15 Sep

[Patrimoine] Ouverture du Musée de la Photographie à Beautiran, enfin le déclic !

C’est un peu le carnet rose des Journées du Patrimoine… Le Musée de la Photographie vient de naître à Beautiran en Gironde.

Soyez les premiers à le découvrir les 17 et 18 septembre !

©Pascal Peyrot

©Pascal Peyrot

C’est la belle histoire d’un collectionneur passionné qui a trouvé l’endroit idéal pour poser ses cartons, remplis d’appareils photos anciens, de plaques de verres et autres lanternes magiques.

Depuis des années, le Bordelais Pascal Peyrot cherchait sans succès un lieu d’exposition, après avoir rassemblé un millier de pièces datant des débuts de la photographie à nos jours.

Une collection considérée comme la plus grande du Sud-Ouest !

©Pascal Peyrot

©Pascal Peyrot

C’est une mécène passionnée, Marie-Françoise Micouleau, fondatrice de l’entreprise Dal’Alu, qui lui a ouvert les portes de son Musée des Techniques, créé en 2015 à la Villa Maglya, à Beautiran en Gironde…

L’inauguration officielle aura lieu le week-end du 23 septembre 2016 mais le Musée de la Photographie sera ouvert pour les Journées du Patrimoine.

Petite confidence… Le déclic s’est produit sur Trésors et Pépites, à la suite de deux reportages, l’un sur la collection, l’autre sur le musée, que vous pouvez retrouver sur le blog…

 Bonne visite et bonne découverte !

[Journées du Patrimoine] Une marche sur les traces de Léo Drouyn

Les Journées du Patrimoine sont l’occasion de partir sur les traces de personnages du XIXe siècle hors du commun, apparaissant aujourd’hui comme des gardiens du patrimoine.

Bien ancrés dans la région, toujours curieux de ses paysages et de sa culture, ils ont laissé des témoignages précieux sur une époque révolue.

On pense aussitôt à Félix Arnaudin dans les Landes, mais bien d’autres, trop souvent méconnus du grand public, ont contribué à constituer un fonds de textes et d’images dans lesquels les passionnés se plongent comme des explorateurs du temps passé…

C’est le cas de l’association Les Amis de Léo Drouyn qui propose une marche culturelle à la découverte du grand homme dans l’Entre-deux-Mers, à l’occasion du bicentenaire de sa naissance.

blog léo d

Un peu d’histoire si vous ne le connaissez pas encore…. François Joseph Léo Drouyn est né à Izon le 12 juillet 1816. Cet artiste et savant girondin a créé un fonds iconographique exceptionnel sur le patrimoine aquitain dans la seconde moitié du XIXe siècle, bien avant les premiers témoignages photographiques.

blog Léo é

Plus de 5 000 dessins et près de 1 550 gravures

Léo Drouyn participe à la redécouverte du Moyen-Âge, devenant l’un des grands spécialistes de l’architecture médiévale, dont il grava à l’eau-forte les principaux monuments de la région (églises, châteaux, abbayes).

Architecte, archéologue, peintre, dessinateur, aquarelliste, ce pionnier appartient à l’École de Barbizon, vouée au Paysage et à la Nature. Représentant du mouvement provincial, il a surtout représenté les monuments et les paysages de Gironde, mais aussi des départements voisins et d’autres régions françaises.

Une source d’information inestimable pour la connaissance du patrimoine

Léo Drouyn fut notamment le dessinateur attitré, entre 1842 et 1849, de la toute jeune Commission des Monuments historiques. Attiré par l’Histoire, il porte également un regard ethnographique avant l’heure, ne négligeant pas le petit patrimoine du quotidien, comme les vieilles fermes, à l’architecture en torchis et pans de bois, ou les cabanes, comme ici à Cabanac-et-Villagrains.

blog léo

Élu membre de l’Académie des Sciences Belles Lettres et Arts de Bordeaux en 1850, il est nommé professeur de dessin au collège des Pères Jésuites de La Sauve-Majeure, qui lui inspire un album.

Alors que ces documents étaient dispersés, vendus aux enchères après sa mort en 1896, les Editions de l’Entre-deux-Mers sont parvenus à les retrouver et à publier une vingtaine d’ouvrages. Le prochain, actuellement en souscription, sera consacré aux arbres dans son oeuvre.

Mais revenons à la marche culturelle… Elle commence à 9 heures, le dimanche 18 septembre, à Izon, dans les lieux traversés et peints par Léo Drouyn. Une exposition présente également une centaine d’oeuvres originales de l’artiste.

Bonne balade et bonne découverte !

blog léo a

 

 

13 Sep

[SEMAINE SPECIALE] Journées Européennes du Patrimoine en Nouvelle-Aquitaine

Revoici les Journées européennes du patrimoine ! Pour la 33e année, elles se déroulent les 17 et 18 septembre pour découvrir des… trésors et des pépites.

affiche p

La Nouvelle-Aquitaine vous propose 1197 possibilités !

Toute la semaine, le blog vous offre des pistes de visites et des reportages à voir ou à revoir… mais regardons le programme de ces journées, disponible sur le site du ministère de la culture, avec de nouveaux coups de coeur… A vous de dénicher le vôtre !

Le Périgord vous attend avec ses châteaux, ses grottes, ses jardins remarquables et ses villages médiévaux, comme celui de Domme, réputé parmi les plus beaux. Samedi à 17h : inauguration officielle de la porte des tours après restauration. Samedi à 20h30 : visite commentée et animée aux flambeaux.

En Gironde, 293 sites et monuments ouvriront leurs portes. Parmi les animations inédites, la Terreur à Bordeaux. Une page d’histoire qui s’incrit dans le thème de l’année : la citoyenneté. Et pour se mettre dans l’ambiance, la balade se déroulera de nuit…

Derrière la forêt, le patrimoineLes Landes discrètes fourmillent de belles maisons et de musées mais aussi de traditions vivantes. 90 rendez-vous ce week-end. Si vous ne le connaissez pas encore, poussez la porte du Cercle des Citoyens à Mont-de-Marsan. Un héritier des Cercles de Gascogne, créés à la fin du 19e siècle. Ne manquez pas également de visiter l’église Sainte-Quitterie à Aire-sur-l’Adour, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, du Pays Basque au Béarn, vous pourrez par exemple apprendre l’histoire d’Anglet, de la pignada aux villas, à Chiberta, mais si vous préférez des endroits plus reculés, direction les Eaux-Bonnes, pour découvrir les cabanes de berger et la vie pastorale d’autrefois…

Parmi ses nombreuses richesses, le Lot-et-Garonne compte deux villes d’art et d’histoire, Villeneuve-sur-Lot et Prayssas. Pourquoi ne pas y aller faire un tour ? Balade au milieu des vieilles pierres. Au total, 141 animations sont proposées dans le département.

Des journées sous le signe de la sécurité

Attention : dans le cadre de l’Etat d’urgence, des annulations ou des modifications d’horaires peuvent être demandées à tout moment par les Préfectures. Pensez à vérifier avant de vous rendre sur un lieu donné.

Dans le cadre du plan vigipirate, les sacs pourront être fouillés et une pièce d’identité demandée. Enfin, les sacs volumineux ne seront pas autorisés et aucune consigne bagages ne sera proposée.

Si vous prenez les transports en commun…

Le Conseil régional d‘Aquitaine – Limousin – Poitou-Charentes a mis en place un tarif spécial pour se déplacer, en transports en commun, pendant cette manifestation.

Baptisé Fest’Ter, il offrira 50% de réduction sur les 3 réseaux TER et lignes de car en région. Les billets sont en vente aux guichets des gares et auprès des chauffeurs de car, ainsi que sur les trois sites internet TER (Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes).

Et rendez-vous toute la semaine sur le blog Trésors et Pépites !

 

 

29 Août

Pari réussi pour la bataille de Castillon : le spectacle revient en 2017 et recherche des bénévoles

Soulagement à Castillon. Le spectacle a séduit 29 000 spectateurs lors des 14 représentations proposées cet été.

Un chiffre au-delà des espérances des organisateurs.

B15

Alors qu’il fallait au moins 2200 spectateurs par représentations pour atteindre l’équilibre financier, les deux dernières ont rassemblé 3000 personnes !

De quoi réjouir le metteur en scène, Eric Le Collen, qui avait entièrement réécrit cette nouvelle version, après un an d’interruption et d’incertitude quant à la survie du plus grand spectacle historique d’Aquitaine.

B8

Une belle récompense également pour les 400 acteurs et 40 cavaliers qui ont permis la réalisation de cette grande fresque.

Une relance qui a bénéficié du soutien financier de plusieurs communes, parmi lesquelles Castillon-la-Bataille et Belvès-de-Castillon mais aussi de la Région, du Département, de Bordeaux Métropole, sans oublier mécènes et sponsors privés.

B9

Si l’aventure vous tente pour l’été prochain, sachez que l’association Castillon 1453 recherche dores et déjà de nouveaux bénévoles. La machine se met en marche dès maintenant pour le grand rendez-vous de 2017 !

B11

 

 

 

07 Août

Petit train de Guîtres-Marcenais : la machine à remonter le temps

Prendre son temps, cela fait partie du charme de l’été… Alors, n’hésitez pas, optez pour un train à petite vitesse !  

Afficher l'image d'origine

C’est une balade à l’ancienne qui vous plongera dans l’histoire du rail. Le Petit train de Guîtres-Marcenais sillonne la campagne girondine à 20 km/h entre Guîtres et Marcenais, à travers champs et forêts. La locomotive date de 1900. Une pièce de musée, classée monument historique.

Une poignée de passionnés bichonne et nourrit « la bête » qui siffle et souffle sa vapeur : 320 kilos de charbon et 2500 litres d’eau sont nécessaires pour le voyage

C’est l’amour du chemin de fer, de la vieille mécanique, c’est sauvegarder du vieux matériel, le faire rouler et faire plaisir aux gens…

GUITRES 2

Le voyage commence dès votre entrée en gare : elle fut construite vers 1875 et garde le charme de l’époque. Vous recevrez un véritable ticket en carton composté dans un poinçonneur d’autrefois !

GUITRES 1

Lorsque vous embarquerez l’après-midi, les bénévoles seront à l’oeuvre depuis longtemps. C’est dès 9 heures du matin que la locomotive est mise en chauffe.

C’est beaucoup de travail, il y a beaucoup de métiers différents qui participent, comme des menuisiers ou des tourneurs-fraiseurs, chacun s’active pour que tout soit prêt pour rouler …

GUITRES 3

Quand le signal de départ est donné, la magie opère. Séquence nostalgie sur les banquettes en bois.

J’y suis venue quand j’étais petite et je trouvais que c’était une bonne idée de le montrer à mon tour à mes enfants…

GUITRES 5

En voiture les voyageurs ! Montez à bord avec ce reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon, Dominique Mazères et Sabine Jacquier-Hostein

Le petit train de Guîtres-Marcenais

Périodes d’ouverture :
Train vapeur : du 1er Mai au 31 Octobre 2013, les dimanches et jours fériés.
Train diesel : du 1er Juillet au 31 Août les mercredis

 

16 Juil

Le retour de la bataille de Castillon dans une nouvelle version

B15

C’est le plus grand spectacle culturel d’Aquitaine mais il a bien failli disparaître en 2014, en raison de problèmes financiers. Après un an d’interruption, la bataille est de retour à Belvès de Castillon dans une version modernisée, entièrement réécrite par Eric Le Collen, fidèle metteur en scène de cette fresque historique.

Le spectacle est désormais plus court : 1 heure 30 sans entracte pour se terminer à minuit pile avec un feu d’artifice. 

B7

C’était  la première hier soir. Après une minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat de Nice, le spectacle commence par une rencontre inattendue entre Montaigne et Sir Thomas Edward Lauwrence. Etudiant à Oxford, le jeune Anglais fait le tour de France pour rédiger une thèse sur le Moyen-Age.

Le fait est bien réel : c’est à bicyclette que le futur Lawrence d’Arabie est venu sur le site de Castillon la Bataille en 1908 comme en témoigne une lettre écrite à sa mère.

B6

Une manière de rappeler l’importance de la bataille dans l’Histoire : elle met fin à la guerre de Cent Ans entre Français et Anglais en 1453 et annonce la Renaissance. C’est l’émergence d’un monde nouveau, marqué notamment par l’invention de l’Imprimerie. Sous la direction de l’historienne Anne-Marie Cocula, un groupe d’experts du Moyen-Age a contribué à la précision du récit qui conserve son côté romanesque.

Musique, sons et lumières… Des écrans permettent également de raconter la bataille aux plus jeunes, façon bande dessinée, sur les traces d’Aliénor et de son destin qui fit balancer l’Aquitaine entre les royaumes de France et d’Angleterre.

aliénor

Autour d’Aliénor, interprétée par trois actrices différentes selon les âges, des centaines de bénévoles, dont beaucoup de nouveaux qui découvrent le spectacle.

B13

B8

Et comme toujours, les chevaux et les animaux occupent une place importante dans la scénographie…

B2

Spectacles les 16, 22, 23, 29 et 30 juillet à 22 heures 30. Représentations également les 4,5, 6, 11, 12, 13, 19 et 20 août à 22 heures. Village ouvert à partir de 18 heures 30.

Détail pratique… N’oubliez pas une petite laine : les nuits sont fraîches à Castillon !

Bonne découverte ! 


La bataille de Castillon sur le devant de la scène

13 Juil

Le mini-quizz de l’été

Et si on jouait ? C’est l’été, le temps des sudoku et autres mots fléchés, tous ces petits quadrillages qui finissent souvent remplis de sable à la fin de la journée. Ici, pas de risque, un seul clic suffit pour trouver la bonne réponse… A vos marques, prêts…?

Voici le quizz de Trésors et Pépites qui vous souhaite de bonnes vacances !

08 Juil

La Dune du Pilat à vol d’oiseau

Avant de l’escalader en luttant contre le sable, venez l’admirer depuis le ciel !   

La vidéo, diffusée sur You Tube et sur Facebook, a été commandée par le Syndicat mixte de la Dune du Pilat et réalisée par Midi Prod, offrant de magnifiques vues aériennes, dans un clip qui oscille entre l’infiniment grand et l’infiniment petit.

Une manière saisissante de découvrir sous de nouveaux angles la plus grande dune d’Europe que l’on ne présente plus… Petit rappel, tout de même, de ces dimensions : 110 mètres de haut actuellement, 616 mètres de large et 2900 mètres de long. La Dune du Pilat, qui règne sans partage sur le littoral aquitain, attire chaque année deux millions de visiteurs venus admirer le panorama : les Passes et le Banc d’Arguin d’un côté et un océan de verdure de l’autre.

Si vous comptez y (re)faire un tour cet été, sachez que la Dune se visite au coucher du soleil, en compagnie d’un animateur nature : tous les lundis et jeudis des mois de juillet et août à 20h00 (infos au 05.56.22.12.85).

Des randonnées commentées sont également proposées à la journée pour découvrir à la fois la Dune du Pilat et le Banc d’Arguin, tous les mercredis en juillet et août.

Bonne balade… et attention aux coups de soleil !

 

07 Juil

Découvrez les bastides du Lot-et-Garonne avec Janouille, un conteur venu du Moyen-Age

Oyez, oyez, braves gens ! Au départ, on ne comprend pas forcément tout ce qu’il dit… Janouille la Fripouille de Moflanquin est un drôle de visiteur. Il parle un langage médiéval mâtiné de gascon. Autant dire qu’il faut tendre l’oreille ! Mais au bout d’un moment, ce passionné d’histoire parvient à nous entraîner dans sa machine à remonter le temps, au coeur des plus belles bastides du Lot-et-Garonne.

©France 3 Aquitaine

Selon la légende inventée par Jean Rocher, Janouille la Fripouille est un bâtard du roi Henri IV,  Un personnage créé pour raconter de façon humoristique la vie des bastides, ces villes neuves, créées à partir du XIIIe siècle.

On en compte 350 dans le Sud-Ouest. Elles furent fondées pour conforter le pouvoir du roi mais aussi apporter la sécurité aux populations qui obéissent à une charte. Au centre, se trouve une place pour accueillir les foires et le marché dont le jour de la semaine, fixé au Moyen-Age, est resté le même jusqu’à aujourd’hui.

JANOUILLE

Pouvoir politique, économique, conception architecturale : les bastides obéissent toutes aux mêmes règles dans leurs décors de pierre rectilignes.

Leurs plans dessinent des rues à angles droits, ce qui fait dire à certains qu’elles auraient inspiré les concepteurs de…  New York.

bastides e

MONFLANQUIN

Suivez le guide, avec ce reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon, Olivier Prax et Boris Chague.

Programme des visites : tous les mercredis de l’été à 11 heures à Monflanquin.

« Janouille et les Mousquetaires du Roi (Calida Costa) au temps de Mazarin » mardi 12 et 19 juillet, 2 août à Monflanquin. Spectacle aux flambeaux gratuit. Pour mieux connaitre le personnage, découvrez ce livre préfacé par Pierre Bellemare, grand raconteur d’histoires…

-source-1397418663-440-330 

Et toujours à Monflanquin, vous pourrez découvrir le Musée des Bastides pour tout savoir sur leur histoire, à travers des maquettes et de nombreux panneaux pédagogiques. Vous pourrez même écouter la musique des troubadours…

 

02 Juil

La Grosse Cloche de Bordeaux va sonner chaque premier dimanche du mois

Les occasions étaient rares de l’entendre sonner. Quelques fois par an seulement : le 1er janvier, le 8 mai, le 14 juillet, le 28 août pour célébrer la Libération de Bordeaux en 1944 et le 11 novembre.

Désormais, on pourra l’entendre deux fois plus souvent dans l’année. En raison de son intérêt touristique, la mairie de Bordeaux a décidé de la faire résonner chaque premier dimanche du mois, à midi, pendant un quart d’heure. La Grosse Cloche est l’une des dernières cloches municipales laïques encore existantes dans le Sud-ouest. 

Armande-Louise a été fondue en 1775 et pèse 7.750 kg. La Grosse Cloche était l’ancien beffroi de l’Hôtel de ville. C’est l’un des derniers vestiges du Moyen-Age, édifiée au XVe siècle au bout de la rue Saint-James donnant sur le cours Victor Hugo. Les magistrats de la ville sonnaient la cloche pour donner le signal des vendanges et alerter la population en cas de débuts d’incendies.

Un nouveau rendez-vous à partir du 3 juillet.

Programme des visites :

  • Du 01/06/2016 au 30/09/2016
  • Ouvert tous les jours
  • De 13h00 à 19h00
  • Du 03/10/2016 au 28/11/2016
  • De 14h00 à 17h00
  • Fermé le Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi, Dimanche

Visites toutes les 45 minutes par groupe de 5 personnes, billets en vente sur place à cette période.

Visite tous les samedis en mars, avril, mai, octobre et novembre de 14h à 17h. (à 14h, 14h45, 15h30 et 16h15).
Billets en vente à l’Office de Tourisme