06 Oct

Obsolescence programmée : voici les premiers produits certifiés par le label toulousain LongTime

Exclusivité. Né à Toulouse, LONGTIME veut devenir le premier label européen permettant aux consommateurs d’identifier avec certitude, les produits conçus pour durer. La startup a dévoilé ce jeudi 3 octobre, les deux premières marques labellisées.

© Vincent Isore / MaxPPP

Lutter contre l’obsolescence programmée et le gaspillage des produits de consommation via un label. C’est l’objectif de deux citoyens toulousains : Elsa Lomont et Florent Preguesuelo. Ils ont crée en 2018 leur startup sociale « Ethikis ».

Après 3 ans de travail, leur label « LONGTIME » vient de certifier ses premiers produits.

Il s’agit de l’aspirateur Rowenta Silence Force R064 de la marque SEB et des détecteurs de métaux DEUS et ORX du groupe XPlorer.

Pour obtenir la labellisation, les produits ont été évalués par un organisme de contrôle indépendant et déclarés conformes aux critères du cahier des charges du label.

Ce dernier compte 41 critères construits autour de la fiabilité des technologies, de la disponibilité des pièces détachées et de la possibilité de réparer l’appareil soi-même. L’objectif est de répondre aux préoccupations économiques et écologiques des consommateurs face à l’obsolescence programmée.

Ces produits peuvent désormais afficher le logo, en magasin ou sur internet.

« Nous sommes fiers que deux belles entreprises françaises soient les premières à bénéficier du label. Qu’il s’agisse d’un grand groupe ou d’une PME, le label est un outil de valorisation pour tous les fabricants européens qui s’engagent volontairement dans la démarche, pour concevoir des produits durables dans le temps » déclare Florent Preguesuelo, co-fondateur du label.

A terme, le label toulousain veut s’étendre à tous les pays européens et être une réponse à ce phénomène de société. 

L’obsolescence programmée est un concept né durant la crise économique de 1930. Un promoteur immobilier américain, Bernard London, a l’idée de parler « d’obsolescence imposée » pour stimuler l’industrie et la croissance.

> Plus d’info sur :   www.longtimelabel.com

Julien Leroy

01 Oct

Le patron d’Apple en visite (surprise) en Occitanie

Credit : Tim Cook / Apple

Selon nos confrères de Midi Libre, le patron d’Apple a fait une étape suprise, ce mardi 1er octobre, près de Montpellier.

Tim Cook a visité les nouveaux studios d’Ubisoft à Castelnau-le-Lez (Hérault).

Le dirigeant americain est venue féliciter les développeurs en charge du jeu vidéo Rayman Mini, l’un des 71 titres de la plateforme Apple Arcade.

« Nous avons passé un excellent moment à rencontrer les membres de @Ubisoft et @Pastagames, deux de nos incroyables créateurs de jeux @AppleArcade en France. Courez, Rayman, courez! » a réagi Tim Cook sur son compte Twitter.

Ubisoft est l’un des plus gros éditeurs mondiales de jeux vidéo. Basé à Rennes et Montpellier, ce géant français a notamment conçu RaymanPrince of Persia et Assassin’s creed.

07 Sep

Dans les allées du Tubecon, le festival des influenceurs et des youtubeurs de Toulouse

Des dizaines de stars du web sont présentes ce week-end (7 et 8 septembre 2019) à Labège, près de Toulouse, pour la première édition du festival Tubecon France. Malgré la multitude de stands commerciaux et institutionnels, la proximité avec les youtubeurs est réelle pour le plus grand bonheur des fans.

© Julien Leroy / France 3 Toulouse

Née en Finlande en 2014, Tubecon est un festival européen itinérant où les plus grands youtubeurs et influenceurs d’un pays rencontrent leur public. Pour sa première étape en France, c’est Toulouse qui a été choisie. Un événement incontournable pour les internautes toulousains car les rencontres avec les stars du web sont rares en dehors de Paris.

Du coup, l’organisateur (La Dépêche Events) n’a pas hésité à lancer une communication offensive depuis un an. De l’aéroport au métro, impossible de rater les affiches publicitaires sans oublier les nombreux articles dans la presse locale.

Des influenceurs et des stands

Alors, nous avons voulu savoir à quoi ressemble ce festival qui annoncent la présence de 90 stars du web dont Romy (youtubeuse de beauté), Shaunz (Gamer professionnel), RoseThr (la star française sur TikTok) ou encore Anil B (youtubeur suisse).

Le salon se déroule au Diagora de Labège dans la banlieue de Toulouse.

Une fois le ticket de 25 euros en main, nous sommes d’abord frappés par la multitude de stands commerciaux et institutionnels.

En déambulant, on passe devant des écoles informatiques de Toulouse, Suez, l’Armée de terre, le département du Lot, Cultura,… On peut comprendre la présence de certains (qui proposent des simulateurs VR ou vendent des accessoires pour les gamers) mais d’autres surprennent.

Des stars accessibles

Peu à peu, on découvre les espaces réservés aux stars du web.

© Julien Leroy / France 3 Toulouse

Certains échangent avec leur fans dans des espaces avec canapé, gros coussins et lumière tamisée.

D’autres font des démonstration de BMX ou de Hip-hop sur la grande scène.

Les spécialistes de jeux vidéo participent aux compétitions d’e-sport.

Quelques-uns arpentent les allées pour les selfies.

Les plus littéraires dédicacent leur livre.

Les youtubeuses beauté animent des masterclasses.

Et des influenceurs livrent leur quotidien dans des conférences thématiques (M’accepter comme je suis, les dangers des réseaux sociaux,…)

A chaque fois, les célébrités du net sont accessibles… pour le plus grand bonheur des fans.

© Julien Leroy / France 3 Toulouse

Un salon pour les ado et… les parents

Le public est très jeune. Essentiellement des adolescentes. Portable à la main, elles sont là pour rencontrer leur star !

« Nous sommes heureuses d’avoir rencontré nos youtubeuses préférées » déclarent en cœur deux jeunes sœurs.

Derrière elles, les parents accompagnent. Certains sont dubitatifs ou déroutés. D’autres sont rassurés de rencontrer les idoles de leur progéniture. « On découvre réellement leur univers » me confie une maman.

Malgré un tarif d’entrée élevé et un aspect marketing non dissimulé, Tubecon reste le lieu idéal pour rencontrer et échanger avec son idole virtuel.

Le salon est ouvert jusqu’à dimanche 8 septembre, 18h00.

Julien Leroy

06 Sep

Festival Tubecon : des (dizaines) de stars du web débarquent ce week-end près de Toulouse

Labège, près de Toulouse, accueille ce samedi 7 et dimanche 8 septembre 2019, le premier festival Tubecon France. Durant 2 jours, les plus célèbres youtubeurs et influenceurs de l’hexagone seront présents pour rencontrer leurs fans. 15.000 visiteurs sont attendus.

© Tubecon

Romy, Vodk, Skyyart, Jojol, Le roi des rats,… ces noms sont les stars d’aujourd’hui chez les 15-24 ans.

Ces célébrités du web cumulent des millions de fans à travers l’Europe. Exemple avec la youtubeuse de beauté, Romy. Originaire de Montpellier, elle est suivie par 1,4 million d’abonnés et ses vidéos totalisent plus de 92 millions de vues !!

Des salons et des rencontres se sont alors crées un peu partout en Europe, pour fédérer cette communauté.

Le festival Tubecon a ainsi vu le jour en 2014 à Helsinki grâce à deux jeunes Finlandais : Nasim Selmani et Joakko Kievari.

Depuis, les fondateurs ont dupliqué leur idée dans plusieurs pays, créant ainsi le plus grand réseau européen de rencontres des influenceurs. A ce jour, les 25 dates ont attiré plus de 100.000 fans et 600 personnalités.

L’édition toulousaine est la première en France. L’organisation du salon a été confiée à La Dépêche Events (filiale du journal La Dépêche du Midi)

Du 7 au 8 septembre 2019 au Diagora de Labège, 90 stars du web seront présentes dont Shaunz (Gamer professionnel), RoseThr (la star française sur TikTok), Hugo Décrypte (youtubeur qui analyse l’actualité), Anil B (youtubeur suisse) ou encore Denyzee (youtubeur globe-trotteuse).

Plusieurs célébrités d’Occitanie sont également invitées comme les Toulousains Keyza, FranckMen ou Clément Lazuech et la Montpelliéraine Romy.

Des dizaines d’animations sont prévues autour de 6 univers : sport, gastronomie, sciences techno, jeux vidéo, divertissement (musique, voyage) et beauté. Le programme est effectivement très riche.

Parallèlement, des masterclasses sont proposées pour les fans qui rêvent d’imiter leur idole.

Enfin, une demi-journée professionnelle est organisée ce vendredi 6 septembre. L’occasion d’échanger entre annonceurs, diffuseurs et influenceurs.

Les organisateurs attendent 15.000 visiteurs malgré un tarif élevé. Comptez 25 euros pour un ticket journalier (mais le festival offre une entrée pour 2 pass achetés en ligne).

>>> Toutes les infos sur www.toulouse.tubecon.org

Julien Leroy

23 Août

Un jeu mobile transforme Toulouse en Monopoly géant

Neopolis est un jeu dans lequel les joueurs explorent leur ville pour acheter et vendre les bâtiments du monde réel avec leur smartphone. Après Lyon, Marseille et Bordeaux, ce Monopoly grandeur nature est désormais disponible à Toulouse en version beta.

© Neopolis

Aujourd’hui, la tendance est au jeu mobile en reality Game (utiliser le monde réel pour y jouer virtuellement). Le plus connu de tous est Pokemon Go.

Neopolis est dans la même veine. Il transforme n’importe quelle ville en un plateau de jeu géant, accessible gratuitement depuis son smartphone.

Le jeu est une variante du célèbre Monopoly mais « avec des règles différentes » précise Lucas Odion, l’un des fondateurs de Neopolis.

Ici, le joueur se balade dans les rues de sa ville « pour acquérir le plus de bâtiments possibles, devenir le maire en achetant l’Hôtel de Ville ou être celui qui découvrira en premier tous les bâtiments de la ville. Plus que de simples acquisitions, les joueurs devront choisir entre collaboration ou compétition en utilisant des cartes bonus et malus à collecter dans la ville » explique le concepteur.

Tous les bâtiments de la ville sont à vendre à l’exception des habitations. Le joueur gagne ensuite des crédits lorsqu’un adversaire passe à proximité de ses propriétés.

L’objectif de cette application est de (re)découvrir le patrimoine de sa ville en arpentant toutes les rues.

Neopolis a été conçu par 3 jeunes Lyonnais : Ben Kaltenbaek, Roland Lamidieu et Lucas Odion. Après un lancement dans leur ville en mars 2019, le jeu est désormais accessible à Marseille, Bordeaux et Toulouse. 

A ce jour, environ 600 Toulousains s’amusent déjà sur ce Monopoly grandeur nature.

« Une version définitive sur Toulouse sera disponible à partir de mi-septembre avec un gameplay et un design plus développés » raconte Lucas Odion. En attendant, les joueurs peuvent tester l’application sur Android ou Apple.

A court terme, les fondateurs souhaitent étendre leur jeu à toutes les villes de France.

>> Teaser du jeu Neopolis sur Toulouse :

Julien Leroy

25 Mai

Jeu vidéo : une salle Esport pour personnes handicapées va s’implanter à Toulouse

Exclusivité. Un espace e-sport destiné au public en situation de handicap, verra le jour à Toulouse. Ce centre, unique en France, sera intégré au complexe « ICONE » dédié au jeu vidéo compétitif. L’ouverture est prévue pour 2022 dans le quartier des Argoulets.

© HandiGamer

Créer un espace e-sport pour les personnes handicapées passionnées de jeu vidéo. C’est le rêve de la start-up varoise HitClic (ex-Handigamer), spécialisée dans la conception de manettes de jeu adaptées aux personnes à mobilité réduite.

Unique en France, ce centre verra le jour à Toulouse en 2022 dans le quartier des Argoulets.

Au-delà des espaces de gaming accessibles aux personnes handicapées, ces derniers trouveront des conseils et du matériel pour jouer de façon optimale.

« Nous prévoyons une présence locale avec du matériel de démonstration, une zone en accès libre afin d’accueillir le public et un atelier avec des moyens techniques tels que l’impression 3D, permettant de réaliser des adaptations de manettes de jeu vidéo sur mesure » détail David Combarieu, le CEO de HitClic.

Intégré dans le futur complexe « ICONE »

ICONE est projet d’un complexe entièrement dédié au esport.

L’enceinte de 16.000 m² proposera des espaces de jeu vidéo pour les amateurs et les professionnels, mais aussi une école esport, un incubateur de startups, une salle de réception, des escape game interactif, des salles de réalité virtuelle, des simulateurs,…

Le projet est porté par Edelis avec l’aide de Stakrn (spécialisé dans le business de jeu vidéo compétitif). Après avoir été récompensé en mars 2019, lors du concours urbain “Dessine-moi Toulouse” organisé par Toulouse Métropole, ICONE ouvrira ses portes dans 3 ans.

A terme, ICONE espère accueillir des manifestations esportives en marge des JO 2024 en France.

© EDELIS

Julien Leroy

21 Mai

Esport : ouverture à Toulouse de la plus grande salle d’Occitanie dédiée au jeu vidéo compétitif

Avis aux passionnés de jeux vidéos ! Une nouvelle salle esport a ouvert ses portes ce vendredi 17 mai, dans le quartier de Montaudran à Toulouse. Le Toulouse Esport Concept (TEC) s’étend sur 330 m² destinés aux amateurs et aux compétiteurs. Unique en Occitanie et rarissime en France.

© TEC, Toulouse Esport Concept

L’Esport prend de plus en plus d’ampleur en France et à Toulouse. Cette nouvelle discipline sportive compte plus de 2 millions de pratiquants selon France Esports.

Pour répondre à la demande, deux Toulousains viennent d’ouvrir, ce vendredi 17 mai, une salle entièrement dédiée au jeu vidéo compétitif.

Baptisé « Toulouse Esport Concept (TEC) », la salle s’étend sur 330 m² dans le quartier de Montaudran à Toulouse.

Le TEC s’adresse à la fois aux amateurs et aux joueurs compétiteurs. Des espaces avec PC, consoles de jeux et simulateurs de réalité virtuelle sont proposés pour jouer, se former ou s’entraîner. L’objectif est d’initier les novices et offrir un lieu pour les équipes de la région.

Les deux concepteurs, Renaud Viry et Sébastien Chazalon, veulent également organiser et diffuser des tournois internationaux d’esport. Une première compétition autour du jeu de football PES est prévue ce dimanche 26 mai.

A terme, une académie esport devrait voir le jour à la rentrée de septembre.

Des lieux proposant des espaces de jeux vidéos existent évidemment dans la région toulousaine (Meltdown Toulouse, Total Immersion,) mais le TEC est la plus grande salle esport de la ville rose et d’Occitanie.

Une infrastructure qui reste également rarissime en France. Des salles aussi grandes existent seulement à Paris et Valence. D’autres projets sont en cours comme à Toulouse avec « Icone ». Il s’agit d’un centre de compétition esport qui devrait voir le jour en 2022 dans le quartier des Argoulets.

>>> Toulouse Esport Concept (TEC) : toulouse-esport-concept.com

Julien Leroy

28 Jan

Albi : créer un jeu vidéo en 48 heures

Créer un jeu vidéo en 48 heures. C’est le défi du Global Game Jam qui a réuni plus de 40.000 gamers à travers le monde, ce samedi 26 et dimanche 27 janvier. A Albi, 80 passionnés se sont prêtés au jeu. Reportage.

© France 3 Tarn

Depuis 10 ans, Le Global Game Jam (ou GGJ) est un challenge mondial qui consiste à créer un jeu vidéo en 48 heures à partir d’un thème imposé. Il s’agit du plan hackathon de gameurs au monde. 

L’édition 2019 s’est déroulé ce week-end, les 26 et 27 janvier. 40.000 passionnés et professionnels de 108 pays étaient derrières leurs écrans. Cette année, le thème était « what’s home mean to you » (« Que signifie la maison pour vous ? »). 

A Albi, 80 gameurs se sont prêtés au jeu.

Une de nos équipes de France 3 Tarn (Saloua Taourda et Véronique Galy) a pu suivre ce défi :

Julien Leroy

22 Jan

La plus grande salle de jeux de réalité virtuelle du Sud-Ouest vient d’ouvrir à Toulouse

Les salles de jeux de réalité virtuelle se multiplient en Occitanie. Une douzaine est apparue ces trois dernières années. L’une des plus grandes de France vient d’ouvrir à Toulouse.

© France 3 Toulouse

Depuis 3 ans, les salles de jeux de réalité virtuelle se multiplient en France et en Occitanie. D’ailleurs, le premier établissement français a ouvert ses portes à Toulouse, en février 2016.

Depuis, une douzaine de salles ont fleuri dans la région. De Toulouse à Montpellier en passant par Perpignan, Rodez, Béziers et Montauban.

Le plus gros contingent se trouve dans la ville rose avec 4 salles de VR dont « Total Immersion« .

Inaugurée en novembre 2018 dans le quartier Purpan, il s’agit de la plus grande salle du Sud-Ouest avec un espace de 300 m².

Mais sa particularité réside dans son équipement dernière génération. La salle propose 12 machines « VR Kat Walk ».

Muni d’un casque de réalité virtuelle et retenu par un harnais, l’expérience est bluffante. Le joueur peut courir, se baisser et tourner à 360 degrés. Le ressenti est proche de celui d’un manège à sensation forte.

Les deux gérants de cette salle unique ont investi près de 180.000 euros dans cette technologie chinoise.

Pour se prendre pour un agent infiltré en mission ou tuer des zombies en plein désert, comptez 45 euros de l’heure. L’expérience de la réalité virtuelle est accessible à partir de 13 ans.

D’ici là, immergez-vous dans cette salle avec le reportage de Julie Valin et Clara Delanoy :

Julien Leroy

10 Déc

Succès du groupe « Neko Light Orchestra » avec leurs reprises musicales de Game of Thrones ou d’Harry Potter

Né à Toulouse, Le Neko Light Orchestra est un groupe de rock mélodique qui reprend les bandes originales de jeux vidéo, de films et d’animes. Leur univers s’étend de Star War à Game of Thrones en passant par les animations d’Hayao Miyazak. En 7 ans d’existence, il est devenu le plus grand groupe musical geek de France.

Concert de The Neko Light Orchestra. © Joël R

« Le Neko Light Orchestra est un collectif de musiciens, passionnés par les univers geeks, qui s’est spécialisé dans la réinterprétation des musiques des cultures de l’imaginaire » explique son fondateur, Nicolas Chaccour. 

Né à Toulouse en 2011, ce groupe de rock mélodique reprend ainsi les bandes originales de films de science fiction et de jeux vidéos. Cependant, les fans ne retrouveront pas la musique originale. Les Toulousains composent, mélangent, réinterprètent les célèbres mélodies pour un spectacle unique.

Leur univers s’étend de la trilogie des « Seigneurs des anneaux » (de Peter Jackson) à la saga  cinématographique « Harry Potter » en passant par les séries cultes de « Game of Thrones », « Dr Who » ou et des jeux vidéos comme « Silent Hill ».  

Au total, Le Neko Light Orchestra est composé de 7 formations qui écument les salles de concert et les conventions geek. Au total, plus de 170 spectacles ont été donnés en France, en Suisse et au Japon. Aujourd’hui, il s’agit du grand groupe musical geek de France. 

Autre particularité de cet orchestre : les concerts d’hommage aux films d’animation d’Hayao Miyazaki. « Nous sommes les seuls à le faire dans le monde » assure Nicolas Chaccour. Baptisé « Echos de la Vallée du Vent« , le spectacle revisite les bandes orginales du « Voyage de Chihiro » ou du « Château dans le ciel ». Les deux premières concerts en 2014 et 2018 ont affiché complets en quelques heures. 

Pour 2019, les 18 musiciens (professionnels et semi-amateurs) vont créer un nouvel orchestre autour des films de Quentin Tarantino en attendant la sortie d’un second album en juillet prochain.

>> Extrait du concert « Les echos de la terre du milieu » en hommage aux Seigneurs des anneaux : 

>>> dates des prochains concert sur le site officiel : www.nekolightorchestra.com

Julien Leroy