16 Oct

« Splendeurs de Bonneval » de Christian REMY

Splendeurs de Bonneval de Christian REMY

Présentation de l’éditeur

Dressant les girouettes et les toitures de ses tours par-dessus les frondaisons des arbres de son parc, en bordure du bourg médiéval de Coussac et de son église, le château de Bonneval s’annonce au voyageur avant de se livrer au visiteur. Établie depuis le XIVe siècle aux marges de l Aquitaine, en un verdoyant Limousin, cette résidence seigneuriale est restée durant sept siècles entre les mains de la même lignée, celle des Bonneval, qui lui a donné son nom. Répartis dans tout le Limousin, en Berry, en Périgord, en Bourbonnais, et partis en quête de ressources et de gloire à la cour des rois de France et de Navarre, en Italie et en Turquie, les Bonneval ont su traverser l’histoire de France en la nourrissant de nombreux hauts faits. Leur château réunit les souvenirs, les archives et le mobilier des générations qui l’ont successivement habité, au gré des successions et grâce à une culture familiale de la transmission tout à fait remarquable. Le destin de ce château est indissociable du lignage qui, de siècle en siècle, l’a préservé et conservé comme un creuset. Aujourd’hui, cette demeure de famille nous ouvre ses portes et nous invite à rencontrer des personnages tour à tour marquants, attachants ou tout simplement édifiants.

 

Biographie de l’auteur

Agrégé de l’université et docteur en histoire médiévale, Christian Remy est un spécialiste de l étude des châteaux et de l’aristocratie, auxquels il a consacré plusieurs ouvrages et de nombreux articles. Il concentre ses recherches sur le Limousin et le Périgord et sa maîtrise de la paléographie et de la lecture architecturale lui permet de retracer l’évolution de monuments et de territoires parfois mal connus. Associé à divers programmes de recherche, il contribue à renouveler notre regard sur la société médiévale. Enseignant dans le Secondaire, il est aussi conscient de la nécessité d adapter le discours historique et patrimonial à la multiplicité des publics afin de partager les connaissances scientifiques.

 

 

 

13 Mar

Les poilus frisent le burn-out, une BD de Guillaume Bouzard qui raconte des histoires sérieuses sur le ton de l’humour !

1916 : nos poilus ne semblent pas prêts de battre les Prussiens mais pour l’humour, ils sont vainqueurs toute catégorie. Pour le centenaire de la bataille de Verdun, Guillaume Bouzard nous a concocté ce recueil de ce que nous pourrions appeler de petites nouvelles illustrées. Histoires fantasmées et drôlatiques de poilus confrontés au marasme, à l’irrationnel et y répondant par leur propre petite folie ordinaire. Ce point d’acmé de la folie humaine que fut la guerre des tranchées, les uns et les autres s’étripant quotidiennement durant deux longues années, dévastant méthodiquement le paysage jusqu’à en faire un décor lunaire, nous donne encore envie de pleurer cent ans après. C’est sans compter avec l’esprit très dadaïste de Bouzard (sous son trait, les guerriers rappellent incroyablement ceux de Gus Boffa ou de George Grosz). Si ce n’est pas là le rire de résistance de Jean- Michel Ribes, c’est sans aucun doute « le rire de la paix » !

BOUZARD Né en 1968 Bouzard vit dans les Deux-Sèvres. Après les Beaux-Arts de Toulouse et plusieurs albums chez les Requins Marteaux et Six Pieds sous Terre, il collabore au magazine Ferraille puis au Psikopat et intègre la famille Fluide Glacial dès 2002. Il a publié de nombreux albums salués par la critique, Le Club des quatre, Mégabras, Moi BouzarD (Fluide Glacial) ou encore The Autobiography of a Mitroll, Football Football (Dargaud) et La Bibite à Bon Dieu (Requins Marteaux). Sa nouvelle série Les Poilus, est actuellement prépubliée dans Fluide Glacial. Bouzard dessine également dans Spirou, So Foot, Libération, Le Canard Enchaîné, 20 Minutes, L’Express…

Pamela, de Stéphanie de Horts, raconte l’histoire sulfureuse d’une femme amoureuse… de l’amour !

Présentation de l’éditeur

Légère, séduisante, insolente, Pamela décide très tôt de capturer l’homme qui la mènera à la gloire. Randolph Churchill, qu’elle épouse à dix-neuf ans, Ali Khan, Agnelli, Sinatra, Harriman, Druon, Rubirosa, Rothschild… aucun ne résiste à son charme. S’ils ont le pouvoir, elle exerce sur eux une attirance fatale. Ils l’ont tous désirée. Elle les a tous aimés.

Les conquêtes de Pamela sont des alliances, des trophées qu’elle brandit sans crainte de choquer les cercles mondains. Elles vont lui ouvrir les portes du pouvoir et de la diplomatie, jusqu’alors réservées aux hommes, et lui permettre d’assumer toutes ses libertés.

Scandaleuse ? Intrigante ? Courtisane ? La ravissante anglaise à la réputation sulfureuse, morte comme une légende dans la piscine du Ritz à Paris où elle était ambassadrice des États-Unis, a emporté ses secrets. Stéphanie des Horts en recherche les parfums et nous révèle l’existence flamboyante d’une séductrice hors norme qui a marqué l’histoire de son temps.

Le roman vrai d’une femme amoureuse de l’amour.

Vivre à Mauzens et Miremont entre 1930 et 1960, les anciens racontent : un livre de témoignages passionnant qui nous plonge dans le passé du Périgord Noir

Sophie Marvaud possède une bibliographie impressionnante, allant du polar au roman historique en passant par les livres pour la jeunesse.

Avec « Vivre à Mauzens et Miremont entre 1930 et 1960, les anciens racontent », elle a recueilli les témoignages de 35 personnes qui ont raconté leurs souvenirs, couvrant 30 ans d’une simple vie de village, dans une époque où le progrès ne s’était pas encore emballé, surtout dans ce petit coin du Périgord noir.

07 Mar

Les Editions des Régionalismes, pour découvrir notre grande région à travers ses contes, légendes et superstitions !

Les éditions des régionalismes nous font découvrir le passé de notre grande région par le biais de ses contes, légendes et superstitions. Passionnant !

Un catalogue de plus de 800 titres, sous les labels REGIONALISMES et PRNG, dont les axes éditoriaux sont les suivants : 

• histoires “régionales” des pays et provinces de France (Gascogne, Périgord, Languedoc, Quercy, Provence, Dauphiné, Savoie, Poitou, Saintonge, Angoumois, Touraine, Maine, Anjou, Orléanais, Berry, Bretagne, Normandie, Picardie, Flandres, Ile-de-France) et désormais également Champagne, Alsace et Lorraine. 

• littérature « régionaliste », littérature de « terroir », littérature générale ancrée dans un « pays », contes & légendes des pays de France, folklore 

• redécouverte de livres anciens épuisés sur ces domaines 

• littérature gasconne, occitane, provençale, limousine, auvergnate en français et en oc ; littérature populaire en poitevin et saintongeais 

• apprentissage des langues d’oc (dictionnaires, grammaires, méthodes) 

• histoire du pyrénéisme et de l’alpinisme, récits de montagne (Alpes, Pyrénées) ; 

• beaux-livres sur les îles (coll. « Visitons… »)

• topo-guides de randonnées dans les Pyrénées, les Alpes (PRNG) 

• récits de voyages anciens ou contemporains ; pèlerinages ; histoires et récits de marins, pirates, flibustiers ; maritima (PRNG

• histoire du Premier Empire et du Second Empire (PRNG)

• uchronie (l’utopie dans l’histoire) et science-fiction « historique » du XIXe et de la première moitié du XXe siècle (PRNG