08 Oct

En octobre, Rennes veut se créer des opportunités dans le digital à l’international

le Cloud, oeuvre interactive qui sera exposée à Rennes dans le cadre du festival Maintenant et Opportunités Digitales

le Cloud, oeuvre interactive qui sera exposée à Rennes dans le cadre du festival Maintenant et Opportunités Digitales

À l’instar de la Digital Week à Nantes, Rennes organise Opportunités Digitales en octobre. Surfant sur une dynamique de rentrée à l’ouest, mais espérant bien tirer son épingle du jeu, la métropole veut attirer les regards sur son « écosystème » numérique. Et répondre au défi de l’emploi. Continuer la lecture

24 Juin

Brest décroche le label French Tech

©PHOTOPQR/OUEST le plateau des Capucins doit abriter la future Brest tech +

©PHOTOPQR/OUEST le plateau des Capucins doit abriter la future Brest tech +

Le magazine Challenge annonce une liste de 5 nouvelles villes lauréates du label French Tech, dont Brest. La cité du Ponant s’est alliée à Lannion, Morlaix et Quimper pour se donner toutes les chances de faire partie de cette seconde vague de labellisation. Le label French Tech permet de faire rayonner le dynamisme de l’économie numérique sur un territoire. Continuer la lecture

14 Juin

La métropole brestoise aura-t-elle son label French Tech ?

©PHOTOPQR/OUEST le plateau des Capucins doit abriter la future Brest tech +

©PHOTOPQR/OUEST le plateau des Capucins doit abriter la future Brest tech +

Brest Métropole a déposé un nouveau dossier de candidature au label French Tech, comme 13 autres métropoles. On saura dans quelques jours si la ville du Ponant fait partie des heureux élus de la deuxième vague de labellisation. Pour mettre toutes les chances de son côté, Brest Tech + a inclus les acteurs privés et publics de l’ »écosystème numérique » de Lannion, Morlaix, et Quimper. Continuer la lecture

25 Mai

Poinçonneurs hier, caissières aujourd’hui, juristes demain? Ces métiers qui disparaissent avec le numérique

AFP PHOTO/BORIS HORVAT

Un membre du mouvement Raélien proteste contre le remplacement des humains par des robots. AFP PHOTO/BORIS HORVAT

Eclusiers, sténos, rémouleurs, pompistes ou poinçonneurs ont disparu depuis longtemps. Aujourd’hui des caissières et conducteurs de métro sont remplacés par des machines. Demain les juristes? Une évolution accélérée par les nouvelles technologies, qui créent aussi de nouvelles activités. Continuer la lecture