14 Oct

Toulouse : leur parodie sur la maternité cartonne sur le web

© Mélissa et Fred

L’humour des Toulousains Mélissa et Fred continue de faire rire les internautes. Leur dernière parodie « Les joies de la maternité » fait un carton depuis le 11 octobre 2021. En l’espace de 3 jours, la vidéo totalise plus de 184 000 vues sur Facebook.

Le duo de comédiens multiplie les parodies depuis 2013. Après s’être moqué des clichés de la ville rose, les humoristes se consacrent désormais aux parents et aux enfants. En mars 2020, leur sketch sur le confinement en famille avait fait le buzz avec plus de 8 millions de vues

Julien Leroy

02 Mai

Gard : « Un jeu d’enfant », l’application qui facilite la garde des enfants (à la dernière minute)

Pas toujours facile de trouver une personne pour garder les enfants ou les récupérer à la sortie de l’école… surtout en cas d’imprévus. C’est pourquoi une Gardoise, Johanna Del Campo, a eu l’idée de créer l’application « Un jeu d’enfant ».

© Un jeu d’enfant

Finies les galères pour aller chercher son enfant à l’école ou le faire garder. Il est désormais possible de trouver des solutions de dernière minute grâce à une application smartphone « Un jeu d’enfant » lancée par Johanna Del Campo. 

A force d’entendre ses copines dirent « je ne peux pas venir, j’ai personne pour garder mon enfant », cette assistante de gestion de Nîmes a eu l’idée de créer ce réseau social privé.

Entièrement gratuite, l’application permet de créer un groupe de connaissances et d’envoyer des messages. Les membres du réseau peuvent alors accepter de rendre service ou pas.

L’entraide entre mamans ou papa a toujours existé. « Un jeu d’enfant » veut tout simplement faciliter les échanges. Finie la culpabilité des deux cotées, on ose demande de l’aide ou de l’accepter.

Après une version testée dans le Gard depuis novembre 2017, l’application est désormais disponible sur toute la France.

>> Plus d’info en image avec ma chronique dans « 9h50 le matin Occitanie » sur France 3 – mai 2018  :

>> Plus d’info sur : www.unjeudenfant.fr

Julien Leroy

27 Avr

Un Toulousain publie un guide des prénoms Geek pour les futurs parents

Voici le premier guide des prénoms… geek à l’usage des futurs parents. Un ouvrage insolite co-écrit par un toulousain, Frédéric Brunet. De Zelda à Lara en passant par Mario, Bart ou Daenerys, les auteurs décortiquent ces noms venus de la science fiction, de la littérature fantastique, du jeu vidéo ou de la BD.

© William Audureau

En France, environ 400 jeunes filles se prénomment Zelda en hommage à la célèbre princesse héroïne du jeu vidéo de Nintendo. Un prénom geek qui n’est pas un cas unique.

De Anakin à Zia en passant par Luidgi, Lara ou Lakitu, ils sont des milliers à porter un prénom venus de la science fiction, de la littérature fantastique, du jeu vidéo ou encore de la bande dessinée. 

C’est pourquoi deux journalistes, Frédéric Brunet et William Audureau, viennent de publier en mars 2018 : « Le guide intergalactique des prénoms geek », aux éditions Hors Collection.

Sur 190 pages, les auteurs recensent les prénoms 100% geek sérieux et délirants. Pour chaque proposition, ils détaillent l’origine et vont jusqu’à dessiner un portrait psychologique de l’enfant ainsi prénommé.

« Une sélection entre les prénoms réels (Luidgi, Michonne, Naomi, Peter…), les petites perles insoupçonnées (Arwen, Jaina, Lynel, Themis, Zia…), les références inratables (Bilbo, Bulma, Naruto, Ripley, Tsubasa…) et enfin les propositions délirantes (G’Trok, Lakitu, Qbert…) » précisent le guide.

Frédéric Brunet et William Audureau ont eu l’idée lorsque le second est devenu papa.

Frédéric Brunet est né à Toulouse avant de travailler à Paris dans la presse jeu vidéo. Il sera notamment rédacteur en chef du magazine « Jostick ». Aujourd’hui, il est traducteur de jeux au Canada.  Son associé, William Audureau, écrit dans de nombreux magazines et collabore à la rubrique « Pixels » du journal Le Monde

© William Audureau

// « Le guide intergalactique des prénoms geek »
Editions Hors Collection – 15,90 €

Julien Leroy

24 Mar

Wizzili : une startup toulousaine imagine un « Google Home » pour gérer la vie de famille

Concilier vie professionnelle, enfants, courses, activités… ce n’est pas toujours facile. Un Toulousain a eu l’idée de créer Wizzili, une enceinte connecté qui permet de rappeler un rendez-vous, conserver un message vocal ou gérer la liste des courses. La commercialisation de ce « Google Home » familial est prévue pour noël 2018.

© Wizzili

Un objet connecté destiné à la fois aux parents et aux enfants. 

Si votre famille accumule les post-it sur la porte du frigo pour rappeler le match du foot ou pour informer que le paquet de céréales est vide, l’invention du Toulousain Grégoire Tyrou, va probablement soulager votre quotidien. 

Wizzilli est un assistant vocal intelligent. Il est comparable à « Google Home » ou à « Amazon Echo » mais destiné à faciliter la vie d’une famille.

L’objet connecté pourra ainsi gérer la liste des courses, rappeler les rendez-vous de chaque membre du foyer, conserver un message vocal laissé par le fiston et connaître le trafic sur la rocade.

Toutes les informations pourront être retransmisses vocalement ou partagées via une application mobile.

« Les contraintes du quotidien peuvent vite devenir pénibles à gérer au sein d’un foyer, en particulier lorsque chacun a un emploi du temps très chargé. Ces corvées finissent à la longue par nous empêcher de passer du temps sur ce qui compte vraiment : activités bien-être, temps privilégié avec les enfants, un peu de sport … Cet état de fait ne date pas d’hier et pourtant, il paraît presque étonnant qu’on n’ait toujours pas trouvé de moyen efficace pour alléger toutes ces contraintes. » explique le concepteur Grégoire Tyrou. 

Ce père de famille assure que son invention va permettre d’alléger la charge mentale des parents.

En attendant de le vérifier, Grégoire Tyrou finalise son invention. Après une présentation au CES de Las Vegas en janvier dernier, Wizzilli sera disponible pour les fêtes de Noël. Comptez 130 euros pour acquérir ce nouveau membre de la famille. Les pré-commandes sont ouvertes sur le site officiel.

> Plus d’info en image avec ma chronique dans « 9h50 le matin Occitanie » sur France 3 – mars 2018  :

Julien Leroy