27 Avr

Coronavirus à Toulouse : Des hôtesses de l’air et des stewards cartonnent sur le web avec un clip déjanté !

Depuis le début du confinement, les avions et le personnel navigant sont cloués au sol. Pour égayer cette situation morose, des salariés d’Air France Hop basés à Toulouse et Paris, ont décidé de réaliser un clip musical et décalé. La vidéo fait le buzz avec des milliers de vues.

Capture écran de la vidéo (crédit : Liliana Silva)

Faute de pouvoir accueillir des passagers à Toulouse, des hôtesses de l’air et des stewards de la compagnie aérienne « Hop » (filiale d’Air France) ont décidé de les amuser sur les réseaux sociaux, avec une vidéo déjantée.

Le personnel navigant toulousain a réalisé une parodie du challenge « #dontrushchallenge ».

Ce défi apparu durant la pandémie sur le réseau social Tik Tok, consiste à changer de look avec un objet (un pinceau de maquillage ou une brosse à barbe) puis de le passer à la participante suivante qui le rattrape à son tour.

Dans la déclinaison toulousaine, le témoin est un passeport français que les hôtesses de l’air, les stewards et quelques pilotes se lancent à tour de rôle. A chaque fois, le personnage change de tenue au son du groupe The Black Eyed Peas.

Le résultat est drôle, décalé et plein d’humour. 

« Beaucoup de compagnies aériennes ont commencé à réaliser le même défi. Alors, on s’est dit pourquoi pas nous » raconte Liliana Silva Chef de cabine à l’origine de cette initiative.

Mais l’objectif est surtout « d’apporter un peu de bonne humeur dans la situation actuelle plutôt morose pour le transport aérien«  poursuit-elle.

Publié sur YouTube le 19 avril dernier, la vidéo totalise déjà plus de 10.000 vues.

Des collèges d’Air France à l’aéroport de Nice ont également tourné leur clip anti-morosité. A découvrir sur le site web de France 3 Provence Alpes Cote d’azur.

Julien Leroy

25 Avr

Durant le confinement, un prêtre réalise des vidéos décalées (pour le bonheur de ses fidèles)

Depuis le début du confinement, le prêtre de Montastruc-La-Conseillère (aux portes de Toulouse) réalise des vidéos déjantées et des messes numériques sur Facebook. L’objectif est de garder le lien avec ses paroissiens confinés et leur apporter un peu de bonheur.

© France 3 Toulouse

Les prêtes d’aujourd’hui sont de plus en plus connectés. La jeune génération de curés n’hésite plus à utiliser les réseaux sociaux et les messageries instantanées pour diffuser une messe ou envoyer un verset de la Bible sur WhatsApp. Pour certains, l’exercice dévoile des talents de comédien.

C’est le cas du père Arthur de Leffe. A 43 ans, il est le prêtre d’une paroisse aux portes de Toulouse, regroupant les communes de Montastruc-La-Conseillère, Verfeil et Bessières.

Privé de paroissiens depuis le 15 mars et les mesures contre le Covid-19, le curé se demande alors, comment garder le lien.

Aussitôt, il décide de diffuser sur Facebook, l’homélie de sa messe du lendemain. Un initiative qui attire plus de 2000 vues. « Un buzz à mon niveau » estime-t-il.

Passionné de vidéo, Arthur de Leffe se met à devenir un prêtre youtubeur et… comédien. Rapidement, il se met à réaliser des vidéos décalées et humoristiques sur les effets du confinement.

Avec l’aide du père Eustache et l’abbé Aymar de Langautier, il se mettent à imaginer une visio-conférence… après 4312 jours de confinement ou écrivent une chanson pour soutenir les organisateurs de l’omelette géante de Bessières.

« Le but est de détendre et d’apporter de la légèreté car tout le monde est fatigué de cette situation » précise Arthur de Leffe. Un humour qui séduit les fidèles. Ils sont quelques milliers à le suivre sur Facebook.

Il utilise également les réseaux sociaux pour réaliser des vidéos plus spirituelles ou pour diffuser des messes. Une de nos équipes de France 3 Toulouse l’avait suivi dans les coulisses de sa messe en direct sur Facebook :

Après 39 jours de confinement, Arthur de Leffe espère aujourd’hui un retour de ses paroissiens sur les bancs de l’église. Mais le président de la République a fait savoir que les lieux de culte n’ouvriront pas le 11 mai. « Cette décision est vécue comme une injustice par la communauté » assure l’abbé de Montastruc.

Comme l’ensemble de l’église catholique, il attend avec impatience de retrouver les messes, les fidèles et… leur sourires.

Julien Leroy

04 Avr

Confinement : Une vidéo (saisissante) sur les rues vides de Toulouse

© Loïc Monfort

Depuis le début du confinement pour lutter contre le Covid-19, les images des rues désertes des grandes villes sont à la fois déconcertantes et fascinantes. Exemple avec la vidéo « Toulouse en confinement » postée le 26 mars sur les réseaux sociaux.

Sur 4 minutes, le clip montre le centre ville de Toulouse…. complètement vide !

Ce montage a été réalisé par un masseur-kinésithérapeute de la ville rose. Loïc Monfort explique avoir capté ces moments rarissimes lors de ses joggings « durant l’heure qui nous est accordé« .

« À la base j’avais eu envie de faire cette vidéo pour mes proches, pour qu’ils puissent voir à quoi ressemblait leur ville actuellement en confinement. À quel point elle apparaît si différente, triste mais à la fois magnifique » poursuit le Toulousain de 27 ans.

Le vidéaste espère également retrouver rapidement l’animation, la joie et la bonne humeur de sa ville.

En attendant, Loïc Monfort veut « garder un « beau » souvenir de cette période si compliquée » et passé un message d’espérance. « J’espère vraiment que les gens sauront se serrer les coudes car c’est le plus important, apprendre à vivre ensemble lors des moments les plus durs et faire de bons choix à l’avenir pour notre monde »

Julien Leroy

09 Jan

Toulouse : sa parodie d’une pub Amazon fait le buzz

© Buddy Shot

Prolongeons la magie de noël avec cette parodie conçue par un vidéaste de Toulouse.

A 23 ans, Thibault Van Damme est un passionné de vidéo et fondateur de l’agence Buddy Shot Productions à Toulouse. Sur LinkedIn, il s’amuse à publier des productions audiovisuelles réalisées pour le plaisir

L’une de ses dernières créations a fait le buzz. Le Toulousain a voulu parodier une publicité d’Amazon. Celle où l’on suit la livraison d’un colis affichant une bouche qui chante. « Mais elle ne montre pas ce qu’il arrive aux cartons quand on les ouvre. Du coup je m’en suis chargé… » poursuit Thibault Van Damme

Réponse dans cette vidéo satirique simple et courte…

Mise en ligne le 20 décembre 2019, le clip a fait le buzz et totalise à ce jour, près de 60.000 vues sur YouTube.

Le jeune Toulousain ne s’attendait pas à un tel sucés. « J’ai d’abord eu envie de voir si j’arrivais à refaire l’effet des bouche qui parle sur le carton. Et après un test concluant j’ai décidé d’en faire une vidéo complète » explique le vidéaste. 

D’ailleurs, pour les passionnés de l’image, Thibault Van Damm a publié quelques plus tard, le making off de son travail. A retrouver sur sa chaîne

Julien Leroy

08 Mar

Pour dénoncer le sexisme, les pompiers de Haute-Garonne réalisent une parodie de « Caméra Café »

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes célébrée ce vendredi 8 mars, les pompiers de Haute-Garonne ont réalisé une vidéo humoristique, façon Caméra Café, pour lutter contre les clichés et le sexisme. La vidéo fait le buzz.

© SDIS Haute-Garonne

L’humour pour sensibiliser au sexisme. C’est l’idée de la vidéo réalisée par le SDIS de la Haute-Garonne à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes.

Dans une parodie de la célèbre série humoristique « Caméra Café », les pompiers enchaînent les sketchs autour du sexisme ordinaire et des clichés homme/femme. La vidéo est très réussite.

A ce jour, elle totalise plus de 23.000 vues sur YouTube.

L’autre objectif de cette parodie est d’inciter les femmes à devenir pompier. Nous souhaitons « contribuer à l’égalité femmes/hommes et influer sur la représentation sociale de l’activité sapeur-pompier afin de développer le recrutement féminin » explique la direction du SDIS 31.

Aujourd’hui en France, seulement 16% des pompiers sont des femmes (sur un effectif total de 248.000 pompiers). La Haute-Garonne est malheureusement dans la moyenne nationale avec 17%.

>> La pausé café des pompiers de Haute-Garonne : 

Julien Leroy

09 Jan

Succès de la pianiste Valérie Marie, un an après sa vidéo dans l’aéroport de Toulouse

La belle histoire de la pianiste Valérie Marie continue. Un an après sa reprise improvisée d’Hallelujah dans le hall de l’aéroport de Toulouse Blagnac, sa vidéo continue de faire le buzz en franchissant la barre des 10 millions de vues. Un succès qui a fait basculer la vie de la Toulousaine. 

© Valérie Marie

Un simple avion en retard peut faire basculer votre vie. C’est ce que vit Valérie Marie, une pianiste toulousaine professionnelle. 

Ce dimanche 18 février 2018, elle est à l’aéroport de Toulouse-Blagnac pour monter à Paris. Mais son avion est retardé. Ne sachant pas quoi faire, elle décide de jouer quelques notes sur le piano en libre service, situé dans le hall départ. 

Après quelques reprises musicales pour le plus grand bonheur des voyageurs, la Toulousaine se met à interpréter « Hallelujah » de Leonard Cohen. A ce moment, « un jeune homme s’approche et me demande s’il peut poser sa voix sur cette chanson » raconte-t–elle. Gregory Benchenafi est un chanteur lyrique professionnel.

Habituée des réseaux sociaux, Valérie Marie demande alors à un spectateur de capturer cette rencontre impromptue. Aussitôt, les deux artistes se mettent à interpréter la chanson phare de Leonard Cohen. 

Postée le soir même sur Facebook, la vidéo fait immédiatement le buzz. Un an après, elle totalise 10 millions de vues en additionnant les publications sur Facebook, Demotivateur, YouTube, Twitter et Linkedin. L’un des plus beaux records du web toulousain.

Un avant et un après

Ce succès virtuel va donner un coup d’accélérateur à la jeune carrière de la pianiste. « Il y a eu clairement un avant et un après » avoue la Toulousaine qui vit désormais de son art.

Quelques semaines après leur rencontre, les deux professionnels signent leur premier single. Un second suivra avant d’enchaîner les concerts à travers la France.

Son parcours l’amène également à créer une conférence « sur la métamorphose  professionnelle et le changement de vie » nous précise-t-elle. L’ancienne responsable de marketing devenue artiste, veut montrer qu’il est possible de vivre son rêve. « Vivez avec passion » conclu-t-elle.

>>> La prochaine conférence de Valerie professionnel aura lieu le 14 mars à l’hôtel Palladia de Toulouse.

Julien Leroy

30 Juin

Nowave, le « Netflix » toulousain du cinéma d’auteur

Nowave est un site de vidéo à la demande (SVOD) dédié aux films d’auteurs. Une plateforme imaginée par la toulousaine Bérengère Dastarac, ancienne productrice et passionnée de cinéma. Elle vient de lancer une campagne crowdfunding pour poursuivre son développement.

© Nowave (capture écran)

© Nowave (capture écran)

Nowave est le « Netflix » toulousain des films d’auteurs et indépendants. Pour 8 euros par mois, la plateforme de vidéo à la demande (SVOD) propose une sélections de films rares ou atypiques par thématique ou par personnalités (Bela Lugosi, Shakespeare, révolution ou le cinéma de mauvais genre,…)

« On propose des films rares, de festivals, ou de genre, 100 % made in France, et 100 % équitable » précise la start-up toulousaine qui veut ainsi soutenir le cinéma d’auteur, la diversité et lutter contre « l’uniformisation des plateformes de streaming venues des US« .

J’ai réalisé que beaucoup de films de festivals n’étaient peu ou pas diffusés alors qu’ils étaient d’excellente qualité – Bérengère Dastarac, fondatrice de Nowave

D’ailleurs, la moitié des revenus est reversée aux réalisateurs et ayants-droits. Ce qui permet d’assurer un financement « aux films qui n’ont pas eu la chance de sortir à salle d’être vus » explique Bérengère Dastarac, la fondatrice de Nowave. 

L’idée de cette SVOD est née dans la tête de Bérengère Dastarac, ancienne productrice et passionnée de cinéma. En 2011, elle réalise une fiction sur la révolution égyptienne. « Winter of Discontent” est sélectionné en compétition officielle à La Mostra de Venise en 2012. C’est alors que « j’ai réalisé que beaucoup de films de festivals n’étaient peu ou pas diffusés alors qu’ils étaient d’excellente qualité » raconte-t-elle. « L’idée a émerger de proposer un espace de diffusion en ligne pour ce type de films« . 

Des dizaines de films en projet

Après deux ans de développement, la plateforme ouvre au public en janvier 2017, en France et en Angleterre. En raison de deux thématiques par mois, le catalogue propose à ce jour, une soixantaine de longs métrage. 70 films supplémentaires seront prochainement mises en ligne.

Hébergé chez Ekito à Toulouse, Nowave cherche aujourd’hui à franchir un nouveau cap, en étoffant son service et couvrir d’autres pays d’ici fin 2017. Pour cela, Bérengère Dastarac vient de lancer une campagne de crowdfunding sur Kisskissbankbank. L’objectif est de récolter 8000 euros avant le 16 juillet prochain.

>>> Pour découvrir Nowave : www.nowave.io

Julien Leroy

23 Déc

A Toulouse, une vidéo sur les illuminations de Noël fait le buzz sur Facebook

Pour finir l’année 2016, voici le dernier buzz de la toile toulousaine. Depuis une semaine, une vidéo montrant les illuminations de Noël du centre-ville de Toulouse, cartonne sur Facebook. Elle comptabilise plus d’un million de vues. A (re)découvrir.

© Mathieu Maxime Prod

© Mathieu Maxime Prod

« La ville rose féérique à la période de Noël » est le titre de cette vidéo qui cartonne sur Facebook depuis le 16 décembre.

La caméra se balade dans les rues illuminées de Toulouse. L’image et la mise en scène sont particulièrement soignées. Une qualité vidéo qui explique (en grande partie) son succès sur les réseaux sociaux. A ce jour, elle comptabilise plus d’un million de vues.

Mathieu Maxime est à l’origine de cette carte postale. Ce producteur vidéo, basé à Bordeaux, a également produit une vidéo similaire sur la capitale d’Aquitaine.

Je vous souhaite de très belles fêtes de Noël !!

Julien Leroy

07 Nov

Aveyron : le clip musical « Salut à toi l’Aveyronnais ! » fait le buzz sur Internet

L’Aveyron a désormais son hymne local. Le clip musical « Salut à toi… » de l’artiste aveyronnais Loopstic fait actuellement le buzz sur Internet. Plus de 102 000 vues en moins de 48 heures.

© LOOPStic

© LOOPStic

Sur un air de guitare électrique, l’artiste Loopstic réalise une véritable chanson d’amour de son Aveyron natal. En reprenant les paroles de « Salut à toi… » (titre du groupe français Bérurier noir), il nous amène aux quartes coins du département. Il salut ainsi les différents villages, les personnalités, les traditions, les sites touristiques et les artistes de l’Aveyron. Une vidéo à la fois humoristique et chauvine. A partager sans hésitation !

Mise en ligne le 5 novembre sur le profil Facebook de Loopstic, la vidéo fait le buzz sur Internet. Plus de 102 250 vues en l’espace de 48 heures.

>> Clip musical « Salut à toi » de Loopstic :

Salut à toi l’Aveyronnais !petite chanson chauvine pour faire plaisir à ceux qui aimeront !… euh ça part en live là…. vous êtes trop chauvins les Aveyronnais miladiou !!… calmez vous les gens…. j’aurai pas d’autocollant « 12 » pour tout le monde !! ??… 12000 vues !!… (meme les chiffres jouent le jeu)
Posté par LOOPstic sur jeudi 5 novembre 2015

 

Julien Leroy