01 Nov

Auto et polar en Nouvelle Aquitaine : « Peurs bleues » de Patrice Vergès

Peur bleue, Patrice Vergès

 Présentation de l’éditeur

1967, Jean-Pierre Mancini, pilote amateur, participe à la célèbre Coupe R8 Gordini. Au décès brutal de son père, lui même ancien coureur automobile, il se découvre une demi-sœur dont il n’avait pas connaissance. Il se noue alors une étrange et troublante histoire entre eux. Leurs rapports défendus aussi ambigus qu’énigmatiques vont produire une succession de morts violentes et inexpliquées autour d’eux. l’existence « bleue Gordini » de Jean-Pierre se teinte en rouge sang dans cette intrigue

 

Sexa, Patrice Vergès

 Présentation de l’éditeur

Abandonnée par son mari, licenciée par son employeur, à 57 ans, Sylvie se cogne dans une existence trop étriquée. La découverte de sa propre adresse sur le GPS de la voiture d’occasion récemment achetée, va l’entraîner à rechercher sa précédente propriétaire. En la retrouvant, Sylvie pousse les portes de l’enfer. Plongée dans un trafic d’organes humains organisé par une filière moldave, en risquant sa vie, Sylvie va se révéler et donner un véritable sens à son existence à l’aube de la soixantaine.

 Biographie de l’auteur

Sexa est le seizième ouvrage de Patrice Vergès. Journaliste automobile spécialisé depuis 40 ans, il partage ses activités entre le reportage et l’écriture de livres. Depuis 2006, il a publié neuf thrillers, un genre qui le passionne. Dans la majorité d’entre eux, l’action se situe dans les années 60/70. Une époque qu’il affectionne et qui concourt à imprégner ses romans d’une atmosphère nostalgique très singulière.

04 Oct

« Le blues du Périgord », de Michel de Caurel

Présentation de l’éditeur

Pourquoi Rachel, 25 ans, est-elle allée mourir, le visage tuméfié, dans l’échauguette du château de la Courverie à Sorillac, en Dordogne ?

Chaque château périgourdin possède son histoire officielle mais aussi ses secrets inavouables, ses souvenirs douloureux, ses légendes sanglantes et ses fantômes revanchards.

Léo Bourdan, correspondant d’un journal local, cherche à percer le mystère Rachel. Il y perdra ses illusions, ses rêves et ses amours.

21 Sep

« Le gang des rêves » de Luca Di Fulvio, brillante fresque sociale du New York des années 20 !

Présentation de l’éditeur :

New York ! En ces tumultueuses années 1920, pour des milliers d’Européens, la ville est synonyme de « rêve américain ». C’est le cas pour Cetta Luminata, une Italienne qui, du haut de son jeune âge, compte bien se tailler une place au soleil avec Christmas, son fils. Dans une cité en plein essor où la radio débute à peine et le cinéma se met à parler, Christmas grandit entre gangs adverses, violence et pauvreté, avec ses rêves et sa gouaille comme planche de salut. L’espoir d’une nouvelle existence s’esquisse lorsqu’il rencontre la belle et riche Ruth. Et si, à ses côtés, Christmas trouvait la liberté, et dans ses bras, l’amour ?

 

« Les Amazoniques » de Boris Dokmak, entre roman d’avanture et Thriller : virtuose !

Présentation de l’éditeur :

Eté 1967. Un ethnologue est accusé de meurtre. Il vit retiré au fin fond de la Guyane, dans une zone non cartographiée, territoire inconnu des perdidos dégénérés retournés à la vie sauvage et d’Indiens cannibales. Pour l’inspecteur Saint-Mars, qui sillonne la jungle infernale à sa recherche, le crime cache des motivations qui vont bien au-delà de l’étude d’un nouveau peuple…

« COMME LE MAL SUR LA TERRE. »

Eté 1967. Un ethnologue est accusé de meurtre. Il vit retiré au fin fond de la Guyane, dans une zone non cartographiée, territoire inconnu des perdidos dégénérés retournés à la vie sauvage et d’Indiens cannibales. Pour l’inspecteur Saint-Mars, qui sillonne la jungle infernale à sa recherche, le crime cache des motivations qui vont bien au-delà de l’étude d’un nouveau peuple.
Mars 2014. Un Indien agonisant, rongé par un mal étrange, surgit de la forêt guyanaise. Il est le dernier repésentant de sa tribu, éteinte depuis cinquante ans. Sa découverte révèle l’existence du monstrueux projet Sunshine, plus grand scandale sanitaire et humain ignoré du XXème siècle, nom de code d’une expérience scientifique authentique jusqu’alors restée secrète et toujours réfutée par le gouvernement américain
Magnétique et bestial, Les Amazoniques confirme l’entrée tonitruante de Boris Dokmak dans le cercle fermé des géants du polar.

07 Sep

Le roi de la parodie, Gordon Zola, sort « Casomodo royal » et « L’espion quitte mémé ». Calembours et loufoqueries à gogo !

Présentation de l’éditeur

Casimodo Royal, bossu maléfique qui règne sur le monde des jeux, propose de blanchir l argent des pétroles de Daesh pour le compte d une organisation criminelle appelée SPOULPE. Dans le même temps, des anciens interprètes de James Bond au cinéma disparaissent. Paniqué, le service secret anglais envoi son meilleur agent pour surveiller le dernier espion encore en activité, Daniel Craig. Son nom est Bomb, Jane Bomb.

Biographie de l’auteur

On connait (ou pas) Gordon Zola pour ses parodies romanesques des aventures de Saint-Tin et son ami Lou qui lui valurent la reconnaissance des tribunaux. Il est également le concepteur d une série de «poilars» délirants et l auteur de l Humour pour les nuls. Avec une cinquantaine de titres à son actif, il tente de réintroduire le burlesque et le loufoque en littérature.

« Ice cream et châtiments », la suite des aventures déjantées d’Elvis Cadillac, par Nadine Monfils, plus en verve que jamais !

Présentation de l’éditeur

Elvis Cadillac roule à fond les ballons sur une petite route de Belgique du côté de Chimay où la trappiste coule à flots. Invité dans un  » home  » de vieux pour y donner un concert, le sosie officiel du King est chaud boulette. La banane rose fluo de sa chienne Priscilla vole au vent. Soudain, crac ! il s’aperçoit qu’il a renversé une ancienne vedette de la télé !
Qu’est-ce qu’il va raconter à la majorette qui l’attend encore dans son lit, avec ses bottes et l’espoir de lui mettre le grappin dessus ? Il se retrouve emberlificoté dans un drôle de drame à la sauce Fargo, avec en guest star mémé Cornemuse, qui va le mener à la catastrophe.
Sur son chemin, une coupeuse de têtes de nain de jardin, deux branques dont un accro à glace aux spéculoos, un empailleur de rats et quelques autres tapés du bocal… Le tout dans un univers déjanté et coloré, autour de Boris Vian et de l’art brut. Ça va swinguer !

Biographie de l’auteur

Nadine Monfils est une artiste belge iconoclaste. Auteur de plus de 60 romans, elle a aussi écrit et réalisé un long-métrage, Madame Édouard, avec un casting prestigieux.
Elle a reçu notamment le prix Polar au salon Polar & Co de Cognac, le prix Saint-Maur en poche et le prix de la Griffe Noire pour l’ensemble de son œuvre.
Après l’immense succès de Mémé Cornemuse, Nadine invente Elvis Cadillac, dont la première aventure est déjà disponible chez Pocket.

« Dieu pardonne, lui pas ! », L’humour décapant de Stanislas Petrosky, entre San Antonio et Don Camillo !

Présentation de l’éditeur

Estéban Lehydeux, dit Requiem, est de retour. Le curé exorciste débarque cette fois sur le port du Havre. Il y découvre un docker bien sous tous rapports, si, si, ça existe, accusé de meurtre ; une boîte d’import-export d’objets et de matériel pas bien catholiques ; un syndicaliste forcené mais pas mauvais bougre ; des fanas du troisième Reich, et bien évidemment une accorte jeune femme tellement mal fringuée qu’il s’empresse toujours, dès qu’il la croise, de la déshabiller ! Entouré de ces drôles de paroissiens notre héros, un Don Camillo carburant à la bière plus qu’à l’eau bénite, va devoir jouer du goupillon et faire quelques entorses aux règles de son ministère pour parvenir à distinguer le bon grain de l’ivraie… Ce deuxième épisode des aventures de Requiem nous replonge dans l’histoire de Jules Durand, qui défraya la ville du Havre en 1910. Cette sorte d’affaire Dreyfus dans le monde ouvrier est encore dans les mémoires de nombreux havrais.

Biographie de l’auteur

Stanislas Petrosky vit en Normandie, à quelques kilomètres du Havre. Sa profession, thanatopracteur, n’est probablement pas pour rien dans son goût pour le crime, la transgression et l’humour… noir. Cet auteur atypique voue un culte immodéré à Frédéric Dard. Sa plume est trempée dans la même encre. La preuve, c’est cette fois Patrice Dard, le propre fils du maître et heureux continuateur de San-Antonio, qui bénit le bouquin et signe une présentation aux petits oignons…

10 Mai

Avec « Sharko », Franck Thilliez signe une fois encore un thriller époustouflant et passionnant !

Présentation de l’éditeur

 » Sharko comparait toujours les premiers jours d’une enquête à une partie de chasse.

Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s’élancent à la poursuite du gibier.

À la différence près que, cette fois, le gibier, c’était eux. « 

Eux, c’est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons.

Lucie n’a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, dans une cave perdue en banlieue sud de Paris, elle a tué un homme. Que Franck ignore pourquoi elle se trouvait là à ce moment précis importe peu : pour protéger Lucie, il a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d’être confiée au 36, car l’homme abattu n’avait semble-t-il rien d’un citoyen ordinaire et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.

Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l’enquête et s’enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine. Cette enquête autour du meurtre qu’à deux ils ont commis pourrait bien sonner le glas de leur intégrité, de leur équilibre, et souffler comme un château de cartes le fragile édifice qu’ils s’étaient efforcés de bâtir.

Notre avis

Les mêmes causes produisent les mêmes effets : Franck Thilliez sait capter l’attention des lecteurs dès les premières pages. Et il sait ensuite maintenir le rythme, la tension et le suspense de la première à la dernière ligne. Incroyable capacité à se renouveler et à réinventer sans cesse ses personnages ! Le tout, servi par une écriture sans faille et sans concession, et toujours aussi documenté et passionnant sur le plan scientifique et technique. Thilliez est sûrement le plus grand auteur de polars français, et il n’a pas fini de nous étonner !

22 Mar

« Retours amers », de Fabrice Pichon : la quintessence du polar moderne !

Présentation de l’éditeur :

Concarneau. Marianne Bracq commissaire en disponibilité a rendez vous avec un contact qui doit enfin lui révéler les secrets de ses origines familiales.

Besançon : L’équipe du SRPJ, en l’absence de son chef, Marianne Bracq, est sur la piste d’un serial killer particulièrement inventif quant à sa façon de mutiler ses victimes.

Le psychopathe assouvit-il une vengeance ? Cherche-t-il à faire sortir Marianne Bracq de sa demi retraite ? Ces meurtres ont-ils un lien avec la secte qui avait enlevé le frère de la commissaire ?

Mais au fait qu’est devenu ce mystérieux frangin ?

Autant de questions qui poussent l’héroïne à prendre les choses en mains et pas avec des pincettes.

Retours amers est le troisième épisode des aventures de Marianne Bracq. La commissaire à ses fans, nombreux, qui attendent depuis longtemps son retour.

Fabrice Pichon après Plusdeprobleme.com a donc décidé de faire revivre cette policière pas très politiquement correcte mais diablement séduisante.

Notre avis :

Fabrice Pichon est un orfèvre du verbe ! Il parvient à concilier dans ce polar la qualité de l’intrigue, la justesse des personnages, la précision des informations distillées… et une bonne dose d’humour ! Une vraie réussite !!

08 Fév

L’auteur aquitain Patrice Vergès conjugue polar et auto à Rétromobile 2017 !

L’auteur :

Journaliste automobile spécialisé depuis 40 ans, Patrice Vergès partage ses activités entre le reportage et l’écriture de livres. Après avoir travaillé pour de nombreux magazines automobiles et généralistes, il écrit, aujourd’hui, pour plusieurs sites Internet spécialisés dans la voiture ainsi que dans des revues auto-rétro. Depuis 2006, parallèlement, il a publié six livres autour du thème de l’automobile ancienne et également six thrillers, un genre qui le passionne. Dans la majorité d’entre eux, l’action se situe dans les années 60/70. Une époque qu’il affectionne et qui concourt à imprégner ses romans d’une atmosphère nostalgique très particulière.

Présentation éditeur :

1967, Jean-Pierre Mancini, pilote amateur, participe à la célèbre Coupe R8 Gordini. Au décès brutal de son père, lui même ancien coureur automobile, il se découvre une demi-sœur dont il n’avait pas connaissance. Il se noue alors une étrange et troublante histoire entre eux. L’existence « bleu Gordini » de Jean-Pierre se teinte en rouge sang dans cette intrigue haletante, parfumée à l’ambiance et à l’odeur de l’huile de ricin des circuits automobile des sixties, saupoudrée de l’atmosphère d’une époque où la vitesse était une ivresse mortelle.