03 Jan

Parigo #24 : la magie de l’Orient Express

A l’occasion de la sortie du remake du «Crime de l’Orient-Express» réalisé par Kenneth Branagh, je vous propose une visite guidée de l’Orient Express, parti pour la première fois de la gare de l’Est en 1883, direction Constantinople.

S’il est un train qui a marqué l’histoire, c’est bien lui. De son premier voyage en 1883 au dernier, en 1977, il a traversé un siècle et deux guerres mondiales à toute vapeur.

Dans le confort inégalé des voitures historiques, créées pour la fameuse Compagnie internationale des wagons-lits, je reçois d’abord Guillaume Picon, auteur de Orient-Express, de l’histoire à la légende, paru récemment aux éditions Albin Michel. Vous saurez tout sur la genèse de la révolution ferroviaire imaginée par un personnage méconnu, le Belge Georges Nagelmacker.

James Bond, Hercule Poirot… Les personnages de fiction ont souvent voyagé à bord de l’Orient-Express. Petit florilège des œuvres qui n’auraient sans doute jamais vu le jour sans ce train, inépuisable source d’inspiration pour de nombreux écrivains et cinéastes.

Marqueteries, tapisseries, salons… L’Orient-Express, c’est d’abord un raffinement et un luxe inégalés. Fin connaisseur de ce train mythique, Arthur Mettetal nous expliquera la richesse du style Orient-Express. Un style où se mêlent Art déco et Art nouveau.

Enfin, nous élargirons notre horizon, à la découverte d’autres trains mythiques, d’hier et de demain… sur les cinq continents.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

24 Déc

Parigo #23 : la révolution vélib’ débarque le 1er janvier

Les nouveaux vélib’ version Smoovengo entrent en service dans une semaine, le 1er janvier. Bye bye le gris version Decaux, les vélib’ prennent de la couleur … et du peps (enfin si tout va bien) !

Que valent les nouveaux vélos, et notamment la version bleue turquoise électrique ? Comment va se passer concrètement la transition entre JC Decaux et Smoove pour les 300.000 abonnés annuels ? A quand un service digne de ce nom, vu le chaos actuel ? Combien de vélos, de stations disponibles au 1er janvier ?

Parigo vous dit tout et revient aussi sur les 10 ans de la saga Vélib’.

Deux invités :
Catherine Barratti-Elbaz, présidente de Autolib’ Vélib’ Métropole
Hervé Gicquel, maire de Charenton le Pont, qui accueillera 3 stations dans sa commune

Bertrand Lambert B_Lambert75

► Sur un autre thème : Nouvel an 2018 : quel métro, RER ou Noctilien pour rentrer chez soi ?

17 Déc

Parigo #22 : les nouveaux modes de déplacement urbain

Hoverboard, monoroue, skate électrique, gyropode … la mobilité urbaine se réinvente sous nos yeux. Chaque semaine ou presque de nouveaux modèles débarquent sur nos trottoirs, non sans poser certains problèmes.

Parigo mène l’enquête : prix, maniabilité… ces nouveaux moyens de transports sont-ils vraiment accessibles à tous ? Faut-il les bannir des trottoirs ? Que prévoit le code de la route ?

Nous ferons également le point sur l’expérimentation en cours depuis l’été dernier, à Malakoff mais aussi à St Denis : les trottinettes électriques, en libre-service, disponibles 24h/24, à l’image de ce qui se fait déjà avec vélib’ ou autolib’ ont visiblement rencontré leur public.
Bertrand Lambert @B_Lambert75

12 Déc

Parigo #21 : les 25 ans du T1, quel bilan ?

Voilà un numéro de Parigo qui vous a sans doute échappé, hommage à Johnny Hallyday oblige. Et pourtant, il vaut le détour : je vous propose une radiographie complète du T1, 25 ans après ses débuts en Seine Saint Denis.

Avec ses 17 km de ligne entre Bobigny et Saint-Denis , le T1 a révolutionné les déplacements dans le nord francilien : sans lui, nous n’aurions sans doute jamais eu de T2 ou de T3. Il faut dire qu’à la fin des années 80, lorsqu’a été acté le lancement du T1, plus grand monde dans la région ne croyait au potentiel du tramway en Ile de France. L’arrivée de ce tram, en 1992, marquait en effet le grand retour du tramway en Ile-de-France après 55 ans d’absence, et la lente réconciliation de la région avec ce mode de transport bien connu de nos grands parents.

Fort de son succès grandissant (près de 200.000 voyageurs quotidiens aujourd’hui, alors que seuls 50.000 étaient espérés… ), le T1 continue de grandir, à la fois vers l’ouest et vers l’est :  Parigo fait aussi le point sur les différents prolongements envisagés, à la fois dans les Hauts de Seine jusqu’à Rueil Malmaison et dans le Val de Marne jusqu’à Val de Fontenay.

Bertrand Lambert @B_Lambert75
► Sur un autre thème : TPM#7 : les 10 ans du T4 et son extension vers Clichy sous bois
Sur un autre thème : TPM#13 : quel bilan pour le T3, 10 ans après ?

04 Déc

Parigo #20 : le big bang des horaires à l’Ouest

Le 11 décembre prochain, la SNCF et la RATP nous promettent un big bang sur tout le réseau Ouest, avec pour objectif d’améliorer la ponctualité – défaillante –  des lignes J & L au départ de St Lazare, mais aussi du RER A. Officiellement, finis les 15% de trains supprimés ou retardés aux heures de pointe… une petite révolution ! Sera t-elle réellement au rendez-vous ? Comment ont été conçus ces nouveaux horaires ? Quels changements vous attendent sur votre ligne ? Parigo mène l’enquête et met notamment Alain Krakovitch, directeur du transilien, sur le grill.

Concrètement, 40% des horaires et des dessertes vont être modifiés du jour au lendemain. Il était temps :  les horaires de ces lignes ont été fixés il y a plus de 20 ans, et ne sont plus du tout adaptés face à la hausse du trafic liée aux grandes évolutions démographiques qu’a connu l’Ile-de-France. Le RER A a ainsi connu une augmentation de trafic de plus de 50% en 10 ans à Marne-la-Vallée et même 140% entre Torcy et Marne-la-Vallée.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

20 Nov

Parigo #18 : dans les coulisses de l’Olympia avec les musiciens du métro

Cette semaine, Parigo vous emmène à la rencontre des musiciens du métro, à quelques jours du concert unique et exceptionnel à l’Olympia, le jeudi 23 novembre, pour fêter les 20 ans du label (et des castings) lancé par la RATP.

« The Voice » n’a rien inventé… la RATP organise ses propres castings depuis 20 ans. Avec une ambition : promouvoir une diversité de styles et de cultures, à l’image de Paris et de ses voyageurs. Parigo vous dévoile l’envers du décor des castings et donne la parole – et le micro – a de jeunes talents plein d’avenir, comme Max Pen ou Hugo Barriol… en leur souhaitant un destin à Keziah Jones, Renaud ou Lââm… qui ont tous débuté dans le métro avant de faire la carrière que l’on sait.

Bertrand Lambert @B_Lambert75
► Sur un autre thème : Parigo #15 : à la découverte des stations fantômes du métro
► Sur un autre thème : Parigo #17 : vie et mort du ticket de métro

14 Nov

Parigo #17 : vie et mort du ticket de métro

Et si demain nous prenions le métro ou le RER à l’aide de notre téléphone, ou encore de notre CB, sans contact ni achat de billet au prélable ? C’est pour bientôt ! Comme Londres, Paris s’apprête à autoriser la validation et le paiement via le téléphone ou la carte bancaire. Les premières expérimentations débuteront mi 2018. Parigo vous dit tout et vous dévoile même le design des futurs valideurs conçus par la SNCF.

En attendant que cette petite révolution devienne réalité, il se vend toujours 1.500 tickets de métro chaque minute : Parigo vous emmène en Sologne là où les petits bouts de carton les plus célèbres de Paris sont fabriqués depuis plusieurs générations. L’occasion également de revenir sur l’histoire de ce ticket de métro, déjà 117 ans au compteur, et qui est passé par toutes les couleurs de l’arc en ciel depuis sa naissance en juillet 1900.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

04 Nov

Parigo #16 : l’étonnant destin des gares oubliées de Paris

Longtemps délaissées, parfois tombées dans l’oubli, les anciennes gares de Paris, et notamment celles de la petite ceinture, reviennent pour la plupart à la vie. Restaurants, lieux culturels, artistiques … quelle est la priorité de la SNCF en la matière : valoriser ou préserver ? Les projets, aboutis ou en cours, comme à Massena, ne manquent pas pour assigner à ses anciennes gares une nouvelle place dans le paysage urbain. Parigo vous emmène en balade dans ce patrimoine architectural et industriel, venu du 19ème siècle.

Notre promenade passe également par la plus emblématique de toutes les anciennes gares parisiennes, la gare d’Orsay, devenue en 1984 le musée d’Orsay après 8 ans de travaux monumentaux. Ses visiteurs imaginent-ils vraiment qu’il y eut une gare dans ces salles d’exposition et que des milliers de voyageurs sont venus là pendant des décennies embarquer, dès 1900, dans des trains 100 % électriques, les tout premiers circulant à Paris ?

Bertrand Lambert @B_Lambert75

► Sur un thème similaire : Parigo #15 : à la découverte des stations fantômes du métro

30 Oct

Parigo #15 : à la découverte des stations fantômes du métro

Elles font fantasmer les amoureux des sous sols parisiens : les stations fantômes du métro parisien ne sont pas une légende urbaine. Elles existent bel et bien : certaines ont été fermées dans les années 30, d’autres n’ont jamais accueilli le moindre voyageur… les onze stations fantômes du réseau RATP se livrent comme rarement à la télévision dans ce numéro de Parigo. Vous découvrirez des stations oubliées ou jamais terminées, avec parfois pour seul accès les voies de chemin de fer : et pour cause, les accès vers la surface n’ont jamais été construits. Quelques-une, à l’image de la station Porte des Lilas ont eu droit à une seconde vie (cette station est devenue le studio cinéma grandeur nature de la RATP, là où a été tourné Amélie Poulain par exemple), d’autres rêvent secrètement d’une première vie… et ça tombe bien, des architectes ont imaginé des aménagements suprenants (piscine, boîte de nuit…) à découvrir dans l’émission.

Reportages, entretiens exclusifs… partez à la découverte d’un monde méconnu, pour ne pas dire inconnu de la plupart des voyageurs, à 20 mètres sous terre… Bon voyage 🙂Bertrand Lambert @B_Lambert75

► Sur le même thème : Parigo #2 : l’étonnant destin des gares oubliées de Paris

23 Oct

Parigo #14 : les chefs étoilés entrent en gare (saison 2)

Des toques au plus près des voyageurs : l’opération « chefs de gare » s’est achevé samedi 21 octobre, au terme de deux semaines d’une tournée gastronomique qui l’a menée dans 38 gares. Cinq ans après la première édition, un constat s’impose : les gares sont devenues le nouvel eldorado des chefs étoilés. Parigo vous invite du coup cette semaine à la table de grands chefs. Et pas n’importe lesquels.

Il fut le premier à oser l’aventure : Eric Frechon, 3 étoiles au Michelin, nous ouvre les portes de « Lazare », son restaurant de la gare Saint-Lazare.

Autre chef étoilé sur les rails, Thierry Marx nous reçoit, lui gare Montparnasse, sur sa cuisine mobile. Il nous dévoilera sa dernière création : un sandwich saumon/chizo/avocat, désormais en vente gare du Nord pour 6.80€