22 Mai

L’application toulousaine Liberty Rider (qui sauve la vie des motards) débarque en Europe

Exclusif. La start-up toulousaine propose de sécuriser les virées sur les routes européennes des motards français. Liberty Rider est ainsi accessible dans 9 pays.

© Maxppp

Basée à Toulouse, la start-up Liberty Rider attaque, désormais, le marché international.

Deux ans après son lancement, l’application d’appel d’urgence pour les deux-roues, est disponible dans 9 pays d’Europe.

« Les motards et scootéristes français roulant avec Liberty Rider seront couverts dans les pays suivants : France (Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion et Mayotte inclus), Portugal, Espagne, Italie, Autriche, Allemagne, Luxembourg, Belgique et Pays-Bas » liste l’équipe toulousaine.

Un déploiement rendu possible grâce à un partenariat avec Inter Mutuelles Assistance (IMA), leader européen dans le traitement de l’appel d’urgence et de l’eCall. Le service est ouvert depuis ce 16 mai 2018.

Application moto unique en France

Liberty Rider est une application pour smartphone, capable « de détecter les accidents à moto afin de pouvoir alerter les secours au plus vite quand le motard accidenté n’est pas en mesure de le faire » résume Emmanuel Petit, cofondateur. 

Unique en France, l’innovation toulousaine se décline également sous forme de gant connecté qui possède les mêmes fonctionnalités.  

En 24 mois, la jeune pousse a séduit la communauté des motards et les organisations de la sécurité routière. Elle revendique 200.000 utilisateurs, plus de 250 accidents traités et « 10 vies sauvées » précise l’équipe, hébergée chez AT Home à Toulouse.

>>> Plus d’info sur www.liberty-rider.com

Julien Leroy

09 Jan

Moto : des Toulousains inventent le 1er gant connecté pour les motards

Après l’application mobile, voici le gant connecté pour les passionnés de moto. La start-up toulousaine Liberty Rider présente cette semaine au CES de Las Vegas, sa nouvelle innovation baptisée « Liberty Racer ». Ce gant permet d’alerter en cas de chute, de prévenir les zones de danger et de signaler une vitesse excessive.

© Liberty Rider

© Liberty Rider

La start-up toulousaine Liberty Rider présente, ce mardi 9 janvier au CES de Las Vegas, son gant connecté pour motard. Baptisé « Liberty Racer », il veut garantir la sécurité des passionnés de moto.

Conçu avec l’aide de la jeune pousse Racer, il offre ainsi plusieurs fonctionnalités. Tout d’abord, « il prévient le motard en cas de vitesse trop élevée (définie au préalable depuis l’application) par une vibration et l’allumage de leds sur le gant » expliquent les concepteurs. 

Ensuite, l’innovation « avertit de la présence de zones de danger sur un trajet« . Le motard peut également informer les autres membres de la communauté par simple pression du doigt.

Comme pour l’application mobile lancée en juillet 2016, le « Liberty Racer » est aussi capable de détecter les accidents à moto afin de pouvoir alerter les secours au plus vite. 

Avec cet objet IoT unique, Liberty Rider espère continuer à sauver des vies. En 18 mois : « 100 accidents ont été pris en charge par l’équipe, 10 interventions des secours ont été effectuées et 2 vies ont été sauvées » précise l’équipe de 8 personnes qui gère plus de 160.000 utilisateurs. 

Après une levée de fonds de 1,6 million d’euros en novembre dernier, la jeune pousse s’envole cette semaine, pour la première fois, au CES de Las Vegas. Le plus grand salon high-tech du monde se déroule du 9 au 12 janvier.

Une de nos équipes (Denis Tanchereau et Luc Truffert) a pu rencontrer l’équipe de Liberty Rider avant leur départ pour les USA :

>>> Plus d’info sur : Liberty Rider

>>> Pour télécharger l’application : Version Androïd & version IOS

Julien Leroy

30 Nov

La start-up toulousaine Liberty Rider lève 1,6 million d’euros (pour son application qui sauve les motards)

La start-up toulousaine Liberty Rider a annoncé ce mercredi 29 novembre, une levée de fonds de 1,6 million d’euros. Une tour de table qui permettra de développer son application capable de détecter un accident à moto et de prévenir les secours.

© Liberty Rider

© Liberty Rider

Les Toulousains de l’application mobile Liberty Rider, viennent de boucler une levée de fonds de 1,6 million. 

Après des semaines de tractations, l’annonce a été officialisée ce mercredi 29 novembre. Un tour table auprès de la Matmut, Inter Mutuelles Assistance, Macif, Mutuelle des Motards et Racer.

Grâce à cette somme, la start-up toulousaine veut renforcer son équipe avec une dizaine de recrutement et poursuivre la croissance de son application.

« Internationalisation, développement et enrichissement de l’offre avec des fonctions à vocations communautaires : voilà les grands projets Liberty Rider pour l’année à venir » précisent les 4 concepteurs. 

Application moto unique en France

Liberty Ryder est une application pour smartphone, capable « de détecter les accidents à moto afin de pouvoir alerter les secours au plus vite quand le motard accidenté n’est pas en mesure de le faire » résume Emmanuel Petit à l’origine de l’idée. Nous en avions parlé lors de son lancement en juillet 2016

Unique en France, l’innovation toulousaine a séduit la communauté des motards et les organisations de la sécurité routièreEn 18 mois, elle compte plus de 160.000 utilisateurs. « Avec plus de 20 millions de kilomètres parcourus par les utilisateurs, Liberty Rider est l’application moto numéro 1 en France » souligne l’équipe.

Passionné de moto, Emmanuel Petit a eu l’idée de Liberty Rider en empruntant certaines routes de campagne et pour rassurer ses parents. Il lance alors sa start-up avec l’aide de 3 associés, Julien Le, Jérémie Fourmann et Martin D’Allens. La jeune pousse est hébergée chez AT Home à Toulouse.

Julien Leroy

01 Oct

Liberty Rider : l’application toulousaine qui peut sauver la vie d’un motard (enfin) disponible sur iPhone

Liberty Rider est disponible sous iPhone depuis cette semaine. Cette application toulousaine est capable de détecter un accident à moto et de prévenir les secours pour qu’ils interviennent. Unique en France.

© Liberty Rider

© Liberty Rider

Après 3 mois d’attente, l’application Liberty Rider est (enfin) disponible sur iPhone. La version est sortie sur la plateforme AppleStore ce mercredi 28 septembre.

Si vous ne connaissez pas cette innovation toulousaine, c’est l’occasion de la (re)découvrir. Votre blog avait l’un des premiers à parler d’elle au mois de juillet 2016..

Le principe de l’application est très simple : « elle est capable de détecter les accidents à moto afin de pouvoir alerter les secours au plus vite quand le motard accidenté n’est pas en mesure de le faire » résume en quelques mots Emmanuel Petit à l’origine de l’idée.

Lire la suite…  Continuer la lecture

19 Juil

Des Toulousains conçoivent « Liberty Rider », la première application qui peut sauver la vie d’un motard

Liberty Rider est capable de détecter un accident à moto et de prévenir les secours pour qu’ils interviennent au plus vite. Créée par 4 Toulousains, cette application sur smartphone est unique en France.

© Liberty Rider

© Liberty Rider

Le principe de l’application Liberty Rider est très simple : « elle est capable de détecter les accidents à moto afin de pouvoir alerter les secours au plus vite quand le motard accidenté n’est pas en mesure de le faire » résume en quelques mots Emmanuel Petit à l’origine de l’idée.

« Grâce aux capteurs présents dans le téléphone et à un algorithme (..), nous avons développé un algorithme capable de déterminer avec précision si une situation particulière est un accident ou non. » poursuit-il.

« Quand une alerte est lancée, elle arrive chez les services de Liberty Rider qui se chargent de contacter en temps réel les secours et les aiguiller vers le lieu de l’accident« . Après plusieurs mois de tests et de simulations, l’application est sortie officiellement au début du mois de juillet.

66% des accidents de motards se déroulent en rase campagne

2 accidents mortels sur 3 impliquant un motard ont lieu quand celui-ci est seul et en campagne, selon une étude de la sécurité routière en 2012. « Par manque de témoins pour appeler les secours, le motard accidenté peut rester une longue période sans soins médicaux. Pourtant, un blessé pris en charge médicalement dans la première heure qui suit l’accident voit ses chances de survie augmenter de 80% » précisent les concepteursLiberty Rider est ainsi la première application française qui peut sauver des vies. 

L’application permet également de rassurer les proches. Liberty Rider offre la possibilité de partager « le trajet avec les personnes de son choix afin que ces derniers puissent les suivre en direct et qu’ils s’inquiètent moins de voir leur proches partir seul à moto » racontent les 4 créateurs.

Nous avons développé un algorithme capable de déterminer avec précision si une situation particulière est un accident ou non – Emmanuel Petit, l’un des 4 concepteurs de Liberty Rider

Créée par 4 motards Toulousains

Passionné de moto, Emmanuel Petit a eu l’idée de Liberty Rider en empruntant certaines routes de campagne et pour rassurer ses parents. « J’ai cherché sur internet et je me suis aperçu que l’application n’existait pas« . C’est alors que le Toulousain s’associe avec Julien LE, également diplômé de IFAG, école de Management à Labège. Jérémie Fourmann et Martin D’Allens les ont ensuite rejoint pour la partie technique et développement. 

Les 4 créateurs de Liberty Rider espèrent séduire la communauté des motards. En l’espace de 3 semaines, l’application compte 7000 utilisateurs mais l’objectif est d’atteindre les 60.000 motards d’ici la fin de l’année. En attendant, la sécurité routière de Haute-Garonne et plusieurs associations se sont associées à ce projet prometteur. La star-up vient également d’intégrer l’incubateur toulousain At Home. 

Pour le moment, l’application est disponible gratuitement sur Androïd. « Une version Iphone est en cours développement et sera prête mi-août » promet Emmanuel Petit. 

>>> Reportage de France 3 Midi-Pyrénées du 27 juillet 2016 (Maria Laforcade / Eric Foissac) :

« Liberty rider » la première application qui peut sauver la vie d’un motard

>>> Tout savoir sur  Liberty Rider : www.liberty-rider.com

Julien Leroy