11 Avr

Bordeaux : ouverture du festival du film ethnographique

17358530_1864161100526332_320218300881559968_o

C’est le rendez-vous des peuples et des cultures sur grand écran en Nouvelle-Aquitaine. L’association des étudiants en anthropologie de Bordeaux propose « Les Journées du Film Ethnographique« , festival original qui s’ouvre aujourd’hui et se tient jusqu’au 15 avril, autour des questions de la différence : comment l’autre voit-il le monde ? Comment voyons-nous l’autre et son monde ?

Au total, cinq jours de projections, d’animations et de débats gratuits toute la semaine (prix libre le samedi). Rendez-vous au Musée d’ethnographie, à l’IUT Michel de Montaigne, au Marché des Douves et à l’Athénée municipal.

Les films permettront de voyager de l’Afrique à l’Inde en passant par l’Italie. Le mieux est de consultez le programme !

13 Fév

Empruntez une sculpture à l’Artothèque de Gradignan

BIGATA 3

C’est une première en Nouvelle-Aquitaine. La médiathèque de Gradignan, près de Bordeaux, propose un mini-musée à emporter. Des pièces originales signées Bigata, l’une des rares femmes sculpteurs, qui a fait don de ses oeuvres à la ville.

Je connais des gens qui pleuraient de ne pas pouvoir acheter une oeuvre. Ces gens-là, je veux leur donner la possibilité d’avoir une sculpture chez eux, qu’ils la caressent, la regardent, en profitent comme si elle était à eux. Ensuite, ils la ramènent et en prennent une autre. Du coup, ils sont riches de toute une collection ! Danielle Bigata

BIGATA 5

Les oeuvres peuvent être empruntées pendant six semaines par les adhérents de la médiathèque, en présentant certains documents complémentaires (assurance). Les pièces les plus lourdes sont réservées aux associations et collectivités et pourront être transportées avec le concours des services municipaux.

BIGATA 4

Avant l’ouverture, le 7 février, nous sommes allés dans l’atelier de Bigata, à Saucats, et avons assisté à l’installation des pièces dans l’Artothèque… Reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon, Sylvie Tuscq-Mounet (images), Christophe Varone (montage) et Emmanuel Cremese (mixage son) 

Des oeuvres de Bigata peuvent être également admirées dans le parc de Laurenzane à Gradignan, pour une belle balade dans un univers peuplé de personnages inspirés par ses voyages autour du monde… 

10 Jan

Les coins secrets du Bassin d’Arcachon : une vidéo pour s’envoler

Quelques « coins secrets » du Bassin d’Arcachon sont actuellement présentés dans une vidéo promotionnel du Syndicat intercommunal, sur le mode « est-ce sur l’île de Majorque, dans la région des Grands Lacs, en Andalousie, en Bretagne, dans le Marais Poitevin, au Lac Baïkal ou en Amazonie » ?

Il est vrai que les vues aériennes réalisées par Midi Prod, une société basée à Lanton, appellent à l’évasion. Sur fond de mer turquoise et de petites criques, faites le tour du Bassin en passant par les méandres du sentier du littoral, le marais de Mesple ou la plage Suzette…

Petite balade à vol d’oiseau…

05 Jan

Arcachon hors saison

Le blog Trésors et Pépites vous présente

ses meilleurs voeux pour 2017, 

une année qui rime avec… découverte !

Et pour bien commencer, que diriez-vous d’un grand bol d’air sur le Bassin d’Arcachon hors saison ?  

ARC F

C’est une journée d’hiver comme on l’imagine au bord de la mer. Une carte postale où rien ne manque : les flots gris acier, la plage déserte et de rares promeneurs qui luttent contre le vent…

On veut voyager loin alors qu’ici à Arcachon, on a des choses parmi les plus belles du monde ! Un promeneur

ARC B

10 000 habitants l’hiver contre 90 000 en été… Le début de l’année, entre vacances de Noël et de février, appartient aux résidents et aux vrais amoureux du Bassin. Un moment privilégié pour souffler et apprécier sa chance dans un décor d’aquarelle.

 Je peux voir ce paysage tous les jours, matin, midi et soir, je ne m’en lasse jamais, c’est un éternel recommencement… Je pense que c’est… de l’amour ! Une   Arcachonnaise

Prêts pour la balade à la découverte des villas endormies et des oiseaux migrateurs réfugiés dans la seule encoche du littoral aquitain ? Regardez ce reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon, Bernard Hostein-Aris et Boris Chague.

16 Déc

Pessac : concours de la plus belle maison illuminée pour Noël

C0064-00_00_01_18

C’est une première à Pessac : la municipalité organise le concours de la plus belle maison illuminée. Une manière de mettre… en lumière tous ceux qui décorent façades, toits et jardins, contribuant à la féérie de Noël.

Ce soir, à la nuit tombée, le maire et le conseil municipal des enfants vont visiter les 15 maisons sélectionnées. La gagnante sera officiellement élue demain, lors des animations Place de la République.

Nous nous sommes rendues dans l’une de ces maisons, dans le quartier de Noës, où le spectacle offert par la famille Cartey est devenu un rendez-vous attendu chaque année par petits et grands…

Reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon, Guillaume Decaix et Robin Nouvelle

13 Déc

Un « extraordinaire voyage » au Futuroscope

Volez comme un osieau par-delà les continents, traversez le Parc de Yellowstone et frissonnez au-dessus de l’Himalaya : « L’extarodinaire voyage » proposé pour fêter les 30 ans du Futuroscope est une animation cinématographique à couper le souffle.

Inaugurée cette semaine, cette « machinerie audiovisuelle » constitue une première en Europe. Les visiteurs pourront la découvrir à partir du 17 décembre, au début des vacances de Noël. Imaginez :

  • Un écran semi-circulaire de 600 m²
  • Une image de très haute résolution (6K)
  • Un système de son avec 20 points de diffusion pour un effet immersion
  • Des effets embarqués (vent, froid, brouillard, parfums)
  • La sensation d’être en lévitation

Cette attraction, la plus importante des quinze dernières années au Futuroscope, a nécessité trois ans de fabrication et a coûté 12,5 millions d’euros (dont 3,5 pour le seul département de la Vienne).

Regardez le reportage de nos confrères de France 3 Poitou-Charentes…


L’extraordinaire voyage au Futuroscope

17 Oct

A l’école des sorciers avec Harry Potter à Bourgougnague en Lot-et-Garonne

A l’approche d’Halloween, la nouvelle va se propager comme une étincelle sur une traînée de poudre… de Perlimpimpin !

Vous rêvez d’intégrer la célèbre école de Poudlard ? La réalité rejoint la fiction à Bourgougnague, à 60 kilomètres au nord d’Agen. L’association Mimbulus Mimbletonia, qui organise des événements en lien avec la célèbre saga de J.K. Rowling, a loué le château Jolibert pour recréer l’univers d’Harry Potter, avec décors et costumes.

120 participants pourront se mettre à l’école des sorciers pendant 4 jours au printemps prochain, du 25 au 28 mai 2017. Les heureux élus suivront des cours de magie et découvriront les secrets des sortilèges et des potions. La promotion est réservée aux apprentis plus de 16 ans.

07 Sep

Le plus grand tableau du monde à Créon

C’est un défi un peu fou, où il ne faudra perdre ni les pédales… ni les pinceaux ! Un collectif d’artistes va lancer la création d’une oeuvre gigantesque sur la piste cyclable Roger Lapébie.
Notez bien la date, c’est le 10 septembre, à 11 heures, à Créon. Il s’agira des prémices du plus grand tableau collectif du monde, couvrant une surface de 110 000 m² !
Samedi, l’artiste Pierre Chaveau va ouvrir les festivités, en réalisant les 300 premiers mètres de cette oeuvre de 52 kilomètres, appelée à figurer au livre Guiness des records, même si l’objectif est avant tout d’offrir un rendez-vous culturel majeur dans cette région de l’Entre-Deux-Mers.
Une journée qui s’inscrit dans un projet plus vaste, le Chemin de Faire, imaginé par la Compagnie l’Atelier Provisoire. Dès le mois d’octobre, des lectures à haute voix seront proposées dans différentes communes de la région. Des récits de vie de garde-barrières seront également collectés.
Petit à petit, on fera environ 300 mètres par an, sur une durée de 25 ans… Le bitume de la piste sera notre toile. Détail technique : nous allons utiliser de la peinture routière sur une bande de 30 centimètres de large. Dominique Garras, co-organisatrice
Et les artistes en herbe ne seront pas oubliés : le 9 septembre 2017, chacun d’entre vous pourra laisser sa trace picturale, en apportant sa contribution à ce projet au long cours, destiné à offrir un musée à ciel ouvert. 
Contact : 06.25.34.45.31

26 Mai

L’Hospitalité Bordelaise : un autre regard sur Lourdes

Et pourquoi pas vous ?

Au moment où se préparent de nombreux pèlerinages, c’est ainsi que les hospitaliers interpellent les bonnes volontés pour accompagner les malades à Lourdes.

Mais qui sont ces hospitaliers discrets, souvent méconnus, prêts à se dévouer corps et âmes, aux côtés de personnes en souffrance, espérant sinon une guérison miraculeuse, en tout cas un réconfort physique et moral ?

Pourquoi on le fait ? C’est difficile à expliquer ! Mais quand on le vit, alors on comprend : c’est que du bonheur… Une jeune hospitalière

 

De tous âges et de toutes conditions, hommes ou femmes, actifs ou retraités, pratiquants ou non, les hospitaliers sont tous bénévoles et exercent une présence de chaque instant auprès des pèlerins, assurant toilettes, repas et déplacements.

L’Hospitalité Bordelaise, association plus que centenaire, compte actuellement 700 accompagnants. La tradition des Hospitalités s’est développée dans le monde entier. En France, il en existe une dans chaque département.

Dans une société où tout est basé sur l’argent, on trouve un dévouement totalement gratuit, c’est merveilleux. Un pèlerin

©France 3 Aquitaine

©France 3 Aquitaine

La Cité Mariale accueille chaque année six millions de visiteurs. Une attraction qui ne se dément pas depuis 158 ans. 

Cet été, le pèlerinage girondin aura lieu du 12 au 16 juillet. Il y a quelques années, nous avions rencontré ces bénévoles de l’Hospitalité Bordelaise.

Ecoutez leurs témoignages ainsi que ceux des malades, souvent bouleversants, dans ce reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon, Thierry Julien et Catherine Collin.


L’Hospitalité Bordelaise à Lourdes

09 Mai

Coupe d’Europe des chercheurs d’or : la course aux pépites !

Le blog Trésors et Pépites se devait d’en parler : devenez chercheur d’or le temps d’un week-end dans une ambiance Sud-West !

CHERCHEUR D'or 3

Alors que les chercheurs d’or se retrouvent ce week-end pour la Coupe d’Europe d’orpaillage à Cardet, dans le Gard (du 14 au 16 mai), nous nous sommes posés la question : peut-on trouver de l’or près de chez nous ?

 

Pour le savoir, nous avons suivi le Girondin Laurent Londeix sur les bords du Salat, en Ariège.

Une rivière où même le débutant peut découvrir ses premières paillettes. 

©France 3 Aquitaine

Inutile d’emmener une veste de western ou un harmonica, le plus utile sera de se munir d’une bonne paire de bottes et d’une bâtée, cet ustensile en forme de chapeau chinois, tout droit sorti de l’époque héroïque, qui permet de charrier les sédiments et de détecter les petits points dorés si convoités.

Je ne suis pas passé par la case cow-boy. Je suis devenu chercheur d’or car depuis tout petit, je cherchais des fossiles… Je me suis dit… Un jour, j’irais chercher de l’or ! Laurent Londeix, géologue

C’est ainsi, la fièvre peut atteindre n’importe qui, n’importe quand. Le plaisir d’être dans la nature, de jouer avec les éléments, de traquer les poussières étoilées comme d’autres débusquent les truites sous les rochers.

Laurent Londeix©France 3 Aquitaine

Au bout de quelques minutes, on comprend vite que pour devenir millionnaire, on aurait mieux fait d’acheter un billet du loto mais c’est sûr, la quête n’aurait pas la même saveur.

Quelques grains minuscules et la journée est réussie ! Qui aurait pensé que l’or pouvait susciter des joies aussi simples ? C’est un pied de nez à la société de consommation nous confie Laurent, alors qu’un autre chercheur d’or nous explique dans un grand sourire :

Ca ne me viendrait pas à l’idée de dire : je suis riche parce que j’ai trouvé une pépite. En France, vous ne trouverez pas de gens riches à cause de l’or. Ils sont riches de ce qu’ils ont autour de l’or. Ce qui est beau, c’est de faire rêver les gens…

OR 2

 

CHERCHEUR D'or

Plus près de nous, c’est au Pays Basque que le filon est le meilleur. L’association Aquitaine orpaillage, basée à Baudreix en Béarn, réunira ses adhérents à Bidarray les 11 et 12 juin pour une assemblée générale… agrémentée de quelques recherches.

En Dordogne, des stages pour devenir chercheurs d’or sont proposés dans la Loue, du côté d’Excideuil.

Et dans la Garonne ? Sous le Pont de Pierre ?

Vous pourriez trouver de l’or… Mais dans quelles proportions ! Vous ne trouverez que d’infimes poussières pour des tonnes de sédiments brassés… Par comparaison, autour de Saint-Girons ou de Massat en Ariège, on trouve dix grammes d’or par tonne de sédiments… A supposer que vous le revendiez à l’Hotel des Monnaies au prix de l’or, ça ne représente pas grand-chose ! Laurent Londeix

 

On l’aura compris : il faut beaucoup de temps pour parvenir à constituer un petit trésor que l’on observe… à la loupe !

©France 3 Aquitaine

©France 3 Aquitaine

L’aventure vous tente ? Pour vous mettre dans l’ambiance et vous initier au maniement de la bâtée, regardez ce reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon, Jean-Pierre Darot et Eric Delwarde


Un week-end en or

Regardez également ce reportage de France 3 Languedoc-Roussillon sur la Coupe d’Europe 2014… et partez pour le Yukon, avec cet ouvrage de Pierre-Christian Guiollard qui nous entraîne à Klondike, au Canada, le lieu mythique des orpailleurs dès le XIXe siècle. On peut y lire notamment cette citation de Jack London :

C’est au Klondike que je  me suis découvert moi-même. Là, personne ne parle, tout le monde pense. Chacun prend sa véritable perspective.

Bonne lecture et bonne découverte !

or 001