06 Mar

Les wine-blogueurs de Midi-Pyrénées parmi les meilleurs blogs vin du web

Deux blogueurs régionaux font actuellement partie des meilleurs blogs vin selon Ebuzzing.

 © Very Wine Trip

© Very Wine Trip – L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

En tête de ce classement mensuel, on y retrouve les Vendredis du Vin (VdV). Une initiative que l’on avait présenté le 28 février dernier (relire l’article). Le site n’est pas exclusivement régional mais la blogueuse toulousaine, Maïlys Ray en est la « secrétaire perpétuelle » et se charge des mises à jour. Elle est aussi l’auteur du blog Very Wine Trip,  classé 5e par Ebuzzing. Maïlys Ray nous fait découvrir ses découvertes viticoles. Un site remarquable.

© Le Blog Abistodenas

© Le Blog Abistodenas

Sur la 3e marche de ce podium régional, on y découvre le blog d’Abistodenas, édité par David Farge, un enseignant de Nailloux (Haute-Garonne) qui se qualifie comme un « amoureux de la popote et de la gastronomie« . 6e du classement, son blog parle de vin et de cuisine avec poésie et plaisir. Un menu qui mérite le détour. Le blog d’Abistodenas propose de découvrir les restaurants de la ville rose, des bouteilles de vin et de partager notre amour pour la cuisine. A visiter avant le dîner de ce soir.

03 Mar

Le phénomène « Happy » gagne Science Po Toulouse en attendant Montauban

Le phénomène « Happy » donne la pêche au monde entier. Depuis 3 mois, le célèbre clip « Happy » du chanteur américain Pharell Williams fait des émules dans les villes, établissements ou clubs sportifs. Chacun veut réaliser sa version locale et Midi-Pyrénées n’y échappe pas, pour notre plus grand bonheur. Après ToulouseAlbi et les rugbymans de l’US Colomiers, c’est au tour des étudiants de Science Po de Toulouse de chanter. Un Lip-dub réussit avec de nombreux effets visuels. La vidéo totalise près de 3800 vues sur un mois. A découvrir en attendant celle de Montauban. Le tournage s’est achevé le 28 février dernier. Patience… 

 

28 Fév

Partagez votre passion chaque mois aux « Vendredis du Vin »

© Verywinetrip

© Verywinetrip

Le dernier vendredi de chaque mois, les wine-blogueurs se retrouvent en ligne pour les Vendredis du Vin (VdV). Une initiative coordonnée, ce mois-ci, par la blogueuse toulousaine, Maïlys Ray. Une amoureuse du vin, auteur du blog Very Wine Trip

L’objectif des Vendredis du Vin est de partager sa passion. Les blogueurs (et amateurs sans blog) s’échangent des notes de dégustation de vins sur un thème sélectionné par le blogueur-président du mois. Pour février, le thème est « l’éloge de la patience ». Les participants ont ensuite un mois pour trouver une cuvée en adéquation sans aucune limite de territoire. Cela peut-être l’étiquette, l’histoire, la conception, un souvenir suggéré par les arômes. L’ensemble des contributions est ensuite mis en ligne sur le site.

Envie de parler de « vieux » vins qui valent le coup d’attendre ? Envie au contraire de faire l’éloge de l’impatience ? laissez libre cours à votre imagination…  explique Maïlys Ray, la blogueuse-présidente du mois.

Lancé en février 2007, ils sont une vingtaine à se prêter au jeu à chaque session, dans toute la France, au Canada et au delà. Les participants sont de tous niveaux : jeunes ou vieux, amateurs ou œnologues confirmés. On y retrouve naturellement des vignerons et autres professionnels du secteur mais aussi des instituteurs, des journalistes, des dessinateurs, des professions libérales et surtout beaucoup de jeunes dont les « winelovers ». Maïlys Ray en est le parfait exemple.

Le Vendredis du Vin n°63 se termine ce soir à minuit. Dés demain, vous pourrez lire les contributions et découvrir des bouteilles d’ici et d’ailleurs. En attendant, les notes de la présidente du mois sont déjà en ligne. A lire avec modération en cliquant ici.

Odile Debacker et Julien Leroy

Comment survivre sans Facebook pendant (au moins une journée) ?

Facebook ©MaxPPP

Facebook©MaxPPP

Ce vendredi, c’est la journée mondiale sans Facebook. Un évènement en soi dans le vaste monde des réseaux sociaux qui, chose étonnante, a été proposé par Facebook lui-même, avec la louable intention affichée d’aider les usagers à lutter contre leur addiction.
Et là on dit bravo ! Et pour ceux qui trouveraient l’exercice impossible, voici 3 raisons essentielles (ou pas) de zapper Facebook pendant 24h. Et pourquoi pas d’autres jours dans l’année ?

1- Trop d’amis, tue les amis

.
De la rigueur que diable ! N’est pas ton ami qui veut, et si tu as tendance à te laisser déborder par les nombreuses sollicitations que tu reçois, met à profit cette journée déconnectée pour prendre du recul. Réfléchir sur le vrai du faux. Regarder et penser à tes amis autrement que par le prisme de Facebook. Fais le tri entre le superflu et l’essentiel. Bref recentre toi sur ce que compte pour toi en faisant fi des histoires des autres.

2- So sad, le virtuel

.
Cette journée sera l’occasion de privilégier la vraie rencontre avec tes amis, physiquement. Tu en choisiras un pour déjeuner à midi et quelques autres pour un apéro dînatoire et une soirée enjouée voire endiablée. Mais, tu les auras préalablement contacté par Facebook pour leur proposer le rendez-vous. On n’est pas si vache, on te demande juste quelques heures de privation. On sait que c’est difficile mais tu peux y arriver.

3- Message d’avertissement

Pour que la journée soit vraiment sans Facebook, que tu n’aies pas l’occasion de craquer, préviens au préalable que tu seras « off ». Que tu n’ouvriras pas ta page et les nouvelles (qui du reste peuvent attendre le lendemain ou le sur lendemain) peuvent passer par le téléphone. Tu envoies bouler toute pression sociale du web. Aujourd’hui c’est relâche ! On attendra demain pour que tu viennes liker la page.

Au revoir stress et nombrilisme. Merci Facebook pour ton initiative. On recommencera l’année prochaine, c’est promis et on tiendra plus longtemps aussi. Et puis peut-être, on quittera définitivement (ou pas) la Face-mania.

 

 

 

 

26 Fév

Vivent, la nouvelle application toulousaine pour organiser vos soirées

© Vivent

© Vivent

Fini les Doodles à répétition, adoptez « Vivent », la nouvelle appli pour organiser vos soirées. Créée par 3 jeunes toulousains, l’application pour Smartphone vous aide à organiser un restaurant entre amis, un évènement, un week-end au ski,… sans se prendre la tête avec les emplois du temps des uns et des autres. L’objectif est de « dire adieu aux textos groupés sans visibilité, aux boucles de mails interminables ou aux coups de fil à répétition » explique l’un des fondateurs.

Entièrement gratuite, l’application est disponible sous Apple Store, web Mobile et en version Android depuis 2 semaines. Il suffit simplement de créer son évènement et « Vivent » se charge de collecter les réponses des invités, voire de relancer les retardataires. Vous avez également la possibilité de mettre une deadline pour les réponses, chatez avec un invité, envoyer l’itinéraire à votre convives et créer des groupes d’amis. L’application est simple d’utilisation et le graphique plaisant.

Derrière cette nouvelle application, il y a 3 amis : Lionel, Vincent et Alexis. Ils se sont lancés dans l’aventure il y a moins de 2 ans en créant la start-up « Vivent’ basée à Toulouse.  Aidé par l’incubateur de l’EDHEC (groupe d’écoles de commerces), les 3 jeunes de 27 ans espèrent atteindre « les 15 000 téléchargements d’ici septembre et 30 000 l’an prochain ». En attendant, « Vivent » commence à se faire un petit nom et devrait devenir une application incontournable d’ici quelques mois. D’autant plus que des services supplémentaires seront bientôt disponibles tel que la gestion de cagnotte pour un cadeau en commun (un autre casse-tête !).

25 Fév

Les réseaux sociaux privés de fromage

© Page Facebook Roquefort

© Page Facebook Roquefort

165 producteurs de fromage sont actuellement rassemblés au salon du Fromage et des Produits Laitiers au SIA de Paris. Une présence essentielle pour faire connaître leur production. Mais aujourd’hui, la communication se fait également sur les réseaux sociaux. Un média indispensable pour promouvoir son fromage préféré.

C’est d’autant plus vrai pour les productions AOC / AOP (Appellation d’origine contrôlée / Appellation d’origine protégée) qui font vivre des dizaines de producteurs. Parmi la cinquantaine de fromages AOC/AOP de France, on y retrouve l’Ossau-Iraty, le Conté, le Brie, le Cantal,… mais aussi les 4 fromages labellisés de Midi-Pyrénées. A savoir : Le Roquefort, le Bleu des Causses (Aveyron), le Laguiole et le Rocamadour. Or, nos représentants régionaux sont quasiment inexistants sur les réseaux sociaux, malgré des sites web efficaces. Un paradoxe pour la première région agricole.

Le Roquefort est le seul à posséder une page Facebook lancée par la Confédération Générale des Producteurs de Lait de Brebis et des Industriels de Roquefort. Plus de 10 000 fans adorent le plus ancien AOC de France. C’est d’ailleurs l’un des fromages les plus aimés sur Facebook. Le record national revenant au Beaufort avec près de 40 000 « Likes »… De quoi donner des idées aux lotois.

24 Fév

Pet Alert, une page Facebook dédiée aux animaux perdus dans votre département

Perdre son chat, son chien ou son animal de compagnie est très souvent une expérience douloureuse pour les maîtres et les maîtresses. Depuis août 2012, le réseau national « Pet Alert » tente de leur venir en aide en utilisant la force des réseaux sociaux. On compte aujourd’hui un Pet Alert par département dont ceux de Midi-Pyrénées. 

 © Pet Alert Haute-Garonne 31

© Pet Alert Haute-Garonne 31

Pet Alert utilise essentiellement Facebook en publiant des avis de disparition pour tous les animaux perdus. « Chats, chiens mais aussi oiseaux, furets et même tortues » nous confie une des bénévoles qui gère la page Facebook Pet Alert de la Haute-Garonne. La publication est ensuite diffusée et partagée augmentant les chances de repérer l’animal. 300 animaux ont été ainsi retrouvés en moins de 2 ans en Haute-Garonne. Un beau succès pour une page Facebook qui attire « environ 8000 personnes par semaine » selon la modératrice.

Entièrement gratuit, Pet Alert travaille également en partenariat avec des mairies, des services de fourrières, des vétérinaires afin d’aller plus vite dans les recherches. Les bénévoles de Pet Alert de Haute-Garonne ont même le projet de créer une « équipe de patrouilleurs sur le département« .

Les 7 autres pages Facebook de Pet Alert en Midi-Pyrénées sont également très actives notamment le Tarn et les Hautes-Pyrénées :

17 Fév

« Happy » pour les joueurs de rugby de l’US Colomiers

Les joueurs de rugby de l’US Colomiers (ProD2) font de nouveau le buzz depuis ce matin. Après le « Harlem Shake » l’an dernier et la reprise de « Get Lucky » fin janvier, les voilà de retour avec une version du célèbre clip « Happy » du chanteur américain Pharell Williams. Un Lip-dub réussit réalisé par les joueurs Fabrice Catala et Sébastien Inigo. La vidéo postée sur YouTube totalise déjà 3800 vues.

Depuis plusieurs mois, les versions locales du clip « Happy » se multiplient en Midi-Pyrénées. Toulouse et Albi ont déjà réalisé leur hymne au bonheur.

13 Fév

La vidéo qui compare le tramway de Toulouse à un Airbus !

C’est une initiative conjointe de Toulouse Métropole et de Tisséo : faire appel à des comédiens pour au coup d’oeil d’un réalisateur pour transformer, le temps d’un clip de promotion, le tramway de Toulouse en… Airbus !

Il faut dire que le lien n’est pas très difficile à faire : le tram toulousain a été dessiné par des designers d’Airbus.

Et puis aucun risque : même avec une hôtesse de l’air et un pilote à la place du traminots, le tram n’est pas encore prêt à décoller !

En tout cas, la vidéo est plutôt réussie et fait sourire.

A vous maintenant de vous faire un avis et de nous dire ce que vous en pensez !

FV

10 Fév

L’application toulousaine So Cookbook fait toujours recette

L’application toulousaine So Cookbook fait recette depuis 2 ans avec un million de téléchargement sur Windows 8. La version pour iPad vient de sortir. Succès garanti.

20140210-144139.jpg

So Cookbook est une application culinaire gratuite qui propose plus de 350 000 recettes de cuisines issues de sites spécialisés et de livres du monde entier. Une douzaine de sources est aujourd’hui partenaire telles que Marmiton, BigOven, Larousse Cuisine, Alter Gusto (cuisine marseillaise) ou le Haricot Tarbais. So Cookbook permet également d’intégrer ses propres recettes, de les partager et de concevoir sa liste de course afin de ne rien oublier. Bref, So Cookbook fait tout pour devenir un second de cuisine incontournable. Néanmoins, on regrette la version payante (abonnement de 1,75€) qui lui permet de retenir un nombre illimité de recettes.

Développé au départ pour un concours organisé par Microsoft, So Cookbook est devenu en 2 ans, l’une des 10 applications préférées sur Windows 8. La version iPad compte déjà 100 000 téléchargements depuis décembre. Derrière ce succès, il y a la startup SlowSens, basée à Toulouse et fondée par Frédéric Collin et Yann Faure. Aujourd’hui, SlowSens veut continuer à développer son application. Une version pour Androïd sera disponible d’ici 2 mois. Disponible en 6 langues, So Coolbook vise également le marché international notamment les Etats-unis et l’Europe.

RSS