06 Oct

Le château de Toulouse-Lautrec devient Maison des illustres

malrome

C’est une belle reconnaissance pour le Château Malromé à Saint-André-du-Bois. L’ancienne demeure du peintre Henri de Toulouse-Lautrec est officiellement labellisée « Maison des illustres ».

Cette labellisation n’est pas un aboutissement mais bien le début d’une démarche culturelle. Colette Paris, guide au Château Malromé

La valorisation du château se traduit par de grands travaux qui se dérouleront jusqu’au printemps 2017, sous l’impulsion de la famille Huynh, propriétaire depuis 2013. Le Château Malromé constitue la troisième Maison des Illustres en Gironde, aux côtés de Malagar tout proche (François Mauriac) et du Château de Labrède (Montesquieu).

Venez avec nous découvrir cette demeure qui porte le souvenir du célèbre peintre. Il y retrouvait sa mère chaque automne, à l’époque des vendanges…   

La visite du château

Le château Malromé de saint-André-du-bois

 

Gradignan, la ville à la campagne

GRADI 2

Gradignan, dans la Métropole bordelaise, cultive son image de ville à la campagne. Depuis plusieurs décennies, les politiques municipales ont misé sur la sauvegarde du patrimoine bâti mais aussi naturel. C’est ainsi que la commune a acheté sept châteaux et vingt parcs, ne laissant qu’un cinquième des propriétés aux promoteurs.

GRADI 1

Envie d’aller y faire un tour en marge du salon Lire en Poche qui se déroule ce week-end ? Direction le Château de Laurenzane, l’actuel Hôtel de Ville, entouré d’arbres remarquables mais aussi des sculptures de l’artiste Danielle Bigata.

GRADI 3

Une belle balade à découvrir dans ce reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon, Ludovic Cagnato et Sarah Paulin.

 

12 Sep

Le château aux assiettes : une curiosité méconnue à Bias, en Lot-et-Garonne

chateau aux assiettes &

Le château aux assiettes fait partie des sites ouverts exceptionnellement pour les Journées du Patrimoine. 

Le lieu est particulièrement surprenant : il s’agit d’un ancien château entièrement recouvert d’assiettes et de plaques émaillées !

Le château aux assiettes@NPDP

Ce musée à ciel ouvert est l’oeuvre de Louis Léon de Brondeau, un collectionneur de faïence des plus grandes manufactures françaises du XIXe siècle, comme Gien, Sarreguemines ou Vieillard.

IMG_0699

Au total, pas moins de 650 pièces ornent les façades. Elles ont pour thème la nature, les sciences, la mythologie mais aussi la République, reflétant l’univers et les convictions de Louis Léon de Brondeau. Une personnalité hors du commun perçue comme excentrique, passionnée d’agriculture, d’astronomie… et de politique.

chateau 3

Pendant des décennies, « la maison aux assiettes », façonnée en 1888, fait tellement partie du paysage qu’elle reste totalement ignorée derrière ces arbres centenaires. C’est une ferme presque comme les autres, où l’on vient chercher du lait sans y regarder de plus près…

Depuis une dizaine d’années, l‘association Brondeau de Senelles oeuvre pour sauvegarder le château légué en 1906 à la ville de Villeneuve-sur-Lot, dont Bias n’était alors qu’un quartier.

C’est en 2004 que la municipalité de Bias, devenu commune à part entière en 1935, achète cette propriété qui se trouve sur ses terres, dans l’intention de la protéger.

CHATEAU '

« Le château aux assiettes » est presque aussitôt reconnu comme patrimoine : dès 2012, il est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques… mais la restauration ne fait que commencer.

A noter cette anecdote inattendue : l’arrière-arrière-arrière petite nièce de Louis Léon de Brondeau n’est autre que… Bernadette Chirac. L’ancienne première dame de France est venue au pays de ses aïeux, en compagnie de Jacques Chirac, en 1975…

Découvrez le château avec ce reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon, Dominique Mazères, Xavier Granger et Vincent Issenuth. Les images aériennes ont été réalisées par l’association Brondeau de Senelles.

17 Fév

Le château de Toulouse-Lautrec en chantier

Le château Malromé, qui accueillit le peintre Henri de Toulouse-Lautrec, est actuellement enveloppé d’échafaudages, comme une armure d’acier protégeant ses vieilles pierres.

Toutes les façades vont être refaites pour redonner leur lustre aux bâtiments construits à partir du XVième siècle.

Dans les anciens chais, seront aménagées des salles de mariage, de conférence et d’exposition. Une façon de faire revivre ce château ouvert au public.

Le château Malromé en travaux

Le château Malromé en travaux©Colette Paris

L’immense bâtisse située à Saint-André-du-Bois en Gironde, entourée d’un vignoble et d’un parc façonné au XIXème siècle, fut acquis en 1883 par la comtesse Adèle de Toulouse-Lautrec attirée par la proximité de Verdelais, haut lieu de pèlerinage.

Son fils, Henri, « l’âme de Montmartre », effectua de fréquents séjours dans cette propriété qui l’inspirait et où il finira ses jours, le 9 septembre 1901.

Découvrez cette demeure qui, même pendant les travaux prévus pendant un an environ, continue à accueillir les visiteurs.

La visite du château

Le château Malromé de saint-André-du-bois

Henri de Toulouse-Lautrec©wikipedia

Henri de Toulouse-Lautrec©wikipedia

Henri de Toulouse-Lautrec aimait aussi passer l’été sur le Bassin d’Arcachon, chez des amis ou des cousins, et dans des villas qu’il louait.

De santé fragile, il s’y refaisait « la carcasse ». Le peintre pêchait au cormoran, nageait, faisait de la voile sans oublier de festoyer…

Un livre retrace ses vacances, dévoilant beaucoup d’anecdotes inédites.

L’ouvrage, publié par les éditions bordelaises l’Horizon Chimérique, est écrit par Sylvain Smague, un passionné qui a mené l’enquête pendant dix ans…

Toulouse-Lautrec en vacances sur le bassin d’Arcachon