30 Oct

Parigo #15 : à la découverte des stations fantômes du métro

Elles font fantasmer les amoureux des sous sols parisiens : les stations fantômes du métro parisien ne sont pas une légende urbaine. Elles existent bel et bien : certaines ont été fermées dans les années 30, d’autres n’ont jamais accueilli le moindre voyageur… les onze stations fantômes du réseau RATP se livrent comme rarement à la télévision dans ce numéro de Parigo. Vous découvrirez des stations oubliées ou jamais terminées, avec parfois pour seul accès les voies de chemin de fer : et pour cause, les accès vers la surface n’ont jamais été construits. Quelques-une, à l’image de la station Porte des Lilas ont eu droit à une seconde vie (cette station est devenue le studio cinéma grandeur nature de la RATP, là où a été tourné Amélie Poulain par exemple), d’autres rêvent secrètement d’une première vie… et ça tombe bien, des architectes ont imaginé des aménagements suprenants (piscine, boîte de nuit…) à découvrir dans l’émission.

Reportages, entretiens exclusifs… partez à la découverte d’un monde méconnu, pour ne pas dire inconnu de la plupart des voyageurs, à 20 mètres sous terre… Bon voyage 🙂Bertrand Lambert @B_Lambert75

► Sur le même thème : Parigo #2 : l’étonnant destin des gares oubliées de Paris

03 Mar

RER D en mode cinéma : épisode II

rer d cinéVous avez aimé le 1er épisode ? Voici la suite ! Une deuxième rame de la ligne D passe en mode cinéma pour célébrer 120 ans de 7eme art. Date sortie sur les rails : le 14 mars prochain. Côté casting, toujours du lourd, du très lourd avec les œuvres de Louis Feuillade, Jean Vigo, Federico Fellini, Ingmar Bergman, Andrzej Wajda, Rainer Werner Fassbinder, Maurice Pialat, Jean-Luc Godard, Luc Besson, Mathieu Kassovitz, Francis Veber, Eric Toledano et Olivier Nakache …

Tapissés de photos, d’affiches de cinéma ou encore de répliques cultes, les plafonds et les parois de ce second train ont été, comme ceux du premier que nous vous avions dévoilés en avant première mi janvier, entièrement customisés par les films les plus célèbres produits par Gaumont. Une fois de plus, le travail des cheminots est assez bluffant. Il permet aux voyageurs d’oublier un temps les affres quotidiens des transports en commun.

Reportage de Geneviève Faure et Nedim Loncarevic sur le 1er train customisé mis en service le 28 janvier dernier. Bertrand Lambert

26 Jan

EXCLU : fêtez 120 ans de cinéma en prenant le RER D

Et si le septième art s’échappait des salles de cinéma ? Et si les expositions sortaient des musées pour venir à la rencontre de leurs publics ? Gaumont profite de ses 120 ans pour se taper l’incruste dans une dizaines de rames de RER ! L’opération, inédite, a été réalisée par une équipe spécialisée composée d’agents de la SNCF : ce sont les cheminots qui ont entièrement relooké les wagons et leur travail est assez bluffant. Il met en scène le cinéma et la culture là où on ne les attend pas. C’est sur les rails, au cœur même du réseau francilien, à bord d’un train de la ligne D, aménagé du sol au plafond, que les voyageurs – pas vraiment gâtés ces derniers temps – découvriront une rétrospective sur l’histoire du cinéma. L’inauguration aura lieu ce jeudi. Pour transportez-moi, Geneviève Faure et Nedim Loncarevic nous propose une visite en avant-première ! Bertrand Lambert