26 Juil

Levée de fonds d’un million d’euros pour la start-up toulousaine Innersense

@ Innersense

Visualiser virtuellement votre futur meuble dans votre salon. C’est le créneau de la start-up Innersense, basée à Ramonville Saint Agne, près de Toulouse.

Elle annonce ce jeudi 26 juillet avoir bouclé une levée de fonds d’un millions d’euros.

Un tour de table finalisé durant le printemps auprès « d’investisseurs historiques, de nouveaux investisseurs français et italiens, ainsi que de partenaires institutionnels : banques (Caisse d’Epargne et Banque Populaire Occitane), BPI France, et la Région Occitanie » précisent les fondateurs.

Il s’agit de la deuxième levée de fonds pour le leader français du secteur. Fin 2016, elle était parvenue à récolter 600 000 euros.

Créée en 2014 par Stéphane Mercier, Xavier Crouilles, Innersense développe des applications d’essayage virtuel de meubles. Soit en 3D, soit en réalité augmentée. Des services destinés aux professionnels de l’ameublement ou de l’aménagement. L’idée est de remplacer les catalogues mobiliers classiques. Aujourd’hui, la société compte 27 collaborateurs. 

La levée de fonds va permettre à la start-up de consolider son déploiement à l’international. Elle compte des bureaux aux Etats-Unis et en Italie.

Julien Leroy

11 Juil

Les fondateurs de Sigfox intègrent (pour la première fois) le TOP 500 des fortunes de France

Ludovic Le Moan et Christophe Fourtet, les fondateurs de Sigfox en septembre 2017 © Sigfox

Les fondateurs de la start-up Sigfox, Ludovic Le Moan et Christophe Fourtet, intègrent pour la première fois, le club des 500 premières fortunes de France.

Depuis 23 ans, le magazine économique Challenges établit le classement des plus grandes fortunes professionnelles de France.

Dans le palmarès 2018, les concepteurs toulousains du premier réseau mondial d’objets connectés se classent à la 341e place, avec 250 millions d’euros. Il s’agit également de la 8e fortune d’Occitanie

Une situation qui s’explique en grande partie, par la santé éclatante de Sigfox. Depuis 2011, la start-up basée à Labège près de Toulouse, multiplie des levées de fonds et les contrats. Fin 2017, l’entreprise affichait un chiffre d’affaire record de 50 millions, soit un hausse de 56% par rapport à 2016. Un succès qui attise également les convoitises. Ludovic Le Moan annoncé, en février 2018, avoir refusé une offre d’achat d’un milliard d’euro.

Inédit depuis 13 ans pour l’écosystème numérique toulousain

Ce classement est historique pour l’écosystème numérique de Toulouse.

En effet, c’est seulement la deuxième fois qu’un entrepreneur toulousain du secteur des TIC accumule une telle fortune.

Il faut remonter à 2005 pour retrouver Patrick Abadie, fondateur toulousain de 123 Multimédia. Lors du rachat de sa société de contenus multimédias par les Japonais, il s’était classé à la 259e place avec une fortune de 97 millions d’euros.

Julien Leroy

05 Juil

Toulouse va tester le réseau 5G

Avant un lancement commercial d’ici 2020, les tests « grandeur nature » de la 5G débutent dans plusieurs villes françaises dont Toulouse.

© Alexandre MARCHI / MaxPPP

Un réseau téléphonique en 5G. C’est pour bientôt. Le lancement commercial est initialement prévu pour 2020.

En attendant, les opérateurs téléphoniques historiques viennent de lancer les premiers tests « grandeur nature » dans 5 métropoles françaises dont Toulouse

Toulouse expérimente la 5G dès cet été

SFR a annoncé, ce mardi 3 juillet, que « Toulouse et Nantes sont les deux prochaines villes dans lesquelles SFR effectuera ses tests 5G et pour lesquelles elle vient de recevoir l’accord de l’ARCEP« .

Un expérimentation qui se déroulera « entre juillet 2018 et juillet 2019 » précise Guillaume Fauré directeur régional de SFR Sud-ouest.

Une bonne nouvelle pour la ville rose qui avait déjà été l’une des premières à tester la 4G en juin 2013.

Du côté de la mairie, on se félicite de ce choix. « Je suis ravi » me confie Bertrand Serp, adjoint au maire de Toulouse chargé du numérique et de l’innovation. « D’autant plus que Toulouse pas été sélectionné au début par l’ARCEP [Autorité de régulation des communications électroniques et des postes] » poursuit-il.

Une réunion entre les élus et SFR est prévue dans les prochaines semaines.

D’autres tests sont également en cours. Bouygues Telecom a choisi Bordeaux pour tester son réseau 5G. Et Orange a déjà déployé des antennes à Lille et Douai.

A quoi va servir la 5G ?

2G, 3G, 4G, 5G,… la future norme de téléphonie mobile doit permettre aux opérateurs d’offrir à la fois un débit plus important que celui offert par la 4G actuelle et un temps de latence.

« Avec des débits qui dépassent 1Gbit/s et une latence de l’ordre de la milliseconde, la 5G apporte la vitesse de la Fibre dans le mobile » estime SFR

La 5G doit être commercialisée dans le monde à partir de fin 2019 et début 2020. Elle permettra de répondre aux futurs besoins de connectivité, en particulier dans la voiture autonome, la santé connectée ou encore l’internet des objets.

Julien Leroy

13 Mar

Le « France Digitale Tour » fait étape (pour la première fois) à Toulouse

Pour la première fois, le tour de France Digitale passe à Toulouse, ce jeudi 15 mars. Cette association nationale de startups et fonds d’investissements, organise une journée de conseils et de rencontres pour aider les jeunes pousses du numérique.

© France Digitale

© France Digitale

L’une des plus importantes associations nationales d’entrepreneurs et d’investisseurs du numérique, France Digitale, fait étape à Toulouse ce jeudi 15 mars dans les locaux de la Mêlée Numérique. 

La journée (gratuit) s’adresse essentiellement aux start-up, aux entrepreneurs qui se lancent dans l’aventure et aux fonds d’investissement.

L’objectif de France Digitale est de rencontrer, d’aider et de conseiller les acteurs de écosystème numérique toulousain.

La matinée sera consacrée aux échanges entre les startupeurs, les élus locaux et les membres du bureau de France Digitale. Puis, l’après-midi sera dédiée aux rencontres entre jeunes pousses et fonds d’investissements parisiens.

Un rendez-vous incontournable pour les acteurs locaux qui veulent développer leur réseaux.

>> Inscription et info sur le site de La cantine de la Mêlée numérique de Toulouse

Julien Leroy

13 Fév

Le MIT recherche les pépites du numérique en Occitanie (et en Europe)

MIT Technology Review se lance à  la recherche des meilleurs innovateurs de moins de 35 ans en Occitanie et en Europe. L’ojectif est de découvrir les meilleures innovations numériques et les talents de demain. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 12 mars.

© EmTech France - Toulouse 2016

© EmTech France – Toulouse 2016

La magazine technologique du MIT (Massachusetts Institute of Technology) vient d’annoncer le lancement de la nouvelle édition du prix Innovators Under 35 en Europe.

Cet appel à projets a pour « but de reconnaître le talent des jeunes entrepreneurs et chercheurs avec les projets les plus innovants à travers toute l’Europe » explique le communiqué de presse.

Le concours s’adresse ainsi à tous les jeunes chercheurs ou entrepreneurs qui travaillent dans les domaines technologiques tels que la biotechnologie et la médecine, l’informatique et l’électronique, l’intelligence artificielle, la robotique, les télécommunications, la nanotechnologie ou les matériaux du futur.

Les candidats potentiels doivent répondre à 3 critères :

  • Avoir la nationalité de l’un des pays membre de l’Union Européenne (UE) ou y résider depuis au moins 5 ans.
  • Être âgés de moins de 35 ans.
  • Travailler sur des innovations technologiques.

Pour le reste, il suffit de déposer sa candidature sur ce lien jusqu’au 12 mars 2018.

Les 35 meilleurs profils seront récompensés à Paris en septembre 2018 avant de présenter leur projets lors de la conférence EmTech France 2018 prévue à Toulouse les 2 et 3 octobre prochains.

Julien Leroy

12 Fév

Palmarès 2018 du label « ville Internet » : 11 communes d’Occitanie primées pour leur site web

11 villes et villages d’Occitanie ont été labellisées, ce jeudi 8 février, lors du palmarès 2018 des « Villes Internet ». La communauté de communes de Sète obtient, pour la première fois, les 5 @. 

@ Ville internet

@ Ville internet

En Occitanie, 11 collectivités locales ont été primées lors du palmarès 2018 des Villes Internet dévoilé le 8 février à Montrouge. 

Cette année, il n’y a pas de nouveau promu. Les villes et villages de notre région conservent ou retrouvent leur label.

La belle surprise vient de agglomération de Sète, dans l’Hérault, qui décroche pour la première fois la note maximale (5 @). Un résultat obtenu en partie grâce à Frontignan. La deuxième ville de cette communauté de communes est elle-même labellisée avec 4 @.

A noter que 5 communes d’Occitanie confirment leur 4 étoiles numériques. A savoir : Castanet-Tolosan (près de Toulouse), Tarbes, Frontignan et 2 villes audoises : Castelnaudary et Floure.

Une Ville Internet c’est quoi ?

Depuis 1999, l’association des Villes Internet décerne annuellement son célèbre label national « Territoires, Villes et Villages Internet » en attribuant des arobases (de 1 à 5 maximum) aux sites internet des collectivités locales.

L’objectif est de gratifier les villes et les communautés de communes les plus audacieuses en matière de numérique et de qualité de services en ligne proposés à ses citoyens. En 17 ans, 1080 collectivités locales ont été récompensées.

>> Palmarès 2018 des « villes Internet » en Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées :

En Midi-Pyrénées (5) 

  • Carbonne (Haute-Garonne)  : @
  • Noe (Haute-Garonne) @@
  • Ladevèze-Rivière (Gers) : @@@
  • Castanet-Tolosan (Haute-Garonne) @@@@
  • Tarbes (Hautes-Pyrénées) @@@@

En Languedoc-Roussillon (6)

  • Sainte-Marie (Pyrénées-Orientales)  : @@
  • Sainte-marie La-mer (Hérault) @@
  • Trèbes (Aude) @@@
  • Frontignan la Peyrade (Hérault) @@@@
  • Castelnaudary (Aude) @@@@
  • Floure (Aude) @@@@
  • Séte agglopôle méditerranée @@@@@

Julien Leroy

18 Déc

Le secrétaire d’État chargé du numérique en visite à Toulouse, les 21 et 22 décembre

Mounir Mahjoubi sera à Toulouse durant 2 jours, du jeudi 21 au vendredi 22 décembre 2017. Le secrétaire d’État chargé du numérique vient pour la première fois dans la ville rose.

Thibaud Moritz / MaxPPP

Thibaud Moritz / MaxPPP

Après Montpellier le 16 novembre et Cahors, le 14 décembre, le secrétaire d’État chargé du numérique vient à Toulouse cette semaine. Mounir Mahjoubi arrivera dans la ville rose le jeudi 21 décembre avant de passer la journée du vendredi 22. 

Il sera accompagné de Brune Poirson, secrétaire d’État chargée de la Transition écologique et solidaire.

La visite portera sur « le thème de l’Open Data et des Green Tech » selon le communiqué de presse. Le programme sera détaillé un peu plus tard. Mais selon nos informations, Mounir Mahjoubi visitera l’incubateur de Météo France et rencontrera plusieurs entrepreneurs.

La dernière visite d’un secrétaire d’Etat chargé du Numérique à Toulouse remonte à février 2015 avec Axelle Lemaire. 

Julien Leroy

18 Nov

Coup d’envoi de la semaine du logiciel libre en Occitanie

Le logiciel libre est à l’honneur en Occitanie du 18 au 23 novembre. Plusieurs rendez-vous sont organisés à Toulouse et Montpellier.

© MaxPPP

© MaxPPP

Au fil des années, les logiciels libres prennent de plus en plus d’ampleur dans les entreprises et chez les particuliers. Pour les (re)découvrir, les acteurs d’Occitanie organisent plusieurs événements du 18 au 23 novembre 2017.

Le Capitole Libre – Toulouse, les 18 & 19 novembre

C’est l’un des plus grands rendez-vous français du logiciel libre destiné au grand public. La 6e édition du Capitole Libre se déroule ce samedi 18 et dimanche 19 novembre, dans les locaux de l’ENSEEIHT de Toulouse.

Durant deux jours, les 1500 visiteurs attendus pourront écouter une centaine de conférences et participer à 25 ateliers animés par des experts. L’entrée est gratuite.

Parmi les temps forts : une table ronde sur « la place du logiciel libre dans la société », « le numérique libre à l’ère du Clooud » et surtout des démo de logiciels libres.

Plus d’info sur https://2017.capitoledulibre.org/

Les Rencontres Régionales du Logiciel Libre en Occitanie – 21 & 23 novembre à Toulouse et Montpellier 

SoLibre, association qui fédère une vingtaine d’acteurs du monde de l’Open Source en Occitanie, organise, en partenariat avec le Conseil National du Logiciel Libre (CNLL), le Capitole du Libre et l’Adullact, les 5° Rencontres Régionales du Logiciel Libre (RRLL).

L’événement se déroulera à Toulouse, le 21 novembre à l’Hippodrome de la Cépière. Mais aussi, pour la première fois, à Montpelier, le 23 novembre à l’Open Source School.

Les Rencontre Régionales du Logiciel Libre ont « pour objectif de développer l’écosystème professionnel du Logiciel Libre, de montrer et valoriser les solutions et offres Open source régionales » précise le communiqué de presse.

Cet événement s’adresse aux informaticiens, aux entreprises et aux collectivités.

Plus d’info sur http://www.solibre.fr/fr/actualites/edition-2017-des-rrll.html

Julien Leroy

16 Nov

Montpellier accueille le secrétaire d’Etat chargé du Numérique


Mounir Mahjoubi est à Montpellier ce jeudi 16 novembre. Le secrétaire d’Etat chargé du Numérique rend visite à des start-up et participera à la 39e édition du DigiWorld Summit.

Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État chargé du numérique, ce matin à Montpellier / © laurent Biasetti‏

Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du numérique, ce matin à Montpellier / © laurent Biasetti‏

Les visites des secrétaire d’Etat chargé du Numérique en Occitanie sont plutôt rares. Après celle d’Axelle Lemaire en 2016 à Rodez, son successeur, Mounir Mahjoubi, est à Montpellier ce jeudi 16 novembre. 

Une visite officielle qui débute ce matin par une rencontre avec les start-up de l’hôtel « French Tech » de Montpellier. A midi, le secrétaire d’Etat chargé du numérique et député LREM, participera au salon du Digitworld summitCette après-midi, il visitera le Mas numérique de Villeneuve-les-Maguelone et fera la connaissance des écoles numériques de la capitale héraultaise. 

Julien Leroy

04 Nov

A Toulouse, retransmission sur écran géant de la finale des championnats du monde de « League of Legends »

La finale des championnats du monde du jeu vidéo « League of Legends » a été retransmise, en direct, à Toulouse ce samedi 4 novembre au VillagebyCA. Reportage.

EPA/PAUL ZINKEN / MaxPPP

EPA/PAUL ZINKEN / MaxPPP

Ce samedi 4 novembre, les deux meilleures équipes de la finale des championnats du monde du jeu vidéo « League of Legends », se sont s’affronter à Pékin, pour le titre suprême et un prix d’une valeur de 1 millions d’euros.

C’est l’équipe Samsung Galaxy qui l’a emporté,en battant les double tenants du titre, le SK Telecom T1.

A cette occasion, les deux start-up toulousaines spécialisées dans le e-sport, Betters’ Rift et Atelier Pop Culture, proposaient aux fans et aux curieux, de suivre le match en direct, sur un écran géant. Le rendez-vous était donné au VillagebyCA  situé au 31 Allée Jules Guesde à Toulouse.

Ce n’est pas la première fois que ce type d’événement est organisé dans la ville rose. En 2015, la même finale avait attiré plus de 3000 fans lors d’une retransmission au Zénith. Deux tournois nationaux autour de League of Legends avaient également eu lieu fin 2016.

Sortie en 2009, « League of Legends » est un jeu vidéo de bataille édité par le Chinois Tencent Holdings. Il sʼagit dʼune arène de bataille en ligne multijoueur associant jeu de stratégie en temps réel et jeu de rôle. League of Legends est devenu rapidement un phénomène planétaire, notamment chez les gamers de l’e-sport. Le jeu totalise plus de 100 millions de joueurs en ligne.

>>> Une de nos équipes de France 3 Toulouse (Julie Valin & Eric Cooverits) a suivi la retransmission :


A Toulouse, retransmission de la finale des championnats du monde de « League of Legends »

Julien Leroy