16 fév

Millésime vous emmène à Chablis le 22 février

ChablisLe nom de Chablis, associé au vin, est un des plus connus au monde. Il faut dire que ce vin blanc sec produit l’Yonne dans s’exporte à près de 80%. Le prochain numéro de Millésime proposera donc de mieux connaître ce vignoble à travers son histoire, son sol, sa gamme et sa fameuse minéralité. Avant un échange autour des accords entre des vins et un plat de porc de Noyers, l’émission fera également un détour par une visite d’une usine qui conçoit et fabrique des systèmes pour caler les bouteilles dans des caisses en carton! A voir dimanche 22 février à partir de 11h25 sur France 3 Bourgogne.  Continuer la lecture

20 jan

La 71ème Saint-Vincent tournante de Bourgogne passe par le « chemin des moines »

verre-3686La 71ème édition de la Saint-Vincent tournante a lieu ce weekend, samedi 24 et dimanche 25 janvier à Gilly-lès-Cîteaux et Vougeot. Pour l’occasion, Millésime installera ses caméras et proposera une émission spéciale à partir de 15h20 en direct de Gilly-lès-Cîteaux, émission rediffusée en version raccourcie le lendemain dans le créneau habituel de Millésime à 11h30. Continuer la lecture

Le groupe Boisset s’offre le jurassien Henri Maire

Sans titre Boisset, basé Nuits-Saint-Georges, a signé en décembre un accord de rachat d’une partie des titres de la maison Henri Maire, basée à Arbois dans le Jura. Le groupe bourguignon va devenir ainsi l’actionnaire majoritaire de cette maison qui possède 300 hectares de vignes et emploie 400 salariés. Boisset, créé en 1961 par Jean-Claude Boisset, est déjà un des 1ers groupes viticoles français avec plus de 270 millions d’euros de chiffres d’affaires. Il possède plusieurs domaines en Bourgogne, en Côtes-de-Nuits, Côtes-de-Beaune, à Chablis. Il est également établi dans d’autres vignobles français, dans le Beaujolais, le Vaucluse, le Rhône, le Val de Loire ainsi qu’aux Etats-Unis, en californie, où il possède plusieurs maisons.

La vente d’Henri Maire se ferait sur la base d’1,38 € par action. Le groupe Boisset « se réjouit de devenir actionnaire majoritaire au sein d’un groupe dans lequel il croit à la stratégie. C’est d’ailleurs pour cela qu’Henri Maire continuera de fonctionner de manière indépendante », a-t-il déclaré au site internet spécialisé Rayon Boissons. Grâce à cette opération d’achat, Boisset voit tomber dans son escarcelle deux sociétés bourguignonnes, Nicolas Potel et Labouré-Roi, acquises en 2014 par Henri Maire.

Le procès Labouré-Roi est renvoyé au 7 juillet

Sans titreLe procès qui s’ouvrait lundi 19 janvier 2015 à Dijon, devant le tribunal correctionnel, devait juger 6 personnes mises en cause dans une histoire de fraude massive aux vins. L’affaire avait éclatée en été 2012 lorsque la répression des fraudes et la gendarmerie découvre que des crus prestigieux ont été coupés avec des vins de table dans des proportions non autorisées et que des étiquettes ont été falsifiées. Le scandale est retentissant car Labouré-Roi est une maison de négoce réputée et historique de Nuits-Saint-Georges. Sur le banc des accusés se trouvent les frères Cottin, Louis et Armand, les dirigeants de l’entreprise, octogénaires et 4 anciens salariés. Le renvoi du procès est dû à des questions de procédures. Continuer la lecture

14 jan

La Bourgogne : the place to be!

prog63474Selon le journal The New-York Times, la Bourgogne fait partie des 52 endroits dans le monde qu’il faut absolument visiter en 2015. La région occupe même l’honorable 15ème place de ce classement. Ce serait un renouveau chez ses vignerons, son parc hôtelier, sa candidature des climats du vignoble à l’Unesco, les lumières de Beaune et la nouvelle plage du lac Kir qui expliqueraient ce choix.

=> voir l’article sur France 3 Bourgogne

09 jan

Un ministre « homme de l’année » pour La Revue des Vins de France

FabiusComme chaque année, la Revue des Vins de France a distingué ses personnalités et entreprises de l’année. Parmi les trophées du Vin 2015, Laurent Fabius, le ministre des Affaires Etrangères a été désigné « homme de l’année », le site de financement participatif Fundovino va recevoir le prix de l’innovation, le vigneron du Beaujolais Julien Sunier est la «découverte de l’année » et « No wine is innocent » d’Antonin Iommi-Amunategui  est cité « blog de l’année ». Continuer la lecture

06 jan

Beaujolais : le divorce est consommé

prog42517,43Depuis mardi 30 décembre, le divorce est consommé au sein de l’UVB (l’union des vignerons du Beaujolais). L’ODG (organisme de gestion) des crus du Beaujolais a en effet annoncé sa décision de quitter cette instance et de gérer désormais elle-même ses dossiers administratifs.

L’UVB était l’organe qui gérait depuis 60 ans les dossiers administratifs de toutes les appellations du vignoble du Beaujolais (beaujolais, beaujolais village et 9 crus). Mais les crus estimaient que cette alliance revenait à tirer toute la production vers le bas et que les problématiques qui les concernaient n’étaient pas assez prises en compte. Continuer la lecture

06 déc

Emmanuel Giboulot gagne son procès

giboulotEmmanuel Giboulot a été relaxé le 4 décembre 2014, par la Cour d’Appel de Dijon à l’issue de l’audience du 5 novembre dernier. En première instance, le victiculteur bio de Côte-d’Or avait été condamné pour avoir refusé de traiter ses vignes contre la flavescence dorée, un traitement obligatoire par arrêté préfectoral. Le viticulteur poursuivi réfutait le caractère d’urgence de ce traitement.

Pour en savoir plus, sélection d’une revue de presse foisonnante :

17 nov

Hospices de Beaune : 8 millions d’euros pour le dernier millésime de Roland Masse

prog53103,11La vente des derniers vins faits par le régisseur du domaine viticole des Hospices de Beaune (Roland Masse, qui part à la retraite à la fin de l’année) a atteint 8.082.525 euros (frais inclus). C’est un record, encore une fois, pour la 3ème année consécutive. La pièce vendue la plus chère est un Clos de la Roche, cuvée Cyrot-Chaudron vendue 70.000 euros (HT). C’est le record de cette 154ème vente des vins. Cette année, 534 pièces étaient mises en vente (417 de rouge, 117 de blanc). Continuer la lecture

03 nov

Hubert de Montille est mort

MontilleC’était une personnalité du monde viticole bourguignon. Une personnalité tout court. Il avait été révélé par le film de Jonathan Nossiter, Mondovino, dans lequel il « crève » l’écran même si derrière l’ampleur du personnage on devinait également une personnalité pas toujours facile, en particulier sans doute pour ses enfants. C’était un amoureux de sa terre, amoureux de la vigne. Je me souviens encore comme ses yeux brillaient lorsqu’il en parlait. C’était un soir d’avril 2011, le soir de la fameuse marche des climats pour la candidature au patrimoine mondial de l’Unesco. Je l’avais trouvé assis sur le mur de pierres du château du clos de Vougeot attendant son fils Etienne. Nous avions parlé quelques minutes et il m’avait raconté combien il était important pour lui d’aller chaque jour faire son tour dans ses vignes, quel que soit le temps. Ca lui permettait de garder le lien avec cette terre qui lui avait tant donné. Moi qui avais été si impressionnée par le Hubert de Montille de Mondovino, j’ai été alors totalement séduite par ce vieil homme si charmant qui se confiait à moi.  Il est mort, paraît-il, au cours d’un repas avec des amis en buvant un verre de son vin favori. Légende ou réalité, qu’importe. C’est une belle image qui va bien à cet homme qui savait apprécier les (bonnes) choses de la vie.

RSS