12 Nov

Rise of the Tomb Raider : l’actrice Alice David prête à nouveau sa voix à Lara Croft

La comédienne Alice David prête à nouveau sa voix à Lara Croft dans la version française de Rise of the Tomb Raider, qui sort le 13 novembre sur XBox One et XBox 360.

La comédienne Alice David prête à nouveau sa voix à Lara Croft dans la version française de Rise of the Tomb Raider, qui sort le 13 novembre sur XBox One et XBox 360.

La comédienne Alice David, connue du grand public pour son rôle dans la série Bref mais aussi pour avoir incarné l’amoureuse de Philippe Lacheau dans Babysitting (elle sera aussi à l’affiche du deuxième volet, Babysitting 2, dans les salles le 2 décembre 2015, NDLR) a été choisie pour prêter sa voix à l’icone féminine du jeu vidéo, Lara Croft, dans le prochain Rise of the Tomb Raider, qui sortira le 13 novembre sur XBox One et XBox 360 (sortie prévue en 2016 sur PS4).

C’est elle qui avait déjà doublé Lara Croft dans le reboot de la saga Tomb Raider, sorti en 2013.

J’ai tout de suite accepté quand on m’a proposé de faire à nouveau la voix française de Lara Croft, confie la jeune comédienne. « C’est une vraie battante, très déterminée. Ce personnage-là est vraiment différent de tout ceque j’ai pu faire jusqu’à présent ».

On attend avec impatience de voir le résultat ! Rendez-vous le 13 novembre, donc, pour les fans de la franchise Tomb Raider (et les néophytes tentés par l’aventure !

01 Nov

La Paris Games Week 2015 a fait carton plein ! Ce qu’il faut retenir de cette 6e édition… #PGW15

La Paris Gamles Week 2015 s'est tenue du 28 octobre au 1er novembre à la Porte de Versailles, à Paris, a réunit pas moins de 307.000 visiteurs. (Photo : Olivier Couvreur)

La Paris Gamles Week 2015 s’est tenue du 28 octobre au 1er novembre à la Porte de Versailles, à Paris, a réunit pas moins de 307.000 visiteurs. (Photo : Olivier Couvreur)

307.000 visiteurs ont déambulé dans les travées de la 6e édition de la Paris Games Week, qui se tenait du 28 octobre au 1er novembre au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, à Paris. Le rendez-vous, devenu au fil des ans un incontournable de la planète vidéoludique, connaît donc une croissance de près de 13% par rapport à l’affluence de l’édition 2014 (274.000 visiteurs).

Il faut dire que le SELL (Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs) avait mis les moyens, en investissant 20% de surface d’exposition en plus, soit 60 000 m2 dédiés uniquement au monde du jeu vidéo. C’est tout simplement énorme, quand on sait que la Paris Games Week n’a que 5 ans d’existence. Mais normal quand on sait que l’événement fait désormais partie du Top 5 mondial des salons dédiés au jeu vidéo.

Des nouveautés à la pelle

Il faut dire que tous les ingrédients pour une belle réussite étaient là. La volonté clairement affichée par Emmanuel Martin, Délégué Général du S.E.L.L. de « rassembler tous les acteurs de la filière afin de représenter tous les segments et toutes les pratiques du jeu vidéo », certes. Mais surtout… des jeux !!! Car il ne faut pas oublier que ce qui fait le succès de cette Paris Games Week, c’est la possibilité, pour les gamers, de découvrir les dernières nouveautés des éditeurs et de tester -souvent pour la première fois- des titres à venir sur leur chère console…

Pour cette 6e édition, les visiteurs ont ainsi pu prendre en mains les blockbusters de cette fin d’année ou du début de l’année 2016 : Rise of the Tomb Raider, Star Wars Battlefront, Call of Duty Black Ops IIITom Clancy’s Rainbow Six : SiegeUncharted 4, Assassin’s Creed Syndicate, Mario Tennis : Ultra Smash !…

Et avec ces nouveauté, forcément, des files d’attentes impressionnantes… Jusqu’à 6 heures par exemple pour Call of Duty : Black Ops 3 et ce, malgré les 104 bornes installées par l’éditeur Activision (!)

Autre star de cette édition, la réalité virtuelle. La Playstation VR, le HTC Vive, l’Oculus Rift… la technologie est appelée à un bel avenir… très proche ! Bref, le jeu vidéo nous transporte et ce n’est pas près de s’arrêter. A vos manettes !!!

>> A lire aussi : VIDÉO – Immersion dans la Paris Games Week, le paradis du jeu vidéo (francetvinfo)

28 Nov

Des bonnes affaire avant Noël : c’est parti pour le Black Friday !

Le Black Friday nous vient tout droit des Etats-Unis.

Le Black Friday nous vient tout droit des Etats-Unis.

Vous n’avez pas pu passer à côté vu la quantité de prospectus distribués dans les boîtes aux lettres par les grandes enseignes, c’est aujourd’hui le « Black Friday ». Ou plutôt le début d’une période ultra courte de bons plans un peu partout et pour tous les types de produits.

L’idée nous vient tout droit des Etats-Unis, où le Black Friday est le jour d’après Thanksgiving (4e jeudi du mois de novembre). L’opération se passe donc, comme son nom l’indique, le vendredi, et dure initialement 24h. Elle permet aux consommateurs que nous sommes d’acheter dans la majorité des cas des cadeaux de Noël à moindre frais, ou tout simplement de se faire plaisir, en épargnant un peu son porte-monnaie.

Les produits les plus prisés : tout ce qui touche au High-tech. C’est normal, le high tech a la côte au pied du sapin ! Téléviseurs ultra HD, casques audio, smartphones ou appareils photos derniers cri, consoles de jeux, tout y passe et les affaires sont souvent alléchantes. Aux Etats-Unis, on peut economiser jusqu’à 150 voire 200$ sur une Xbox One, ce qui fait la console de dernière génération à -50%. Attention, il n’y en aura pas pour tout le monde…

Mais quid du Black Friday en France ? Ce qui est sympa, c’est que chez nous, les enseignes ont eu la bonne idée de faire des opérations qui durent 24h… plus quelques jours pour certains. Restons sur les produits high tech puisque c’est notre domaine ici… Des enseignes comme la Fnac, Amazon, Auchan ou encore Rue du Commerce et Cdiscount pour ne citer qu’eux, font des remises qui méritent le détour. Vous pourrez y dénicher ainsi jusqu’au 30 novembre -pour les magasins ouverts le dimanche (ou les boutiques en ligne)- et même jusqu’au 1er décembre (Darty) : 15% sur les iPhone 6 (fnac), des téléviseurs 3D Full HD jusqu’à -30% (cdiscount), des pack consoles PS4 + jeux (GTA V ou Far Cry 4 ou Drive Club) à 399€ (fnac, amazon, cdiscount…), un pack Xbox One + Assassin’s Creed Unity et Assassin’s Creed Black Flag à 369€ (idem)… La Wii U aussi est vendue en pack avec Mario Kart 8 à 272,54€ chez Amazon et Cdiscount (289€ à la fnac)…

Bref, vous l’aurez compris, aujourd’hui et même ce week end, scrutez la bonne affaire en boutique ou en ligne…

 

21 Nov

« Dragon Age : Inquisition », de l’épique à (re)vendre dans votre salon

Du 20 novembre au 1er décembre, plusieurs sérigraphies uniques sur bois inspirées de la saga Dragon Age sont exposées au Dernier Bar avant la Fin du Monde, dans le 1er arrondissement de la capitale.

Du 20 novembre au 1er décembre, plusieurs sérigraphies uniques sur bois inspirées de la saga Dragon Age sont exposées au Dernier Bar avant la Fin du Monde, dans le 1er arrondissement de la capitale.

Une petite note pour vous annoncer une initative sympa autour de la sortie du jeu Dragon Age : Inquisition (Electronic Arts), puisque 8 sérigraphies réalisées par des artistes du monde entier et inspirées par l’univers de la saga Dragon Age font en ce moment l’objet d’une vente aux enchères sur eBay. En attendant le coup de marteau -virtuel- fixé le 1er décembre, vous pourrez admirer ces oeuvres sur bois au Dernier Bar avant la Fin du Monde situé avenue de la victoire dans le 1er arrondissement de Paris

Et puis si on vous en parle, c’est aussi que les bénéfices de la vente seront intégralement reversés à l’association CéKeDuBonheur qui œuvre en faveur de l’enfance et l’adolescence hospitalisée et ça, c’est vraiment une super idée.

>> La bande annonce du jeu Dragon Age : Inquisition : 

Pour rappel, Dragon Age : Inquisition est un RPG épique signé Bioware (une filiale d’Electronic Arts). Doté d’un scénario d’une richesse étonnante, vous ferez évoluer des personnages dans un monde ouvert fantastique mangifiquement réalisé. A noter que le titre a reporté au dernier E3 2014 le prix du « meilleur RPG » des Game Critics Award.

Bref, si l’univers vous plaît et que vous êtes fan de la saga, penchez vous sur les enchères entre deux parties !

Dragon Age : Inquisition (Electronic Arts). Dispo sur PC, PS4, XboxOne.

 

30 Sep

Un aperçu de Windows 10…

Après Windows 8 sorti il y a deux ans, Microsoft zappe un numéro : son prochain système d’exploitation s’appellera Windows 10. Et la firme de Redmond en a donné un premier aperçu mardi. Premier constat : le système devra être aussi efficace sur les ordinateurs professionnels que sur tablettes ou autres appareils mobile tactile grand public.

Alors qu’une version développeur sera disponible à compter de ce mercredi 1er octobre, la version grand public définitive, elle, n’est prévue que pour le dernier trimestre 2015. «Ce sera notre système d’exploitation le plus complet et le meilleur que Microsoft ait jamais conçu pour nos clients professionnels», a déclaré Terry Myerson, vice-président du groupe en charge des systèmes d’exploitation. Pour lui, Windows 10 constituera «la première étape d’une nouvelle génération entière de Windows».

Bon, c’était un peu ce que Windows 8 promettait. En promettant d’être le trait d’union entre les appareils fixes et les nomades. Mais les entreprises n’ont pas suivi. Pas assez de souplesse, trop d’habitudes abandonnées. Bref, il avait été fait table rase du passé alors que les utilisateurs demandaient une évolution. Beaucoup ont été perdus. Windows 10 devrait corriger ce souci. Avec le retour du menu Démarrer par exemple.

«Windows 10 fonctionnera à travers le plus large éventail d’appareils jamais vu, des objets connectés jusqu’aux centres de données mondiaux des entreprises», a d’ailleurs promis Microsoft mardi. Qu’il s’agisse d’une console de jeux vidéo Xbox, d’un ordinateur de bureau, d’une tablette, voire d’un petit objet connecté, le système d’exploitation saura s’adapter.

Autre élément rassurant : la sécurité sera améliorée, c’était une des failles des précédentes versions de Windows.

Bref, Windows 10 sera «un mélange des meilleures fonctionnalités du passé» tout en étant tourné résolument vers l’avenir et promet à chacun un OS capable d’être utilisé aussi bien à la maison qu’au travail. Sans transition.

(avec AFP)

28 Août

Avec sa Surface Pro 3, Microsoft veut sonner le glas des PC

La Surface Pro 3 de Microsoft est disponible depuis le 28 août 2014 à partir de 799€.

La troisième génération de tablette de Microsoft est disponible depuis ce jeudi matin dans les magasins ainsi que sur la boutique en ligne de l’entreprise de Redmond, le Microsoft Store. Avec son écran de 12 pouces et ses puces Intel Core i3, i5 ou i7, la tablette affiche des performances dignes d’un ordinateur et vise même à le supplanter, pour devenir l’outil numérique principal de la maison, là où elle était encore jugé, jusqu’à présent, comme un outil secondaire. Alors, la Surface Pro 3, le bon compromis entre tablette et ordinateur portable ? L’entreprise de Redmond vise en tout cas clairement les deux marchés dominés par l’iPad et le MacBook Air d’Apple. 

Auparavant, on utilisait sa tablette pour consulter ses mails depuis le canapé, regarder un film dans son lit ou lire un livre dans le métro… Avec son nouveau slogan « Surface Pro 3. La tablette qui remplace votre ordinateur », le ton est donné. Et il est clair : Exit votre vieux PC. Votre avenir numérique se consultera et se jouera sur votre tablette… ou ne se jouera pas !

« Avec Surface Pro 3, notre promesse est claire : remplacer votre ordinateur portable. Surface Pro 3 offre les performances et les avantages d’un ordinateur portable, le tout dans un boîtier fin, léger et design », explique ainsi Agnès Van de Walle, Directrice de la division Windows & Devices de Microsoft France. Bon, on est pas aussi franc mais force est d’avouer que la puissance de la machine, sa finesse et son ergonomie sont des atouts qui semblent jouer effectivement en sa faveur. Tournant sur Windows 8.1 et équipée de Microsoft Office, elle veut combiner le meilleur des deux mondes, PC et tablettes, pour offrir à son utilisateur une expérience sans les limites que nous connaissions jusqu’à présent, polyvalence et puissance pour les PC, compacité, ergonomie et portabilité pour les tablettes tactiles. Une synthèse de ce qui se fait de mieux et de ce qui est apprécié sur les deux types de machines en quelque sorte. Sa seule limite, c’est peut-être son manque d’Apps.

On lui repprochera aussi ses tarifs. Disponible à partir de 799€ (Intel i3, 64Go et 4go de Ram) et jusqu’à 1949€ pour la version 512 Go avec 8Go de Ram et une puce Core i7, la Surface Pro 3 n’est pas accessible à tous. Loin de là. Microsoft se justifie, avec les performances et la compacité de l’appareil qui le caractérise, par le positionnement premium qui en découlent naturellement. Microsoft va ici semble-t-il à contre-courant de la tendance actuelle qui vise à diminuer les tarifs des tablettes grand public. La tablette Microsoft pour tous, ce ne sera donc pas celle là. La r(évolution) a un coût. Et se fera petit à petit. Le temps peut-être qu’une version mini sorte ? A noter qu’en attendant, la Surface 2 est toujours disponible, autour de 300 €.

29 Nov

VIDEO – La folie à Paris pour le lancement de la PS4

Le lancement européen de la PS4 avait lieu à Paris, avec la présence d’Andrew House, Président Monde de Playstation.

Nous avons assisté au lancement européen de la PS4 qui avait lieu ce vendredi 29 novembre 2013 à la boutique Sony de l’Avenue George V, à Paris.

Des centaines de gamers s’étaient massés depuis plusieurs heures – certains depuis la veille ! – pour être sûr de pouvoir acquérir la nouvelle console du géant japonais. Savante stratégie des constructeurs que d’organiser à chaque fois la pénurie …. La PS4 donc, arrive une semaine après sa grande rivale, la XBox One de Microsoft, et est commercialisé à près de 400€ soit 150€ de plus que sa devancière. (La console de Microsoft, elle, est vendue près de 500€ (!) mais inclut de son côté la caméra Kinnect dans son carton).

Des prix que certains trouveront très élevés mais qui ne semblent pas effrayer les joueurs : à travers le monde, la PS4 et la XBox One se sont déjà écoulées à plus d’un million d’exemplaires chacune dans les 24h qui ont suivi leur lancement. En France, c’est Mathias, un Parisien de 25 ans, qui a été le premier acheteur officiel de la nouvelle machine nippone. Il s’était posté devant la boutique de l’avenue George V depuis jeudi soir…

J’en connais un qui dirait « Ils sont fous ces gamers ! ». Effectivement, il faut être tombé dans la potion vidéo-ludique quand on était tout petit pour comprendre l’effervescence générée par la sortie d’une machine, qu’elle soit japonaise ou américaine. Car il y eut la même le 22 novembre pour la dernière née de Microsoft. Et ce n’est que le début… Le High-tech est véritablement devenu davantage qu’un marché de niche. La société s’en est emparée et l’a placé dans sa poche, son sac ou son salon… pour le meilleur -et dans le cas de ces consoles nextgen- pour le jeu…

>> Vous voulez acheter ou offrir une console de nouvelle génération pour les fêtes ? Consultez notre comparatif XBox One vs PS4 !

28 Nov

Sony choisit Paris pour le lancement européen de la PS4, ce vendredi 29 novembre 2013

Andrew House, le Président Monde de Sony Playstation, a choisi la capitale française pour le lancement de la PS4 en Europe, ce vendredi 29 novembre 2013.

C’est un peu le jeu de la pénurie organisée… 15 jours après son lancement aux Etats-Unis et une semaine après la sortie de la XBox One de Microsoft, sa grande rivale, la PS4 de Sony débarque en Europe ! Et… « Cocorico », c’est la ville de Paris qui a été choisie par le constructeur nippon pour ce lancement européen. Ce vendredi 29 novembre 2013 donc, de nombreux gamers pourront récupérer leur nouvelle console réservée depuis des semaines dans de nombreux magasins de la capitale.

Ceux qui n’ont pas encore réservé la PS4 devraient se ruer vers la boutique SonyStyle de l’avenue George V. C’est là qu’Andrew House, le Président Monde de Playstation, a choisi de venir et d’amener dans ses valises quelques 800 consoles qui seront achetables sans réservation. Ou comment créer l’émeute…(On imagine déjà les gamers impatients planter leur tente la veille au soir pour être sûr de repartir avec la précieuse machine).

Le jour de leur lancement mondial, la PS4 et la XBox One se sont vendues chacune à plus d’un million d’exemplaires en 24 heures, Sony et Microsoft communiquant alors à tour de bras pour déclarer en avoir vendues plus que l’autre… Ces consoles sont pourtant vendues entre 400 et 500€, soit près de 150 euros que la génération précédente. Mais pour ce prix, elles affichent des performances sans commune mesure avec la génération précédente de consoles et proposent des expériences multimédia d’un nouveau genre, axées sur la connectivité, le partage et un contrôle vocal et visuel via leurs caméras respectives (en option pour la console de Sony).

Attention toutefois : que ce soit la XBox One ou la PS4, aucune des consoles nouvelle génération n’est rétrocompatible, c’est-à-dire capable de lire les jeux des versions précédentes. Si certains pensaient vendre leur PS3 ou leur XBox 360 pour investir dans les nouvelles machines, il faudra alors faire une croix sur toute sa ludothèque. Mais avouons-le, avec des machines pareilles et le catalogue de titres dispos à leur sortie et à venir, on peut éventuellement se dire que le meilleur du jeu vidéo est encore devant nous et faire cette concession…

 

 

25 Nov

XBox One vs PS4 : quelle console choisir ?

XBox One vs PS4, laquelle choisir ?

C’est un vrai dilemme à chaque fois qu’une nouvelle génération de consoles arrive sur le marché… Laquelle choisir ? Car le choix n’est pas anodin. C’est un véritable investissement sur la durée que font les gamers au moment d’opter pour l’une ou l’autre des dernières machines ultra sophistiquées qu’ont concoctées les constructeurs… 7 ou 8 ans de durée de vie minimum, si l’on s’en réfère à la génération précédente, celle des PS3 et Xbox 360. Mais alors, à l’heure du choix, faut-il opter pour la PS4 ou la XBox One ? Pour Sony ou Microsoft ?

Ce qui fait une console, ce sont d’abord les jeux. Quoiqu’en dise Microsoft qui tient comme discours de vouloir faire de sa Xbox One le premier Hub de divertissement des foyers, le jeu apparaît comme étant un élément essentiel pour le vrai gamer. Et là, on passe donc outre les jeux communs aux deux plateformes – Fifa 14, COD Ghosts, Assassin’s Creed IV… disponibles dès la sortie des consoles fin novembre et dont la liste s’étoffera rapidement – pour se concentrer sur les titres exclusifs. Microsoft semble là avoir un léger avantage, avec Ryse, Dead Rising 3, Forza 5, Zoo Tycoon… Sony, de son côté, offre Killzone Shadow Fall et le jeu de plateforme Knack, et aussi quelques titres plus légers disponibles en téléchargement. Ce n’est pour les deux consoles qu’un début. Et nombreux sont ceux qui attendront des titres comme Titanfall sur Xbox One, Infamous et Uncharted du côté de la PS4. C’est donc une question de goût. Nombreux sont ceux qui achètent souvent une console pour un jeu en particulier, exemple justement avec la saga Uncharted sur PS3 ou les différents Halo ou Forza sur Xbox 360. De notre côté, on donne pour l’instant l’avantage à la XBOX ONE.

Caractéristiques technique. Performances en hausse pour les deux consoles, Lecteur DVD et Blu-Ray, Disque Dur de 500 Go… Pas grand chose comme différence, mais ce que l’on a pu tester jusqu’à présent laissait entrevoir des meilleures performances graphiques du côté de la PS4. Exemple avec COD Ghost qui ne sera dispo qu’en 720p sur la Xbox One mais en 1080p sur la console de Sony. Avantage donc à la PS4.

A noter toutefois que les deux consoles ne permettent pas de rétrocompatibilité, c’est à dire qu’il vous sera impossible de jouer avec les titres des générations de consoles précédentes. On s’y était habitué et pour le coup, c’est là un choix technique surprenant, qui devrait faire enrager bon nombre de gamers… Et qui fait que nombreux sont ceux qui conserveront l’ancienne génération dans un coin du salon pour continuer à jouer aux anciens titres fétiches.

Du côté du Design, on a deux versions de noir. Du noir noir ou du noir moins noir mais toujours noir… Bref, du noir, quoi. Et des formes très carées dans les deux cas. Côté poids, comptez 3,2 kg sur la balance pour la XBox One, assez imposante, et 2,8 kg pour la PS4, au design plus léger. On appréciera chez Sony de ne pas avoir de bloc d’alimentation externe. ce dernier étant intégré dans la console. Mais le revers de la médaille, c’est que cette dernière semble faire un peu plus de bruit. Du côté des gamepad, les deux sont assez réussis, en tout cas, bien améliorés par rapport à la génération précédente. Avantage toutefois à celui de la PS4, particulièrement agréable à prendre en main. Le point du design va donc à la console de Sony, la PS4.

Connectivité. Du partage chez Sony en appuyant sur un seul bouton de la manette, de l’interactivité chez Microsoft… à chacun sa version de ce qu’il faut offrir en plus des jeux, dont les offres abonnements multijoueurs en ligne sont payants (entre 50 et 60€ par an). Microsoft propose une expérience multimedia inédite en permettant à son possesseur de passer du jeu à la télévision connectée ou à une application très facilement, et en commandant vocalement sa console. Un atout pour ceux qui veulent utiliser leur console en véritable media center. Avantage XBOX ONE.

Le Prix. Ce sera peut-être le paramètre déterminant. Le prix des jeux, lui, est équivalent entre les deux plateformes, entre 60 et 70€. Du côté des consoles, la Xbox One est affichées à 499€ contre 399€ pour la PS4. Mais elle intègre dans le carton sa nouvelle caméra à détection de mouvement Kinnect là où Sony, lui, vend sa caméra en accessoire à 59€. Pour rappel, les Xbox 360 et PS3 sont actuellement affichées respectivement à 349€ et 269€. On est donc à près de 150€ de plus pour passer aux consoles next gen… Aïe, la nouveauté se paie toujours le prix fort… Avec un même équipement de base (console + manette + caméra) on arrive à une différence d’une trentaine d’euros entre les deux consoles au profit de la PS4. Pas suffisant selon nous, pour lui donner ce point. EGALITE donc.

CONCLUSION

2 victoires pour la PS4, 2 victoires pour la XBox One, 1 égalité… Qu’il est dur de les départager ces nouvelles consoles… Quoique… en fonction de l’idée que vous vous faîtes d’une console, et des titres exclusifs vers lesquels vous penchez, le choix sera pêut-être plus facile à faire qu’il n’y paraît. Quel qu’il soit, vous aurez dans votre salon une console d’une puissance sans précédent qui vous transportera dans une nouvelle ère du jeu vidéo. A vous de vous faire votre propre expérience… et surtout d’en profiter ! Bon jeu et n’hésitez pas à nous livrer vos impressions…

 

>> A lire aussi :

– Paris Games Week : focus sur Sony et sa PS4

– Paris Games Week : focus sur la XBox One de Microsoft

15 Nov

Sony a lancé sa PS4 aux USA : revue de web

La Playstation originale customisée en PS4. © Twitter / CloydRivers

La Playstation originale customisée en PS4. © Twitter / CloydRivers

Sony a lancé ce vendredi à minuit la PS4 aux Etats-Unis, avec un peu d’avance sur la France, où la commercialisation de la nouvelle console aura lieu le 29 novembre prochain. Voilà une petite revue de web qui revient sur cet événement attendu par toute la planète gaming.

>> Voir notre revue de Web sur le lancement de la PS4 aux Etats-Unis :