06 Août

Coronavirus : les youtubeurs Tibo InShape et Juju Fitcats testés positifs au Covid-19

Vive émotion chez les milliers de fans du couple de youtubeur Tibo InShape et Juju Fitcats. Installés à Albi, les deux stars du web ont annoncé ce mardi 4 août, être atteints du Covid-19.

© Tibo Inshape

Malgré leur jeunesse (28 et 25 ans) et leur forme athlétique, les youtubeurs fitness Tibo InShape et Juju Fitcats sont contaminés par le coronavirus. Le couple tarnais l’a annoncé sur les réseaux sociaux ce mardi 4 août.

« J’ai fait le test ce matin. On est positif avec @jujufitcats. Pour le moment je me sens juste fatigué mais sinon ça va ! On va suivre l’évolution pour être sûr que tout aille bien ! » a réagit Tibo InShape sur son compte Instagram.

« Non ce n’est pas terminé. Oui, tout le monde peut être touché. Même toi, même moi » complète sa compagne. Cette dernière a également dévoilé sa crainte pour sa santé.

« J’ai quand même fait un petit détour par l’hôpital pour être sûr que mes poumons allaient bien car, même si je n’en parle presque jamais, certains soucis de santé me créent une gêne respiratoire avec laquelle je vis depuis trois ans maintenant. (..) Mais ma saturation en oxygène est bonne donc je suis de retour à la maison et mon médecin m’appelle tous les jours pour suivre l’évolution« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🦠 Moment. 🇫🇷 Cette photo prise il y a trois mois illustre très bien la situation actuelle. Et c’est parti pour 14 jours de « quatorzaine ». Vendredi matin, j’ai été m’entraîner comme d’habe mais j’me sentais pas hyper bien ; tête lourde, difficulté à respirer, essoufflement, la gorge et le nez qui brûlent.. bref, impossible de finir ma séance. Vendredi après-midi, j’me retrouve chez mon médecin qui me prescrit le test du Covid-19 par prélèvement nasal (ouais on adore 😅 en vrai les gars, rassurez-vous, vrmt ça ne fait pas mal). Entre samedi et dimanche, je perds le goût et l’odorat, la respiration ne s’arrange pas. Hier matin, je passe le test, j’apprends que je suis positive le soir-même et que les 14 prochains jours se passeront entre mon lit, ma cuisine et mon canapé. Aujourd’hui, j’ai quand même fait un petit détour par l’hôpital pour être sûr que mes poumons allaient bien car, même si je n’en parle presque jamais, certains soucis de santé me créent une gêne respiratoire avec laquelle je vis depuis trois ans maintenant et pour laquelle je suis suivie régulièrement alors avec l’arrivée de la méchante bébête Covid-19, ma respiration fait un tit peu la tronche.. Mais ma saturation en oxygène est bonne donc je suis de retour à la maison et mon médecin m’appelle tous les jours pour suivre l’évolution 💪 Alors non les gars, c’est loin d’être terminé. Oui, tout le monde peut être touché. Même toi, même moi. Le Covid ne prend pas de vacances en tout cas. Prenons soin les uns des autres, restons prudents. Kiss kiss ! #teamfitcats #jujufitcats #teamshape

Une publication partagée par Juju Fitcats (@jujufitcats) le

La nouvelle a aussitôt inquiété leur communauté. Des milliers de fans ont réagi en postant des messages de soutien. Le duo tente de les rassurer malgré une certaine appréhension face à cette épidémie virale.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Mood Moment. 🇫🇷 J’vous présente la tenue de « COROLANTUS », l’émission à suivre absolument pendant ces deux prochaines semaines 😅 (ça vaaa, je blague) J’en profite pour passer un petit msg les chats parce que l’on reçoit déjà trop d’avis sur « comment on devrait gérer et parler de notre état de santé ? » et alors entre ceux qui nous blâment de garder le sourire en story ou de « minimiser les choses » et ceux qui, au contraire, nous accusent de « trop en faire » alors que, je cite, « le Covid-19, ce n’est rien.. » comment vous dire ? Sachez que chaque cas est différent, que les symptômes ne sont pas les mêmes d’une personne à l’autre et que la façon de les gérer dépend de chaque individu. Comme expliqué de mon côté, la respiration et la fatigue sont, à l’heure actuelle, les symptômes les plus difficiles à gérer pour moi MAIS ça ne va pas m’empêcher de garder le sourire et de faire des blagues si j’en ai l’envie (ou le besoin..) quand j’vous parle en story et ça me regarde. Vous connaissez mon franc parler les chats, et j’avais besoin d’être au clair avec vous là dessus 🙏 Merci pour tous vos adorables messages depuis hier, merci pour votre soutien, votre présence au quotidien.. du LOVE ❤️ #teamfitcats #jujufitcats #teamshape

Une publication partagée par Juju Fitcats (@jujufitcats) le

Basés à Albi, Tibo InShape et Juju Fitcats sont deux stars du web suivis par près de 10 millions de fans (7,5 pour lui, 2,1 pour elle). Leurs vidéos sur le fitness, la musculation et les exploits sportifs (il vient de gravir le Mont Blanc) totalisent plus de 2,5 milliards de vues !

En attendant leurs nouveaux challenges, le couple s’est mis en quarantaine. « A dans 14 jours… » promet Juju Fitcats.


A lire aussi : 

Julien Leroy

22 Fév

Influenceurs : des stars du web débarquent à Toulouse (le 27 février 2020)

La youtubeuse JeNeSuisPasJolie (© JeNeSuisPasJolie)

Depuis 3 ans, les rencontres d’influenceurs et de youtubeurs se multiplient à Toulouse.

Après les meet-up de la Foire internationale et le festival Tubecon, les influenceurs sont à l’honneur de la 8e édition des Rencontres Infocom de Toulouse prévue ce 27 février à partir de 14h00.

Née en 2013, ce colloque professionnel et universitaire aborde l’impact du numérique sur les métiers de l’information et de la communication. il est organisé par des étudiants de la filière information-communication.

Cette année, l’événement se consacre à ces nouveaux leaders d’influence.

« L’objectif est de questionner ce phénomène marketing et ses enjeux communicationnels, juridiques et sociaux » précise l’équipe organisatrice.

Pour débattre, elle est parvenue à réunir plusieurs stars du web dont Jenesuispasjolie. Cette youtubeuse de Montpellier de 23 ans est suivie par près d’un 1,2 million d’abonnés.

L’ancienne chanteuse du groupe Team BS, Sindy, sera également présente. Depuis 2 ans, elle partage ses expériences de vie et ses conseils à plus de 290.000 personnes sur Instagram.

L’influenceur spécialisé dans le food, Franck Ménigou (FranckMen) viendra ensuite parler des coulisses de son métier.

Enfin, la Toulousaine Pure Human Soul viendra parler de sa chaîne où elle n’a pas peur d’aborder des sujets tabous avec ses 422.000 fans.

Autour d’eux, Anouk Déqué (fondatrice de l’agence de communication qui porte son nom) viendra débattre du lien entre les marques et les stars du web. Le directeur délégué de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) sera également présent. Sans oublier, une table ronde sur le sexisme subi par les youtubeuses.

Au programme : conférence et meet-up. La volonté est de rendre les contenus accessibles à tous. L’après-midi est totalement gratuite.

Rendez-vous, le jeudi 27 février 2020 de 14h00 à 19h00.
IUT ‘A’ Université Paul Sabatier – 115 Route de Narbonne, 31077 Toulouse.

Entrée libre mais inscription obligatoire.

Plus d’infos sur www.rencontres-infocom.com

04 Oct

Toulouse : comment Clément Lazuech est devenu influenceur sur Instagram

A 28 ans, Clément Lazuech est d’abord une star sur Instagram suivi par 209.000 abonnés. Peu à peu, le jeune Toulousain est devenu influenceur. Un métier émergent apparu avec la révolution des réseaux sociaux.

© Clement Lazuech

Avec les réseaux sociaux, un nouveau métier a fait son apparition : influenceur.

Il n’existe pas de définition académique pour désigner ce nouveau métier 2.0. Mais un influenceur est souvent un autodidacte qui a su créer une communauté sur les réseaux sociaux en partageant sa vie quotidienne et en recommandant des produits ou lieux sponsorisés.

C’est ainsi que le Toulousain Clément Lazuech est devenu, peu à peu, un influenceur sur Instagram. « Je n’ai pas choisi d’être influenceur mais je le suis devenu » précise ce mannequin international.

« Entre 2010 et 2015, j’ai beaucoup voyagé à l’étranger et je me suis aperçu que les étrangers ou même les Français que je rencontrais durant mes voyages connaissaient bien Paris mais pas du tout le sud de la France, notamment Toulouse et la région Occitanie » raconte-t-il. « Du coup j’ai voulu mettre en avant sur les réseaux sociaux ma ville, ma région afin de la faire un peu plus connaitre« .

Clément Lazuech a commencé à poster des photos sur les richesses touristiques et gastronomiques de la ville rose, sans oublier de partager sa passion pour le mannequinat et la mode.

« Un engouement s’est alors créé (..). J’ai commencé à être suivi par beaucoup de Toulousains, puis de sudistes et ensuite de parisiens,… »

En 4 ans, le jeune Toulousain de 28 ans comptabilise 209.000 abonnés sur Instagram.

« Je pense que mon succès vient du fait que je suis quelqu’un de sincère, humain et souriant. Ma personnalité est simple et je discute beaucoup avec mes abonnés » estime-t-il.

Puis les marques l’ont contacté…

En 2016, « les choses se sont accélérées (..) à partir du moment où j’ai eu 30 000 abonnés » raconte le Toulousain. 

Comme de nombreuses stars sur Instagram, plusieurs marques commencent à le contacter pour qu’il parle de produits et de lieux. « Aujourd’hui, mon rôle est de recommander » déclare-t-il en toute franchise.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Let’s cook with @maisonmaille products ! 👨🏻‍🍳 Have a nice evening my friends ! 🌹 • Comme vous avez pu le voir en story, dernièrement j’ai eu la chance de participer au superbe dîner de la @maisonmaille avec le chef @dennyimbroisi ! 😍 J’ai tellement adoré le moment que j’ai souhaité des mon retour à la maison mettre à profit tous les conseils du chef… 😆 Ce qui est top c’est que je viens de m’éclater en cuisine ! 👌🏻 En effet, j’ai utilisé les produits Maille comme je le souhaitais, je me suis amusé avec les saveurs et j’ai pu vraiment twister mon plat ! ❤️ Au menu : Escalope de dinde à la moutarde ancienne accompagnée de tagliatelles fraîches ! 😋 Je connaissais déjà bien la marque avec notamment sa moutarde Originale, mais croyez moi les amis je vous partage dans ce post quelques autres produits pépites dont vous ne pourrez plus vous passer pour cuisiner ! 🍳😇 Bonne soirée à tous ! 💋 • #toulouse #home #latouchemaille #enpartenariatavec #maisonmaille #cooking #cook #food

Une publication partagée par Clement ® Travel & Lifestyle (@clementlazuech) le


On appelle cela le marketing d’influence. En France, ils sont quelques centaines à signer des partenariats avec des marques. Dans 75% des cas, il s’agit de placer un produit sur une photo selon une étude de janvier 2019 par l’agence de communication Reech. Et contrairement aux idées reçues, 63% des recommandations ne sont pas rémunérées. 

« Il y a deux formes de partenariat : le partenariat dotation produit ou invitation dans des restaurants ou hôtels. Et le partenariat financier » précise Clément Lazuech. « Mais dans les deux cas, je suis libre de mes choix. Aujourd’hui je ne parle pas d’un lieu ou produit que je n’apprécie pas. (..) Je test tout avant de prendre la décision d’en parler ou non sur mes réseaux sociaux« .

D’ailleurs, cette transparence semble essentielle. Comme Clément Lazuech, la plupart des influenceurs évoque leur sponsoring par le biais d’un hashtag ou en le signalant à Instagram. Et cela fonctionne. 77 % des internautes perçoivent les partenariats de façon positives selon Reech. 

Beaucoup de sacrifices…

Amoureux de la ville rose, Clément Lazuech est également devenu, en 2017, ambassadeur de Toulouse. Un titre attribué par la Métropole toulousaine.

« A travers mes voyages, je parle régulièrement que je viens de Toulouse (..). Dans le milieu de l’influence je suis appelé « Le Toulousain ». Nous avons une ville et une région tellement riches que j’essaie chaque jour (..) d’y amener plus de touristes » explique Clément Lazuech.

Mais avant de profiter de cette célébrité numérique, il faut devenir une star du web. Cela demande beaucoup d’efforts. « Si j’en suis arrivé là aujourd’hui c’est grâce à un énorme travail, des sacrifices mais surtout grâce à mes abonnés » se rappelle le Toulousain.

(Clément Lazuech était l’invité du journal régional de France 3 Midi-Pyrénées du 7 septembre 2019)

Si l’univers des influenceurs vous intéresse, ce sera la thématique de la prochaine édition des Rencontres InfoCom de Toulouse. Rdv le 27 février 2020 à l’université Paul Sabatier (entrée libre).

Julien Leroy

16 Sep

Stars du web : le Festival Tubecon de Toulouse reviendra en septembre 2020

A Labège, près de Toulouse, le premier festival Tubecon de France a attiré plus de 5000 visiteurs. Une seconde édition est en cours de préparation. 

© Julien Leroy / France 3 Toulouse

Durant le week-end du 7 et 8 septembre 2019, 5100 jeunes ont pu rencontrer et échanger avec les 90 stars du web invitées.

Née en Finlande en 2014, Tubecon est un festival européen itinérant où les plus grands youtubeurs et influenceurs d’un pays rencontrent leur public. C’est la première fois que l’événement faisait étape en France. 

Le bilan est honorable mais loin des prévisions de l’organisateur, La Dépêche Events (filiale événementiel de la La Dépêche du Midi). Il en espérait 15.000 visiteurs, soit 3 fois plus.

Cependant « Nous sommes très satisfaits de la 1ère édition du festival et sommes convaincus que Tubecon France à Toulouse, a un vrai potentiel. Nous travaillons d’ores et déjà avec l’équipe sur l’édition 2020 » déclare Jean-Nicolas Baylet, Directeur Général du journal régional.

En effet, le groupe de presse a acheté la licence Tubecon pour une durée de 3 ans.

La 2e édition du Tubecon France aura lieu en septembre 2020.

Julien Leroy

06 Sep

Festival Tubecon : des (dizaines) de stars du web débarquent ce week-end près de Toulouse

Labège, près de Toulouse, accueille ce samedi 7 et dimanche 8 septembre 2019, le premier festival Tubecon France. Durant 2 jours, les plus célèbres youtubeurs et influenceurs de l’hexagone seront présents pour rencontrer leurs fans. 15.000 visiteurs sont attendus.

© Tubecon

Romy, Vodk, Skyyart, Jojol, Le roi des rats,… ces noms sont les stars d’aujourd’hui chez les 15-24 ans.

Ces célébrités du web cumulent des millions de fans à travers l’Europe. Exemple avec la youtubeuse de beauté, Romy. Originaire de Montpellier, elle est suivie par 1,4 million d’abonnés et ses vidéos totalisent plus de 92 millions de vues !!

Des salons et des rencontres se sont alors crées un peu partout en Europe, pour fédérer cette communauté.

Le festival Tubecon a ainsi vu le jour en 2014 à Helsinki grâce à deux jeunes Finlandais : Nasim Selmani et Joakko Kievari.

Depuis, les fondateurs ont dupliqué leur idée dans plusieurs pays, créant ainsi le plus grand réseau européen de rencontres des influenceurs. A ce jour, les 25 dates ont attiré plus de 100.000 fans et 600 personnalités.

L’édition toulousaine est la première en France. L’organisation du salon a été confiée à La Dépêche Events (filiale du journal La Dépêche du Midi)

Du 7 au 8 septembre 2019 au Diagora de Labège, 90 stars du web seront présentes dont Shaunz (Gamer professionnel), RoseThr (la star française sur TikTok), Hugo Décrypte (youtubeur qui analyse l’actualité), Anil B (youtubeur suisse) ou encore Denyzee (youtubeur globe-trotteuse).

Plusieurs célébrités d’Occitanie sont également invitées comme les Toulousains Keyza, FranckMen ou Clément Lazuech et la Montpelliéraine Romy.

Des dizaines d’animations sont prévues autour de 6 univers : sport, gastronomie, sciences techno, jeux vidéo, divertissement (musique, voyage) et beauté. Le programme est effectivement très riche.

Parallèlement, des masterclasses sont proposées pour les fans qui rêvent d’imiter leur idole.

Enfin, une demi-journée professionnelle est organisée ce vendredi 6 septembre. L’occasion d’échanger entre annonceurs, diffuseurs et influenceurs.

Les organisateurs attendent 15.000 visiteurs malgré un tarif élevé. Comptez 25 euros pour un ticket journalier (mais le festival offre une entrée pour 2 pass achetés en ligne).

>>> Toutes les infos sur www.toulouse.tubecon.org

Julien Leroy