25 Juil

Pêche électrique dans la Loue à Cléron (Doubs) : Un rendez-vous annuel pour un bilan encore décevant

Pêche électrique sur la Loue à Cléron le 23 juillet 2020.

 

C’est l’une des plus grandes pêches électriques de France. La Fédération de pêche du Doubs avec le soutien de l’Agence de l’eau RMC, de l’Office français de la Biodiversité et du conseil départemental du Doubs organise depuis 2014 ce comptage de poissons tous les ans à la mi-juillet. Cette régularité doit permettre d’évaluer l’efficacité (ou non) des actions mises en place depuis les fortes mortalités de truites et d’ombres en 2009 et 2010.

Continuer la lecture

27 Juin

Pollution de la Loue : Pourquoi la filière Comté est accusée de polluer les rivières

Saint Hippolyte 29/04/2017 Manifestation de SOS Loue et Rivières Comtoises
Sam COULON- MaxPPP

Dix ans après les mortalités de poissons dans les rivières comtoises, les scientifiques du laboratoire Chrono-environnement de l’université de Franche-Comté publient les résultats de leurs recherches.

Cette recherche universitaire menée depuis juillet 2012 met en évidence le rôle des activités humaines et en particulier celles liées à l’agriculture dans la pollution des rivières karstiques de Franche-Comté.

Le bilan de cette recherche a été établi en février 2020 à partir de données collectées de juillet 2012 à décembre 2018 et il n’a pas été encore présenté officiellement. Le collectif Loue et Rivières comtoises vient de le mettre en ligne sur son site. A la suite de cette publication, le collectif a publié une lettre ouverte aux affineurs de la zone AOP Comté, principale activité agricole sur les bassins versants des rivières karstiques du massif jurassien. La filière rétorque que le futur cahier des charges du comté prend en compte la préservation de l’environnement. Une évolution du cahier des charges qui ne va pas assez loin pour le collectif SOS Loue et pour la Confédération Paysanne. 

Continuer la lecture

06 Mar

Réchauffement climatique : un effet d’aubaine pour les rivières comtoises ?

Gaec de la Vuillaumière à Remoray-Boujeons.

Dans dix ans, le climat de la Franche-Comté correspondra à celui de Lyon actuellement. Une mauvaise nouvelle pour les truites des rivières comtoises qui ne supportent pas d’évoluer dans des eaux de plus en plus chaudes. Mais, ce réchauffement climatique pourrait avoir une conséquence inattendue pour la santé des rivières comtoises. Pour faire face à l’intensification des épisodes de sécheresse, les agriculteurs de la filière AOP comté pourraient être amenés à faire évoluer leurs pratiques. Autre évolution possible, la restauration des cours d’eau afin de mieux préserver les ressources en eau. 

Continuer la lecture

29 Août

Réhabilitation du Drugeon : effacer les erreurs du passé

Le drugeon, rivière labellisée par l’Agence de l’eau sur moins de 4 km

La sécheresse de cet été 2018 n’a pas que des inconvénients : voir une partie du Doubs complétement à sec incite à prendre conscience de l’importance de l’eau dans le Haut-Doubs. La récente labellisation d’une petite partie du Drugeon, affluent du Doubs, comme « Rivière en bon état » par l’Agence de l’eau conforte l’action en faveur des rivières et des zones humides.

Continuer la lecture

27 Sep

Première journée de formation du SAMU de l’environnement de Bourgogne Franche-Comté

Journée de formation du SAMU de l'environnement à Ornans

Journée de formation du SAMU de l’environnement à Ornans

Pêcheurs, scientifiques, amoureux de la nature sont venus des quatre départements francs-comtois pour suivre la première formation organisée par le SAMU de l’environnement de Bourgogne Franche-Comté. C’était le 19 septembre à Ornans au pied de la Loue. Un lieu symbolique tellement la rivière chère à Gustave Courbet est en mauvais état. Pour cette première prise de contact, il s’agissait essentiellement de découvrir le fonctionnement de la valise qui fait toute la mobilité de ce service environnemental.

Continuer la lecture

22 Juin

La nuit de l’agroécologie dans les vallées de la Loue et du Lison

Les prairies, un enjeu pour la biodiversité

Les prairies, un enjeu pour la biodiversité

Les habitants des vallées de la Loue et du Lison vivent dans un territoire exceptionnel : des rivières, des cascades, des paysages et des hommes qui veulent vivre de leurs activités.  Le tout est de construire un juste équilibre entre les enjeux économiques et environnementaux. Un exercice délicat.

Continuer la lecture

19 Juin

Un lâcher d’eau sur l’Ain pour faire baisser la température de l’eau de la rivière

Le barrage de Vouglans

Le barrage de Vouglans

Le solstice d’été n’est pas encore passé que le Jura vient d’être placé, lundi 19 juin après-midi, en vigilance orange “Alerte canicule”. Cette procédure a été déclenchée par la préfecture du Jura. Ce même jour, les services de l’Etat de l’Ain et du Jura annonçaient un lâcher d’eau sur la rivière d’Ain pour diminuer la température de l’eau de la rivière. Les salmonidés, en particulier les truites, ont besoin d’eau fraîche pour vivre. Ce qui n’est pas le cas actuellement. A certains endroits, la température peut monter jusqu’à 23°. Une fournaise pour une truite !

Continuer la lecture

16 Jan

Quand l’Etat incite à des « gestes simples » pour réduire la pollution des rivières

Source de l'Ain à sec. Hiver 2016.

Source de l’Ain à sec. Hiver 2016.

Une sécheresse en plein hiver : la situation est aussi inédite que préoccupante. Debut janvier, des confrères avaient filmé la source de l’Ain à sec et la semaine dernière nous sommes allés dans le Haut-Doubs constater l’ampleur de cette sécheresse. Les préfectures du Doubs et du Jura ont publié des communiqués demandant aux particuliers, aux collectivités et aux professionnels ( agriculteurs et industriels) d’avoir des « gestes simples » pour réduire les sources de pollution dans les cours d’eau. Cela est particulièrement important en cette période de reproduction des salmonidés précisent ces administrations.

Continuer la lecture

17 Oct

Vaste plan d’action pour les tourbières en Franche-Comté

 

Drosera rotundifolia, symbole des tourbières. Photo Simon Luc Max PPP

Drosera rotundifolia, symbole des tourbières. Photo Simon Luc Max PPP

En Franche-Comté, on aime bien les tourbières ! C’est un patrimoine vivant que de nombreux acteurs cherchent à préserver. Il y a quelques jours, un vaste plan d’action en faveur des tourbières de Franche-Comté a été présenté aux collectivités et aux associations concernées. Ce plan qui s’étale jusqu’en 2025 a été mis en place pour coordonner tout ce qui se fait pour préserver ce milieu fragile et utile pour notre planète.Ce milieu naturel est particulièrement présent en Franche-Comté. Au total, 411 tourbières ont été recencées en Franche-Comté et elles sont présentes sur 3188 hectares.

Continuer la lecture

12 Oct

L’ONF au petit soin pour les truites Fario et les loches franches du Froideau

 

Les travaux de l'ONF en forêt de Mouchard. photo ONF

Les travaux de l’ONF en forêt de Mouchard. photo ONF

Le Froideau n’est pas toujours visible, ce ruisseau chemine en forêt de Mouchard et se jette dans la Loue. Une discrétion qui ne doit pas faire oublier son importance écologique. Depuis 2009, le Froideau est classé en arrêté de protection des biotopes à écrevisses à pieds blancs. Au moment de la rédaction de cet arrêté, il était précisé que l’écrevisse à pattes blanches avait disparu de plus de 80 % des ruisseaux qu’elle occupait en Franche-Comté. Pour que l’écrevisse puisse encore montrer ses pattes blanches aux amoureux de la nature, des actions ont été entreprises pour préserver son espace de vie (biotope). Des mesures qui profitent aussi à ses voisines, des truites fario et des loches franches qui apprécient aussi la fraîcheur du petit cours d’eau.

Continuer la lecture