30 Juin

Une vidéo parodique sur un nouveau fast-food à Millau cartonne sur le web

21 ans après le célèbre démontage du Mc Donald’s, un nouveau fast-food va débarquer à Millau, le Burger King. Pour dénoncer cette installation, les Aveyronnais des « Amis du lobbie » se sont amusés à réaliser une vidéo décalée où des Millavois seraient heureux de cette ouverture. La parodie fait le buzz avec plus de 450.000 vues en moins de 4 jours.

Nouveau coup d’éclat de la web-série aveyronnaise « Ami des lobbies ».

Depuis mars 2019, cette création 100% Aveyronnaise cherche à sensibiliser le grand public à l’environnement et à la surconsommation en employant l’autodérision et l’humour décalée. Chaque vidéo met en scène des lobbys faisant l’éloge de la destruction écologique. La recette cartonne sur le web avec plus de 2 millions de vues.

La web-série ne pouvait pas passer à côté de la construction d’un nouveau fast-food à Millau. En effet, Burger King vient d’annoncer son implantation dans la sous-préfecture aveyronnaise pour 2021. Tout un symbole dans une ville qui a vécu le démontage d’un restaurant Mc Donald’s en 1999 par José Bové et des altermondialistes.

Le réalisateur Jérémy Bismuth et les acteurs Laura Flahaut Hadi Rassi, ont alors imaginé un faux reportage TV où des Millavois campent déjà sur le terrain qui accueillera le fast-food. 

Sous forme de micro-trottoir, chaque figurant explique pourquoi il attend, avec impatience, l’arrivée du Burger King. Tous les clichés sur la restauration rapide et la malbouffe y passent. Humour décalée et fous-rires assurés !

Ce sont des restaurants comme le Burger King qui vont leur envoyer les patients : diabète, cholestérol, maladie cardiovasculaire… C’est la restauration qui soutient l’hôpital, c’est ça la solidarité ! (parodie)

Postée le 26 juin sur les réseaux sociaux, la vidéo fait le buzz. Elle totalise déjà plus de 450.000 vues sur Facebook et YouTube.

Julien Leroy

27 Avr

Coronavirus à Toulouse : Des hôtesses de l’air et des stewards cartonnent sur le web avec un clip déjanté !

Depuis le début du confinement, les avions et le personnel navigant sont cloués au sol. Pour égayer cette situation morose, des salariés d’Air France Hop basés à Toulouse et Paris, ont décidé de réaliser un clip musical et décalé. La vidéo fait le buzz avec des milliers de vues.

Capture écran de la vidéo (crédit : Liliana Silva)

Faute de pouvoir accueillir des passagers à Toulouse, des hôtesses de l’air et des stewards de la compagnie aérienne « Hop » (filiale d’Air France) ont décidé de les amuser sur les réseaux sociaux, avec une vidéo déjantée.

Le personnel navigant toulousain a réalisé une parodie du challenge « #dontrushchallenge ».

Ce défi apparu durant la pandémie sur le réseau social Tik Tok, consiste à changer de look avec un objet (un pinceau de maquillage ou une brosse à barbe) puis de le passer à la participante suivante qui le rattrape à son tour.

Dans la déclinaison toulousaine, le témoin est un passeport français que les hôtesses de l’air, les stewards et quelques pilotes se lancent à tour de rôle. A chaque fois, le personnage change de tenue au son du groupe The Black Eyed Peas.

Le résultat est drôle, décalé et plein d’humour. 

« Beaucoup de compagnies aériennes ont commencé à réaliser le même défi. Alors, on s’est dit pourquoi pas nous » raconte Liliana Silva Chef de cabine à l’origine de cette initiative.

Mais l’objectif est surtout « d’apporter un peu de bonne humeur dans la situation actuelle plutôt morose pour le transport aérien«  poursuit-elle.

Publié sur YouTube le 19 avril dernier, la vidéo totalise déjà plus de 10.000 vues.

Des collèges d’Air France à l’aéroport de Nice ont également tourné leur clip anti-morosité. A découvrir sur le site web de France 3 Provence Alpes Cote d’azur.

Julien Leroy

25 Avr

Durant le confinement, un prêtre réalise des vidéos décalées (pour le bonheur de ses fidèles)

Depuis le début du confinement, le prêtre de Montastruc-La-Conseillère (aux portes de Toulouse) réalise des vidéos déjantées et des messes numériques sur Facebook. L’objectif est de garder le lien avec ses paroissiens confinés et leur apporter un peu de bonheur.

© France 3 Toulouse

Les prêtes d’aujourd’hui sont de plus en plus connectés. La jeune génération de curés n’hésite plus à utiliser les réseaux sociaux et les messageries instantanées pour diffuser une messe ou envoyer un verset de la Bible sur WhatsApp. Pour certains, l’exercice dévoile des talents de comédien.

C’est le cas du père Arthur de Leffe. A 43 ans, il est le prêtre d’une paroisse aux portes de Toulouse, regroupant les communes de Montastruc-La-Conseillère, Verfeil et Bessières.

Privé de paroissiens depuis le 15 mars et les mesures contre le Covid-19, le curé se demande alors, comment garder le lien.

Aussitôt, il décide de diffuser sur Facebook, l’homélie de sa messe du lendemain. Un initiative qui attire plus de 2000 vues. « Un buzz à mon niveau » estime-t-il.

Passionné de vidéo, Arthur de Leffe se met à devenir un prêtre youtubeur et… comédien. Rapidement, il se met à réaliser des vidéos décalées et humoristiques sur les effets du confinement.

Avec l’aide du père Eustache et l’abbé Aymar de Langautier, il se mettent à imaginer une visio-conférence… après 4312 jours de confinement ou écrivent une chanson pour soutenir les organisateurs de l’omelette géante de Bessières.

« Le but est de détendre et d’apporter de la légèreté car tout le monde est fatigué de cette situation » précise Arthur de Leffe. Un humour qui séduit les fidèles. Ils sont quelques milliers à le suivre sur Facebook.

Il utilise également les réseaux sociaux pour réaliser des vidéos plus spirituelles ou pour diffuser des messes. Une de nos équipes de France 3 Toulouse l’avait suivi dans les coulisses de sa messe en direct sur Facebook :

Après 39 jours de confinement, Arthur de Leffe espère aujourd’hui un retour de ses paroissiens sur les bancs de l’église. Mais le président de la République a fait savoir que les lieux de culte n’ouvriront pas le 11 mai. « Cette décision est vécue comme une injustice par la communauté » assure l’abbé de Montastruc.

Comme l’ensemble de l’église catholique, il attend avec impatience de retrouver les messes, les fidèles et… leur sourires.

Julien Leroy

17 Avr

Coronavirus : le personnel soignant de l’hôpital de Cahors reprend la chanson « Toi+moi » et cartonne sur le web

© Centre Hospitalier de Cahors

Après la reprise d’Angèle par une infirmière de Toulouse, c’est au tour du personnel soignant de l’hôpital de Cahors de chanter sur le confinement et le Covid-19.

Sur l’air de la célèbre chanson « Toi + Moi » de Grégoire (2008), les hospitaliers ont détourné les paroles pour sensibiliser aux règles sanitaires et rendre hommage à tous ceux qui sont en première ligne.

Toi, plus moi, plus vous, plus tous ceux qui le peuvent
Plus lui, plus elle, et tous ceux qui son seuls
restez chez vous pour sauvez nos aïeuls
Allez, Allez, restez tous confinés

L’initiative a été lancée par une infirmière, Julie Catus qui travaille au sein de l’unité de confinement Covid-19 de l’établissement lotois. Son idée a rapidement séduit les collègues, des aides-soignantes et des agents hospitaliers. Le tournage a eu lieu ce dimanche 12 avril dans les couloirs de l’hôpital.

Postée le 15 avril sur la page Facebook du centre hospitalier de Cahors, la parodie fait le buzz. Elle totalise plus de 90.000 vues en l’espace de 2 jours.

A écouter (sans attendre) ici :

Julien Leroy

06 Avr

Coronavirus : Une infirmière du CHU de Toulouse parodie « Balance ton quoi » d’Angèle

© Oriane Bordron

Pour parler du confinement et sensibiliser au danger du Covid-19, une infirmière du CHU de Toulouse a réalisé une parodie de la célèbre chanson « Balance Ton Quoi » d’Angèle

Rebaptisée « Reste chez toi », Oriane Bordron a détourné les paroles avec beaucoup de talent et de tact.

Je dois t’avouer que j’ai pas envie de crever
Par ton manque d’humanité alors merci reste confiné
Reste chez toi 
Reste chez toi
Reste chez toi
Et là vraiment tu m’aideras

« L’idée première de cette chanson et d’avoir une pensée pour toutes les personnes qui sont mobilisées en ce moment et que l’on oublie. Car il n’y a pas que les soignants qui sont en première ligne. Et je tenais aussi à inciter les gens à rester chez eux car j’ai pu constater que ce n’était malheureusement pas suffisamment le cas » nous explique Oriane Bordron qui travaille actuellement au bloc opératoire.

Posté ce jeudi 2 avril sur Facebook et YouTube, le clip commence à circuler sur les réseaux sociaux avec plus de 21.000 vues en quelques jours.

Julien Leroy

04 Avr

Confinement : Une vidéo (saisissante) sur les rues vides de Toulouse

© Loïc Monfort

Depuis le début du confinement pour lutter contre le Covid-19, les images des rues désertes des grandes villes sont à la fois déconcertantes et fascinantes. Exemple avec la vidéo « Toulouse en confinement » postée le 26 mars sur les réseaux sociaux.

Sur 4 minutes, le clip montre le centre ville de Toulouse…. complètement vide !

Ce montage a été réalisé par un masseur-kinésithérapeute de la ville rose. Loïc Monfort explique avoir capté ces moments rarissimes lors de ses joggings « durant l’heure qui nous est accordé« .

« À la base j’avais eu envie de faire cette vidéo pour mes proches, pour qu’ils puissent voir à quoi ressemblait leur ville actuellement en confinement. À quel point elle apparaît si différente, triste mais à la fois magnifique » poursuit le Toulousain de 27 ans.

Le vidéaste espère également retrouver rapidement l’animation, la joie et la bonne humeur de sa ville.

En attendant, Loïc Monfort veut « garder un « beau » souvenir de cette période si compliquée » et passé un message d’espérance. « J’espère vraiment que les gens sauront se serrer les coudes car c’est le plus important, apprendre à vivre ensemble lors des moments les plus durs et faire de bons choix à l’avenir pour notre monde »

Julien Leroy

Coronavirus à Toulouse : leurs parodies sur la famille en confinement cartonnent sur le web

© Mélissa & Fred

Le confinement et le Covid-19 ne pouvaient pas échapper à l’humour des Toulousains Mélissa et Fred.

Le duo de comédiens a réalisé une vidéo « La famille parfaite en confinement ». La parodie met en scène une famille qui gère admirablement l’école à la maison, les enfants et leurs vies de confinés !

Posté le 27 mars dernier, le sketch cartonne sur les réseaux sociaux avec près de 8 millions de vues :

Un score inédit pour ces humoristes habitués des planches du café-théâtre, les « 3T » à Toulouse. Depuis plusieurs années, ils remplissent les salles avec des pièces parodiques sur les Toulousains (« Les Toulousains ! ») et sur les coulisses de l’aéronautique (« Aéro malgré lui »). Le grand public les avait découvert en 2013, avec une web-série qui égratignent les clichés de la ville rose.

Mélissa et Fred ont également réalisé deux autres vidéos sur le confinement. Leur dernière création « Oh bébé ! » publiée ce 2 avril, totalise déjà plus de 200.000 vues. A découvrir ici :

Julien Leroy

31 Mar

Coronavirus en Occitanie : les meilleures pépites du web après 2 semaines de confinement

© Oli / Olivio Ordonez

Depuis le début du confinement contre le Covid-19, les internautes d’Occitanie ont été très inspirés. Web-série, parodie, photomontage, concert en ligne,… de nombreuses initiatives régionales ont cartonné sur les réseaux sociaux.

Pour entamer cette troisième semaine de confinement avec le sourire, voici une petite sélection à (re)découvrir :

Cartes postales du confinement

Nous sommes nombreux à rester ébahi devant ces villes désertes. De Toulouse à Montpellier en passant par Cahors et Nîmes, les images sont saisissantes : découvrez notre diaporama d’Occitanie.

La situation prend encore plus d’ampleur avec un drone :

Si le silence s’impose dans les zones urbaines, ce n’est pas vraiment le cas dans les campagnes. L’agriculteur tarnais Laurent Gasc le résume parfaitement sur Twitter :

Web-série et vidéos parodiques

Autour de Toulouse, plusieurs web-séries ou vidéos humoristiques ont fait le buzz ces derniers jours.

Exemple avec « Creustel » composé du Lotois Julien Pestel et de son épouse Marion Creusvaux. Ce couple de comédiens détourne des séquences de films cultes pour parler du confinement et du covid-19. Leurs parodies ont déjà séduit près de 150.000 internautes sur Instagram et Twitter.  

Autre web-série à succès : « Coloc’orona » réalisée par Olivio Ordonez. Pour le frère cadet du duo « Bigflo et Oli », le confinement ressemble à… Loft Story. Un point commun qui lui a donné l’idée de se filmer avec ses colocataires et parodier les clichés de la télé-réalité. Les 3 premiers épisodes font le buzz sur Instagram.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

On est enfermé entre potes, voilà ce qui ce passe quand on s’ennuie…😂#ensembleàlamaison

Une publication partagée par Oli (@oli_real) le

A Millau (Aveyron), l’équipe de la série « Ami des lobbies » ne pouvait évidemment pas rater cette pandémie. Depuis un an, cette fiction met en scène des lobbys qui dont l’éloge de la destruction de l’environnement. L’épisode sur le coronavirus totalise plus de 56.000 vues :

Enfin, Fred & Melissa (du duo « Les Toulousains ! ») ont également apporté leur pierre à l’édifice en parodiant la vie confinée d’une famille. Plus de 30.000 vues sur YouTube :

Le confinement en chanson

Le confinement est devenu une véritable fête (virtuelle) de la musique. Un 21 juin avent l’heure. Les initiatives se multiplient comme des petits pains sur les réseaux sociaux.

Il y a d’abord les artistes confirmés qui offrent des concerts en ligne : lire l’article de notre nouveau blogueur musical, Benoit Roux : « Artistes confinés mais ensemble ».

Ensuite, les amateurs ont également investi la toile. Exemple avec nos 2 Aveyronnaises et leur « chanson du confinement » qui totalisent plus de 300.000 vues sur Facebook et YouTube.

Photo et illusions optiques

Pour terminer cette balade numérique, direction Albi dans le Tarn. Un photographe professionnel, Loïc Bouniquel vit désormais H24, avec ses 2 enfants et son épouse, coiffeuse de profession. Une vie familiale qui lui inspiré une série à retrouver sur Facebook :


A lire aussi : Coronavirus en Occitanie : des initiatives en région pour passer vous occuper seuls, entre amis ou en famille. 

Julien Leroy

30 Mar

Confinement : une pâtissière du Tarn réalise un rouleau de papier toilette à… manger !

Insolite. Une cake designer de Lempaut a-t-elle créé une nouvelle spécialité culinaire du Tarn ?  En attendant de le savoir, le gâteau en forme de papier toilette donne faim aux internautes confinés.

© Pâte Sablée

Pour parodier l’actualité sur le coronavirus et la ruée vers certains produits de consommation, une pâtissière du Tarn s’est amusée le 21 mars dernier, à créer un cake… en forme de rouleau de papier toilette.

D’autres professionnels de pâtisserie ont eu la même idée mais c’est la première en Occitanie. 

Le gâteau est composé d’une génoise et d’un ganache chocolat au lait. L’habillage est réalisé à partir d’une pâte à sucre blanche. Une fois étalée, la bande enroule la génoise en simulant un papier toilette, sans oublier les prédécoupes du rouleau ! 

Basé dans le petite village de Lempaut (entre Revel et Castres), Ikram Laaziri est une cake designer. Elle personnalise des gâteaux pour les anniversaires, les mariages et les grandes occasions. La Tarnaise publie régulièrement ses créations sur sa page Facebook « Pâte sablée » 

La jeune femme a également réalisé un second cake dédié au covid-19. Il représente le visage d’une femme avec un masque de protection et une seringue.  

© Pâte Sablée

Julien Leroy

26 Mar

Coronavirus : Deux Aveyronnaises font le buzz avec une « chanson du confinement »

A Montpellier, deux étudiantes originaires de Millau, ont détourné les paroles d’une chanson du groupe « Trois Cafés Gourmands », pour parler du confinement et inciter les gens à rester chez eux. En moins d’une semaine, le clip totalise plus de 280.000 vues.

© Mona Heral

Depuis le début du confinement contre le Covid-19, les internautes d’Occitanie sont décidément très inspirés. Web-série, parodie, concert en ligne,… les initiatives régionales se multiplient sur les réseaux sociaux et font régulièrement le buzz.

Dernier exemple avec deux étudiantes de Montpellier. Originaires de Millau dans l’Aveyron, Mélody Delabre et Mona Héral viennent d’obtenir leur diplôme d’infirmière et suivent actuellement des études pour devenir puéricultrices.

« Nous adorons toutes les deux la musiques et nous tournions un peu en rond dans notre appartement » nous raconte Mélody Delabre. « Nous en avons profité (..) pour écrire cette chanson et soutenir tout le personnel soignant« .

En reprenant le titre « À nos souvenirs » du groupe Trois Cafés Gourmands, les 2 jeunes femmes ont détourné (avec humour) les paroles. L’objectif est de parler du confinement et inciter les gens à restez chez eux.

Comment puis-je oublier, que je suis confinée
Quand la seule gueule que je vois, c’est celle de mon chat

Nous le Covid-19 on va lui faire sa teuf On est là pour en découdre, donc serrons -nous les coudes (Extrait)

Une parodie qui séduit les internautes. Depuis sa publication sur YourTube et Facebook ce vendredi 20 mars, la vidéo totalise plus de 280.000 vues ! 

Aujourd’hui, les 2 Aveyronnaises sont reparties sur le terrain. « Nous sommes réquisitionnées pour garder les enfants du personnel du CHU » conclut Mélody.

Julien Leroy