19 Mai

Anem òc ! ou anem non ?

© jacme31  - creative commons

© jacme31 – creative commons

Annoncée pour le 8 novembre 2014, la prochaine manifestation occitane n’aura finalement pas lieu… tout du moins à cette date. Depuis quelques jours désormais, les différents points de vue des organisateurs « historiques » de la mobilisation occitane au sein du collectif Anem òc fleurissent sur internet, en particulier dans différentes tribunes publiées sur le site du Jornalet. C’est la FELCO, une des cinq associations avec l’IEO, Calandreta, Oc-Bi et le Félibrige ayant appelé à défiler depuis 2005, qui ose aujourd’hui questionner l’ensemble du monde occitan sur l’opportunité de redescendre, pour la cinquième fois, de la même façon dans les rues. La position de la FELCO est simple : plutôt que de choisir une seule ville pour un rassemblement unique sur les 33 départements occitans, pourquoi ne pas manifester dans plusieurs villes à la fois, dans chaque département par exemple, sur une seule et même journée. Un effet démultiplicateur qui ne semble pas forcément être approuvé par deux autres associations du collectif : l’IEO et Calandreta. 

Le débat fait rage au sein du monde occitan en ce moment même. Les divergences n’ont jamais été aussi fortes mais malgré tout, une nouvelle date de manifestation unitaire semble d’ores et déjà avancée. Après Carcassonne en 2005, Béziers en 2007, de nouveau Carcassonne en 2009 et Toulouse en 2012, où près de 30.000 personnes ont participé à l’évènement, la date du 7 mars 2015 serait celle de la prochaine grande manifestation occitane.

Pour en savoir un petit peu plus, le reportage de l’Edition Occitane du samedi 3 mai 2014 revient sur ce sujet avec les positions de la FELCO, de Calandreta et de l’IEO.

Clément Alet


JTOC030514 par france3midipyrenees