11 Mar

Recrutement sportif : une startup d’Albi lance un « LinkedIn » du rugby

Imaginez un réseau social qui permet à tous les sportifs de se faire connaître afin d’être repérer par un club ou par un agent. C’est l’idée de « myRookie » crée à Albi, par un ancien joueur de rugby à XIII. Un « LinkedIn » dédié au rugby avant de s’ouvrir à d’autres disciplines.

© MyRookie

« C’est une application pour révéler les grands rugbymen de demain » résume en quelques mots Eric Anselme, le fondateur de myRookie

Ancien joueur de rugby à XIII reconverti en entraîneur, il lance aujourd’hui un « LinkedIn  » dédié au rugby.

« myRookie est un réseau social dédié au recrutement sportif en France et à l’International » poursuit son concepteur. « Un joueur ou un entraîneur peut chercher un club (et inversement). Un club peut solliciter un entraîneur ou un kiné, etc… (..). L’idée est de faciliter les mises en relation en créant une véritable communauté sportive en ligne« .

« myRookie bouscule les lignes du recrutement sportif » affirme Eric Anselme qui souhaite donner à tous, les mêmes chances de visibilité et de réussite.

D’ailleurs, le concept est né de sa propre expérience professionnelle.

« Quand j’étais un jeune joueur, mon rêve était de décrocher un contrat avec un club anglais ou australien, or cela restait pour moi une espèce d’idéal impossible à atteindre. La cause ? Une absence patente de visibilité » raconte-t-il. Le déclic viendra en 2014 lorsqu’Eric Anselme est entraîneur de l’équipe de rugby à XIII d’Albi. « Je me suis retrouvé soudainement avec 4 départs. J’ai eu beaucoup de difficultés à recruter« .

Devenir un LinkedIn du sport

Lancé en février 2018, myRookie revendique 1000 utilisateurs issus de 14 pays. Plusieurs clubs ont également « adopté l’application dont le Stade Toulousain, Leeds Rhinos, les Dragons Catalans ou le Toulouse Olympique » précise le fondateur.

L’utilisation est gratuite pour les joueurs mais devient payante pour les agents sportifs. Un profil Premium (comme sur LinkedIn) est également proposé pour optimiser sa visibilité.

A terme, la start-up basée à Albi, espère s’ouvrir à d’autres disciplines comme le basket ou le football.

>> Reportage TV de France 3 Tarn (Auriane Duffaud et Valérian Morzadec) : 

>> Plus d’info sur : myrookie.io

Julien Leroy

13 Mar

Toulouse : la start-up Brico Privé recrute 50 personnes et agrandit son siège

Tout va bien pour la start-up « Brico Privé » installée à L’Union, près de Toulouse. Le leader français des ventes privées en ligne dédiées au bricolage, jardinage et aménagement de la maison, va agrandir ses locaux et ouvre 50 postes.

© Brico Privé

© Brico Privé

Brico Privé est l’une des success story du numérique toulousain. Créé en 2012, la start-up est aujourd’hui le premier site web français spécialisé dans les ventes privées dédiées au bricolage, jardinage et aménagement de la maison. Fin 2017, elle affichait un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros. 

Si bien que la société a du agrandir son siège historique de L’Union en périphérie de Toulouse. Après plusieurs mois de chantier, Brico Privé vient de finir une extension de 600 m².

« Au départ, nous cherchions de nouveaux locaux mais nous avons pris la décision de rester sur l’Union pour des raisons pratiques. Nous sommes tout proches de la rocade et du métro, nos salariés ont pris leurs habitudes de transport, (..). L’extension nous a parue alors la solution la plus adaptée » explique Julien Boué, président de Brico Privé.

Cette nouvelle superficie va surtout permettre d’accueillir les futurs recrutements. Brico Privé cherche 50 collaborateurs d’ici la fin de l’année.

« Tous les services sont concernés par cette nouvelle vague de recrutement. Du pôle achat en passant par la création de nouveaux services data et intelligence artificielle, nous souhaitons renforcer nos équipes à tous les niveaux pour permettre une meilleure maîtrise des performances avec nos marques partenaires » confie Marc Leverger, co-fondateur.

A terme, l’e-commerçant du bricolage comptera 200 salariés.

Pour les candidats potentiels, toutes les offres sont sur www.bricoprive.com.

Julien Leroy