06 Juin

Confluence Doubs-Loue : rivières et biodiversité font bon ménage

Confluence entre le Doubs et la Loue. Juin 2019.

Le soleil a eu la politesse de ne pas s’excuser. Tout au long de cette matinée à marquer d’une pierre blanche, il a inondé la réserve naturelle nationale de l’Ile du Girard, près de Dole. Elus, membres d’associations ou représentants de collectivités ont aussi répondu présents à l’invitation du syndicat mixte Doubs Loue. Signe de l’importance de cette matinée, Laurent Roy, directeur de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse est venu tout spécialement à cette cérémonie de fin de travaux autour de la confluence du Doubs et de la Loue.

Continuer la lecture

26 Nov

Sécheresse 2018 : Faut-il maintenir le niveau de crise en Franche-Comté ?

Les pieds du musée Courbet à Ornans sont au sec !

Le ciel gris et humide nous ferait presque oublier l’état de crise décrété par les préfectures de Franche-Comté. Les rivières de notre région sont encore à un niveau historiquement très bas mais les arrêtés « sécheresse » qui interdisent d’arroser les jardins ou de remplir les piscines perdent de leur sens aux portes de l’hiver. Les services départementaux de l’Etat surveillent toujours de très près le niveau des cours d’eau.

Continuer la lecture

28 Août

Assèchement du Doubs : une histoire connue d’avance

Le Doubs à sec. Photo T. Martinez

 

De mémoire d’homme, la région de la chaîne du Jura n’avait subi pareille sécheresse (…). Il faut remonter à plus de deux siècles pour trouver des traces d’un pareil abaissement des eaux. (…) Les bassins du Doubs (lac de Chaillexon) sur lesquels en temps normal de petits bateaux à vapeur peuvent effectuer, de Villers-le-Lac au Saut, une navigation de 3 km étaient complètement à sec sur plus de 2 km de longueur et presque à sec sur le reste du parcours.

Rassurez-vous ! Ce récit évoque la grande sécheresse de 1906. Il a été publié l’année suivante dans la Revue des Sciences, La Nature, par l’éminent hydrogéologue Eugène Fournier (1871-1941). Un fin connaisseur du système karstique si particulier de la Franche-Comté. Cette grande sécheresse, comme celles de 1976 ou de cette année, est propice aux explorations dans le gruyère jurassien pour améliorer les connaissances de ce milieu naturel complexe. Le collectif SOS Loue et rivières comtoises vient de publier un article qui explique la particularité et la fragilité du sous-sol du massif jurassien.

Revue Nature de 1906

Continuer la lecture

18 Juin

La nuit de l’agroécologie 2018 dans la vallée de la Loue

Paysage franc-comtois avec affleurements rocheux. Photo : Noël Jeannot

 

La nuit de l’agroécologie n’a pas disparu du paysage franc-comtois ! Deux événements ont lieu vendredi 22 juin en soirée et samedi 23 juin dans la vallée de la Loue. Des initiatives à souligner car cet événement, créé en 2016 sous l’impulsion de Stéphane Le Foll, ministre de l’ Agriculture de l’époque, n’est plus porté par le ministère de l’Agriculture. Impossible de savoir combien d’événements sont proposés en France.

Continuer la lecture

25 Avr

L’actualité des rivières dans l’émission TV de France 3 « 9h50 le matin en Bourgorgne Franche-Comté »

Le plateau des Matinales de France 3 BFC

Une fois n’est pas coutume.. Allez, j’ose ! Voici un petit peu d’autopromo !! Mes confrères de l’émission « 9h50 le matin » de France 3 Bourgogne Franche-Comté m’ont demandé de venir régulièrement sur leur plateau parler des enjeux autour de l’eau, des rivières et de la vallée de la Loue. J’espère ainsi élargir le cercle des lecteurs de ce blog. Les questions traitées ici nous concernent tous ! Spécialistes ou grand public.

Pour cette première chronique, j’ai voulu expliquer pourquoi ce blog existait depuis 2010. Il y a huit ans, l’importante mortalité de truites et d’ombres dans la Loue provoque une prise de conscience, c’est le début d’une mobilisation pour « sauver la Loue ». Des défenseurs des rivières se regroupent au sein du collectif SOS Loue et rivières comtoises, Etat et département décident de travailler ensemble pour « sauver la Loue ». Ce qui se passe dans la vallée de la Loue est universel : comment les enjeux environnementaux et économiques peuvent être conciliables ?

Finalement, en huit ans, que s’est-il passé ? La prise de conscience des uns et des autres est réelle. A une nuance près, le grand public est peu visé par toutes les actions mises en place pour sensibiliser à la fragilité du milieu karstique. Et les truites ? En vingt ans, d’après les comptages de la fédération de pêche du Doubs, la quantité de truites présentes dans la Loue à Mouthier Haute-Pierre a chuté de moitié. Depuis le début des années 90, la chute est inexorable. Ce qui a été entrepris pour limiter l’impact des activités humaines sur la qualité de la rivière n’a pas permis d’augmenter le cheptel dans ce secteur. L’an dernier, l’ombre et la truite se sont reproduits dans de bonnes conditions mais il est trop tôt pour crier victoire…

Dans cette chronique que vous pouvez visionner ci-dessous, je rappelle que la proposition d’Eric Vindimian, expert du ministère de l’Environnement, n’a toujours pas été prise en compte. Il y a bientôt deux ans, en juin 2016, Eric Vindimian rendait son rapport  « Propositions de mesures pour le territoire d’excellence environnementale de la Loue et des rivières comtoises ». 22 mesures pour faire de nouveau de la vallée de la Loue un territoire unique en son genre avec une réputation mondiale. C’était à l’occasion de la 4 eme Conférence Loue et rivières comtoises coorganisée par l’Etat et le conseil départemental du Doubs. Depuis, la date de la 5 eme conférence a été plusieurs fois repoussée, elle devrait se tenir avant l’été. 

Cette première intervention sur le plateau de l’émission matinale de France3 a été aussi pour moi l’occasion de jeter un coup d’oeil dans le rétroviseur. Je me suis livrée à un petit calcul. En moyenne, il y a à peu près un article publié par semaine et tous les jours, environ 500 pages sont vues. C’est modeste mais passionnant. Si vous aimez venir flâner sur ce blog, n’hésitez pas à diffuser son lien et vos remarques sont toujours les bienvenues !

isabelle brunnarius
isabelle.brunnarius(a)francetv.fr

23 Jan

1953, 1995 et 1999 : Retour sur les crues historiques de la Loue à Ornans

Crue de 1953 à Ornans

Crue de 1953 à Ornans

Au fil des générations, les habitants d’Ornans ont appris à vivre les crues sans paniquer et même parfois avec bonhommie. Les témoignages tout juste recueillis par mes confrères lors de cette nouvelle crue de plus de 2 mètres 60 l’attestent : les Ornanais, sont philosophes. Voyez plutôt cette photo publiée par L’Est Républicain lors des inondations de février 1999 :

bonnehumeur-1999

Continuer la lecture

06 Nov

Bilan positif pour le plan national (2012-2016) en faveur de l’Apron du Rhône

L'Apron du Rhône dans la Loue.

L’Apron du Rhône dans la Loue.

La Loue est l’une des quatre rivières françaises où l’Apron est encore présent. Ce petit poisson discret est l’espèce animale la plus menacée de France. Il n’est présent que dans le bassin du Rhône ( Loue, Bassin de l’Ardèche, de la Durance et la Drôme). Quelques spécimens ont aussi été repérés sur le Doubs suisse et franco-suisse.  Il y a une centaine d’années, celui que l’on a surnommé le « Roi du Doubs » était présent sur 2 200 kilomètres de rivières.  Aujourd’hui, seulement sur 361 kilomètres. D’où la mise en place d’un plan national de sauvegarde : plus d’une trentaine d’actions ont été entreprises entre 2012 et 2016 pour sauver ce poisson. Le bilan de ce plan est  présenté les 7 et 8 novembre à Eurre dans la Drôme.

Continuer la lecture

26 Oct

20 000 arbres et arbustes sur le plateau d’Amancey au secours de la Loue

Plantation de haies sur le plateau d'Amancey

Plantation de haies sur le plateau d’Amancey

Les haies sont de retour ! Dans les trois années à venir, 20 000 arbustes doivent être plantés sur le plateau d’Amancey pour participer à l’amélioration de la qualité des eaux de la Loue. Les eaux qui pénètrent dans le sol du plateau cheminent à travers notre gruyère karstique jusqu’à la Loue. Planter des haies participe à la lutte contre l’érosion des sols. Autres intérêts : mieux capter les intrants comme les nitrates ou les éventuels pesticides et participer au maintien de la biodiversité.

Continuer la lecture

27 Sep

Première journée de formation du SAMU de l’environnement de Bourgogne Franche-Comté

Journée de formation du SAMU de l'environnement à Ornans

Journée de formation du SAMU de l’environnement à Ornans

Pêcheurs, scientifiques, amoureux de la nature sont venus des quatre départements francs-comtois pour suivre la première formation organisée par le SAMU de l’environnement de Bourgogne Franche-Comté. C’était le 19 septembre à Ornans au pied de la Loue. Un lieu symbolique tellement la rivière chère à Gustave Courbet est en mauvais état. Pour cette première prise de contact, il s’agissait essentiellement de découvrir le fonctionnement de la valise qui fait toute la mobilité de ce service environnemental.

Continuer la lecture