12 Jan

Sécheresse en plein hiver dans le Haut-Doubs : l’enjeu des ressources en eau potable

Eau potable

Eau potable

Juste deux jours avant Noël, pas une goutte d’eau ne sortait du robinet de quelques habitations d’Arc-sous-Cicon… La ressource en eau est fragile, on a tendance encore à trop souvent l’oublier. Depuis trois semaines, la société Gaz et Eaux appelle les habitants de la crête du Haut-Doubs à modérer leur consommation d’eau. Une première dans ce secteur qui peut s’expliquer par la sécheresse de ces derniers mois. Les dernières pluies remontent au 20 novembre dernier. Les ressources en eau sont à la moitié de ce qu’elles devraient être à cette période de l’année. La situation est préoccupante car la météo ne devrait pas s’améliorer, une période de gel est annoncée pour les jours prochains. Selon les services techniques de la ville de Morteau, il manquerait actuellement entre 150 à 170 m3 d’eau par jour d’où l’incitation à la chasse au gaspillage. Autre mesure, le recensement de tous les agriculteurs du secteur pour éventuellement les approvisionner par citerne dès lundi prochain.

Continuer la lecture

09 Oct

Dans quel état seront les rivières comtoises en 2045-2065 ? 

Conférence du BRGM à Ornans sur la ressource en eau des rivières comtoises. Octobre 2016.

Conférence du BRGM à Ornans sur la ressource en eau des rivières comtoises. Octobre 2016.

Quel avenir pour la ressource en eau des rivières comtoises ? C’est la question posée par les experts du BRGM, le service géologique national. Une interrogation d’autant plus cruciale que la préfecture du Doubs vient de prendre un arrêté mettant en place des restrictions d’usage de l’eau. L’Etat demande d’éviter tout gaspillage de l’eau pour préserver les rivières et la ressource en eau.

Continuer la lecture

03 Juil

Bilan des mesures agroenvironnementales pour préserver l’eau du bassin versant d’Arcier

Mesures agroenvironnementales pour protéger la source d'Arcier

Mesures agroenvironnementales pour protéger la source d’Arcier

Cette fois-ci, ce sont les agriculteurs eux-même qui ont souhaité faire le point sur leurs actions pour l’amélioration de la qualité de l’eau. D’habitude, la profession est plutôt réticente à communiquer quand il s’agit de parler environnement mais, là, les résultats sont encourageants. Depuis dix ans, des mesures agroenvironnementales sont mises en place pour inciter les agriculteurs à diminuer l’usage de pesticides et d’engrais sur leurs terres situées sur le bassin versant d’Arcier. Ils sont en zone de captage prioritaire puisque environ la moitié de la population bisontine est alimentée en eau potable par la source d’Arcier. Continuer la lecture

22 Mar

Captage d’eau potable à Chenecey : « La Loue est un diamant qu’il faut préserver ! « 

Rénovation de l'usine de traitement d'eau potable de Chenecey-Buillon par la ville de Besançon.

Rénovation de l’usine de traitement d’eau potable de Chenecey-Buillon par la ville de Besançon.

« La Loue est un diamant qu’il faut préserver! «  s’exclamait en 2013 Christophe Lime, adjoint au Maire de Besançon chargé de l’eau et de l’assainissement. Trois ans plus tard, la municipalité a tenu ses engagements et a choisi symboliquement cette journée mondiale de l’eau pour inaugurer les travaux de rénovation de l’usine de traitement d’eau potable de Chenecey-Buillon.

Continuer la lecture

15 Avr

Et si l’exemple du bassin versant d’Arcier s’appliquait à celui de la Loue ?

Le périmètre du bassin versant de la source d'Arcier

Le périmètre du bassin versant de la source d’Arcier

 

Prendre le temps du recul est toujours instructif. La ville de Besançon vient de dresser le bilan de 10 ans d’actions sur le bassin versant d’Arcier. Une démarche « audacieuse » selon Laurent Teissier, le directeur de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse. A l’époque, les actions de prévention pour l’environnement n’étaient pas dans l’air du temps. La logique de la ville de Besançon a été de chercher à « supprimer le problème plutôt que de le traiter » comme l’a expliqué Christophe Lime, adjoint au maire de Besançon, chargé de l’eau et de l’assainissement.

Continuer la lecture

03 Avr

La préservation de la source d’Arcier : bilan de 10 ans d’action

Voilà une soirée-débat qui s’annonce instructive ! Jeudi prochain, le 9 avril dès 20 heures, une soirée d’échanges sur la préservation de la source d’Arcier est organisée par la ville de Besançon, l’Agence de l’eau et l‘ASCOMADE (Association de Collectivités pour la Maîtrise des Déchets et de l’Environnement). Depuis dix ans, des actions sont entreprises sur le bassin versant d’Arcier pour préserver cette ressource en eau potable de Besançon. Une source régulièrement présentée lors de visites pédagogiques. La prochaine visite souterraine de la source doit avoir lieu le premier week-end d’octobre.
En mars 2013, nous avions tourné un reportage pour comprendre les enjeux de la protection de cette source. En Franche-Comté, 44 captages d’eau ont été déclarés « prioritaires ». Des captages où il fallait agir rapidement pour diminuer la teneur en pesticides de l’eau prélevée. C’est le cas de la source d’Arcier qui alimente en eau, après traitement, les habitants du centre ville de Besançon.Les habitants de Montfaucon, Nancray, Gennes, Morre, Saône, La Vèze, La Chevillote, Mamirolle et Naisey sont tout spécialement invités à participer à cette soirée-débat à l’Espace du Marais de Saône. L’occasion de débattre sur l’impact des gestes de la vie quotidienne sur l’environnement. 
Le collectivités et les entreprises de ce bassin versant sont également invités à participer à ce débat. 

renseignements : www.consultation-arcier.fr

 

 

 

 

20 Déc

« L’eau, c’est nous !  » : une démonstration limpide sur France 2

jcggrosplacascadeok

La démonstration est implacable et vaut le coup d’être regardée jusqu’au bout même si il vous faudra 1h45 de temps disponible. Je viens de regarder en replay sur Francetvpluzz l’émission « La France de l’eau » encore en ligne pendant deux jours. Les images sont à couper le souffle et Marie Drucker nous emmène sur les chemins de l’eau. Idéal pour comprendre les enjeux de cette ressource si rare à certains endroits de la planète. De quoi aussi réfléchir à l’avenir de la vallée de la Loue.

Continuer la lecture

16 Oct

La qualité de l’eau en Franche-Comté, thème d’une table-ronde à Besançon

ConsoFrance Franche-Comté organise un débat sur la qualité de l’eau en Franche-Comté ce vendredi 18 octobre à 18 heures au Foyer des Jeunes Travailleurs de la Cassotte à Besançon. Cette table-ronde, ouverte à tous, traitera de la pollution des rivières, des moyens pour l’enrayer, de la production de l’eau potable.

Une démarche qui sera au coeur de l’actualité car la synthèse de la Consultation du public sur les grands enjeux de l’eau du 1er novembre 2012 au 30 avril 2013 vient d’être publiée. Le blog de la Loue vous en avait parler à l’occasion de la contribution de Loue Vive. On y apprend que

« Les Français donnent la priorité aux enjeux liés àla santé devant les enjeux liés àl’écologie ou à l’aménagement du territoire. «Eliminer les substances dangereuses dans l’eau » et « Garantir une eau potable en quantité et qualité suffisante, en particulier vis‐à‐vis des pollutions diffuses agricoles » sont les enjeux jugés les plus prioritaires à l’échelle nationale. « 

Pour notre bassin Rhône‐Méditerranée,la priorité est également donnée à un enjeu similaire « Lutte contre les pollutions par les matières organiques, les fertilisants et les substances dangereuses » devant «Etat physique et fonctionnement biologique des cours d’eau, plans d’eau et du littoral ».

Continuer la lecture