05 Mar

Des Toulousains inventent « Zefly », le comparateur… des comparateurs de vols

Chercher sur plusieurs comparateurs de vols via une interface unique. C’est (désormais) possible avec la plate-forme toulousaine Zefly. Il suffit de saisir une seule fois ses critères de voyage et le tour est joué !

© JEAN FRANCOIS FREY / MaxPPP

© JEAN FRANCOIS FREY / MaxPPP

Un comparateur… des comparateurs de vols. C’est le concept crée par la start-up toulousaine Zefly.

Pour leurs vacances, les internautes recherchent un billet d’avion en utilisant plusieurs comparateurs de vols avant de se décider. « Pour cela, ils doivent ressaisir sur chaque site leur recherche : Ville de départ, la destination, les dates, le nombre de voyage,… »  expliquent Nathalie et Daniel Girardot, les fondateurs de l’application. 

« C’est en partant de ce constat que nous avons imaginé un concept inédit en France : une interface commune à tous les comparateurs de vols afin de supprimer des tâches répétitives et chronophages pour l’internaute » poursuivent-ils.

La plateforme Zefly propose ainsi une seule interface commune et directement connectée à 9 comparateurs de vols (Liligo, Easyvoyage, Momondo, Skyscanner, Kelkoo,…) 

Même s’il manque quelques géants du secteur (Opodo, Kayak,…), le service est efficace et entièrement gratuit.

Le modèle économique de Zefly est basé sur des partenariats avec les comparateurs de vols. C’est derniers reversent des commissions proportionnelles au nombre de visiteurs. « Pour autant, les prix qu’ils affichent via Zefly sont strictement identiques aux prix affichés sur leurs sites » précise les concepteurs

Un gain de temps pour trouver le meilleur vol

Derrière cette idée se trouve Nathalie et Daniel Girardot. Ce couple toulousain quadragénaire a eu l’idée en organisant leurs vacances.

« Des heures passées sur des comparateurs de vols pour essayer de trouver le billet d’avion le moins cher. Le déclic, c’est en écoutant une émission radio: nous avons réalisé que des milliers de Français faisaient comme nous« . Après un an de travail, le service ouvre fin janvier. 

Zefly fait penser à Flybot, le premier robot qui recherche à votre place un billet d’avion. Conçu par deux jeunes toulousains, il suffit de dialoguer, via Facebook, avec ce nouveau compagnon de voyage, pour trouver également le vol le moins cher. 

>>> Pour utiliser Zefly : www.zefly.fr

Julien Leroy

16 Mar

Tourisme collaboratif : Toulouse dans les 15 premières villes mondiales pour l’échange de maison entre particuliers

L’échange de maisons pour les vacances entre particuliers est en vogue et notamment en Midi-Pyrénées. Toulouse est la 13ème ville mondiale en la matière et la 5e de France selon le site internet GuestToGuest, leader du secteur.

© GuestToGuest

© GuestToGuest

Selon le palmarès mondial d’échange de maisons ou d’appartements entre particuliers publié le réseau social GuestToGuest ce 15 mars, Toulouse se classe 13e au niveau mondial en terme d’offre et de demandes. La ville rose est également 5e dans l’hexagone. 

Derrière Toulouse, d’autres villes de Midi-Pyrénées tirent leur épingle du jeu. Cauterets, Luz-Saint-Sauveur, Bagnères sur Luchon, Ax-les-Thermes sont les 4 autres destinations préférées des adeptes de l’échange de maison.

Midi-Pyrénées : 6ème région de France préférée pour l’échange de maison

Globalement, ce secteur du tourisme collaboratif se porte très bien en Midi-Pyrénées. La région se classe à la 6e place au niveau national « avec plus de 4500 logements proposés » précise le communiqué de presse de GuestToGuest. 

« La région Midi-Pyrénées (..) accueille chaque année de plus en plus de touristes venus de France et du monde entier : Espagne, Italie, Pays-Bas, Canada, Etats-Unis… On retrouve d’ailleurs parmi les villes les plus populaires Toulouse, Cauterets, Luz-Saint-Sauveur, Bagnières-sur-Luchon, Ax-les-Thermes » poursuit la direction de GuestToGuest France. 

Créé en 2011, GuestToGuest est le leader mondial dans l’échange de maisons ou d’appartements entre particuliers pour les vacances. Le réseau social propose aujourd’hui plus de 170 000 logements répartis dans 187 pays réduisant ainsi les frais de location.

Julien Leroy

30 Juin

Envie de se baigner dans une rivière de Midi-Pyrénées ? Vérifier l’état de l’eau avec votre smartphone

© Les Agences de l'eau

© Les Agences de l’eau

Envie de vous baigner, cet été, dans une rivière ? ou de pêcher dans un petit cours d’eau ? Mais comment savoir si ce dernier n’est pas pollué ?

L’application « Qualité Rivière » pour smartphone, vous donne gratuitement la réponse. Développée par les agences d’eau, « Qualité Rivière » vous permet de connaître l’état des cours d’eaux les plus proches de chez vous. La base recense des milliers de rivières dont les 2385 du Sud-Ouest (bassin Adour-Garonne).

La qualité de l’eau est notée grâce à 3 niveaux couleurs : bleu (très bon état), vert (bon état) et rouge (mauvais état). Les données sont fournies par les 5000 stations de suivi qui mesurent la température de l’eau, les taux de nitrates, les phosphates, les microalgues,… Une application indispensable pour les pêcheurs, vacanciers, kayakistes ou randonneurs.

L’application « Qualité Rivière » disponible gratuitement sur Apple ou Androïd.