09 sept

151 vins ont été sélectionnés au 94ème tastevinage

TastevinSuite à la dégustation de vendredi 5 septembre au château du Clos de Vougeot, 151 vins de Bourgogne ont été tastevinés. Ils ont été sélectionnés et approuvés par les 200 dégustateurs conviés à l’exercice par la Confrérie des Chevaliers du tastevin. Ces 151 vins (sur 450 dégustés) pourront donc porter l’habillage du Tastevinage, sur l’étiquette, la contre-étiquette ou en utilisant le macaron. Pour découvrir quels vins ont été tastevinés, cliquer : ICI.

Gevrey-Chambertin : les panneaux de la colère

photoRififi à Gevrey-Chambertin ce matin. Pour cause de candidature des climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine de l’Unesco, des panneaux viticoles informatifs devaient être enlevés ce mardi matin 9 septembre, ordre de la Préfecture. Mais les vignerons ce cette appellation mythique ne l’entendaient pas de cette oreille. Ils sont venus et ont empêchés le déboulonnage. Ca n’est que partie remise puisque tout doit être enlevé, à Gevrey comme ailleurs, au plus tard le 15 septembre.

=> pour en savoir plus, voir l’article et le reportage sur France 3 Bourgogne

 

 

08 sept

Tastevinage d’automne : 214 jurés et 454 vins sous la présidence d’un sommelier de 26 ans !

Sans titreLe 94ème tastevinage de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin a eu lieu vendredi 5 septembre au château du Clos de Vougeot. 454 vins y ont été dégustés (blancs, rouges et crémants) par 214 jurés venus de toute la France. Les résultats de cette grande sélection seront connus dans les jours qui viennent sur le site de la confrérie. C’est Maxime Brunet, jeune sommelier du restaurant le Chapeau rouge à Dijon qui présidait cette édition. Continuer la lecture

24 août

Fundovino : aidez à financer des projets vini-viticoles!

Oronce de Beler, un des porteurs de projet

Oronce de Beler, un des porteurs de projet

Le financement participatif par internet débarque dans les vignes ! Fundovino a été lancé, début août, par des entrepreneurs de la net-économie amateurs de vins. Leur site propose aux internautes de donner un coup de pouce à des porteurs de projets de la filière vit-vinicole qui souhaitent investir sans passer par une banque. En Bourgogne, deux professionnels tentent l’expérience de ce nouveau mode de financement. Continuer la lecture

19 août

Les vendanges devraient commencer dans un mois environ.

VignesMais il est encore difficile de savoir avec précision quand elles auront lieu car la météo ne cesse de compliquer les prévisions des vignerons. Annoncées comme précoces (début septembre) à la fin de printemps, elles ne devraient pas commencer avant la mi-septembre. A condition que la météo pluvieuse de ces dernières semaines cède la place à un temps plus sec voire plus chaud.

Continuer la lecture

18 août

Laurent Ponsot envisage d’écrire un livre sur l’affaire Rudy Kurniawan

Laurent Ponsot

Laurent Ponsot

A la suite de la condamnation du faussaire en vin, Rudy Kurniawan, début août, Laurent Ponsot, qui avait permis son arrestation a annoncé son intention d’écrire un livre pour raconter toute l’histoire. «Cette sentence est un déclencheur de ma résolution d’écrire un livre sur cette saga », a fait savoir le viticulteur installé à Morey-Saint-Denis en Côte-d’Or, par un mail à France 3 Bourgogne, le 8 août.

Continuer la lecture

09 août

Un peintre inspiré par le travail de la vigne au musée du vin de Beaune

"Vendanges" toile de German Becerra

« Vendanges » toile de German Becerra

Le musée des vins de Bourgogne à Beaune présente tout l’été  des oeuvres de German Becerra, un peintre et sculpteur d’origine colombienne, installé à Savigny-lès-Beaune depuis la fin des années 60. Une 40aine de toiles et sculptures de l’artistes sont exposées, dont beaucoup s’intéressent au monde du travail, notamment celui de la vigne, une des thématiques de prédilection de Becerra. Continuer la lecture

05 août

Un été difficile pour les vignerons bourguignons

Une grappe qui a été touchée par la grêle

Une grappe qui a été touchée par la grêle

La météo met les nerfs des vignerons à rude épreuve. Après 3 années difficiles et un printemps très encourageant, la grêle puis la pluie menace la prochaine récolte, en tout cas en ce qui concerne la quantité. La qualité, elle, serait préservée. Mais ça ne suffira pas pour certains domaines particulièrement touches par le manque de raisins depuis quelques années. Continuer la lecture

RSS