22 Avr

VIRA-LENGA : Luce Bordenave

En cette fin d’hiver, le fauteuil rouge s’en est allé du côté du Béarn à Pau (64) pour voir si Henri IV était toujours là et si la langue se parlait toujours. On peut dire qu’elle va plutôt bien, portée par une jeunesse active et dynamique. Luce Bordenave nous donne un florilège des histoires qui lui ont permis d’accéder à cette langue maternelle qui ne lui pas été transmise par ses parents… C’est avec les poètes qu’elle s’est familiarisée, elle nous livre un poème de Joseph Joantauzy : « la Mancana » qui pour elle est le poème de la transmission. Elle nous chante un extrait de « la Sobirana » et s’amuse avec les proverbes au franc-parler bien béarnais ! Ne ratez pas « lo Joan-Peish », la légende du pic du Midi d’Ossau.


VIRA LENGA : « Luce Bordenave » par france3midipyrenees

La Vicenta