04 Oct

« La manipulation au quotidien : La repérer, la déjouer et en jouer », de Christophe Carré

Présentation de l’éditeur :

« Comment ai-je pu me laisser avoir ? « , « J’ai vraiment été aveugle ! « , « Qu’est-ce qui se trame dans mon dos ? « , « C’est encore moi la bonne poire… « ,  » Je me sens humilié. » Si vous êtes coutumier de ce genre de constats, vous êtes probablement victime de manipulation. Le plus souvent anodine et indolore, celle-ci peut aussi devenir insupportable au quotidien.

Pourquoi se laisse-t-on manipuler ? Qui sont les manipulateurs et quels sont leurs procédés cachés ? Comment ne plus se faire prendre ? La manipulation est-elle toujours contestable ?

Des flatteries aux mensonges en passant par le chantage, ce livre explore les mécanismes des manipulations dont chacun use, en amitié, en amour, au travail, avec ses enfants… Intégrant les multiples apports des sciences humaines et de la psychologie. il constitue un véritable outil d’analyse des jeux relationnels piégés.

Aux manipulés, comme aux manipulateurs, il suggère des pistes pour entretenir des relations fondées sur la confiance plutôt que sur la mystification.

Biographie de l’auteur

Christophe Carré est enseignant, diplômé en sciences de la communication et formé à différentes approches psychologiques et sociologiques. Il anime des conférences et des ateliers sur l’écologie relationnelle, la régulation des conflits, la non-violence et l’animation de groupe.

 

 

« Et s’ils étaient tous fous ? : Enquête sur la face cachée des génies », de Christophe Bourseiller

Présentation de l’éditeur

Quel romancier promenait son homard en laisse dans les jardins public parisiens ?

Quelle icône d’Hollywood martyrisait ses enfants ?

Quel écrivain aimait par-dessus tout décapiter des rats dans des bordels ?

Quel musicien vivait dans un placard, entouré de dizaines de parapluies ?

Quel philosophe étrangla sa femme, sans même en avoir conscience ?

 

Franchement cinglé Van Gogh ? Dangereusement azimuté Maupassant ? Bon pour l’asile Kubrick ? Dans une savoureuse galerie de portraits, tous plus extravagants les uns que les autres, Christophe Bourseiller dévoile la folie des génies. Sous sa plume enlevée, ils apparaissent, saisis sur le vif, dans leurs excès quotidiens et leurs délires parfois meurtriers.

Paranoïaques, maniaques, fantasques, superstitieux ou redoutablement névrosés… : un tour d’horizon des grands esprits qui ne tournaient pas rond.

Avec la participation involontaire de Blaise Pascal, Friedrich Nietzsche, Vincent Van Gogh, Marcel Proust, Virginia Woolf, Erik Satie, Salvador Dalí, Stanley Kubrick et bien d autres !

Biographie de l’auteur

Christophe Bourseiller est écrivain, historien et comédien. Il est l’auteur de trente-deux ouvrages, dont Et si c’était la vérité ? (La Librairie Vuibert, 2015).

 

07 Sep

« Le denier salaire », de Margaux Gilquin : un témoignage émouvant sur le combat des séniors face au chômage…

Présentation de l’éditeur

​Le cri de colère d’une femme confrontée
au chômage et à la précarité

Margaux a 48 ans lorsqu’elle perd son emploi. Elle a pourtant tout fait, dans sa vie, pour obtenir une belle situation, passant son bac à plus de trente ans. Tout le monde lui dit qu’elle n’aura aucun mal à retrouver un contrat à durée indéterminée. Mais c’est un voyage
éprouvant qui commence…Elle affronte l’arrogance de jeunes DRH, se perd dans les rendez-vous de Pôle emploi, accepte tout ce qui se présente, tracte son CV dans les aéroports, joue les
démonstratrices dans des supermarchés, se démenant pour garder la tête haute et l’estime d’elle-même.Alternant humour corrosif, tristesse et colère, Margaux se bat pour ne pas recevoir un jour son  » dernier salaire « ,
terme élégant par lequel elle désigne ses dernières allocations chômage.

Et puis, un matin…

En France, les femmes de plus de 50 ans subissent de plein fouet la crise de l’emploi. sans travail, sans reconnaissance, avec moins de 500 euros par mois, elles vivent avec la peur permanente de terminer leur existence dans la rue.

« Merci d’avoir patienté » de Frédéric Mazé, nous emmène dans les coulisses kafkaïennes des plateformes d’appel…

Présentation de l’éditeur

Qui n’a jamais été confronté à l’univers kafkaïen des hotlines ? À la suite d’un accident de la vie, Frédéric se voit contraint à accepter un petit job pour subsister : le voici téléconseiller pour Edf. Fruit d’une expérience personnelle, Merci d’avoir patienté ! nous plonge dans les coulisses des centrales d’appel, univers surréaliste où se côtoient déshumanisation et absurde.