16 Mar

A Toulouse, un collège propose un club digital pour éduquer les adolescents aux réseaux sociaux

Comment aider les adolescents à repérer les Fake News et à se protéger sur les réseaux sociaux ? Pour y remédier, le Conseil départemental de Haute-Garonne propose actuellement des séances d’information dans les collèges. Exemple avec le club digital de Berthelot à Toulouse.

© Eric Froissac / France 3 Toulouse

Dans un monde de plus en plus digital, les adolescents sont de très gros consommateurs de réseaux sociaux. Ils sont ainsi exposés à la surexposition et à la manipulation des informations en ligne.

Pour y remédier, les équipes pédagogiques des collèges de Haute-Garonne proposent des séances de sensibilisation et d’information. L’objectif est de donner des repères et des bases de connaissance pour protéger les données personnelles et éviter de relayer des Fake News (fausses informations).

Exemple au collège Marcelin Berthelot de Toulouse qui a ouvert un club digital. Un midi par semaine, les collégiens multiplient les exercices pratiques avec des enseignants.

D’ici la fin de l’année scolaire, 2000 actions de ce type toucheront 60.000 élèves des collèges de Haute-Garonne.

Une équipe de France 3 (Yann-Olivier d’Amontloir et Eric Foissac) ont pu suivre la séance de ce mardi 14 mars :

Julien Leroy

19 Jan

Des Gardois lancent « Ammy Générations » pour s’entraider entre jeunes et retraités

Une start-up de Nîmes, Appliservvient de créer le premier site de rencontre social entre générations. Baptisé « Ammy Générations », il s’agit d’une plateforme de services entre jeunes et seniors.

© Ammy Generation

© Ammy Generation

S’entraider entre générations. C’est le concept d’un nouveau site web crée par la start-up gardoise Appliserv.

Ammy Générations veut mettre en relation les jeunes et les retraités. D’un côté, on peut trouver l’annonce d’un senior ou d’un étudiant qui cherche à partager sa passion de la cuisine japonaise, un trajet en voiture ou à tondre sa pelouse. Et de l’autre côté, l’utilisateur peut poster une offre de baby-sitting, d’aide à domicile ou de chambre à louer. L’échange peut être gratuit, rémunéré ou en échange d’un autre troc.

La plateforme solidaire veut ainsi lutter contre la solitude des aînés.

« Au départ, nous avons cherché une solution pour soutenir le travail des aidants, des soignants et des professionnels de santé dans leurs actions de prévention et de maintien de l’autonomie. Avec Ammy, nous voulions aller plus loin avec l’idée de créer un réseau social solidaire » explique Fabien Ramperez, fondateur de Appliserv.

Un défi car près de 13 millions français ont de plus de 65 ans dont un million est isolé.

« Ammy ambitionne d’être la communauté dédiée au « bien vieillir », (..)et plus généralement au « mieux vivre ensemble » pour toute personne isolée, par l’âge, un handicap moteur ou cognitif, une perte d’autonomie » poursuit le concepteur.

L’utilisation du site est gratuite mais l’accès est payant. Comptez une adhésion de 18 € par an.

Lancé il y a quelques semaines, Ammy générations a déjà été récompensé, en décembre 2017, par le prix régional de l’économie sociale (EES) d’Occitanie.

>>> Plus d’info sur ammy.fr/generations

Ou en image avec ma chronique dans « 9h50 le matin Occitanie » sur France 3 – Janvier 2018  :

Julien Leroy