29 Mar

Grand rendez-vous de poésie à Bordeaux

Ils aiment beaucoup, passionnément, à la folie, la poésie et se réunissent chaque mardi dans le quartier de la Bastide à Bordeaux pour effeuiller leurs textes préférés. Record de longévité : le 5 avril, ce sera le 500ème rendez-vous !

Voilà en effet 26 ans que Jean-Claude Meymerit, directeur du Poquelin Théâtre, a lancé ce cercle des poètes, les mots du mardi, où chacun est invité à lire ses textes ou ceux de ses auteurs préférés.

 

Un quart de siècle, ça se fête ! Une soirée exceptionnelle est programmée le 5 avril à la Halle des Chartrons, à 20 h 30, avec des lectures mais aussi des surprises pour les visiteurs du soir…

Pour lever un coin du voile sur ces rencontres poétiques, regardez ce reportage que nous avons réalisé au clair de lune…

27 Mar

Le week-end des 28 et 29 mai en Aquitaine : sorties pour les petits, les grands… et les mamans !

En pleine culture, la nature ! C’est le thème des balades proposées les 28 et 29 mai dans le cadre du festival Philosophia qui fête ses dix ans d’existence à Saint-Emilion, mais aussi à Libourne et Pomerol.

Au programme, conférences, débats et rencontres. Jack Lang est attendu ce soir, sur le thème François Mitterrand et la culture, quelles idées, quels héritages ?

AFFICHE-80x120-2016-01-683x1024

Si vous aimez la danse, c’est la dernière occasion de voir ou (re)voir Roméo et Juliette, chorégraphie signée Thierry Malandain à Biarritz.

Une programmation exceptionnelle pour la cinquième édition des Rendez-vous sur le quai de la gare, dédiée à la sensibilisation du jeune public.

Des ateliers sont proposés, ainsi qu’une classe publique et une exposition d’Olivier Houeix sur la Belle et la Bête, la dernière création du chorégraphe basque.

RDV5

Dès samedi, à Cadillac, soyez les premiers à découvrir l’exposition « Costumes d’Opéra au château – Corps augmentés en scène », présentée au château, jusqu’au 28 août, dans les salles restaurées du monument national.  

L’occasion d’observer de près les créations des artisans de l’Opéra National de Bordeaux.

Affiche-Cadillac626

A Dax, c’est la fête du jeu, vendredi 27 et samedi 28 mai. Un rendez-vous original, qui ravira petits et grands… 300m² de surface à parcourir, pour s’amuser et découvrir des jeux anciens mais aussi les tout nouveaux tout neufs, comme les jeux primés à Cannes lors du dernier Festival international des jeux.

0001-2_large

A Saint-Médard-en-Jalles, le Festival Big Bang, premier festival sur le thème de l’air et de l’espace, se poursuit avec notamment un meeting aérien samedi après-midi (montgolfières, cerfs-volants et autres objets volants identfiés), des ateliers pour fabriquer des fusées… et même un café philo sur le thème « le paradoxe du drone ».

736e84d216

C’est le printemps… et le Musée des Techniques de Beautiran propose sa première fête des fleurs. Le visiteur pourra découvrir de multiples plantes et arbustes mais aussi apprendre le bouturage et autres techniques, en présence de deux intervenants bien connus du grand public, Raymond le jardinier, qui dispense ses conseils sur France Bleu Gironde, et Bernard Roussel, qui intervient sur notre antenne dans le 12/13.

Emmenez-y votre maman : il y aura des confitures, du miel et du pain d’épices tout juste sorti du four !

Et comment oublier la traditionnelle fête des cerises à Itxassou au Pays Basque ? Elles s’appellent Xapota, Peloa, Beltza et rivalisent de beauté et de saveur. Depuis 1949, le village célèbre ses petits bijoux rouges.

Enfin, un rendez-vous méconnu et pourtant… il permettra peut-être de révéler les grands acteurs de demain. La Route des drôles, rendez-vous de théâtre d’enfants, se tient dans le Libournais dès samedi et jusqu’au 4 juin.

Près de 130 jeunes de 4 à 18 ans montent sur les planches sur le thème « Le mur, passerelle ou frontière ? ».

Décidément, ce sont des rendez-vous plutôt… philosophiques qui s’annoncent ! Je pense en week-end donc je suis ? Bonnes réflexions et bonnes découvertes…

21 Mar

Théâtre : Mehdi joue au château d’Arcangues

 

Vous êtes fan de Mehdi ?

Sachez qu’après son retour au cinéma dans la nouvelle version de « Belle et Sébastien », le comédien sera sur scène au château d’Arcangues, le samedi 2 avril pour un rendez-vous à ne pas manquer.

Mehdi interprètera « une heure et demie de retard » aux côtés de son épouse, l’actrice Virginie Stevenoot. blog Mehdi affiche

Mehdi et Virginie Stevenoot, actuellement en tournée, jouent cette comédie à succès pour une bonne cause. Les bénéfices de la soirée seront en effet entièrement reversés à l’association Toutes à l’école, en faveur de l’éducation des petites filles au Cambodge. Une association fondée par Tina Kieffer et parrainée par Claire Chazal.

Le thème de la pièce ? Pierre et Laurence sont invités à dîner mais Laurence a besoin de parler. Pierre lui accorde dix minutes… Trente ans de vie commune vont être passés en revue. Il faudra bien une heure et demie pour faire et défaire l’histoire du couple.

Une comédie pour passer un bon moment d’humour et d’émotion dans le salon d’honneur du château d’Arcangues.

blog Mehi livre

Le couple de comédiens vit une partie de l’année au Pays Basque. C’est d’ailleurs à Biarritz que Mehdi avait commencé les séances de dédicace de son livre « la belle histoire de Sébastien« . Nous l’avions suivi dans ses endroits préférés

Reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon, Jean-Michel Litvine, Eric Delwarde et Catherine Collin.


rencontre avec Mehdi El Glaoui

Que faire ce week-end en Aquitaine ? Nature, moulins, musées, littérature, jazz : l’embarras du choix !

Ce week-end est particulièrement riche en activités : il y en a pour tous les goûts ! Voici un florilège des principaux rendez-vous pour choisir votre sortie.

La nuit des musées ouvre le bal des festivités, samedi soir dans toute l’Europe. En Aquitaine, l’occasion de découvrir les grands musées ou de plus discrets qui ouvrent gratuitement leurs portes au public.

A Bordeaux, l’inspecteur mène l’enquête  : le Musée d’Ethnographie propose un jeu de piste de 10 h à minuit, le Musée d’Aquitaine une murder party sur les traces de l’assassin d’Hercule et le Musée des douanes des énigmes pour toute la famille !

Si vous aimez les grands espaces, les oiseaux et les petites bêtes, la Fête de la nature est pour vous. La dixième édition propose une foule d’animations gratuites dans la région, souvent originales. Visites de réserves naturelles, sorties en vélo, approches de certaines espèces… Un grand bol d’air !

Les Journées européennes des moulins vous proposent de découvrir le patrimoine meulier. De nombreuses associations vous guideront dans ces moulins à vent ou à eau qui font partie de l’imaginaire de notre enfance. Au fait, d’où vient le refrain : « meunier, tu dors, ton moulin, ton moulin va trop vite » ?

Romain Gaggini, de l’Association des Amis des moulins du Lot-et-Garonne nous l’explique :

Les meules, souvent en silex, chauffaient, le grain prenait feu et le moulin était dévasté par un incendie. C’est pourquoi certains moulins ont été reconstruits plusieurs fois…

Amateurs de littérature et de cinéma, ne manquez pas les Rencontres Marguerite Duras… au château de Duras, le village lot-et-garonnais dont l’auteur emprunta le nom.

25 films projetés, réalisés ou inspirés par Marguerite Duras, d’Hiroshima mon amour à Des journées entières dans les arbres… Débats et conférences sont également au programme pour se plonger dans son oeuvre.

BLOG MARGUERITE

Un peu de musique avec le Festival Jazz Pourpre à Bergerac. Concerts gratuits, apéros et after musicaux, avec notamment le Cotton club show.

BLOG JAZZ

Et s’il vous reste un peu de temps, pensez à votre maman : le 29 mai, ce sera la fête des mères ! Bon week-end !

15 Mar

Bientôt le printemps… Les cabanes fleurissent dans les arbres

La tendance ne se dément pas : les cabanes, symboles de liberté et d’aventure, continuent à attirer les robinsons…

Fidèles compagnes de l’explorateur et du naufragé solitaire, évocatrices d’école buissonnière, les cabanes offrent un peu d’évasion à quelques mètres du sol, habillées de bois et coiffées de feuilles…

Selon la fantaisie du constructeur, elles s’enroulent autour d’un chêne solide, flottent sur un lac tranquille ou surplombent les vallées verdoyantes… Histoire de se sentir seul au monde et de se ressourcer en pleine nature.

La mode, qui s’est développée au début des années 2000, a rendu l’insolite plus banal. Il faut donc sans cesse innover au pays des oiseaux…

La cabane est devenue un atout touristique, une offre supplémentaire pour des professionnels toujours en quête d’originalité.

De l’îlot désert à l’abri de luxe, en passant par le refuge militant pour un monde meilleur, voyez ce tour d’horizon en Gironde.

Reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon, Gladys Cuadrat et Catherine Collin


La joie des robinsonnades

En 2013, une enquête montrait que la cabane venait en tête des hébergements insolites les plus recherchés par les visiteurs, devant la bulle transparente, la yourte et la roulotte.

Dans les Landes, Hubert Avatanéo avait senti l’air du temps, en installant deux cabanes dans la propriété familiale, non loin du lac de Léon. Un précurseur que nous avions rencontré il y a quelques années…

Reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon et Mickaël Hahn


Les cabanes du Menoy

10 Mar

Un p’tit coin de parapluie…

Que d’eau, que d’eau ! Mieux vaut ne pas oublier son parapluie…

A Pau, la parade existe depuis un siècle. C’est dans la cité d’Henri IV que des artisans fabriquent le célèbre parapluie de berger qui protège… de la pluie mais aussi de la foudre, de la neige et même… du soleil.

Le secret de cet abri étoilé : l’utilisation de matériaux uniquement naturels. Neuf baleines en rotin, disposées en faisceaux pour créer un grand cercle au diamètre généreux : 1,35 m. Quant au mât et au pommeau bien rond, ils sont en bois de hêtre.

Les plus beaux sont ceux qui ont vécu, délaves, portant les marques des randonnées...©Pomme de pin

Les plus beaux sont ceux qui ont vécu, délavés et portant quelques cicatrices de randonnées…©Pomme de pin

La grisaille favorise-t-il les ventes ? Posons la question à Christophe Pando qui, comme son père, fabrique ces parapluies traditionnels dans l’une des dernières boutiques artisanales de France.

Quand il fait aussi mauvais, on vend à nouveau du bon parapluie. On voit des gens qui en ont marre de se mouiller. Les touristes, qui ne pouvaient pas skier, sont également descendus dans la vallée pour ramener des souvenirs. Les ventes ont été reboostées…

©Pomme de pin

©Pomme de pin

blog parapluie de berger 005

 

La toile de coton, imperméabilisée, prend les couleurs des régions dans lesquelles elle est déployée. Le bleu pour le Sud-Ouest, le noir pour le Pays Basque, le rouge pour les Alpes et le bleu-vert pour la Vendée.

Le petit truc en plus : ces parapluies robustes, destinés à durer toute une vie, ne se retournent pas, même par grand vent… Un outil de travail précieux pour les bergers qui arpentent la montagne par tous les temps.

Comment sont-ils confectionnés ? Visite guidée dans l’atelier. Reportage de Loriane de Casanove et Eric Depay.


Fabricant de parapluies de bergers

 

 

07 Mar

Mollat fête ses 120 ans : Manifeste pour la librairie… et les lecteurs

Quand la plus grande librairie indépendante de France célèbre ses 120 printemps, c’est le livre qui est fêté !

blogmollat

Dans la collection Manifeste de la revue Autrement à paraître le 9 mars, Denis Mollat raconte l’aventure au long cours de la librairie bordelaise, en réunissant autour de lui différentes personnalités, philosophes, écrivains, éditeurs ou journalistes. 

La librairie fait partie de l’environnement de Bordeaux, elle appartient aux Bordelais. Il y en a même qui viennent nous voir tous les jours. Ils viennent regarder, respirer l’air de la librairie et des volumes… ».  Denis Mollat

Nous étions entrés dans les coulisses au moment le plus fou de l’année : les trois semaines qui précèdent Noël.

Chaque jour, des milliers d’histoires, de récits, d’images et de réflexions se posent sur des kilomètres de rayon, en attendant leurs lecteurs… Impressionnant !

Voyez notre reportage      


Les coulisses de la librairie Mollat

03 Mar

Printemps des poètes en Aquitaine : demandez le programme !

Le Printemps des poètes fleurit un peu partout en Aquitaine… A partir du samedi 5 mars, comme les hirondelles, la poésie revient à tire d’aile, avec des rendez-vous à ne pas manquer dans notre région, sur le thème « le grand vingtième d’Apollinaire à Bonnefoy, cent ans de poésie ». Voici quelques pistes d’inspiration…

Périgueux, l’Expoésie organisée par Féroce Marquise propose des animations dans toute la ville, distribuant les rimes à tous vents, dans les rues, les places, les galeries…

 

Dans les Landes, Saint-Paul les Dax met à la disposition des amateurs de belles feuilles un arbre à poèmes à la Bibliothèque, et à Tartas, un café poésie vous attend pour partager quelques vers et trinquer à la santé des grands poètes.

En Lot-et-Garonne, le village de Saint-Vite lance son concours de poésie au Château des Rochers alors qu’Agen aura lui aussi son arbre à poèmes.

Oloron-Sainte-Marie, au pied des Pyrénées, est très en verve, avec des activités tous azimuts : un cabaret poétique, une conférence sur « chanter la montagne », un alphabet poétique, un escargopoète, sans oublier un spectacle autour de Jules Supervielle..

.A Pau, le thème du printemps des poètes sera pleinement  à l’honneur, avec un café poésie autour d’ Yves Bonnefoy et son oeuvre, et le village de Laruns aura ses poèmes dansés sur fond de sommets enneigés.

 

En Gironde, l’une des animations les plus originales est sans doute celle menée par des collégiennes, élèves en rébellion, qui déambuleront lors d’un parcours poétique à Bazas, en clamant des poèmes révolutionnaires le 16 mars.

A noter le 5 mars, à Bordeaux, à 14 heures 30 à la Bibliothèque Mériadeck, une pièce de théâtre signée Michel Suffran, « Celui qui revient des îles », en hommage à Charles Baudelaire et Jean de la Ville de Mirmont… Spectacle présenté par la troupe du Poquelin Théâtre qui organise depuis 25 ans les mardis de la poésie sur la rive droite.

Et puis n’oubliez pas, toujours à Bordeaux le 17ème marché de la poésie, qui se tient en divers lieux, Halle des Chartrons, CAPC, la librairie Olympique…

Le printemps des poètes ne fait que commencer !

01 Mar

Une collection unique d’appareils photos

C’est une collection exceptionnelle d’appareils photos anciens.

Le Bordelais Pascal Peyrot est un inlassable chineur qui, depuis des dizaines d’années, a réuni un millier de pièces témoignant de l’évolution de la photographie depuis sa création, de la moitié du XIXème siècle à nos jours.

Sa caverne d’Ali Baba se regarde comme un livre d’histoire.

On y découvre des chambres d’atelier en acajou datant du Second Empire, des lanternes magiques, des appareils français, américains, russes, témoignant d’astuces et d’innovations techniques incessantes.

Pascal Peyrot aime également faire découvrir un lot-et-garonnais méconnu, Louis Ducos du Hauron, précurseur de la photographie en couleur. C’est lui qui réalisa la première vue d’Agen, selon un procédé de son invention en 1869…

Mais comment valoriser ce trésor patiemment amassé ? Aujourd’hui, le collectionneur cherche l’endroit idéal pour partager son savoir. Son rêve ? Réaliser le premier grand musée de la photographie dans le Sud-Ouest !

Prêt à le rencontrer ? Voyez cette vidéo : attention,  le petit oiseau va sortir !


Photographe Pascal Peyrot

29 Fév

Jean-Pierre Marladot, l’étoffe d’un peintre

Jean-Pierre Marladot peint dans une cabane posée au Mimbeau, à la pointe du Cap Ferret. Un bâteau-atelier abrite les rêves de ce poète de l’aquarelle.

Son thème de prédilection : le cachemire, la soie, le coton, le boutis, la laine, les draps brodés ou les toiles imprimées du XIXème siècle.

Les cachemires de chez Pétrusse

Les cachemires de chez Pétrusse

Découvrir ses aquarelles lors d’une exposition, c’est comme ouvrir des armoires précieuses, entrer dans l’intimité du textile, de la matière, au point d’avoir envie de les toucher. Car ces piles de tissus sont la plupart du temps posées sur des étagères.

Des représentations impressionnantes de réalisme, d’où surgissent des émotions pleines de douceur.

On sent que l’artiste a longuement plongé son regard dans ses modèles, explorant tous les détails et toutes les nuances.

Dans sa cabane, il peint également des séries d’objets du quotidien, petites bouteilles, arrosoirs ou pots de fleurs. Il nous explique qu’elles constituent des familles, avec les différentes générations. Les devantures de boutiques anciennes l’inspirent également.

 

Pendant trois mois, il a été accueilli en résidence au Musée de la Toile de Jouy, accédant aux réserves où se trouvent les célèbres indiennes du XIXème siècle. Voici ce qu’Anne de Thoisy-Dallem, conservatrice, écrit sur sa peinture :

Le choix du sujet, la virtuosité hors du commun, renvoient à la peinture ancienne, aux prouesses techniques des grands maîtres flamands, des peintures hollandaise, espagnole, française :époustouflantes robes de Velazquez, tapis orientaux de Vermeer, riches étoffes magnifiées par la maîtrise d’un Dominique Ingres.

Certaines aquarelles de Jean-Pierre Marladot sont devenus des papiers peints pour la maison d’ameublement Pierre Frey et, bientôt, elles deviendront étoles grâce à Pétrusse, la créatrice bordelaise chez laquelle il a découvert et peint de magnifiques cachemires.

Il expose actuellement à la villa Maglya, Musée des Techniques, située à Beautiran.

Rencontre avec un aquarelliste qui consacre sa vie à son art, sans bruit mais avec une passion infinie.

Reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon, Jean-Michel Litvine, Ines Cardenas, Emmanuel Cremese.

VIDEO
Rencontre avec le peintre Jean-Pierre Marladot