne P du Transilien.

Continuer la lecture

06 Mar

Interruption du trafic gare de Lyon : préparez-vous à un week-end rock and roll

Aucun train au départ ou à l’arrivée des gares de Lyon et de Paris-Bercy le temps d’un week-end, voilà ce qui vous attend les 18 et 19 mars prochain, du jamais vu de mémoire de cheminot. Je vous proposerai d’ailleurs un Transportez-moi spécial le samedi 18 mars à 12h05 sur France 3 Ile de France, en coulisses, pour tout comprendre de l‘opération hors norme menée pendant 48h par la SNCF, à savoir le remplacement complet du système d’aiguillage couplé à la mise en service de la nouvelle tour de contrôle ferroviaire informatisée de Vigneux.

Rassurez-vous, la plupart des trains, TGV et TER, sera déroutée, et non annulée. En revanche, pour le RER D et le Transilien (ligne R), ça sera plus compliqué. Le RER A et les lignes de métro (1 & 14), eux, ne seront pas impactés.

  • les circulations habituellement aux départs / terminus Paris Gare de Lyon et Paris Bercy seront reportées vers d’autres gares parisiennes ou franciliennes

 GDL● TGV Paris – Lyon
► report Marne la Vallée – Chessy (la gare TGV/RER de Disney)

● TGV Paris – Provence Alpes Côte d’Azur (Avignon TGV, Aix en Provence TGV, Marseille, Toulon, Nice)
► report aéroport Charles-de-Gaulle 2 TGV ou Marne la Vallée – Chessy

● TGV Paris – Languedoc Roussillon (Valence TGV, Nîmes, Montpellier, Perpignan)
► report à Paris Montparnasse ou Massy-TGV

● TGV Paris – Alpes (Grenoble, Annecy, Bourg-St Maurice, Modane)
► report Versailles Chantiers ou Massy Palaiseau
Continuer la lecture

28 Fév

Grand Paris Express : découvrez in situ les 16 futures gares de la ligne 15 sud

TPM-Carte_Ligne-15Petit évènement jeudi. Je vous propose de vous faire découvrir in situ les 16 gares de la future ligne 15 sud du métro. 16 gares, 16 Facebook live avec des invités, des infos et surtout une visualisation des travaux en cours ou à venir. Top départ à 9h sur la page Facebook de France 3 IDF. Premier direct depuis la station Pont de Sèvres puis nous longerons la future ligne, d’ouest en est, via Clamart, Bagneux, Villejuif, Créteil, Champigny… avant d’arriver vers 18h à notre terminus, Noisy-Champs. Soyez au rendez-vous ! Pour revoir tous les lives, c’est ici !

15sud2017 est une année charnière pour le Grand Paris Express. 14 des 16 gares de la ligne 15 sud verront leur construction débuter d’ici la fin de l’été, ainsi que 31 (sur 38) ouvrages annexes – puits de ventilation, accès pompiers… implantés tous les 800 m environ -, tous indispensables au fonctionnement de cette branche du futur métro automatique, dont la mise en service est prévue en 2022. A cette date, les trains sont censés desservir toutes les gares entre Pont de Sèvres (à l’ouest) et Noisy-Champs (à l’est), avec de nombreuses correspondances à la clé.

Trois chantiers ont d’ores et déjà débuté sur la ligne 15 sud :

  • le chantier de la gare Fort d’Issy – Vanves – Clamart, lancé en juin 2016. Les quais seront implantés sous les voies du Transilien (ligne N) et le parking de la gare de Clamart, à une profondeur de 26 m.
  • les opérations de génie civil de l’arrière-gare de Noisy-Champs, débutés en décembre dernier. Au programme : construction des voies de garage du terminus, des voies de retournement des trains et forage du puits d’entrée du futur tunnelier de la ligne 16.
  • la construction des ouvrages annexes sur le tronçon reliant Noisy-Champs à Champigny-Centre.

Continuer la lecture

19 Jan

Navettes autonomes entre Austerlitz et gare de Lyon : c’est parti !

IMG_2840EXCLU – Il y a cinq mois, nous les avions découvertes avec curiosité lors d’une première démonstration sur les quais de Seine. Les petites navettes autonomes conçues par la start-up toulousaine EasyMile, associée au constructeur Ligier, font leur grand retour à Paris : dès lundi à 17h, vous pourrez monter à bord !

Leur trajet : les 207,75 m (soyons précis) du pont Charles de Gaulle, entre les gares de Lyon et d’Austerlitz. Les ultimes tests ont débuté aujourd’hui et vont durer trois jours. On aurait aimé que la navette aille vraiment d’une gare à l’autre, mais malheureusement le logiciel embarqué n’est pas capable aujourd’hui de franchir des carrefours et des intersections … du coup, les navettes permettront seulement de gagner un peu de temps, en ligne droite, dans l’espace fermé et sécurisé que représente le couloir de bus du pont (côté droit de la circulation), réquisitionné pour l’occasion.

La RATP a acquis deux navettes autonomes, pour un coût unitaire qui approcherait les 200.000 euros, soit plus ou moins le prix d’un bus dernière génération évidemment bien plus capacitaire. L’innovation a bien un prix ! Les deux véhicules sont 100% électriques, bardés d’informatique embarquée, de capteurs et de caméras, et peuvent transporter jusqu’à douze personnes (six assises, six debout -> cf vidéo ci-dessous). Le tout évidemment sans chauffeur et à une vitesse respectable de 20 km/h (les bus roulent en moyenne à 14 km/h dans la capitale).

Deux espaces de remisage (temporaires car amenés à être démontés ensuite) sont en cours de construction à chacune des extrémités du pont Charles de Gaulle, pour abriter – et sécuriser – les navettes la nuit.

Cette expérimentation, financée à 100% par la RATP, durera trois mois, jusqu’au 7 avril 2017, et ne coûtera rien aux usagers, puisque ces navettes seront gratuites.  Bertrand Lambert @B_Lambert75

► Sur le même thème : TPM#15 : dans les coulisses de conception du train et du métro du futur
► Pour aller plus loin : EXCLU : on a testé pour vous le futur vélib’ électrique !

14 Jan

TPM#19 : Crit’air, une vignette pour un air meilleur ?

Verte, mauve, jaune, orange, marron ou grise, vous ne pourrez pas la manquer ! Elle est obligatoire à compter de ce lundi (le 16 janvier), et elle fait d’abord un détour par Transportez-moi : ses usages, les sanctions, les arnaques… on vous dit tout et on se pose aussi la question de son efficacité en terme de lutte contre la pollution. Depuis plusieurs jours, les lobbys sont à l’œuvre pour tenter de désinformer les franciliens : OUI la vignette Crit’air est bien OBLIGATOIRE dès lundi pour circuler ou stationner dans Paris, mais vous ne serez verbalisables (je l’avoue c’est assez pervers), en cas de défaut d’affichage, que dans quelques semaines : le décret est en cours d’écriture au ministère. En revanche, si vous tentez de rouler avec un véhicule d’avant 1997, vous risquez bel et bien 68 euros d’amende, même si la préfecture de police a annoncé une période de tolérance. Si vous voulez en avoir le cœur net, je vous conseille d’aller directement lire les décrets ici. Toujours est-il que malgré les critiques, cette vignette est déjà un succès : il s’en commande quotidiennement de 50 à 70.000 ! Si vous voulez la commander, attention aux arnaques, les infos ici.
Bertrand Lambert

► Sur le même thème : #TPM4 : le boom de la voiture électrique, et si on roulait propre ?
► Pour aller plus loin : #TPM3 : quelle place demain pour la voiture à Paris ?
► Sur le même thème : Quelques stats étonnantes sur la voiture à Paris…

29 Nov

Automobilistes parisiens : la vignette ou… la marche à pied

Voilà une nouvelle qui va encore faire bondir les associations d’automobilistes et, plus légitimement, ceux et celles qui travaillent en horaire décalé : à partir du 16 janvier prochain, les voitures circulant dans Paris devront obligatoirement afficher la couleur ! Faute de quoi, leur conducteur pourra – bientôt – être verbalisé (pour l’heure, ce n’est pas le cas, le décret est en cours d’écriture). Pour rouler, il faudra donc afficher sur son pare-brise l’une des six vignettes de couleurs différentes, selon le degré de pollution du véhicule, instaurées par le gouvernement. Voiture, moto, bus, camion, français ou immatriculé à l’étranger… tous les véhicules sont concernés, sans exception. Si jamais vous roulez avec une voiture « non autorisée » (c’est à dire trop vieille pour prétendre à une des 6 vignettes), vous risquez une amende de 68 € (135 € pour les poids lourds) : une période de tolérance a été annoncée, mais d’ici quelques semaines (mois ?), la police verbalisera, que vous rouliez ou que vous stationniez seulement dans la capitale.

Mais où trouver cette vignette me direz-vous ? Pour une fois, c’est assez simple, la demande se fait en quelques clics, en ligne, et vous recevrez le précieux sésame pour un coût de 4,18 euros, frais d’envoi inclus. Rien de scandaleux donc, surtout lorsqu’on se remémore le coût de la – vraie – vignette supprimée par Lionel Jospin à quelques mois de la présidentielle de 2002.

A partir du lundi 16 janvier, seuls les véhicules disposant de leur vignette pourront circuler dans la capitale, en semaine, de 8h à 20h (le week-end, pollution libre et autorisée pour tous). Les plus polluants, en effet, ne sont pas éligibles à la vignette (cf tableau ci dessous).

vignettesAutrement dit, si vous avez une voiture ou un utilitaire léger immatriculé avant le 1er janvier 1997, ou encore une moto immatriculée avant le 1er juin 1999, vous n’avez plus d’échappatoire : c’est métro ou marche à pied. De fait, la ville de Paris bannit déjà, depuis le 1er juillet 2016, ces différents véhicules, mais, jusqu’à présent, faute de volonté politique et d’outil de vérification simple, aucune sanction n’avait été prononcée contre les contrevenants, la Ville ayant opté pour une « période pédagogique. » C’est désormais bel et bien terminé. Tout contrevenant risquera une amende de 68 euros (135 euros pour un poids lourd).

L’objectif pour la municipalité est simple, favoriser la transition vers les véhicules zéro émissions (qui ont, par exemple, le droit de stationner gratuitement intramuros), moins bruyant et, surtout, moins polluant. Pour mémoire, les transports sont responsables de :

  • 66% des émissions de NOx (dans Paris, en 2010)
  • 56% des émissions de PM 10
  • 58% des émissions de PM 2,5 (les particules les plus fines)

Pour commander votre vignette, c’est ici que ça se passe, sur le site internet officiel : certificat-air.gouv.fr. 

Pour en savoir plus, Transportez-moi vous dit tout sur la vignette Crit’air et tente de savoir si ce type de mesure est efficace pour améliorer la qualité de l’air.

Bertrand Lambert

► Sur le même thème : TPM#9 : le stationnement version 2.0 arrive en ville
► Pour aller plus loin : #TPM3 : quelle place demain pour la voiture à Paris ?
► Sur le même thème : #TPM4 : le boom de la voiture électrique, et si on roulait propre ?

26 Nov

TPM#12 : quand la vie entre en gare…

Dans certaines gares, elle est certes encore embryonnaire, mais globalement il y a désormais de la vie dans les gares franciliennes ! Conciergerie, marchés bio, espaces de travail… commerces et services se développent pour nous faciliter la vie. Projets gigantesques à Paris (Montparnasse, Austerlitz…) ou développement plus modeste mais parfois très novateur en banlieue… Transportez-moi, l’émission, vous dit tout !

Pour en savoir plus, allez sur le site de l’émission, cliquez ici.

Réagissez sur les réseaux sociaux #TPMIDF ou #TransportezMoi

Bertrand Lambert

► Pour revoir TPM #5 consacrée au métro 24h/24, cliquez ici
► Pour revoir TPM #6 consacrée à la ligne 13, cliquez ici

16 Nov

TPM#10 : la 4G, le wifi dans le métro… c’est pour aujourd’hui ou pour demain ?!?

Samedi 12 novembre, à 12h05, Transportez-moi l’émission, s’est intéressée à la mobilité connectée dans le métro, le RER, le transilien, et même les taxis… Et on a de bonnes nouvelles à vous annoncer :-)

Pour en savoir plus, allez sur le site de l’émission, cliquez ici.

Réagissez sur les réseaux sociaux #TPMIDF

Bertrand Lambert

06 Nov

TPM#9 : le stationnement version 2.0 arrive en ville

Vous en avez marre de galérer pour vous garer ? Et si votre téléphone était LA solution pour ne plus tourner en rond à la recherche d’une place… comme 20% des voitures à Paris ! Cette semaine, Transportez-moi, l’émission, vous explique comment l’arrivée des outils numériques va vous faciliter la vie mais aussi vous contraindre à payer nos heures de stationnement.

Pour en savoir plus sur les trois applications testées :
Be Park : permet d’accéder à des places vacantes dans des parkings privés
Path to Park : géolocalisation des places libres. Cette application permet, grâce à de calculs statistiques de prédire et de localiser les zones de stationnement disponibles à proximité … et vous oriente pour y accéder !
Pay by phone : plus de monnaie ni de ticket : paiement direct via son portable

Bertrand Lambert

► Pour revoir TPM #3 consacrée à la place de la voiture à Paris, cliquez ici
► Pour revoir TPM #4 consacrée à la voiture électrique, cliquez ici

24 Oct

Pendant les vacances, la ligne R rime avec Renouveau

010La ligne R du Transilien – qui relie la gare de Lyon à Montereau et Montargis – n’est pas la plus malade de la région, loin de là, mais sa forme est toute relative, avec 87,5 % de trains à l’heure. D’où l’importance du vaste plan de modernisation lancé l’an dernier et destiné à renforcer la fiabilité du réseau sud est d’Ile de France.

Ce week-end, c’est même une double opération coup de poing qui est entreprise : en l’espace de 5 jours, du vendredi 28 octobre au 2 novembre, le pont ferroviaire de Souppes-sur-Loing (77) sera déposé puis remplacé, pendant que, dans le même temps, 1,2 km de voies et 4 aiguillages seront renouvelés entre Bois-le-Roi et Fontainebleau, grâce à l’utilisation d’un train grue.

Au total, cette année, 6.5 km de voies et 24 aiguillages auront été refaits à neuf sur les secteurs de Moret, Fontainebleau et Samois. Une sorte d’avant goût avant une année 2017 de tous les records : l’an prochain, 60 km de voies seront  ainsi renouvelés et une sous station d’alimentation électrique créée. Une bonne nouvelle pour les voyageurs toujours plus nombreux de la ligne (+4% par an).

Sans surprise, le trafic sera fortement impacté ce week-end, notamment entre Nemours St-Pierre et Montargis. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Bertrand Lambert