23 Juin

Les papillons de nuit de la vallée de la Loue

Jean-Philippe Paul dans son jardin de Champagne-sur-Loue.

Il suffit parfois d’un brin de poésie pour que notre esprit s’ouvre à l’inconnu. C’est ce que j’ai appris lors de ma rencontre avec Jean-Philippe Paul. Journaliste pour la revue bimestrielle suisse La Salamandre, cet habitant de la vallée de la Loue parvient à nous faire prendre conscience des enjeux de la biodiversité en empruntant les chemins de l’émerveillement et de la contemplation.

Continuer la lecture

22 Juin

Les vallées de la Loue et du Lison préparent leur plan Climat Air Energie Territorial

Un Plan énergie climat pour la communauté de communes Loue Lison

 

Il va falloir agir ! Les communautés de communes doivent dans les deux ans à venir mettre au point un Plan Climat Air Energie. Objectif, diminuer la consommation d’énergie et augmenter la part des énergies renouvelables.
Plutôt que d’y réfléchir autour d’une table, une trentaine d’élus de la vallée de la Loue ont passé la journée de vendredi 22 juin ensemble. Ils se sont déplacés en bus pour visiter et recenser ce qui marche bien dans ce secteur. Une façon d’échanger des bonnes pratiques.

Continuer la lecture

25 Avr

L’actualité des rivières dans l’émission TV de France 3 « 9h50 le matin en Bourgorgne Franche-Comté »

Le plateau des Matinales de France 3 BFC

Une fois n’est pas coutume.. Allez, j’ose ! Voici un petit peu d’autopromo !! Mes confrères de l’émission « 9h50 le matin » de France 3 Bourgogne Franche-Comté m’ont demandé de venir régulièrement sur leur plateau parler des enjeux autour de l’eau, des rivières et de la vallée de la Loue. J’espère ainsi élargir le cercle des lecteurs de ce blog. Les questions traitées ici nous concernent tous ! Spécialistes ou grand public.

Pour cette première chronique, j’ai voulu expliquer pourquoi ce blog existait depuis 2010. Il y a huit ans, l’importante mortalité de truites et d’ombres dans la Loue provoque une prise de conscience, c’est le début d’une mobilisation pour « sauver la Loue ». Des défenseurs des rivières se regroupent au sein du collectif SOS Loue et rivières comtoises, Etat et département décident de travailler ensemble pour « sauver la Loue ». Ce qui se passe dans la vallée de la Loue est universel : comment les enjeux environnementaux et économiques peuvent être conciliables ?

Finalement, en huit ans, que s’est-il passé ? La prise de conscience des uns et des autres est réelle. A une nuance près, le grand public est peu visé par toutes les actions mises en place pour sensibiliser à la fragilité du milieu karstique. Et les truites ? En vingt ans, d’après les comptages de la fédération de pêche du Doubs, la quantité de truites présentes dans la Loue à Mouthier Haute-Pierre a chuté de moitié. Depuis le début des années 90, la chute est inexorable. Ce qui a été entrepris pour limiter l’impact des activités humaines sur la qualité de la rivière n’a pas permis d’augmenter le cheptel dans ce secteur. L’an dernier, l’ombre et la truite se sont reproduits dans de bonnes conditions mais il est trop tôt pour crier victoire…

Dans cette chronique que vous pouvez visionner ci-dessous, je rappelle que la proposition d’Eric Vindimian, expert du ministère de l’Environnement, n’a toujours pas été prise en compte. Il y a bientôt deux ans, en juin 2016, Eric Vindimian rendait son rapport  « Propositions de mesures pour le territoire d’excellence environnementale de la Loue et des rivières comtoises ». 22 mesures pour faire de nouveau de la vallée de la Loue un territoire unique en son genre avec une réputation mondiale. C’était à l’occasion de la 4 eme Conférence Loue et rivières comtoises coorganisée par l’Etat et le conseil départemental du Doubs. Depuis, la date de la 5 eme conférence a été plusieurs fois repoussée, elle devrait se tenir avant l’été. 

Cette première intervention sur le plateau de l’émission matinale de France3 a été aussi pour moi l’occasion de jeter un coup d’oeil dans le rétroviseur. Je me suis livrée à un petit calcul. En moyenne, il y a à peu près un article publié par semaine et tous les jours, environ 500 pages sont vues. C’est modeste mais passionnant. Si vous aimez venir flâner sur ce blog, n’hésitez pas à diffuser son lien et vos remarques sont toujours les bienvenues !

isabelle brunnarius
isabelle.brunnarius(a)francetv.fr

02 Oct

La vallée de la Loue, vedette de l’émission « C’est là !  » sur France 3 Bourgogne Franche-Comté

Extrait "C'est là !" dans la vallée de la Loue

Extrait « C’est là ! » dans la vallée de la Loue

Vous connaissez la vallée de la Loue ? Vous aimerez revoir des paysages à couper le souffle. Vous n’en avez jamais entendu parler ? C’est l’occasion de découvrir l’essentiel de cette vallée appréciée des randonneurs, spéléos, grimpeurs, pêcheurs .. Nos confrères de la toute nouvelle émission de France 3 Bourgogne Franche-Comté ont arpenté la vallée de la Loue de sa source à Ornans. A part quelques approximations, les images sont splendides et c’est sympa ! Coup de chapeau à Gaëlle Grandon qui est aussi à l’aise sous terre, sur l’eau ou à flanc de falaise. Alors prenez une demi-heure et vous allez vous régaler.

Continuer la lecture

23 Sep

La Marche de la Loue : trois jours pour convaincre

La marche de l'eau dans la vallée de la Loue

La marche de l’eau dans la vallée de la Loue

C’est l’histoire d’une goutte d’eau. Elle tombe inlassablement sur une pierre sans jamais se résigner. Un jour, la pierre commence à céder et l’eau laisse sa marque. Comment imaginer qu’un petit rien puisse donner un grand tout ? Pour les Amérindiens, leur force mentale, leur prière nourrissent leurs actions. Et si ils savent brandir leur colère comme à Standing Rock, ils veulent aussi miser sur la propagation d’une forme d’onde positive, cette goutte d’eau qui, mine de rien, fait son chemin. La marche de la Loue s’inspire des marches de l’eau des Etats-Unis. Deux porteuses d’eau ont franchi l’océan atlantique pour tenter de convaincre les habitants de la vallée d’un message tout simple : l’eau, c’est la vie et il faut la respecter. Une évidence que l’on a tous tendance à oublier.

Continuer la lecture

09 Déc

Gustave Courbet, ambassadeur de la vallée de la Loue

"Mystère au pays de Gustave Courbet" de Christian Maucler.

« Mystère au pays de Gustave Courbet » de Christian Maucler.

Et voilà une troisième BD autour de Gustave Courbet ! Après celle de Fabien Lacaf, « Courbet : L’Origine du monde »  et celle d’André Houot, « Le rendez-vous d’onze heures »; voici la bande dessinée du Bisontin Christian Maucler : « Mystère au pays de Gustave Courbet ». Une dédicace est prévue ce samedi 10 décembre à 14 heures chez BD Fugues à Besançon.

Continuer la lecture

20 Nov

« L’origine du crime » , un roman policier truffé de tableaux de Gustave Courbet

Le roman de Sébastien Lepetit "L'origine du crime" se passe dans la vallée de la Loue

Le roman de Sébastien Lepetit « L’origine du crime » se passe dans la vallée de la Loue

Comment ai-je pu passer à côté de ce roman ? Je l’avoue, je n’ai pas encore lu cette enquête policière qui vient de recevoir le Prix Polar 2016 du Lions Club mais je vais m’y plonger dès que possible ! Sébastien Lepetit qui a vécu dix ans à Besançon, situe son intrigue dans la vallée de la Loue. « Un tableau de Gustave Courbet a été volé au musée d’Ornans et le principal suspect meurt avant même d’être interrogé » précise le site internet de l’écrivain déjà récompensé par le Prix du polar « coup de coeur des lecteurs » pour son roman « Merde à Vauban ». Son personnage principal porte un nom qui ne s’invente pas : commissaire Morteau. Sébastien Lepetit joue en permanence avec les références qu’elles soient littéraires, artistiques ou tout simplement franc-comtoises.

Continuer la lecture

19 Août

Entre ciel et terre dans la vallée de la Loue

Entre Brume et soleil. Photographie de Stéphane Gavoye

Entre Brume et soleil. Photographie de Stéphane Gavoye

Vous avez jusqu’au 27 août pour admirer les photos de Stéphane Gavoye au musée relais du cheval comtois et de la forêt à Levier. Entre la Loue et lui, c’est une belle histoire. Les légendes de la vallée portent son imaginaire. Et notre regard flotte dans ces images à mi-chemin entre le rêve et la réalité. Prenez le temps de lire les légendes très soignées des photos. Pour celle « Entre Brume et Soleil », Stéphane Gavoye cite Théophile Gautier :

« Quiconque a vu une fois cette lumière d’or et d’azur en emporte au fond de sa brume une incurable nostalgie »

Avec Laurent Brocard, nous avions suivi Stephane Gavoye pour photographier l’heure bleue. Un périple inoubliable en pleine nuit pour assister au lever du soleil du haut de la Roche de Hautepierre. C’était en octobre 2015. En parcourant l’exposition, j’ai revu ses images empreintes de la sagesse asiatique. Deux ans plutôt, j’avais découvert le travail de ce photographe grâce à mon confrère Pascal Sulocha.

L'exposition de Stéphane Gavoye à Levier

L’exposition de Stéphane Gavoye à Levier

Encore une BD autour de Gustave Courbet et la vallée de la Loue !

La Loue sous les traits de Christian Maucler

La Loue sous les traits de Christian Maucler

Et de trois ! Après André Houot et Fabien Lacaf, c’est au tour du Franc-Comtois Christian Maucler de réaliser une BD consacrée au peintre de la vallée de la Loue, Gustave Courbet. Il s’agit d’une commande du CPIE du Haut-Doubs, le Centre Permanent d’Initiatives à l’Environnement. L’idée est avant tout pédagogique : faire découvrir le maître d’Ornans aux enfants et le patrimoine naturel de la vallée de la Loue au grand public. 

Continuer la lecture