01 Mar

Le Moulin du Plain fait de nouveau le bonheur des pêcheurs du Doubs !

Christophe et Odile Choulet

Christophe et Odile Choulet

Le Moulin du Plain est un lieu légendaire. Ce mercredi 1er mars, l’ouverture de la pêche sur le Doubs franco-Suisse avait une saveur particulière : Christophe Choulet, a décidé de rouvrir l’hôtel-restaurant fondé par ses parents, Pierre et Odile Choulet, en 1961. Mais la vie a joué de mauvais tours à la famille Choulet. L’établissement avait dû fermer ses portes il y a maintenant plus de trois ans. Pierre Choulet meurt en 2012 à l’âge de 83 ans.  L’année suivante, son fils Thomas qui avait pris la relève, décède. En  2014, l’affaire est reprise par un restaurateur qui fait faillite en moins de six mois.

Continuer la lecture

12 Jan

Sécheresse en plein hiver dans le Haut-Doubs : l’enjeu des ressources en eau potable

Eau potable

Eau potable

Juste deux jours avant Noël, pas une goutte d’eau ne sortait du robinet de quelques habitations d’Arc-sous-Cicon… La ressource en eau est fragile, on a tendance encore à trop souvent l’oublier. Depuis trois semaines, la société Gaz et Eaux appelle les habitants de la crête du Haut-Doubs à modérer leur consommation d’eau. Une première dans ce secteur qui peut s’expliquer par la sécheresse de ces derniers mois. Les dernières pluies remontent au 20 novembre dernier. Les ressources en eau sont à la moitié de ce qu’elles devraient être à cette période de l’année. La situation est préoccupante car la météo ne devrait pas s’améliorer, une période de gel est annoncée pour les jours prochains. Selon les services techniques de la ville de Morteau, il manquerait actuellement entre 150 à 170 m3 d’eau par jour d’où l’incitation à la chasse au gaspillage. Autre mesure, le recensement de tous les agriculteurs du secteur pour éventuellement les approvisionner par citerne dès lundi prochain.

Continuer la lecture

12 Déc

Tout savoir sur le castor : conférence à Cléron

Castor photographié par Fabien Bruggmann et Bruno Fouillat

Castor photographié par Fabien Bruggmann et Bruno Fouillat

Le castor est un habitant de la vallée de la Loue ! Il a élu domicile dans le secteur d’Arc-et-Senans, à Chenecey-Buillon, Port-Lesney-Granges-de-Vaivre. Pour en savoir plus, Frédéric Ravenot, de la réserve Naturelle Ravin de Valbois, organise une conférence le vendredi 16 décembre à 20H30 à la salle de la mairie à Cléron. Elle sera coanimée avec Vincent Dams de Jura Nature Environnement. 

Lors d’un reportage pour France 3 Franche-Comté, nous avions pu découvrir le quotidien d’une vie de castor dans notre région grâce à Frédéric Ravenot et Vincent Dams.

Pour en savoir plus sur le plan régional d’action en faveur du castor, très utile pour le bon fonctionnement des écosystèmes aquatiques, un document a été édité.

01 Déc

Cartographier les cours d’eau, un enjeu majeur

DA_CARTOGRAPHIE_DES_RIVIERES-00_03_25_05

Dans la nature aussi, l’habit ne fait pas le moine. Certains filets d’eau n’ont à priori aucun intérêt et pourtant ils jouent un rôle important dans la prévention des risques d’inondation ou de sécheresse. Ils sont parfois à l’origine de litiges entre agriculteurs et l’ONEMA, la police de l’eau. C’est souvent la place et le rôle des zones humides qui est en jeu.

En 2015, à la demande de la profession agricole, le gouvernement a demandé à ses services de cartographier le moindre écoulement d’eau dans chaque département pour savoir si il y a lieu ou pas d’appliquer la loi sur l’eau. Les agriculteurs veulent en quelque sorte un « code de la route ».

Dans le Doubs, le groupe technique chargé d’établir cette cartographie s’est réuni à deux reprises. Ce groupe est à la fois constitué des services de l’Etat, des représentants des professions agricoles et forestières, des associations de protection de l’environnement, de la fédération de pêche, des syndicats mixtes, du conseil départemental du Doubs… Une large consultation qui a déjà abouti à l’expertise de 400  kilomètres d’écoulements sur les 1000 à inspecter. LA DDT 25 précise que cela a permis de découvrir 31 kilomètres de nouveaux écoulements classés désormais cours d’eau.  Ces écoulements n’existaient pas auparavant sur la cartographie et ils sont désormais soumis à la loi sur l’eau. Dans d’autres cas, des fossés ou des écoulements n’ont pas été classés. Vous pourrez consulter cette cartographie évolutive sur le site dédié à ce répertoire des cours d’eau.

Si vous en savoir plus sur les enjeux de cette cartographie, voici notre reportage :

Avec :
Eric Morel
FDSEA 25. Membre du comité de suivi de la cartographie 25,
Yannick Cadet
service eau, risques, nature et forêt de la DDT25,
André Paris
Onema, police de l’eau
Responsable du contrôle des usages,
Thomas Groubatch
Fédération de pêche du Doubs
Michaël Prochazka
SOS Loue et Rivières Comtoises.

Reportage I.Brunarius,L.Brocard,S.Linozzi et P.Gomez.

20 Nov

« L’origine du crime » , un roman policier truffé de tableaux de Gustave Courbet

Le roman de Sébastien Lepetit "L'origine du crime" se passe dans la vallée de la Loue

Le roman de Sébastien Lepetit « L’origine du crime » se passe dans la vallée de la Loue

Comment ai-je pu passer à côté de ce roman ? Je l’avoue, je n’ai pas encore lu cette enquête policière qui vient de recevoir le Prix Polar 2016 du Lions Club mais je vais m’y plonger dès que possible ! Sébastien Lepetit qui a vécu dix ans à Besançon, situe son intrigue dans la vallée de la Loue. « Un tableau de Gustave Courbet a été volé au musée d’Ornans et le principal suspect meurt avant même d’être interrogé » précise le site internet de l’écrivain déjà récompensé par le Prix du polar « coup de coeur des lecteurs » pour son roman « Merde à Vauban ». Son personnage principal porte un nom qui ne s’invente pas : commissaire Morteau. Sébastien Lepetit joue en permanence avec les références qu’elles soient littéraires, artistiques ou tout simplement franc-comtoises.

Continuer la lecture

18 Oct

La ville de Besançon porte plainte à la suite d’une pollution dans le Doubs

Pollution dans le Doubs à Besançon. Photo Franck Menestret

Pollution dans le Doubs à Besançon. Photo Franck Menestret

C’était le dimanche 9 octobre en fin d’après-midi. Une après-midi ensoleillée à Besançon propice à la promenade. C’est justement ce que faisait mon confrère Franck Menestret. En traversant le pont de Bregille, son oeil est attiré par une tache blanche dans les eaux du Doubs…


Les personnes présentes au SNB remarquent également cette pollution diffuse, elles préviennent la Ville de Besançon qui, elle-même, alerte les Pompiers. Une fois sur place, ils ne peuvent que constater les faits : La zone polluée correspond à environ 50m3 mais il est trop tard pour éviter sa dilution. L’analyse du prélèvement réalisé par les pompiers révèle qu’il s’agit de peinture…

Continuer la lecture

17 Oct

Vaste plan d’action pour les tourbières en Franche-Comté

 

Drosera rotundifolia, symbole des tourbières. Photo Simon Luc Max PPP

Drosera rotundifolia, symbole des tourbières. Photo Simon Luc Max PPP

En Franche-Comté, on aime bien les tourbières ! C’est un patrimoine vivant que de nombreux acteurs cherchent à préserver. Il y a quelques jours, un vaste plan d’action en faveur des tourbières de Franche-Comté a été présenté aux collectivités et aux associations concernées. Ce plan qui s’étale jusqu’en 2025 a été mis en place pour coordonner tout ce qui se fait pour préserver ce milieu fragile et utile pour notre planète.Ce milieu naturel est particulièrement présent en Franche-Comté. Au total, 411 tourbières ont été recencées en Franche-Comté et elles sont présentes sur 3188 hectares.

Continuer la lecture

19 Août

Encore une BD autour de Gustave Courbet et la vallée de la Loue !

La Loue sous les traits de Christian Maucler

La Loue sous les traits de Christian Maucler

Et de trois ! Après André Houot et Fabien Lacaf, c’est au tour du Franc-Comtois Christian Maucler de réaliser une BD consacrée au peintre de la vallée de la Loue, Gustave Courbet. Il s’agit d’une commande du CPIE du Haut-Doubs, le Centre Permanent d’Initiatives à l’Environnement. L’idée est avant tout pédagogique : faire découvrir le maître d’Ornans aux enfants et le patrimoine naturel de la vallée de la Loue au grand public. 

Continuer la lecture

07 Juil

Gustave Courbet et les impressionnistes, une histoire de rencontres

Vague. Gustave Courbet. 1869.

Vague. Gustave Courbet. 1869.

A Ornans, la saison estivale commence avec l’exposition du musée Gustave Courbet.  C’est chose faite avec l’inauguration ce vendredi 8 juillet de « Courbet et l’Impressionnisme ». L’équipe du musée Courbet poursuit son exploration de la peinture de paysage et donne les clés pour comprendre les résonances entre artistes du XIXe siècle. Plus de quatre-vingts oeuvres de Gustave Courbet dont certaines sont prêtées par le musée d’Orsay,  retracent les rencontres, les échanges et l’inspiration réciproque dont se sont nourris ces artistes du XIXe siècle.

Courbet est l’un des précurseurs de l’impressionnisme mais il n’a pas été le seul à faire sauter les verrous de la peinture académique. Les maîtres de Barbizon qui allaient peindre dans la forêt de Fontainebleau ont, eux aussi, franchi le pas. Continuer la lecture