06 Avr

Coronavirus : Une infirmière du CHU de Toulouse parodie « Balance ton quoi » d’Angèle

© Oriane Bordron

Pour parler du confinement et sensibiliser au danger du Covid-19, une infirmière du CHU de Toulouse a réalisé une parodie de la célèbre chanson « Balance Ton Quoi » d’Angèle

Rebaptisée « Reste chez toi », Oriane Bordron a détourné les paroles avec beaucoup de talent et de tact.

Je dois t’avouer que j’ai pas envie de crever
Par ton manque d’humanité alors merci reste confiné
Reste chez toi 
Reste chez toi
Reste chez toi
Et là vraiment tu m’aideras

« L’idée première de cette chanson et d’avoir une pensée pour toutes les personnes qui sont mobilisées en ce moment et que l’on oublie. Car il n’y a pas que les soignants qui sont en première ligne. Et je tenais aussi à inciter les gens à rester chez eux car j’ai pu constater que ce n’était malheureusement pas suffisamment le cas » nous explique Oriane Bordron qui travaille actuellement au bloc opératoire.

Posté ce jeudi 2 avril sur Facebook et YouTube, le clip commence à circuler sur les réseaux sociaux avec plus de 21.000 vues en quelques jours.

Julien Leroy

04 Avr

Coronavirus à Toulouse : leurs parodies sur la famille en confinement cartonnent sur le web

© Mélissa & Fred

Le confinement et le Covid-19 ne pouvaient pas échapper à l’humour des Toulousains Mélissa et Fred.

Le duo de comédiens a réalisé une vidéo « La famille parfaite en confinement ». La parodie met en scène une famille qui gère admirablement l’école à la maison, les enfants et leurs vies de confinés !

Posté le 27 mars dernier, le sketch cartonne sur les réseaux sociaux avec près de 8 millions de vues :

Un score inédit pour ces humoristes habitués des planches du café-théâtre, les « 3T » à Toulouse. Depuis plusieurs années, ils remplissent les salles avec des pièces parodiques sur les Toulousains (« Les Toulousains ! ») et sur les coulisses de l’aéronautique (« Aéro malgré lui »). Le grand public les avait découvert en 2013, avec une web-série qui égratignent les clichés de la ville rose.

Mélissa et Fred ont également réalisé deux autres vidéos sur le confinement. Leur dernière création « Oh bébé ! » publiée ce 2 avril, totalise déjà plus de 200.000 vues. A découvrir ici :

Julien Leroy

26 Mar

Toulouse : Quand un des frères de Bigflo et Oli tourne une web-série (parodique) sur le confinement

Comme tous les Français, Olivio Ordonez (alias Oli, du duo de rappeurs Bigflo et Oli) est confiné pour lutter contre le Coronavirus. L’occasion de réaliser une web-série humoristique, baptisée « Coloc’orona ». Les 2 premiers épisodes cartonnent sur Instagram.

© Oli / Olivio Ordonez

Pour Oli (le frère cadet du duo de rappeurs toulousains Bigflo et Oli), le confinement contre le Coronavirus ressemble à… Loft Story et aux émissions de télé-réalité.

Un point commun qui lui a donné l’idée d’une web-série : « Coloc’orona ».

Le synopsis est assez simple : Oli et ses 4 colocataires sont enfermés dans un appartement de Toulouse pour 15 jours. Filmée comme une télé-réalité, la mini-série alterne entre moments de vie et confidences des personnages. Tous les clichés du genre télévisuel y passe.

On est rapidement séduit par la parodie. D’ailleurs, les deux premiers épisodes (diffusés les 20 et 22 mars) font le buzz sur Instagram. Ils totalisent plus de 540.000 vues !

Voici le premier épisode à (re)découvrir :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

On est enfermé entre potes, voilà ce qui ce passe quand on s’ennuie…😂#ensembleàlamaison

Une publication partagée par Oli (@oli_real) le

Les prochains sont publiés sur le compte Instagram d’Olivio Ordonez : @oli_real

Durant cette période de confinement, les Toulousains font preuve de beaucoup d’imagination. Exemple avec l’autre web-série de la ville rose : « Confinés » . Réalisée par 2 frères et la petite amie de l’un deux, elle en train de se tailler un joli succès sur la toile. 

Julien Leroy

13 Nov

« NetPlouk » : des étudiants de Toulouse parodient Netflix et lancent leur web-série

Des étudiants en communication à l’ISCPA de Blagnac, prés de Toulouse, se sont amusés à parodier la célèbre plateforme de Streaming Netflix. Rebaptisée « NetPlouk », le trio a également réalisé sa propre web-série. Le premier épisode est dévoilé ce mercredi 13 novembre à 20h00.

Image parodique de la série « Bluegnac » (crédit : netplouk)

Dans le cadre d’un concours de référencement web, trois étudiants en communication à l’ISCPA de Blagnac, ont décidé de créer leur propre plateforme de streaming proposant des séries parodiques et 100 % toulousaines.

En reprenant les codes du célèbre Netflix, le trio a ainsi imaginé « Netplouk ».

Sam Mendouse, Bradley Garcia et Maxime Coudert ont ensuite réalisé leur première production. « En seulement deux mois et sans aucun budget, nous avons écrit, tourné et monté notre première production, appelée Bluegnac » racontent-ils.

Le premier épisode de « Bluegnac » sera diffusé ce mercredi 13 novembre 2019, à 20h00.

La web-série raconte « l’histoire de deux étudiants Toulousains : Riccardo et Marcelito. En quête de gloire et de richesse, les deux amis mettent au point une nouvelle recette qui va révolutionner le monde de la drogue. Cette mixture liquide à la couleur bleue, à l’odeur ambrée et aux pouvoirs aphrodisiaques fait un tonnerre dans les soirées étudiantes. Alternant études et sorties nocturnes, Riccardo et Marcelito mènent d’une main de maître leur trafic grandissant qui rapporte gros. Ce succès suscite des convoitises par le grand baron de la drogue «El Patron» qui souhaite récupérer cette fameuse recette (..). Par l’intermédiaire de Fausto, son bras droit, il va tout faire pour barrer la route aux deux étudiants.« 

Malgré quelques longueurs, le premier épisode est captivant grâce au scénario et à la musique. La web-série amateur reprend les codes d’un bon thriller sur.. Netflix.

Au total, « Bluegnac » est découpé en 3 épisodes. Les suivants sortiront les 20 et 27 novembre.

En attendant, voici le teaser :

Julien Leroy

08 Mar

Pour dénoncer le sexisme, les pompiers de Haute-Garonne réalisent une parodie de « Caméra Café »

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes célébrée ce vendredi 8 mars, les pompiers de Haute-Garonne ont réalisé une vidéo humoristique, façon Caméra Café, pour lutter contre les clichés et le sexisme. La vidéo fait le buzz.

© SDIS Haute-Garonne

L’humour pour sensibiliser au sexisme. C’est l’idée de la vidéo réalisée par le SDIS de la Haute-Garonne à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes.

Dans une parodie de la célèbre série humoristique « Caméra Café », les pompiers enchaînent les sketchs autour du sexisme ordinaire et des clichés homme/femme. La vidéo est très réussite.

A ce jour, elle totalise plus de 23.000 vues sur YouTube.

L’autre objectif de cette parodie est d’inciter les femmes à devenir pompier. Nous souhaitons « contribuer à l’égalité femmes/hommes et influer sur la représentation sociale de l’activité sapeur-pompier afin de développer le recrutement féminin » explique la direction du SDIS 31.

Aujourd’hui en France, seulement 16% des pompiers sont des femmes (sur un effectif total de 248.000 pompiers). La Haute-Garonne est malheureusement dans la moyenne nationale avec 17%.

>> La pausé café des pompiers de Haute-Garonne : 

Julien Leroy

26 Déc

Le clip (parodique) des Toulousains de « Gangsters Modérés » fait le buzz

Le clip de rap de trois d’humoristes dont deux Toulousains, fait le buzz sur Facebook. Baptisé « Les Gangsters Modérés », la vidéo cartonne avec plus de 870.000 vues en une semaine.

© Gangsters Modérés

© Gangsters Modérés

Le clip musical des « Gangsters Modérés » cartonne sur le web depuis une semaine. Publié le 16 décembre dernier sur Facebook, la vidéo totalise (déjà) près de 880.000 vues.

Le clip est une chanson parodique sur le rap. Ils racontent l’histoire de Gangster qui ne veulent pas faire trop de mal. « C’est faire la révolution, mais par la fenêtre de son salon. C’est mettre du Booba a fond dans sa clio, mais avec les vitres fermées » cantonne le trio.

Les paroles sont drôles accompagnées d’une mise en image de qualité. 

Dernière cette chanson, se trouve un trio de 3 humoristes dont deux Toulousains : Gabriel Francès, Fabien Guilbaud accompagné de Romuald Maufras originaire de Nantes. Ces 3 jeunes comiques ont chacun leur one-man-show et tourne régulièrement sur les scènes françaises. Gabriel Francès et Fabien Guilbaud se produisent notamment à la Comédie de Toulouse. 

Aujourd’hui, ils cherchent un producteur afin de produire d’autres clips. A suivre…

En attendant, écoutez le son des « Gangsters Modérés » : 

Julien Leroy