08 Avr

Au rescontre d’una fotografa d’ara : Alice Traisnel

A la rencontre d’une artiste de notre époque et du pays, Alice Traisnel, une jeune femme qui conjugue la photographie avec ses études d’ethnographie et de linguistique.

Dimanche prochain dans Viure al País nous la suivrons dans une ballade en montagne, chez elle, en Ariège, dans le Couserans.

« J’aime bien travailler sur les détails de la montagne, avec cette lumière et maintenant avec la neige. »

Alice Traisnel : « J’aime bien travailler sur les détails de la montagne, avec cette lumière et maintenant avec la neige. »

Sa passion pour la photographie, elle la tient de son père : « J’avais un père qui avait un appareil. Une machine ancienne, argentique. Et à chaque fois que l’on venait ici à la montagne en vacances, il me prêtait une pellicule de 32 poses. Voilà, j’ai commencé comme ça. »

Lui viennent ensuite des sources d’inspirations photographiques et ethnographiques avec Félix Arnaudin et Jean Dieuzaide. Puis une esthétique très graphiques au travers de photos provenant d’ Azerbaïdjan, Tibet, Japon…

Aujourd’hui Alice est installée dans le Couserans en Ariège, où elle se régale d’une grande variété de faune, de flore et de paysages… une façon de voyager tout en restant chez elle : «  Par exemple, ici, dans les montagnes il y a un endroit où on peut se croire en Mongolie. C’est une exploration à chaque fois. ».

@Alice Traisnel

 

Vous pouvez retrouver les magnifiques photos d’Alice Traisnel sur son compte sur son blog Explorartiste et sur son compte instagram…

Alice Traisnel est à retrouver aussi dimanche 10 avril vers 10h 45 sur France 3 Occitanie dans un  Viure al País spécial photographie. Dans ce magazine il sera aussi question du grand photographe toulousain Jean Dieuzaide dans : Zoom sur Jean Dieuzaide…

 

@Vicenta