22 Fév

Parigo #71 : la RATP, déjà 70 ans d’histoire

Cette semaine, Parigo célèbre à sa manière les 70 ans de la RATP, créée officiellement le 1er janvier 1949. La Régie Autonome des Transports Parisiens hérite alors du réseau de bus et de métro déjà en activité mais exploité par différentes compagnies privées au bord de la faillite. Désormais conducteurs en surface et en sous-sol roulent sous la même casquette, une grande nouveauté alors pour les Parisiens.

Contrairement à ce que certains imaginent parfois, l’histoire du réseau métropolitain parisien a donc débuté bien avant celui de la RATP. La 1ere rame a circulé en juillet 1900 avec la mise en service de la ligne 1, alors exploitée par la Compagnie du chemin de fer métropolitain de Paris (CMP). 49 ans avant la naissance de la régie.

La RATP a donc hérité d’un réseau, de matériel roulant et de voyageurs. Et dès ses premières années, elle a œuvré à moderniser cet héritage, se montrant souvent à la pointe de la technologie, avec des nombreuses 1ers mondiales, tel le métro sur pneu ou l’automatisation d’une ligne existante.

Dans cette émission, vous découvrirez de nombreuses images inédites, puisées dans le fonds documentaire de la RATP mais aussi de l’INA.

Catherine Guillouard, 12eme PDG de l’histoire de la RATP, répondra à mes questions : elle me parlera de son histoire personnelle vis-à-vis du métro et abordera l’avenir en suspens de la régie, désormais groupe international mais susceptible de perdre l’exploitation de son réseau historique avec l’ouverture, dès 2025, à la concurrence pour les lignes existantes. Une vraie révolution.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

29 Déc

Parigo #63 : Orly fête ses 100 ans

Cette semaine, on fait les fous et on s’envoie en l’air : Parigo vous dévoile les coulisses de l’aéroport d’Orly, deuxième aéroport français avec ses 32 millions de passagers annuels. Nous irons ainsi au cœur de la tour de contrôle, dans un cockpit d’avion à quelques minutes du décollage ou encore sur les pistes pour une chasse aux volatiles essentielle à la sécurité des vols…

Nous reviendrons aussi sur l’histoire mouvementée de ce petit aérogare militaire américain (en 1918) devenu, dans les années 60, une fierté nationale : Orly recevait alors plus de touristes que la Tour Eiffel ! Jusqu’à 4 millions de visiteurs par an au milieu des années 60. C’était l’époque des « Dimanche à Orly« , chantés par Gilbert Bécaud. Orly, vilipendé pour sa proximité avec Paris et les nuisances engendrées à seulement 9 km de la capitale, a pourtant bien failli disparaître comme nous le dévoilera notre premier invité : Frédéric Béniada, auteur de « Paris-Orly 100 ans », aux éditions de la Martinière.

Et demain, quel avenir ? Les nombreux travaux d’agrandissement, engagés pour 1.5 Mds €, signifieront-ils bientôt plus de vols et donc de nuisances ? Le couvre-feu est-il menacé ? A quand l’arrivée du Grand Paris Express, avec les lignes 14 et 18 ? Le nouveau directeur d’Orly, Régis Lacote, répondra à nos questions.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

10 Fév

Parigo #30 : le T1, précurseur du retour du tramway en IDF

Voilà un numéro de Parigo qui vous avait sans doute échappé en décembre dernier, hommage à Johnny Hallyday oblige. Et pourtant, il vaut le détour : je vous propose une radiographie complète du T1, 25 ans après ses débuts en Seine Saint Denis. L’occasion également de revenir sur la folle épopée du tramway en Ile de France, entre son apogée au début du 20eme siècle et son retour, au forceps, dans les années 1990.

Avec ses 17 km de ligne entre Bobigny et Saint-Denis , le T1 a révolutionné les déplacements dans le nord francilien : sans lui, nous n’aurions sans doute jamais eu de T2 ou de T3. Il faut dire qu’à la fin des années 80, lorsque le lancement du T1 a été acté, plus grand monde dans la région ne croyait au potentiel du tramway en Ile de France. L’arrivée de ce tram, en 1992, marquait en effet le grand retour du tramway en Ile-de-France après 55 ans d’absence, et la lente réconciliation de la région avec ce mode de transport bien connu de nos grands parents.

Fort de son succès grandissant (près de 200.000 voyageurs quotidiens aujourd’hui, alors que seuls 50.000 étaient espérés… ), le T1 continue de grandir, à la fois vers l’ouest et vers l’est :  Parigo fait aussi le point sur les différents prolongements envisagés, à la fois dans les Hauts de Seine jusqu’à Rueil Malmaison et dans le Val de Marne jusqu’à Val de Fontenay.

Bertrand Lambert @B_Lambert75
► Sur le même thème : TPM#13 : quel bilan pour le T3, 10 ans après ?
► Sur le même thème : TPM#7 : les 10 ans du T4 et son extension vers Clichy sous bois

12 Déc

Parigo #21 : les 25 ans du T1, quel bilan ?

Voilà un numéro de Parigo qui vous a sans doute échappé, hommage à Johnny Hallyday oblige. Et pourtant, il vaut le détour : je vous propose une radiographie complète du T1, 25 ans après ses débuts en Seine Saint Denis.

Avec ses 17 km de ligne entre Bobigny et Saint-Denis , le T1 a révolutionné les déplacements dans le nord francilien : sans lui, nous n’aurions sans doute jamais eu de T2 ou de T3. Il faut dire qu’à la fin des années 80, lorsqu’a été acté le lancement du T1, plus grand monde dans la région ne croyait au potentiel du tramway en Ile de France. L’arrivée de ce tram, en 1992, marquait en effet le grand retour du tramway en Ile-de-France après 55 ans d’absence, et la lente réconciliation de la région avec ce mode de transport bien connu de nos grands parents.

Fort de son succès grandissant (près de 200.000 voyageurs quotidiens aujourd’hui, alors que seuls 50.000 étaient espérés… ), le T1 continue de grandir, à la fois vers l’ouest et vers l’est :  Parigo fait aussi le point sur les différents prolongements envisagés, à la fois dans les Hauts de Seine jusqu’à Rueil Malmaison et dans le Val de Marne jusqu’à Val de Fontenay.

Bertrand Lambert @B_Lambert75
► Sur un autre thème : TPM#7 : les 10 ans du T4 et son extension vers Clichy sous bois
Sur un autre thème : TPM#13 : quel bilan pour le T3, 10 ans après ?

20 Nov

Parigo #18 : dans les coulisses de l’Olympia avec les musiciens du métro

Cette semaine, Parigo vous emmène à la rencontre des musiciens du métro, à quelques jours du concert unique et exceptionnel à l’Olympia, le jeudi 23 novembre, pour fêter les 20 ans du label (et des castings) lancé par la RATP.

« The Voice » n’a rien inventé… la RATP organise ses propres castings depuis 20 ans. Avec une ambition : promouvoir une diversité de styles et de cultures, à l’image de Paris et de ses voyageurs. Parigo vous dévoile l’envers du décor des castings et donne la parole – et le micro – a de jeunes talents plein d’avenir, comme Max Pen ou Hugo Barriol… en leur souhaitant un destin à Keziah Jones, Renaud ou Lââm… qui ont tous débuté dans le métro avant de faire la carrière que l’on sait.

Bertrand Lambert @B_Lambert75
► Sur un autre thème : Parigo #15 : à la découverte des stations fantômes du métro
► Sur un autre thème : Parigo #17 : vie et mort du ticket de métro

04 Déc

TPM#13 : quel bilan pour le T3, 10 ans après ?

C’était il y a déjà dix ans, le 16 décembre 2006 : le tramway T3, sur le boulevard des Maréchaux, était inauguré avec fierté par le maire de Paris de l’époque, Bertrand Delanoë. Dix ans après, Transportez-moi fait le bilan de cette aventure. Côté trafic, c’est un succès presque inattendu : 150.000 personnes l’empruntent (sur sa partie originelle, au sud), c’est trois fois que pour le PC1, l’historique bus des maréchaux (51.000 voyageurs sur cette même portion, en 2006). Les voitures, quant à elles, ont pris la poudre d’escampette : -50% de trafic et -49% d’accidents. Spectaculaire. Les commerces sont revenus, les restaurants, les bars ont remplacé les garages et ont redonné vie à des quartiers jusqu’alors aspirateurs à voitures et sans âme.

Dans ce nouveau numéro de votre rendez-vous dédié aux transports, nous nous intéresserons aussi à l’histoire tumultueuse des tramways à Paris, entre amour et désamour : saviez vous qu’en 1937 les parisiens pensaient avoir dit adieu définitivement au tramway ? Qu’en 1927, 600 km de voies de tram étaient empruntées par 707 millions de voyageurs ? Qu’il y aujourd’hui plus de voyageurs (300.000) chaque jour sur le T3 (a&b) que sur le périphérique (270.000 voitures)? Paris est décidément pleine de surprise…

Nous ferons également un point sur le futur : le tramway fera t-il le tour de la capitale ? Rentrera t-il dans Paris ? Où en sont les travaux, dans le nord ? C’est parti pour 13 minutes d’images insolite, d’anecdotes et d’enquête.

Bertrand Lambert

► Sur le même thème : Quel prolongement à l’ouest pour le T3b ?
► Pour aller plus loin : L’extension du T3b a de l’amiante dans l’aile