07 Mar

Grand Paris Express : où en est la ligne 15 sud (1ere partie) ?

On le sait depuis plusieurs mois maintenant : la ligne 15 sud du Grand Paris Express, entre Pont de Sèvres et Noisy-Champs, ne sera pas mise en service pour les JO de 2024, alors même qu’elle devait être la toute première opérationnelle. La faute notamment à une série de difficultés techniques, dont la principale en gare de Saint-Maur, la plus profonde de France (chantier à découvrir dans une prochaine vidéo). Pour autant, les opérateurs du BTP ne chôment pas sur ce tronçon de 33 km et 16 gares, avec un objectif : une mise en service mi 2025. Les sites en travaux sont innombrables : la plupart ont débuté en 2017 et les chantiers avancent à un rythme soutenu, parfois même 24h/24 : un an et demi après notre dernier passage, les choses ont bien changé !

Focus sur trois gares emblématiques : Bagneux (en future correspondance avec la ligne 4), Arcueil Cachan (avec le RER B) et Villejuif Gustave Roussy (avec la ligne 14), là où vont se croiser à 40 m sous terre les lignes 14 et 15. Du grand art. Vous découvrirez également un tunnelier en phase de montage, à ciel ouvert, à quelques mètres du RER B, à Arcueil.

Bertrand Lambert @B_Lambert

► Sur un autre tronçon : Grand Paris Express : dans les coulisses des travaux de la ligne 16
► Pour aller plus loin : Parigo #67 : la ligne 4 du métro en plein renouveau

13 Fév

MP 14 : le futur métro des lignes 4, 14 et 11 se dévoile enfin… et roule sur la ligne 1 !

Ses premiers tours de roue dans le sous-sol parisien ont été menés discrètement, à l’abri des regards des voyageurs.Le MP14 est testé depuis le mois dernier la nuit, hors service voyageur, sur la ligne 1… alors même qu’il est destiné d’abord à la ligne 14, puis ensuite aux lignes 4 et 11.

Le MP14 version ligne 14, c’est un métro BOA comme la RATP n’en a jamais connu : avec ses 8 voitures (contre 6 actuellement pour le MP05 en service sur la 14), ce beau bébé de chez Alstom atteint les 120 m de long !

Si les essais du MP14 sont effectués sur la ligne 1 c’est que la doyenne du métro parisien représente, de par son tracé, un terrain particulièrement exigeant : l’idéal pour tester les nouveaux matériels à pneu et analyser au mieux les performances de cette rame ultra moderne (freinage, traction, compatibilité électromagnétique, confort acoustique, confort climatique…).

Pour emprunter ce nouveau métro tout beau, il faudra encore attendre un peu : c’est seulement à l’horizon fin 2019 que le MP14 rejoindra le nouveau site de maintenance et de remisage (SMR) dédié à la ligne 14, situé à Saint-Ouen et dont les travaux ne sont pas encore achevés. Viendra alors le temps du premier service commercial, avec voyageurs, sans doute début 2020. Des métros à 8 rames et d’autres à 6 rames se côtoieront alors sur la ligne 14, ce qui posera très certainement pas mal de problème aux usagers. Promis, la RATP mettra en place d’ici là une signalétique en cours de conception et inspirée du RER (habitué aux trains courts / trains longs). On jugera sur pièce.

En attendant, ce MP14 promet beaucoup ! Continuer la lecture

29 Déc

Parigo #63 : Orly fête ses 100 ans

Cette semaine, on fait les fous et on s’envoie en l’air : Parigo vous dévoile les coulisses de l’aéroport d’Orly, deuxième aéroport français avec ses 32 millions de passagers annuels. Nous irons ainsi au cœur de la tour de contrôle, dans un cockpit d’avion à quelques minutes du décollage ou encore sur les pistes pour une chasse aux volatiles essentielle à la sécurité des vols…

Nous reviendrons aussi sur l’histoire mouvementée de ce petit aérogare militaire américain (en 1918) devenu, dans les années 60, une fierté nationale : Orly recevait alors plus de touristes que la Tour Eiffel ! Jusqu’à 4 millions de visiteurs par an au milieu des années 60. C’était l’époque des « Dimanche à Orly« , chantés par Gilbert Bécaud. Orly, vilipendé pour sa proximité avec Paris et les nuisances engendrées à seulement 9 km de la capitale, a pourtant bien failli disparaître comme nous le dévoilera notre premier invité : Frédéric Béniada, auteur de « Paris-Orly 100 ans », aux éditions de la Martinière.

Et demain, quel avenir ? Les nombreux travaux d’agrandissement, engagés pour 1.5 Mds €, signifieront-ils bientôt plus de vols et donc de nuisances ? Le couvre-feu est-il menacé ? A quand l’arrivée du Grand Paris Express, avec les lignes 14 et 18 ? Le nouveau directeur d’Orly, Régis Lacote, répondra à nos questions.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

23 Fév

Grand Paris Express : du retard mais une réalisation dans sa globalité

Après plusieurs mois de silence médiatique et d’échanges tendus avec les élus locaux, Edouard Philippe a finalement confirmé la réalisation de l’intégralité des 200 km de métro automatique du Grand Paris Express, avec 2030 comme horizon, malgré des retards importants sur de nombreux tronçons, jusqu’à 6 ans pour certains. Les plus chanceux, jugés les plus prioritaires, pour cause de JO ou de cohésion territoriale, seront opérationnels en 2024. Pour les autres, il faudra encore patienter…

Bertrand Lambert @B_Lambert
► Sur le même thème : Grand Paris Express : la ligne 15 sud comme vous ne l’avez jamais vue !
► Pour aller plus loin : Parigo #26 : métro, RER, Grand Paris Express… les tunneliers en action !

15 Jan

Parigo #26 : métro, RER, Grand Paris Express… les tunneliers en action !

Cette semaine, Parigo vous emmène en sous terre inconnue, là où les tunneliers de la RATP, de la SNCF et du Grand Paris Express s’activent, bien de la fureur médiatique. Tandis que les bruits les plus divers, parfois alarmistes, parfois fantaisistes, circulent en surface, de nombreux chantiers fourmillent d’activité sous terre. Quatre lignes de métro, la 4, la 11, la 12 et la 14 sont en cours de prolongement, la plupart du temps hors de Paris. Le RER E s’apprête lui à s’agrandir à l’ouest, direction la Défense. Quant au Grand Paris Express, les premières portions des 200 km prévus commencent à se dessiner, notamment sur la ligne 15 sud, censée être la première à entrer en service dès 2022 (en attendant un éventuel report en 2023, la décision du gouvernement est attendu dans les prochains jours).

Où en sont les travaux sur tous ces chantiers hors norme, où il faut parfois congeler des nappes phréatiques ? Comment se déroulent-ils ? Doit-on craindre de nouvelles mauvaises surprises, comme le nouveau retard de 6 mois annoncé récemment pour la ligne 14 ? Les délais seront-ils tenus ? Parigo mène l’enquête, jusqu’à 40 m sous terre ! Les invités : Philippe Yvin, président du directoire du Grand Paris Express et Mathieu Leroy, directeur du prolongement de la Ligne 14 Nord/Sud.

Bertrand Lambert @B_Lambert75
► Pour aller plus loin : Grand Paris Express : la ligne 15 sud comme vous ne l’avez jamais vue !
► Sur le même thème : Nouveau retard pour le prolongement de la ligne 14

20 Déc

Nouveau retard pour le prolongement de la ligne 14

Les élus concernés ont été les premiers informés : les quatre nouvelles stations de la ligne 14 en cours de construction, au nord de Saint-Lazare, ne seront pas ouvertes au public avant l’été 2020… soit trois ans après la date de mise en service prévue initialement ! Énième rebondissement dans un chantier de seulement 6 km qui n’a de cesse de prendre du retard depuis son lancement. N’oublions pas que lors de la conférence de presse de lancement des travaux, en 2014, élus et RATP claironnaient fièrement que le nouveau tronçon serait opérationnel en… 2017 ! Autrement dit cette année…

Découvrez mon analyse en vidéo.

Numéro spécial de Parigo sur les différents chantiers en cours, sur le RER, le métro ou le Grand Paris à découvrir le samedi 13 janvier 2018 à 12h05 sur France 3 Paris IDF

Bertrand Lambert @B_Lambert75

► Sur le même thème : Top départ pour le tunnelier de la ligne 14
► Sur le même thème : Alstom lève le voile sur les futures rames de la ligne 14

07 Jan

TPM#18 : l’enfer de la ligne 13

Prononcer son nom, murmurer son chiffre porte-malheur, c’est déjà mettre un pied en enfer ! La ligne 13 est, à elle seule, le symbole de la galère des transports parisiens, voire un cauchemar quotidien pour ses 650.000 voyageurs, un chiffre en hausse de 33% en 24 ans. Vertigineux ! De quoi transformer les rames de la ligne 13 en boîte de sardines, aux heures de pointe : on s’y entasse en moyenne à 4,5 par m2. Le taux de saturation de 126 % est en augmentation de 1 % chaque année.

Que fait la RATP pour tenter d’améliorer les choses ? En fait-elle assez ? L’extension de la ligne 14 est-elle le dernier espoir pour tous les galériens de la 13 ? Transportez-moi a mené l’enquête.

Réagissez sur les réseaux sociaux #TransportezMoi

Bertrand Lambert

► Pour revoir TPM #1 consacrée à la mobilité connectée, cliquez ici
► Pour revoir TPM #2 consacrée à un siècle de transports, cliquez ici
► Pour revoir TPM #3 consacrée à la place de la voiture à Paris, cliquez ici
► Pour revoir TPM #4 consacrée à la voiture électrique, cliquez ici
► Pour revoir TPM #5 consacrée au métro 24h/24, cliquez ici

15 Oct

TPM#6 : quels remèdes pour la ligne 13 ?

Prononcer son nom, murmurer son chiffre porte-malheur, c’est déjà mettre un pied en enfer ! La ligne 13 est, à elle seule, le symbole de la galère des transports parisiens, voire un cauchemar quotidien pour ses 650.000 voyageurs, un chiffre en hausse de 33% en 24 ans. Vertigineux ! De quoi transformer les rames de la ligne 13 en boîte de sardines, aux heures de pointe : on s’y entasse en moyenne à 4,5 par m2. Le taux de saturation de 126 % est en augmentation de 1 % chaque année.

Que fait la RATP pour tenter d’améliorer les choses ? En fait-elle assez ? L’extension de la ligne 14 est-elle le dernier espoir pour tous les galériens de la 13 ? Transportez-moi a mené l’enquête.

Réagissez sur les réseaux sociaux #TPMIDF

Bertrand Lambert

► Pour revoir TPM #1 consacrée à la mobilité connectée, cliquez ici
► Pour revoir TPM #2 consacrée à un siècle de transports, cliquez ici
► Pour revoir TPM #3 consacrée à la place de la voiture à Paris, cliquez ici
► Pour revoir TPM #4 consacrée à la voiture électrique, cliquez ici
► Pour revoir TPM #5 consacrée au métro 24h/24, cliquez ici

31 Mai

Alstom lève le voile sur les futures rames de la ligne 14

MP14 Interieur2 Copyright Alstom-D&S8 voitures au lieu de 6 (plus capacitaires), un freinage 100% électrique (moins polluant), un éclairage 100% LED (plus écolo)… les nouvelles rames destinées à équiper la ligne 14 sont pleines de surprises. Leur design et leur aménagement intérieur ont été dévoilés par Alstom, qui avait remporté l’an dernier un contrat cadre portant sur la livraison d’un maximum de 217 trains MP14 sur 15 ans, pour la coquette somme de plus de 2 milliards d’euros.

Les 35 premières rames seront livrées dès 2019, lorsque le prolongement de la ligne au nord, en direction de Saint-Ouen, sera opérationnel : pour l’heure, les deux tunneliers continuent de creuser. D’ici là, les anciennes stations de la ligne seront d’ailleurs toutes réaménagées pour accueillir ces rames 1/3 plus longues que celles qui circulent aujourd’hui. Les travaux sont en cours dans Paris.

A terme, ce nouveau métro équipera également les lignes 4 et 11 (à leur automatisation) et bien sûr l’ensemble de la 14 lorsque celle-ci dernière sera prolongée au sud jusqu’à Orly à un horizon plus lointain.Bertrand Lambert

► Sur le même thème : Les bonus de Transportez-moi : le tunnelier de la ligne 14 – VIDEO
► Pour aller plus loin : le succès fou de la ligne 14
► Pour aller plus loin : L’automatisation de la ligne 4 se précise (épisodes I & II)

 

22 Mar

La correspondance express 4 – 14 enfin rouverte à Châtelet

Station_Avant_AprèsElle nous manquait tant. Fermée pendant près de trois ans, la correspondance express entre les lignes 4 et 14, station Châtelet, est de nouveau accessible, depuis le 25 février dernier, après d’interminables travaux . Tout n’est pas encore achevé, l’escalator mécanique n’est pas encore opérationnel (photo) mais les voyageurs peuvent désormais emprunter un large escalier, trois fois plus large que le précédent, construit dans les combles parallèlement aux quais de la ligne 4. En une minute à peine, vous pouvez passer du quai de la ligne 4 à celui de la 14, et inversement. Pendant les travaux, il fallait plus de 10 minutes !

L’ancien accès, un escalier très exigu, et continuellement saturé, qui empiétait sur le quai de la ligne 4, avait été fermé le 16 avril 2013 : trop étroit, il ne permettait plus aux voyageurs de circuler avec fluidité ; et son emprise sur le quai de la ligne 4 était devenue trop importante avec la hausse continuelle du trafic.

Le chantier des Halles – niveau RER et métro – est encore loin d’être achevé. Il va se poursuivre encore de longs mois après l’inauguration de la Canopée, le 4 avril prochain. Et le calendrier initial ne sera pas forcément respecté. Les escaliers de correspondance entre les lignes 4 et 14 auraient dû être achevés en février 2015… nous sommes en mars 2016…

Bertrand Lambert

► Sur le même thème : l’automatisation de la ligne 4 se précise, épisode 1 et épisode 2
► Pour aller plus loin : le succès fou de la ligne 14
► VIDEO : les coulisses du chantier du pôle d’échange métro – RER de Châtelet – les Halles, reportage diffusé en juin 2014.