17 Nov

Les bonnes raisons d’aller goûter le beaujolais nouveau ce jeudi

BeaujolaisDans la nuit de mercredi à jeudi, c’est la sortie du Beaujolais nouveau millésime 2015. Un événement planétaire qui parle plus aux étrangers qu’aux français aujourd’hui. C’est dommage parce qu »il y a beaucoup de fausses idées qui circulent sur le Beaujolais nouveau et parce qu’il y a au moins autant de bonnes raisons de le goûter cette année!

 

La 1ère fausse idée, c’est que c’est ça n’est pas tout à fait du vin. Cela est dû à sa méthode d’élaboration : c’est un vin jeune, fait avec des raisins récoltés quelques semaines auparavant. Cela existe depuis longtemps puisque, autrefois, on ne savait pas conserver le vin et on le buvait très vite. C’est ce qu’on appelle un primeur, la tradition a perduré dans certaines régions, en particulier en beaujolais parce qu’il est élaboré avec du cépage gamay, un cépage très fruité, qui se prête bien à une vinification courte.

Autre idée fausse : c’est un vin industriel, trafiqué. C’est lié au succès du beaujolais nouveau dans les années 80 et 90. A l’époque, il fallait du volume. Les vignerons ont donc laisser des vignes chargées de raisins qui ont donné des jus peu aromatiques qu’ils ont cherché à amélioré avec des produits, des levures pas utilisés toujours à bon escient… bref il y a eu beaucoup de vins pas terribles. Les consommateurs étant par ailleurs de plus en plus exigeants, certains d’entre eux s’en sont détournés et ont propagé cette image de vin industriel. Une image aujourd’hui largement dépassée.

 

Car beaucoup de progrès ont été fait. Les rendements sont maîtrisés, la mode des produits améliorateurs est passée. La plupart des vignerons –évidemment il y a des exceptions- ont a cœur de faire des beaujolais nouveaux qu’ils vont travailler avec sérieux, comme leurs autres appellations. La 1ère bonne raison d’aller goûter le beaujolais nouveau, c’est donc qu’il n’y a pas qu’un mais plusieurs. Autant que de vignerons. Car aujourd’hui les producteurs cherchent à exprimer le terroir où les raisins ont mûri, leur style  ainsi que la qualité du millésime.

Et cette année – 2ème bonne raison- ce millésime est paraît-il exceptionnel. Comme un peu partout en France, les raisins ont profité de la chaleur, du soleil, ils étaient particulièrement sains. Les professionnels annoncent donc des vins très aromatiques et avec beaucoup de générosité.

3ème bonne raison de goûter au beaujolais nouveau : le vignoble souffre. La mauvaise image des beaujolais nouveaux d’il y a quelques années fait que le beaujolais nouveau en en particulier et le beaujolais en général a du mal à se vendre. Il y a eu aussi plusieurs années difficiles avec des grêles, des maladies qui ont réduit les rendements. Certains vignerons ont mis la clé sous la porte et la situation économique de nombre de producteurs reste fragile.

Autre bonne raison: le Beaujolais nouveau peut être une porte d’entrée dans le monde des Beaujolais. On oublie souvent que le beaujolais est un vignoble qui offre une vraie palette de goûts et de prix. La gamme comprend des rouges mais aussi, de plus en plus, des blancs et des rosés. Il y a également plusieurs « étages » avec des prix qui vont de moins de 5 euros à plus de 20 euros : outre le vin nouveau, il y a l’appellation régionale, le beaujolais, le beaujolais village et les crus : il y a en a 9 qui –comme en Bourgogne- sont totalement liés aux terroirs où ils sont produits et aux styles des vignerons.

Et comme ils sont aujourd’hui très différents d’un endroit à l’autre et d’un producteur à l’autre, ils s’adaptent à beaucoup de plats : de la charcuterie pour les plus fruités jusqu’aux plats en sauce pour ceux qui ont plus de corps en passant par les poissons avec les vins légers.

Dernière bonne raison d’aller déguster un verre de beaujolais nouveau cette année : c’est un vin de fête, un vin du plaisir simple de partager un verre avec des amis … et je crois qu’en ce moment tout particulièrement on en a besoin … !

Une 155ème vente des vins des Hospices de Beaune solidaire

VENTE_DES_VINS_DES_HOSPICESL’ambiance était lourde dimanche 15 novembre, dans la salle où s’est tenue la vente des vins des Hospices de Beaune. 3 jours après les attentats de Paris, les professionnels présents ont tenus à montrer leur soutien aux victimes et à leurs proches. C’est donc avec une minute de silence et une Marseillaise chantée tous en choeur que la vente a débuté. La vente de la pièce de charité a montré également que la tragédie était présente dans les têtes : il avait été annoncé qu’une partie de ses bénéfices iraient aux victimes des attaques. Elle a finalement un record historique : 480.000 euros pour une pièce (228 litres) de Corton Renardes Grand Cru achetée par une Française qui a souhaité rester anonyme mais qui a expliqué avoir eu « une pensée évidente pour les événements récents ». Continuer la lecture

14 Sep

Vendanges en Bourgogne : vers un millésime d’exception ?

VL’année 2015 en Bourgogne s’annonce comme « un très grand millésime » selon le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne grâce à une météo estivale favorable.

Après une floraison précoce et un été très chaud et sec, arrosé de quelques pluies bénéfiques en août, les vendanges ont été lancées dès la fin août au sud de la Bourgogne », explique le BIVB. « Le beau temps général » a éloigné « tout risque de maladie », ajoute l’Interprofession qui prédit « un très grand millésime pour toute la Bourgogne ».

Continuer la lecture

10 Juil

Les Climats de Bourgogne inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco !

9782723496728-XAprès 10 ans de combat, l’Association de défense des climats du vignoble de Bourgogne vient de voir ses efforts récompensés : les climats de Bourgogne font désormais partie du patrimoine mondial de l’Unesco.

La décision a été prise samedi 5 juillet 2015 à Bonn en Allemagne lors de la session du Comité du patrimoine mondial de l’Unesco. C’est le 41ème bien français inscrit et le 3ème bien bourguignon après l’abbaye de Fontenay en Côte-d’Or et la colline et la basilique de Vézelay dans l’Yonne. Continuer la lecture

19 Juin

Vinexpo : Les Bourguignons font leur promo à Bordeaux

VinexpoDe nombreux vignerons bourguignons sont venus au 18e salon international Vinexpo à Bordeaux, le 1er salon mondial des vins et spiritueux. Seuls ou regroupés à plusieurs sur le même stand, pendant 4 jours, du 14 au 18 juin, ils ont présenté, expliqué et fait déguster leurs vins aux visiteurs : exclusivement des prescripteurs (cavistes, sommeliers, restaurateurs, importateurs, acheteurs pour la grande distribution, journalistes…). Continuer la lecture

15 Mai

Climats du vignoble de Bourgogne : l’expert se prononce pour un report de l’inscription à l’Unesco

Cote de BeauneL’expert de l’Icomos chargé d’étudier le dossier d’inscription des climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l’humanité vient de rendre son avis. pour lui, ce projet doit être complété et représenté dans les 3 ans, c’est ce qu’on appelle un avis « de renvoi ». Cet avis est consultatif, la décision finale sera prise début juillet par les représentants de 21 pays qui constituent le Comité du patrimoine mondial de l’Unesco. Continuer la lecture

14 Mai

Vin: un négociant de l’Yonne écroué pour avoir vendu des faux Chablis

prog61139,64Le PDG de la maison de négoce Fromont à Ligny-le-Châtel (Yonne), Jean-Claude Fromont, a été récemment écroué notamment pour escroquerie, la justice le soupçonnant d’avoir produit et vendu de faux Chablis, a-t-on appris mercredi auprès du parquet d’Auxerre. « Il lui est reproché d’avoir utilisé des vins du sud pour les mélanger à des cépages
de Chablis et les baptiser « Chablis » », a précisé la vice-procureure, Frédérique Olivaux, confirmant une information de l’Yonne républicaine.

=> le reportage de France 3 Bourgogne

Continuer la lecture

13 Mai

Deux vignerons des Hautes-Côtes au festival de Cannes

Sans titreDeux domaines des Hautes Côtes-de-Nuits présenteront leurs vins jeudi 14 mai à la maison des scénaristes dans le cadre du festival de Cannes. Les deux domaines partenaires cette année seront le Domaine des Chambris et le Domaine Julien Cruchandeau. Ils feront déguster des Hautes Côtes de Nuits blanc et rouge et des Crémants.

 

 

La Maison Des Scénaristes est un collectif de scénaristes dont le but est de replacer le scénario au cœur du projet artistique et financier de tous les films. Lors du festival de Cannes, ils ouvrent un  » Pavillon International Des Scénaristes ». Le domaine Cruchandeau  a été créé en 2003. Il propose 10 appellations en Côte de Nuits, Côte de Beaune, Côtes chalonnaise et Crémant. Le domaine des Chambris est installé sur 2 sites l’Etang-Vergy consacré aux rouges et Chevannes plus orienté vers les blancs.

 

30 Avr

Flavescence dorée : un autre vigneron bourguignon refuse de traiter ses vignes

T. Liger-Belair

T. Liger-Belair

Thibault Liger-Belair, vigneron à Nuits-Saint-Georges et dans le Beaujolais (dans la partie Saône-et-Loire), a refusé de traiter ses vignes contre la flavescence dorée en utilisant un pesticide recommandé par les autorités sanitaires. Le vigneron, installé en bio, s’inquiète des dégâts collatéraux qu’engendrent les produits chimiques. Il met en avant l’absurdité du système. Car la réglementation n’est pas la même selon les départements : en Saône-et-Loire, il est obligé de traiter ses vignes contre la flavescence dorée (une maladie mortelle de la vigne), ce qui n’est pas le cas dans le Rhône. Or le beaujolais est à cheval sur les 2 départements.

L’an dernier, un autre vigneron bourguignon, Emmanuel Giboulot, avait lui aussi été poursuivi, puis relaxé, pour avoir refuser de traiter contre la flavescence dorée.

=> le reportage de France 3 Bourgogne; celui de France 3 Rhône-Alpes

RSS