15 Mar

Pop culture : le TGS de Toulouse repousse (encore) ses dates

TGS 2017 – Crédit : Julien Leroy

En 2021, les passionnés de jeux vidéo, manga et comics vont devoir attendre quelques mois supplémentaires pour se retrouver au salon du « Toulouse Game Show ».

Initialement prévu le 1er et 2 mai 2021, la plus grande convention geek du sud-Ouest est contraint de repousser en raison de la crise sanitaire. L’annonce a été faite sur les réseaux sociaux ce vendredi 13 mars. 

Les nouvelles dates sont les 27 et 28 novembre 2021. 

Le TGS de Toulouse et ses 65 000 visiteurs manquent de chance. L’édition 2020 avait été déjà annulée en raison du Covid-19.

Julien Leroy

23 Sep

Pop culture : Face au Covid, le TGS de Toulouse est reporté à 2021

TGS 2017 (© Julien Leroy / France 3 Occitanie)

Les passionnés de jeux vidéo, manga et comics vont devoir attendre quelques mois supplémentaires pour se retrouver au salon du « Toulouse Game Show ».

Initialement prévu les 28 et 29 novembre 2020 au nouveau parc des expositions de Toulouse (MEETT), la plus grande convention geek du sud Ouest est victime (à son tour) du Covid-19 et des mesures sanitaires

« La tenue du TGS Toulouse était déjà incertaine du fait de la limitation en cours à 5000 personnes. Au lieu d’annoncer une levée de cette restriction comme nous l’espérions encore il y a un mois, le préfet de Haute-Garonne vient d’abaisser cette jauge à 1000 personnes, jusqu’à nouvel ordre » annonce l’équipe du TGS Événement ce mercredi 23 septembre sur leur page Facebook.

Le salon est repoussé au 1er et 2 mai 2021. 

« L’ensemble de vos billets restent valables pour cette nouvelle date » précise la direction.

Quant au programme, « beaucoup d’invités et intervenants nous ont déjà fait savoir qu’ils seraient toujours présents (..) Malgré un gout très amer, la bonne nouvelle, c’est que cela va nous permettre de booker des invités qui ne pouvaient pas venir cette année à cause du Covid » poursuit l’équipe du TGS

L’autre bonne nouvelle pour les 65.000 visiteurs annuels : « il y aura 2 éditions à Toulouse l’an prochain, ce sera l’occasion pour nous de nous surpasser et de vous surprendre avec cette première édition au MEET et ensuite, faire encore mieux avec l’anniversaire de notre 15ème édition 🙂 » conclût-elle. 

Bonjour à tous,La tenue du TGS Toulouse était déjà incertaine du fait de la limitation en cours à 5000 personnes.Au…

Publiée par TGS Toulouse Game Show sur Mercredi 23 septembre 2020

Le TGS de Toulouse n’est pas le seul salon victime de la recrudescence de l’épidémie. D’autres grands événements sont également contraintes d’annuler ou de reporter. Dernier exemple, la foire internationale de la ville rose qui devait démarrer le 26 septembre prochain.

Julien Leroy

29 Nov

Les fans de pop culture (et du club Dorothée) sont attendus au TGS de Toulouse 2019

La 13e édition du salon TGS (Toulouse Game Show) se déroule ce samedi 30 novembre et dimanche 1er décembre 2019 au parc des expositions de Toulouse. Il s’agit de la plus grande convention d’Occitanie autour de la pop culture. Plus de 60.000 visiteurs sont attendus.

TGS – Crédit : Julien Leroy

Les passionnés de série TV, de jeux vidéo, de mangas et comics ont tous rendez-vous ce week-end au salon TGS de Toulouse. 

Depuis 13 ans, le Toulouse Game Show est la plus grande convention geek du sud Ouest. 60.000 visiteurs sont venus lors de l’édition 2018. 

Au-de-là des stands, le succès du salon repose sur la venue de stars mondiales de la pop culture.

Cette année, les organisateurs sont parvenus à inviter l’un des couples les plus cultes du petit écran dans les année 90 : la sorcière Piper Halliwell et son être de lumière Léo de la série américaine Charmed. Holly Marie Combs et Brian Krausse animeront des séances de dédicaces et des conférences.

Une partie des membres du Club Dorothée (émission TV des années 80) seront également présents. Patrick Puydebat (Nicolas) et Manuela Lopez (Adeline), comédiens dans Hélène et les Garçons rencontreront leurs fans avant de laisser place à Paul Cesari, Valérie et Michel Barouille, les interprétés des génériques de nombreux dessins animés (Nicky Larson, Jeanne et Serge, Bioman, …)

Des dizaines de youtubeurs attendent les visiteurs, dont  Fred et Seb du Joueur du grenier, l’équipe de la web série Noob mais aussi Siphano, Farod, Bob Lennon ou encore Dina, la championne de France de Just Dance.

Une exposition spéciale sur Harry Potter sera proposée. Et sans oublier les ateliers, les combats de sabres laser et les nombreux amateurs de Cosplay.

Le salon est ouvert de 10h00 à 18h30. Comptez 15 euros pour une entrée journée (ou 25 euros pour le week-end).

>> Le reste du programme et les infos pratiques : www.toulouse-game-show.fr

Julien Leroy

22 Jan

Succès de la web-série toulousaine « Challenger »

Les web-séries se multiplient en Occitanie. Exemple avec « Challenger », une création toulousaine née en 2017 et récompensée à plusieurs reprises dans des festivals. A (re)découvrir en attendant la prochaine saison.

© Challenger

© Challenger

« Challenger » est une mini-série de 8 épisodes. La création originale raconte l’histoire d’un tueur à gage, Matt, qui reprend la route. Il redevient ainsi le Challenger. Accompagné de deux amis, Katana et Lolie, sa quête l’amène à traverser le territoire des Rouges pour trouver le Shaman et traquer son plus vieil ennemi : le Capitaine.

Une mise en image façon « Blade Runner »

L’originalité (et la force) de cette web-série repose sur sa mise en image.

Les scènes se rapprochent de l’ambiance du film « Blade Runner » (réalisé par Ridley Scott en 1982) entre ombre et lumière. Mais c’est surtout, la bande originale qui apporte l’originalité. En effet, vil n’y a aucun dialogue. Seuls des narrateurs seront audibles accompagné de clips musicaux issus des années 1980.

« La force du projet réside dans une bo synthwave comme si vous écoutiez des sons issus des années 80 tout en regardant un projet contemporain. Le cocktail est osé » avouent les deux réalisateurs, Marthi et Hob. 

Récompensée à multiples reprises

Si la web-série a connu un relative succès sur YouTube (quelques milliers de vues), elle a été sélectionnée et récompensée à plusieurs reprises dans des festivals.

« Challenger » a ainsi obtenu, en 2016, le Prix du public et la meilleur bande originale au festival francophone de la websérie (FFW) de Toulouse. La série a également été sélectionnée au festival de TV de Luchon en 2017 et au FisMed 2016.

« La Corée nous a élu « meilleure série d’action » en 2017 » rajoutent les réalisateurs. Et « nous avons été diffusé en hors compétition à Berlin webfest en septembre 2017″.

© A Muller

© A Muller

Tournée entre Toulouse et Toulon

La web série est née dans l’imagination de Thibault Marthi et Thomas « Hob » Veyrier. Le premier est auteur et réalisateur. Le second est un professionnel du Streaming vidéo.

Avec l’aide d’acteurs bénévoles et d’une campagne de financement participatif (3000 euros), ils ont tourné les scènes de « Challenger » entre Toulouse et Toulon.

Les deux amis préparent (déjà) une autre web-série baptisée « Night Patrol ». « Il s’agit d’un préquel à Challenger, elle se déroule quelques années avant les événements de Challenger et explique comment la relation entre le héros (Matt, le Challenger) et le Capitaine (policier) s’est détérioré » me précise Thibault Marthi. A suivre… 

>>> Découvrez en image, le premier épisode de « Challenger – Chapitre 0 » :

>>> Pour découvrir la suite : cliquez ici

Julien Leroy