14 Nov

Parigo #17 : vie et mort du ticket de métro

Et si demain nous prenions le métro ou le RER à l’aide de notre téléphone, ou encore de notre CB, sans contact ni achat de billet au prélable ? C’est pour bientôt ! Comme Londres, Paris s’apprête à autoriser la validation et le paiement via le téléphone ou la carte bancaire. Les premières expérimentations débuteront mi 2018. Parigo vous dit tout et vous dévoile même le design des futurs valideurs conçus par la SNCF.

En attendant que cette petite révolution devienne réalité, il se vend toujours 1.500 tickets de métro chaque minute : Parigo vous emmène en Sologne là où les petits bouts de carton les plus célèbres de Paris sont fabriqués depuis plusieurs générations. L’occasion également de revenir sur l’histoire de ce ticket de métro, déjà 117 ans au compteur, et qui est passé par toutes les couleurs de l’arc en ciel depuis sa naissance en juillet 1900.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

08 Oct

TPM#5 : qu’attendons-nous pour lancer le métro 24h/24 le week-end ?

Samedi 8 octobre à 12h05 sur France 3 Ile de France, Transportez-moi – l’émission – s’est posée une question simple : qu’attendons nous pour lancer le métro 24h/24 le week-end à Paris ?

A Londres, l’idée d’une ouverture du métro 24 heures sur 24 le week-end, lancée en 2013, est devenue réalité cet été : depuis le 19 août dernier, le métro londonien circule 24 heures sur 24 le vendredi et samedi soir, sur deux (puis trois) lignes du réseau londonien, Central line et Victoria line. Résultat : 400.000 voyageurs chaque nuit, alors que 200.000 seulement étaient attendus (à découvrir dans notre reportage outre manche). Londres est ainsi la 11eme ville au monde à proposer pareil service. Et chez nous alors ?

A Paris, l’hypothèse d’ouvrir le métro la nuit pendant les week-ends est régulièrement évoquée par les élus parisiens et ceux du Conseil régional d’Île-de-France. Le STIF a donc commandé une étude pour évaluer la réalité des besoins. Ce rapport, révèle que le besoin d’une prolongation des horaires n’est pas « si avéré ». L’enquête préconise plutôt de développer le réseau de bus de nuit, Noctilien. Et propose une augmentation des fréquences et la création de nouvelles lignes pour pallier l’arrêt des métros. L’occasion pour nous de mettre Stéphane Beaudet, le vice président de la région en charge des transports, sur le grill.

Réagissez sur les réseaux sociaux #TPMIDF

Bertrand Lambert

► Pour revoir TPM #1 consacrée à la mobilité connectée, cliquez ici
► Pour revoir TPM #2 consacrée à un siècle de transports, cliquez ici
► Pour revoir TPM #3 consacrée à la place de la voiture à Paris, cliquez ici
► Pour revoir TPM #4 consacrée à la voiture électrique, cliquez ici