17 Oct

Lourdes : Bernadette Moriau, la 70ème miraculée est à Bordeaux aujourd’hui

Le 11 février 2018, la guérison de Bernadette Moriau est déclarée « inexplicable en l’état actuel de nos connaissances scientifiques ». Un vrai parcours du combattant : pendant dix ans, plus de trois cents médecins ont été mobilisés avant d’arriver à cette conclusion !

La religieuse franciscaine se sent désormais en « pleine forme » sans cesser de se demander : « pourquoi moi ? ».

C’est avec beaucoup d’humilité qu’elle s’interroge et raconte son histoire dans son ouvrage « Ma vie est un miracle » aux éditions JC Lattès. Et quand on lui dit : 70 miraculés, ça ne fait pas beaucoup depuis les Apparitions, il y a 160 ans… Voici ce qu’elle répond :

Mais des miracles, il y en a énormément ! Pour moi, le plus grand miracle, c’est celui de la fraternité qui existe à Lourdes, entre les malades et les soignants et les pèlerins. Là, on ne fait qu’une famille et le plus petit, le plus souffrant -que parfois l’on cache dans l’année-, il est là, à l’honneur… Et c’est lui que l’on sert. Les miracles de Lourdes, ce ne sont pas seulement les miracles visibles, ce sont aussi toutes les guérisons intérieures.

Bernadette Moriau témoignera ce soir en l’église Saint-Martial de Bordeaux à 19 heures.

Cliquez ici pour retrouver l’article complet réalisé par franceinfo et regardez l’extrait de l’émission « vous êtes formidables » diffusée sur France 3 Hauts-de-France. Vous pouvez également visionner notre reportage sur l’Hospitalité Bordelaise qui accompagne les malades à Lourdes.

 

18 Juin

Bientôt l’été : 70 ans de maillots de bain en Gironde

Fondée en 1948, la marque fête ses 70 ans d’existence. De Paris à Gujan-Mestras, une aventure familiale au rythme des modes et des marées…

Tout a commencé dans un atelier du second arrondissement parisien. Janine Robin crée des maillots de bain en faisant appel à son savoir-faire de corsetière. Le maillot sera féminin, gainant, adapté à toutes les tailles, même les plus généreuses.

Le succès est tel que la jeune entreprise doit s’agrandir pour répondre à la demande, chaque maillot étant confectionné à la main. C’est ainsi que Janine Robin se rapproche d’un atelier girondin, le Furet, également spécialisé dans le corset.

L’âge d’or se prolonge jusque dans les années 1990 au Tourne, près de Langon, avant d’être ombragé par la crise du textile. La production est délocalisée en Slovaquie. En 2016, le siège social et le magasin-usine sont déplacés à Gujan-Mestras.

Un glissement presque naturel vers le Bassin d’Arcachon pour Laura Tiba, son arrière petite-fille, et son frère qui marchent dans les pas de leur illustre aïeule. Janine Robin aimait beaucoup le Pyla-sur-Mer, où elle venait passer le week-end.

J’ai connu mon arrière grand-mère jusqu’à l’âge de 16 ans. Elle a vécu centenaire, après avoir beaucoup voyagé. Elle était très énergique, sacrée personnalité !

Aujourd’hui, la conception des maillots de bain se fait autour d’une équipe d’une dizaine de personnes soucieuses de perpétuer l’esprit de la marque.

Pour les 70 ans, de nombreux maillots vintage des années cinquante à soixante-dix sont inscrits dans la collection de l’été 2018, semblables ou revisités. Un défilé de mode à travers le temps pour plonger dans un véritable patrimoine de bord de mer !

Reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon, Dominique Mazères, Sarah Paulin et Véronique Lamartinière.

 

20 Avr

La brocante des Quinquonces fête ses 50 ans

Au pied de la colonne des Girondins, c’est devenu une tradition.

Voilà 50 ans que la brocante des Quinquonces attire, deux fois par an, les visiteurs venus chiner sur la plus grande place d’Europe, face à la Garonne…

Cette centième édition se tiendra jusqu’au 8 mai.

Chacun sa spécialité. Au total, on compte 280 professionnels de toute la France.

C’est vraiment la dernière brocante qui dure aussi longtemps, trois semaines c’est exceptionnel… Tout comme le fait d’être en plein coeur de la ville. Bertrand Lecat, président de l’association Bordeaux Quinquonces

C’est en 1968 que tout a commencé sous l’impulsion de Jacques Chaban-Delmas qui souhaitait réunir toutes les foires de la ville en un seul lieu.

Les brocanteurs et antiquaires ont ainsi rejoint les pépiniéristes et horticulteurs, présents depuis plus longtemps encore, sans oublier les restaurateurs pour la pause casse-croûte.

C’est une bonne adresse car ici, il y a un certain pouvoir d’achat et pas mal de touristes étrangers, sans compter les croisières qui emmènent du monde sur les quais… Dominique, restaurateur depuis 31 ans pendant la brocante place des Quinquonces

Et pour fêter cet anniversaire, la brocante des Quinquonces, ouverte de 10 heures à 19 heures, propose une première, une nocturne le 3 mai.

 

10 Avr

Brocante vintage : souvenirs, souvenirs à Bordeaux

Vous aimez le formica, les abat-jours avec tablettes, les canapés et fauteuils en skaï ? C’est un vrai voyage dans le temps que propose cette brocante bordelaise, entièrement dédiée au vintage. Un bric à brac savamment organisé pour retrouver l’insouciance des années cinquante à soixante-dix.

Nous y avons rencontré José Desjardins, le maître de l’Entrepôt Saint-Germain, qui après trente ans de brocante « classique » a réalisé son rêve : recréer l’ambiance de ses 15 ans. Son entrepôt de 1200 m² abrite des petits univers colorés, cuisines, salons, salles à manger, et même une friperie pour un look façon BB.

Une tendance déco plus que jamais dans l’air du temps, qui plait notamment beaucoup aux étudiants. Mobilier et objets autrefois jetés sont désormais très recherchés.

Les jeunes aiment tout ça, ils recherchent des meubles de couleurs, des meubles blonds, mais surtout pas de rustiques ! Cette époque représente la joie de vivre

L’endroit accueille des tournages mais aussi des séances photos, évocatrices notamment du style pin-up.

A bien y regarder, on se dit que cette culture populaire pas si lointaine… fait déjà partie du patrimoine français !

Reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon, Jean-Pierre Magnaudet, Sarah Paulin, Isabelle Rougeot. 

Regardez le reportage intégral diffusé dans le 19/20 de France 3 Aquitaine

 

04 Mar

Claude François : la fabuleuse collection d’un Girondin

Pour rien au monde, les membres de l’Amicale Claude François d’Aquitaine ne manqueraient la commémoration du quarantième anniversaire de la disparition de leur idole, le 11 mars. Ce week-end, ils se rendront sur sa tombe et dans son célèbre moulin…

Petit clin d’oeil du destin, le prénom du fondateur de l’Amicale contient celui du chanteur. Voilà trente ans que le Girondin Jean-Claude Aleu collectionne tout ce qui, de près ou de loin, concerne Claude François.

Une chemise rose et un peignoir en satin, avec lequel il revenait saluer son public sur scène,  comptent parmi les pièces maîtresses du trésor.

Des vêtements qui rendent l’idole plus présente, au milieu d’innombrables disques et objets…

Mais que l’on ne s’y trompe pas : Jean-Claude est collectionneur de Claude François, pas fan de « Cloclo », surnom qu’il n’emploie jamais, préférant parler de « Claude » :

Fan, ça fait penser à la feuille de l’arbre qui fane… ou à fanatique. Je préfère dire que je suis collectionneur !

Un attachement indéfectible que rien ne vient troubler, pas même les récents articles et documentaires révélant les parts d’ombre du chanteur populaire.

Ce qui nous intéresse, c’est le personnage public, pas l’homme privé. Ce que j’entends me révolte, explique Jean-Claude Aleu

Une passion débordante que nous vous invitons à découvrir avec ce reportage (Nathalie Pinard de Puyjoulon, Olivier Prax, Sarah Paulin, Thierry Culnaert)

 

21 Jan

Arnaud Faugas : Bordeaux comme une comédie musicale

S_Patrimoine_Arnaud_Faugas-00_01_40_12

Peintre ou illustrateur ? Arnaud Faugas penche pour la deuxième réponse. Depuis vingt ans, cet artiste discret représente Bordeaux joyeusement, avec ses crayons, ses aquarelles et de l’encre de Chine.

Ce sont des illustrations pour faire sourire…

S_Patrimoine_Arnaud_Faugas-00_02_40_10

Si on veut bien s’approcher, on voit plein de petites histoires, un orchestre qui joue, des gens assis aux terrasses… Quand je suis rentré des Etats-Unis en 1990, il y avait les grands travaux du tramway et une réappropriation de l’espace par les gens…

S_Patrimoine_Arnaud_Faugas-00_01_45_23

Un style pétillant et des scènes inspirées par ses longues balades à vélo dans Bordeaux.

Ce jour-là, Arnaud Faugas nous emmène au Musée des Beaux-Arts, pour regarder un grand tableau de Pierre Lacour réalisé au début du XIXème siècle.

S_Patrimoine_Arnaud_Faugas-00_02_02_09

Surprise. Deux cents ans plus tard, il y a comme un faux-air de famille dans la façon d’aborder la ville et les Bordelais…

Tout de suite, j’ai adopté un point de vue comme un oiseau sur une branche, une vue d’en haut. Mes amis me demandent : mais où étais-tu placé ? Simplement dans… ma tête… pour tout voir !

S_Patrimoine_Arnaud_Faugas-00_01_04_22

L’année dernière, Arnaud Faugas a exposé à Washington, retrouvant les Etats-Unis où il a passé une partie de sa jeunesse.

Ce mois-ci, il expose au Chiopot, à Bègles, du 26 janvier jusqu’au 28 février.

Regardez notre reportage (Nathalie Pinard de Puyjoulon, Nicolas Pressigout, Inès Cardénas, Thierry Culnaert).

20 Nov

Le blog Trésors et Pépites à 9 h 50 le matin…

nam_plateau_745_jcd

Connaissez-vous l’émission de Christophe Zirnhelt, diffusée tous les matins à 9 heures 50 sur notre antenne ? Je l’ai mieux découverte… en y étant invitée. Et franchement, c’est un rendez-vous formidablement bien mené, plein de bonne humeur et de trouvailles pour démarrer positivement la journée.

Vous y trouverez des informations pratiques, des livres, des associations qui se démènent pour de nobles causes, des pistes de balades et de loisirs, tout cela orchestré avec humour et brio autour de personnalités de la région.

Et puisque Florence Boislard, l’assistante bordelaise de l’émission, m’a fait parvenir l’extrait de mon interview, je ne résiste pas au plaisir de le partager avec vous. Il y est question de l’esprit du blog, histoire de vous le présenter davantage.

A bientôt pour de nouvelles aventures !

06 Juil

3 étoiles pour la Place de la Bourse à Bordeaux

FTV1318-00_00_07_13

C’est la bonne nouvelle régionale du guide Michelin qui vient de paraître.

L’emblématique Place de la Bourse recueille trois étoiles dans l’édition 2017 du guide Michelin Bordeaux week-end. Jusque-là, seules deux places en France avaient obtenu cette distinction, la Place de la Concorde à Paris et la Place Stanislas à Nancy.

« Qui vaut le voyage » est l’appréciation correspondant à cette récompense rare. 9 critères sont exigés, allant de la valeur du patrimoine à la qualité de l’accueil du public. Au total,15 nouvelles étoiles ont été attribuées à la seule ville de Bordeaux, dont une au Pont de Pierre. 

FTV1351-00_00_01_15 (1)

Une validation qui demande du temps. Il aura fallu attendre plusieurs années d’observation avant que le jury considère que toutes les conditions étaient réunies. Actuellement, c’est la Cité du Vin qui est en cours d’évaluation.

Au-delà de Bordeaux, Saint-Emilion est également scrutée de près. La cité viticole, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, figure dans « la très petite liste des villages susceptibles de décrocher les trois étoiles« . Réponse dans la prochaine édition !

Pour en savoir plus, regardez notre reportage dans lequel est interviewé Philippe Orain, le rédacteur en chef du guide Michelin Bordeaux Week-end.

18 Mai

Trésors et Pépites fête son premier printemps et son centième article : le patrimoine en partage !

Le Jardin des Nénuphars, l'un de mes plus belles découvertes...

Le Jardin des Nénuphars, l’une de mes découvertes préférées

Voilà déjà un an que le blog est ouvert pour vous offrir portraits et paysages, balades et découvertesUn espace où vous retrouvez tous les reportages sur le patrimoine et la culture régionale diffusés le dimanche soir dans le 19-20 de France 3 Aquitaine, mais aussi régulièrement exposés dans l‘émission 9h50 le matin, animée par Christophe Zirnhelt sur notre antenne.

Le patrimoine en partage !

Des reportages également  relayés sur les réseaux sociaux où vous êtes nombreux à les regarder et à les commenter. Cette saison, trois sujets ont particulièrement fait le buzz, réunissant à eux seuls un million de vues : la famille (presque) zéro déchets (474 000 ), Will Harppeur, le trappeur landais (192 000) et Arcachon sous la neige (240 000).

Sur le blog, vous avez beaucoup partagé la dune du Pilat à vol d’oiseau, le courant d’Huchet, Arcachon hors saison, le Jardin des Nénuphars, le Château aux assiettes, Harry Potter en Lot-et-Garonne et le château Malromé… 

Vous pouvez également retrouver l’ensemble des reportages des rédactions de la Nouvelle-Aquitaine sur la chaîne You Tube Trésors et Pépites.

Un grand merci pour votre fidélité !

11 Avr

Baseball : un parfum d’Amérique à Pessac

baseball

Nous ne sommes pas à New York ou à Los Angeles mais bien dans la banlieue bordelaise.

C’est un sport encore confidentiel. Le baseball compte 220 clubs en France, dont 26 en Nouvelle-Aquitaine. Les Panthers de Pessac sont une référence nationale, comptant quinze titres de champion de France en trente ans d’existence.

baseball2

C’est un sport à la fois collectif et individuel, où tout commence par un duel entre le lanceur et le frappeur qui tient la batte.

BASEBALL 4 - Copie

Les filles peuvent aussi jouer au baseball mais elles rejoignent, à partir de seize ans, le softball. Les Panthers de Pessac ont été championnes de France de la discipline en 2015.

Le softball est aussi une discipline masculine, comportant quelques variantes par rapport au baseball. Les joueurs des Panthers sont actuellement vice-champions d’Europe !

Regardez un entrainement à Pessac, avec ce reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon, Bertrand Joucla-Parker et Alain Guinchard.