25 Nov

Des milliers de citoyens prêts à investir 15 millions d’euros pour racheter l’aéroport de Toulouse

Le projet devient plus sérieux que jamais. L’opération de crowdfounding « Rachetons l’aéroport de Toulouse-Blagnac » s’est achevé hier soir. Elle dépasse les espérances de la plateforme toulousaine de financement participatif WISEED. Près de 15 millions d’euros d’intention ont été recueillis en l’espace de 5 jours !

wiseed

L’opération va être prolongée et le Gouvernement contacté
Les 6500 internautes participants à l’opération ont dressé le bilan, hier soir, avec le toulousain Thierry Merquiol, président-fondateur de WiSEED. Face à un tel succès, il a annoncé que l’opération sera prolongée jusqu’au dépôt d’une offre. En effet, WiSeed s’apprête à contacter le ministère de l’économie et l’Elysée pour leur faire part de leur intention de racheter 10,1% du capital détenu par l’Etat (évalué à 30 millions d’euros). L’objectif est de garder l’aéroport de Toulouse-Blagnac dans le giron public. Les collectivités locales (Métropole, CCI, Région, département) détiennent déjà 40 %. Additionnée à l’offre WISEED, ils seront majoritaires.

Pour y parvenir, il manque 15 millions supplémentaires. Et à condition que l’Etat accepte de vendre sa part d’action. En principe, rien ne l’interdit. D’où l’optimisme affiché des porteurs toulousains.

L’idée du rachat de l’aéroport par des citoyens a été lancée suite à la vente de 49,99% du capital détenu par l’Etat (une offre chinoise/canadienne pourrait l’emporter). « Quand j’ai vu que l’on bradait des équipements payés par le contribuable au quart du prix d’un Airbus A380, je me suis dit que l’on se moquait du monde » expliquait Thierry Merquiol lors du lancement. Un rêve qui devient peu à peu réalité…

Julien Leroy

19 Nov

Le site de crowdfunding Wiseed propose aux Toulousains de racheter leur aéroport

C’est un joli coup de pub pour la plateforme toulousaine de financement participatif WiSEED : elle vient de lancer une opération de « crowdfunding » pour racheter l’aéroport de Toulouse-Blagnac dont l’Etat met en vente 49,99 % du capital.

Alors l’opération nommée « Rachetons l’aéroport de Toulouse », est-elle un coup de pub, une blague ou un truc très sérieux ?

wiseed

Le principe est le même que pour toute opération de financement participatif : c’est en additionnant de multiples petites intentions financières (parfois de quelques euros) que l’on peut arriver à une somme conséquente !

« Ce n’est pas un canular ou un coup de pub, nous assure le Toulousain Thierry Merquiol, le président-fondateur de WiSEED. C’est au contraire très sérieux. Quand j’ai vu que l’on bradait des équipements payés par le contribuable au quart du prix d’un Airbus A380, je me suis dit que l’on se moquait du monde. Ou alors que c’était une aubaine et que les contribuables et citoyens que nous sommes tous doivent en profiter en retour sur investissement ».

L’idée des dirigeants de WiSeed, c’est de « racheter » seulement 10,1 % du capital détenu par l’Etat (évalué à 30 millions d’euros) afin que les citoyens et les collectivités (Métropole, CCI, Région, département, qui détiennent 40 %) continuent d’être majoritaires.

Selon Thierry Merquiol, l’opération est déjà un succès : lancée ce mercredi 19 novembre à 8 heures, elle comptait déjà 700 participants à 14 heures pour une promesse de versement d’environ 1,5 million d’euros, soit une moyenne (très élevée !) de 2000 euros par personne intéressée. A 18 heures, 1500 personnes s’étaient engagées pour 3,8 millions d’euros.

A ce rythme (répétons-le très optimiste), il faudra tout de même 15.000 investisseurs individuels pour aller au bout !

Fabrice Valéry

 

13 Nov

« On se serre les c…. », le lapsus d’un prêtre à Lourdes en direct à la télé

C’est un extrait vidéo qui fait sourire et qui a forcément un grand succès sur les réseaux sociaux. Dimanche 9 novembre, à l’issue de la Conférence des Évêques de France, l’émission « Le jour du seigneur » est en direct de Lourdes. Un jeune prêtre est interrogé en plateau et fait un énorme lapsus au moment de dire « on se serre les coudes ».

Le Jour du Seigneur – France 2 – Les couilles (HD) par Spi0n

07 Oct

Les reprises musicales de 2 jeunes toulousains font craquer les internautes et les stars

Deux jeunes frères et sœurs de Toulouse font actuellement craquer les stars avec leur reprises musicales postées sur YouTube. Lady Gaga les rencontrera d’ici quelques jours.

©  Samuel et Lucille du groupe "In The Stairs"

© Samuel et Lucille du groupe « In The Stairs »

Samuel Atchouel (15 ans) et sa sœur Lucille (17 ans) sont passionnés par la musique et la chanson. Depuis mai 2013, ils forment le duo « in the Stairs » (dans les escaliers en français). Ils s’amusent à réaliser des reprises musicales de tubes planétaires de Madona, Katy Perry, Pink ou encore Lady Gaga

Alternant les covers et les mashup (mélange de plusieurs titres en un seul), les vidéos sont ensuite tournées dans les escaliers (d’où le nom du groupe) de leur maison familiale à Toulouse. Depuis, la trentaine de vidéos mise en ligne sur leur chaîne YouTube, cartonne sur le web. Leur Mashup de Madona totalise plus de 43 000 vues. Les reprises de Lady Gaga attirent chacune plus de 22000 clics. « C’est surprenant, car nous faisons cela uniquement pour nous amuser » confie le duo toulousain dans Le Figaro.

Un succès virtuel mérité qui séduit les internautes mais aussi les stars. Belinda Carlisle, Cher,… les ont déjà félicité pour leur création. Récemment la star américaine, Lady Gaga a été séduite par les deux jeunes français. Elle vient d’ailleurs de les inviter à son prochain concert à Dublin le 17 octobre.

Une belle histoire qui provoque un emballement médiatique (radio, TV, presse,…) depuis une semaine. Samuel et Lucille n’en reviennent toujours pas mais garde la tête froide. S’amuser et chanter restent leurs objectifs. Le duo a même commencé à composer quelques chansons. A suivre…

>>> Mashup de Lady Gaga :

>>> Découvrir les vidéos et leur chaine YouTube en cliquant ici.
>>> Page Facebook du duo : cliquer ici

02 Oct

Sénatoriales 2014 : des tweets musicaux pour consoler Jean-Michel Baylet

© C. Lebrave / France 3 Jean-Michel Baylet avec la ministre du logement Sylvia Pinel dans la cour de la préfecture ce dimanche

© C. Lebrave / France 3 Jean-Michel Baylet avec la ministre du logement Sylvia Pinel dans la cour de la préfecture ce dimanche

La musique apaise les esprits. Au lendemain de la défaite surprise de Jean-Michel Baylet aux élections sénatoriales, des dizaines d’utilisateurs de Twitter ont voulu le consoler en lui chantant une petite chanson avec le hastag #bayletsong. L’initiative a été lancée par le Lab d’Europe 1.

Petit florilège de ce « mini-buzz » :

05 Sep

Les «Toulousains !» en Feria : nouvelle épisode de la web-série

© Fred&Melissa

© Fred&Melissa

Nouvelle épisode pour la web-série « Toulousains ! », réalisée par le duo de comédiens Fred&Melissa. Cette fois-ci, nos héros nous ramènent leurs meilleurs souvenirs de la Feria de Dax. Le sketch se moque des clichés de cette fête populaire du Sud-ouest. Mise en ligne sur YouTube, la vidéo totalise déjà prés de 4000 vues en moins de 24 heures. A regarder avant de partir en week-end…

26 Août

Ice Bucket Challenge : les sportifs toulousains jouent le jeu pour la bonne cause

@ Yannick Nyanga

@ Yannick Nyanga

Midi-Pyrénées n’échappe pas au phénomène du moment : le « Ice Bucket Challenge » (#icebucketchallenge). Plusieurs personnalités sportives de la région ont accepté le défi mondial dont Yannick Nyanga. Le rugbyman du Stade Toulousain vient de poster une vidéo sur sa page Facebook. Le milieu du TFC, Etienne Didot, a également relevé le défi ce matin. On attend désormais la vidéo d’Alain Casanova, entraîneur du club toulousain.

Depuis plusieurs jours, des milliers d’internautes et de célébrités internationales répondent au défi du « Ice Bucket Challenge », popularisé par Mark Zuckerberg. Aujourd’hui, il existe plus de 1,6 millions de vidéos sur YouTube. Le « Ice Bucket Challenge » consiste à se jeter un sceau d’eau glacée sur la tête et faire un don à l’association ALS qui lutte contre la maladie de Charcot. Une opération de communication qui fait le buzz sur le web. 80 millions de dollars de dons ont déjà été récoltés.

> Le #icebucketchallenge de Yannick Nyanga : lien vers sa page Facebook

> Le #icebucketchallenge d’Etienne Didot : 

25 Août

L’actualité du Web Midi-Pyrénées qu’il ne fallait pas manquer cet été…

Vous revenez de vacances ? Que s’est-il passé sur le web Midi-Pyrénéens et toulousain ? Petite séance de rattrapage…

@ Olivier Arlet - Juillet 2014

@ Olivier Arlet – Juillet 2014

Dépôt de candidature pour la French Tech Toulouse !

Le 21 juillet, Toulouse Métropole a déposé officiellement son dossier de candidature à la labellisation « French Tech ». Lancé en novembre 2013, ce programme de labellisation a pour objectif de « construire un grand mouvement de mobilisation collective pour la croissance et le rayonnement des startups numériques françaises » expliquait Fleur Pellerin, ministre déléguée à l’innovation et à l’économie numérique lors du lancement. Le label « French Tech » veut ainsi promouvoir les talents (entrepreneurs, ingénieurs, blogueurs,…) d’aujourd’hui et de demain. Pour soutenir la candidature toulousaine : http://www.frenchtechtoulouse.com/home/

Toulouse et Lavaur, n°1 sur Twitter

Cet été, les classements du site eTerritoire ont fait le buzz dans notre région. Début juillet, Toulouse devient la première grande ville de France la plus active sur Twitter. Le compte de la ville rose (@Toulouse) a diffusé 500 tweets à près de 37 800 internautes. Ce qui fait d’ailleurs la 3e ville de France la plus suivie du pays. Parallèlement à Lavaur (dans le Tarn), Bernard Carayon apprend qu’il est le le maire le plus actif de Midi Pyrénées sur le réseau social Twitter. Même s’il se classe à la 34e place au niveau national, il est juste derrière les poids lourd de la politique nationale. Chapeau bas pour une commune de 13 000 habitants !

Rihanna va-t-elle soutenir le TFC ?

Cet été, l’engouement manifesté par la star au monde du football a fait le buzz (elle veut notamment acquérir un club). Si bien que le TFC et le club de Lens ont décidé d’appeler la chanteuse à les soutenir. A (re)lire sur le site de France 3 Midi-Pyrénées : « Le TFC et le RC Lens en appellent au soutien de… Rihanna ! » (22 août 2014)

© ToulouseFC Photomontage d'un maillot du TFC au nom de la chanteuse Rihanna

© ToulouseFC Photomontage d’un maillot du TFC au nom de la chanteuse Rihanna

Cet été, réalisez le meilleur selfie de Midi-Pyrénées

C’est la tendance de l’été. Réaliser un « selfie » (autoportrait avec son smartphone) sur son lieu de vacances et le partager aussitôt avec ses amis sur les réseaux sociaux. Notre région Midi-Pyrénées n’échappe à ce phénomène de société mondial. C’est pourquoi, le Comité du tourisme de Midi-Pyrénées a lancé un concours du meilleur selfie réalisé devant les grands sites de la région. Le touriste doit se prendre en photo (avec ses lunettes de soleil) devant l’un des 25 sites labellisés. La photo est à poster sur les réseaux sociaux avec le hashtag #SelfieGrandsite. Les gagnants seront connus fin septembre.

© bouleguecollegue pour son selfie au viaduc de Millau - 4 juillet 2014

© bouleguecollegue pour son selfie au viaduc de Millau – 4 juillet 2014

23 Juil

La pianiste toulousaine Valérie Marie fait le buzz sur le web

© Valérie Marie

© Valérie Marie

A Toulouse, la pianiste Valérie Marie commence à faire parler d’elle grâce à Internet. Depuis 3 mois, elle fait régulièrement le buzz avec ses « piano covers » en improvisant un grand tube musical au piano. Sa première reprise a était « Tous les mêmes » de Stromae. Plus de 23 000 vues sur sa chaîne YouTube. Un succès qui s’est confirmé avec deux autres covers: « Armstrong » de Claude Nougaro et « Happy » de Pharrell Williams.

Pourtant, Valérie Marie ne s’était pas prédestinée à une carrière musicale malgré sa passion pour le piano depuis l’âge de 6 ans. Originaire de Lectoure dans le Gers, elle devient alors responsable marketing et communication du Marché d’Intérêt National (MIN) de Toulouse. Un accident de voiture lui fera changer de vie. A 40 ans, Valérie Marie travail aujourd’hui son talent de pianiste et de compositeur. Ses covers diffusés sur le web commencent à séduire producteurs, artistes et médias. Elle rêve désormais de « composer des musiques de films » nous avoue-t-elle.

En attendant, Valérie Marie prépare ses trois prochaines reprises : « La corrida de Francis Cabrel (un clin d’œil au Sud Ouest), one day d’Asaf Avidan et la javanaise de Serge Gainsbourg ».

Pour continuer à découvrir l’univers musical de Valérie Marie :
> Page Facebook : https://www.facebook.com/valeriemarieoff/timeline
> sa chaine YouTube : https://www.youtube.com/user/valeriemarieoff/featured