08 Oct

Gustave Courbet : le paysage de l’Atelier du Peintre vient d’être identifié !

Détail de l’Atelier du Peintre de Gustave Courbet, Musée d’Orsay, Paris.

 

Gustave Courbet revendiquait une part de mystère dans ses oeuvres. A quelques jours d’intervalles, deux de ses chefs d’oeuvres, L’origine du Monde et L’atelier du peintre, peuvent être admirés, sous un jour nouveau, au musée d’Orsay de Paris, . Toute la presse a évoqué la découverte de Claude Schopp, le grand spécialiste de Dumas, père et fils : le modèle de l’Origine du Monde a désormais un nom. Elle s’appellait Constance Quéniaux. Et voici, qu’un autre spécialiste, cette fois-ci de l’oeuvre de Gustave Courbet, met un nom sur le paysage d’un des tableaux les plus mystérieux de Gustave Courbet. Une découverte signée par l’hydrogéologue et auteur des Parcours Courbet, Pascal Reilé. Voici l’histoire de ce scoop racontée par ma consoeur de France 3 Franche-Comté Aline Bilinski.

Continuer la lecture

09 Juin

« Le saut du Doubs » : Une oeuvre de jeunesse de Gustave Courbet adjugée 50 000 euros à Besançon

Détail du Saut du Doubs de Gustave Courbet. vers 1839-1840

Une oeuvre de jeunesse de Gustave Courbet a été adjugée dimanche à 50 000 euros lors d’une vente aux enchères à Besançon par l’étude de maître Renoud-Grappin . A l’occasion d’une succession, des héritiers ont souhaité s’en séparer. Cette représentation d’une cascade a été acheté par un anglo-saxon. Peu d’enchères dans la salle, les propositions de prix sont essentiellement venus par téléphone. Une dizaine d’acheteurs ont privilégié ce mode discret et pratique. 

Continuer la lecture

22 Mai

Le retour de L’Hallali du cerf à Besançon

L’Hallali du cerf de Gustave Courbet.1867.

L’immense toile de Gustave Courbet quitte le musée d’Orsay, ce mercredi, pour être de nouveau accrochée au musée des Beaux-Arts de Besançon. Ce tableau, peint à Ornans en 1867, a été acheté par l’Etat français en 1882 et déposé en prêt, la même année, au musée des Beaux-Arts de Besançon.

Continuer la lecture

01 Juil

« Histoires d’ateliers » : de Courbet à Soulages

Elements de l'affiche de l'exposition 2017 du musée Courbet d'Ornans

Elements de l’affiche de l’exposition 2017 du musée Courbet d’Ornans

L’équipe du musée Courbet est partie de la toute récente rénovation du tableau de Courbet « L’atelier du peintre » exposé au musée d’Orsay à Paris pour proposer une exposition autour des photographies d’ateliers d’artistes signées Vincent Knapp.

Continuer la lecture

13 Fév

Redécouverte du chemin de croix de Claude-Antoine Beau, le maître de Courbet

L'église de la Barèche dans les années 30 et aujourd'hui après restauration.

L’église de la Barèche dans les années 30 et aujourd’hui après restauration.

L’histoire mérite le détour. Direction La Barèche, un lieu-dit souvent ignoré des GPS. Le plateau de la Barèche surplombe la vallée de la Loue, son église est à la croisée des chemins des quatre villages qui se sont réunis pour la construire. Les traces les plus anciennes de cet édifice religieux remontent au XIIe siècle. Les habitants de Durnes, Echevannes, Voires et Lavans-Vuillafans viennent ici pour les baptêmes, les mariages et les enterrements. L’édifice vient tout juste d’être restauré par le syndicat intercommunal du secteur. Des travaux qui se sont révélés plus importants que le simple rafraîchissement prévu initialement.

Continuer la lecture

13 Déc

Fin de la restauration de L’Atelier du peintre de Gustave Courbet

L'Atelier du peintre de Gustave Courbet. © Photo RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Hervé Lewandowsky et © Photo musée d'OrsayDist. RMN Grand Palais/ Patrice Schmidt.

L’Atelier du peintre de Gustave Courbet. © Photo RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowsky et © Photo musée d’OrsayDist. RMN Grand Palais/ Patrice Schmidt.

24 novembre 2014 – 29 novembre 2016. Deux années d’une aventure passionnante… La restauration de L’Atelier du peintre que Gustave Courbet qualifiait d’ « allégorie réelle déterminant une phase de sept années de ma vie artistique » a été riche en découvertes et en questionnements. Le comité scientifique a du faire des choix pour que ce tableau manifeste peint en 1855 soit préservé pour les générations futures.

Continuer la lecture

25 Sep

Sur les pas de Gustave Courbet à la Tour-de-Peilz (Suisse)

Les Francs-Comtois Philippe Jacquemin et Michel Vuillemin lors des 7e journées des peintres de la Tour-de-Peilz.

Les Francs-Comtois Philippe Jacquemin et Michel Vuillemin lors des 7e journées des peintres de la Tour-de-Peilz.

Imaginez-vous juste un instant devant un tableau de Courbet, un pinceau ou un couteau à la main… Et là, vous êtes pris d’un vertige. Comment relever le défi que vous venez de vous lancer : copier un tableau de Gustave Courbet ?

Continuer la lecture

09 Sep

Gustave Courbet, l’éducation religieuse d’un anticlérical

Souvenirs religieux du XIXe siècle.

Souvenirs religieux du XIXe siècle.

Connu pour son ironie mordante illustrée dans le « Retour de la Conférence », Gustave Courbet n’en avait pas moins reçu une éducation religieuse. L’exposition « Gustave Courbet et le fait religieux » relate cet aspect de la vie du maître d’Ornans en l’Eglise Saint-Laurent jusqu’au 18 septembre.

Continuer la lecture

24 Août

Rebeyrolle et Courbet : « Puissance de la passion »

Détail d'un tableau de Paul Rebeyrolle exposé au musée de l'Abbaye à Saint-Claude (Jura)

Détail d’un tableau de Paul Rebeyrolle exposé au musée de l’Abbaye à Saint-Claude (Jura)

Du Jura à la Haute-Marne … L’influence de Gustave Courbet sur les peintres contemporains se décline tout cet été dans deux belles expositions. Elles ont en commun, un peintre exceptionnel : Paul Rebeyrolle (1926-2005). Le musée de l’Abbaye à Saint-Claude présente ses oeuvres de jeunesse et son attrait pour le réalisme de la peinture de Courbet. L’Abbaye d’Auberive en Haute-Marne, elle, a choisi d’accrocher des toiles plus tardives et, elles aussi, directement influencées par le maître d’Ornans. Cela m’a donné envie de rechercher les raisons de cette ascendance.

Continuer la lecture

19 Août

Entre ciel et terre dans la vallée de la Loue

Entre Brume et soleil. Photographie de Stéphane Gavoye

Entre Brume et soleil. Photographie de Stéphane Gavoye

Vous avez jusqu’au 27 août pour admirer les photos de Stéphane Gavoye au musée relais du cheval comtois et de la forêt à Levier. Entre la Loue et lui, c’est une belle histoire. Les légendes de la vallée portent son imaginaire. Et notre regard flotte dans ces images à mi-chemin entre le rêve et la réalité. Prenez le temps de lire les légendes très soignées des photos. Pour celle « Entre Brume et Soleil », Stéphane Gavoye cite Théophile Gautier :

« Quiconque a vu une fois cette lumière d’or et d’azur en emporte au fond de sa brume une incurable nostalgie »

Avec Laurent Brocard, nous avions suivi Stephane Gavoye pour photographier l’heure bleue. Un périple inoubliable en pleine nuit pour assister au lever du soleil du haut de la Roche de Hautepierre. C’était en octobre 2015. En parcourant l’exposition, j’ai revu ses images empreintes de la sagesse asiatique. Deux ans plutôt, j’avais découvert le travail de ce photographe grâce à mon confrère Pascal Sulocha.

L'exposition de Stéphane Gavoye à Levier

L’exposition de Stéphane Gavoye à Levier