08 Sep

La renaissance du château-fort de Langoiran, l’oeuvre de toute une vie

L2

A l’approche des Journées Européennes du Patrimoine qui auront lieu les 16 et 17 septembre prochain, partons à la découverte d’un château méconnu qui vaut vraiment le détour : la forteresse médiévale de Langoiran, construite dans l’Entre-Deux-Mers à la fin du XIIIème siècle. Sa restauration force l’admiration.

L4

Voilà 44 ans que Robert Bibonne, professeur d’histoire et propriétaire du château, s’évertue à le remettre debout, réalisant chaque jour un rêve d’enfant.

C’est à l’âge de 7 ans qu’il tombe sous le charme du château-fort, représenté sur une carte postale qui déclenche en lui un attrait irrésistible. Le petit garçon habite alors Talence et, sans doute poussé par un élan chevaleresque, prend son vélo pour rejoindre la forteresse par des chemins caillouteux. C’est l’éblouissement devant une ruine, l’édifice étant inoccupé depuis 350 ans.

L5

Ce souvenir ne le quittera plus, à tel point que devenu jeune homme, il n’hésite pas à l’acheter lorsque l’opportunité se présente en 1972, se lançant dans une folle aventure.

L’accès au château se fait alors par une simple passerelle, il faut commencer par construire un pont et déblayer des tonnes de remblais. La lutte contre la végétation est un combat qui va durer des années. Une centaine d’arbres sont arrachés dans l’enceinte même de la forteresse.

L7

Les travaux sont titanesques. Sans fortune et sans subvention, Robert Bibonne et son épouse décident de créer une association, les Amis du château, pour recueillir des fonds et organiser des chantiers de bénévoles. Pendant 20 ans, 2500 personnes de toutes nationalités se sont ainsi relayées pour faire revivre le château.

Revivre est bien le mot. Le château est habité par les propriétaires qui, par leur seule présence, lui donnent un supplément d’âme. On y entre un peu comme dans une belle demeure, accueilli par des fleurs élégamment mêlées à la rocaille. Pas banal dans une forteresse !

Des fêtes médiévales y sont également organisées et plus de dix mille visiteurs y viennent chaque année, dont de nombreux écoliers. Deux chambres d’hôtes ont été aménagées pour offrir aux amateurs d’histoire un voyage dans le temps et parfois, des baptêmes et des mariages sont organisés dans la chapelle.

L6

Bref, ce château au riche passé, autrefois propriété de grands seigneurs, continue à écrire son histoire, une histoire vivante qui illustre à merveille la passion du patrimoine.

L3

 

La forteresse médiévale sera bien sûr ouverte à la visite lors des Journées du Patrimoine.

Amis du château de Langoiran
Château de Langoiran
33550 Langoiran

Tel : 05 56 67 12 00

chateaudelangoiran@hotmail.fr

  • <span class="author">Alain Gayte</span>

    Vraiment magnifique cette restauration, bravo a ce monsieur ….