17 Fév

Deux applications pour éviter les chantiers et travaux sur Toulouse

A Toulouse, un nombre incalculable de chantiers ou travaux de voirie fleurisse quotidiennement. Comment éviter la rue barrée ? surtout à l’heure de pointe. Pour sauver l’automobiliste excédé, 2 applications toulousaines (pour smartphones & PC) existent : « InfoTravaux » et « Toul&chantiers« .

© Max PPP Les travaux du tram Garonne, à Toulouse

© Max PPP Les travaux du tram Garonne, à Toulouse

Toul&chantiers, le plus expérimenté….

Né en avril 2014, Toul&chantiers est le premier à réaliser une carte interactive des chantiers de Toulouse et son agglomération. Une idée lancée par Caroline Boulanger à partir des données publiques de Toulouse Métropôle et des informations transmisses par les internautes.

Chaque zone est signalée par un plot de chantier accompagné d’une barre de couleur évaluant l’impact sur la circulation. L’application vous informe aussi de la nature et de la durée du chantier. C’est simple d’utilisation et consultable depuis un smartphone.

>> Carte interactive « Toul&chantiers » : www.toul-et-chantiers.fr/

© Toul&Chantier

© Toul&Chantier

InfoTravaux, le petit nouveau primé

InfoTravaux offre quasiment les mêmes fonctionnalités que son « concurrent ». Néanmoins, il propose des informations supplémentaires. Par exemple, il est possible de filtrer la recherche en fonction de son mode de transport (voiture, vélo, piéton). Créée par Benjamin Vadant, ERDF et Alain Roan, l’application reste encore méconnue car son développement est à finaliser. En attendant, la version beta est parfaitement fiable et fonctionnelle. D’ailleurs, InfoTravaux vient d’être distingué au Défi Numérique 2014 de Toulouse. 

>> Carte interactive « InfoTravaux » www.infotravaux.fr

© InfoTravaux

© InfoTravaux

 

Julien Leroy

28 Jan

L’application toulousaine SAUMO, créatrice de lien social

Inventée par deux Aveyronnais basés à Toulouse, Saumo est une nouvelle application smartphone pour rentrer en contact avec les personnes à proximité.

© Saumo

© Saumo


« Aujourd’hui, il est très facile de discuter avec des personnes qui se trouvent à l’autre bout du monde (..) mais nous n’avons pas la possibilité de prendre contact avec les personnes qui font partie de notre quotidien (métro, rue, bus, bar,amphi,…) » explique Pierre Fugit, co-fondateur de Saumo.

Entièrement gratuite, l’application permet de visualiser les personnes qui sont dans son périmètre social (jusqu’à 100 mètres) afin de créer des liens avec elles. « Il n’y a pas de profil (simplement une photo), pas d’historique (conversations basées sur un système de messagerie éphémère), et tu es maître de ta visibilité (Choisis qui tu veux voir et qui peut te voir) » détaille Pierre Fugit. 

Si d’autres applications similaires existent déjà, Saumo se démarque par la temporalité de ses échanges. « Notre leitmotiv : Vivre l’instant présent ! » explique-t-il.

A mi-chemin entre un réseau social et un service de rencontre, l’application aveyronnaise veut être « un outil créateur de lien social«  précise son fondateur. « Il permet de passer la première barrière de timidité pour créer un lien et se parler en face à face » poursuit-il. 

Lancé il y a 2 mois, Saumo a été conçu par Pierre Fugit (diplômé ESC Dijon en management et marketing stratégique) et Diego Cerda (diplômé de l’IEP Toulouse et d’un master en philosophie). Les deux aveyronnais ont crée leur start-up FMC Group à Rodez afin de développer leur projet. Pour le moment, l’application reste méconnue mais le succès commence à venir. Saumo vient de dépasser la barre des 4000 téléchargements.

>>> Téléchargement et infos sur : www.saumo.fr/

Julien Leroy

11 Déc

Kubb, lancement d’un ordinateur toulousain

Kubb est un ordinateur français nouvelle génération. Du haut de ses 12 cm, Kubb veut révolutionner le secteur du PC personnel. Un pari audacieux lancé par une start-up de Toulouse.

© Kubb - modèle Miroir

© Kubb – modèle Miroir

Réinventer l’ordinateur personnel :
La principale force de Kubb repose dans son design. Sa forme de cube révolutionne (enfin) l’unité centrale, souvent critiquée pour ses couleurs grisonnantes et son encombrement. Kubb veut ainsi surfer sur le succès des produits Apple : compacts, beaux et performants. « Nous voulons être la haute-couture de l’ordinateur personnel » explique le créateur Christophe Agobert. Kubb a été conçu pour être exposé. D’ailleurs, différents coloris et matériaux sont proposés à la vente pour le rendre unique.

Beau à l’extérieur et performant à l’intérieur. Nous n’avons pas pu le tester mais Kubb semble offrir toutes les dernières technologies informatiques. Il referme un processeur Intel Core de dernière génération, une mémoire interne de 4 à 16 Go et tous les ports nécessaires pour se connecter et stocker (USB, HDMI, Wifi,…). Il est compatible avec tous les périphéries, écrans, claviers et souris. Le tout fonctionne avec le système d’exploitation Windows.

La conception de Kubb s’est faite avec l’appui de l’américain Intel, leader mondial des micro-processeurs. Son centre de recherche, basé à Toulouse, l’a équipé du système WiDi (Wireless display). Une nouvelle technologie qui permet de diffuser des flux vidéo sans fil.

© Kubb

© Kubb


PC français fabriqué en Midi-Pyrénées : 

Il a fallu 3 ans de recherche au toulousain Christophe Agobert pour inventer Kubb. Commercialisé depuis mi-novembre, le PC est labellisé « made in France » et 100% toulousain. Tout est assemblé dans la start-up « Bleu Jour », située dans le quartier de Montaudran de Toulouse. Une belle réussite à l’heure de la mondialisation.

A l’aube d’une success-story ?
Aujourd’hui, la société toulousaine espère vendre entre 4000 et 50000 dizaines  de Kubb dès 2015. Le fondateur s’est associé avec une dizaine d’investisseurs pour développer le projet et trouver un réseau de distribution. Pour le moment, Kubb est à vendre sur le site web officiel à partir de 700 €. L’objectif est de générer 1 million d’euros de chiffre d’affaires à la fin de l’année prochaine. 

Si Kubb s’impose chez les particuliers, le succès sera au rendez-vous. En attendant, cette innovation locale conforte la place de Toulouse comme l’un des leaders nationaux du numérique et de la French Tech.

Julien Leroy

>> Reportage TV de France 3 Midi-Pyrénées du 19 décembre 2014 : 

 

04 Déc

Toulouse : Wimha, le nouveau compagnon du voyageur 2.0

Vous partez en voyage ? N’oubliez pas d’accrocher le Wimha à votre le sac-à-dos. Il s’agit d’un objet connecté permettant de partager vos souvenirs de voyage. Une idée innovante conçue par 3 toulousains et fabriquée entièrement à Labège.

© Wimha

© Wimha

Votre nouveau compagnon de voyage pour 14,90 €
Le Wimha est « un totem en bois personnalisé comportant un QR code au dos » nous explique Bertran Ruiz, l’un des 3 cofondateurs du projet. « En flashant le code, le voyageur peut laisser un message, une photo et le partager via un carnet de voyage en ligne« . Les personnes abonnées peuvent alors suivre son itinéraire et ses aventures. Visuellement, le livre d’or comporte une cartographie des lieux visités et les messages postés. Chaque publication peut être commentée. L’outil est efficace et accessible à tous. Même pour « la mamie qui n’est pas abonnée aux réseaux sociaux » précise Bertran Ruiz.

© Wimha

© Wimha

De nombreux clients dont la Croix Rouge ou Supaero Toulouse
La start-up commercialise le Wimha depuis fin 2013 en ciblant principalement les entreprises et les associations. Elles ont été immédiatement séduites par le concept. La Croix Rouge est « notre plus gros client » annonce l’un des créateurs. L’organisation leur a commandé 650 Wimhas pour permettre aux bénévoles de signaler leur présence et de partager leurs rencontres sur le terrain. L’école aéronautique Supaero de Toulouse et le club toulousain de basket TMB ont également leurs totems !

Le Wimha est un totem en bois personnalisé comportant un QR code au dos pour immortaliser ses meilleurs moments passés en voyage

Un objet 100% Toulouse
Aujourd’hui, Wimha cherche à se développer auprès du grand public en profitant des fêtes de fin d’année. Pour 14,90 € par Wimha, vous avez le choix parmi 18 modèles personnalisés et labellisés Made in France. « L’objet est 100% Toulouse » insiste Bertran Ruiz. « Tous les totems sont fait main dans nos locaux » poursuit-il. Un cadeau idéal pour soutenir à la fois l’économie locale et les bonnes idées.

>>> Site web et boutique en lignenoel.wimha.com

Julien Leroy

27 Nov

Santé : une application mobile pour trouver un médecin au CHU de Toulouse

© DR

© DR

Le CHU de Toulouse lance une application mobile pour faciliter les rendez-vous médicaux et la visite du grand public.

Entièrement gratuite, cette application va devenir le couteau-suisse du patient. Tout d’abord, elle permet de retrouver et de prendre rendez-vous directement avec l’un des 2000 médecins et spécialistes travaillant dans les hôpitaux toulousains. « Avant, il existait un annuaire pour les professionnels plus le site internet pour les patients, depuis environ 5 ans. L’application permet de réunir les deux services », détaille le service de communication du CHU. Et en cas d’urgence, une rubrique dédiée vous informe des gestes à suivre et des services à joindre.

L’application CHU Toulouse offre également toutes les informations pratiques pour préparer sa visite : plan d’accès des différents hôpitaux, parking et lignes de transports. Sans oublier, un annuaire des associations de familles et d’usagers classé par thème.

Et cerise sur le gâteau : l’application « est capable de fonctionner en zone blanche (absence de réseau 3G) » précise Dominique Soulié, responsable du service de communication. Bref, une application indispensable à télécharger sur vos smartphones via Google Play ou Apple Store.

Julien Leroy

18 Nov

[Vidéo] : (re)découvrez la carte de visite du futur inventée par le toulousain Ubleam

© France 3 Midi-Pyrénées

© France 3 Midi-Pyrénées

La start-up Ubleam, basée à Labège près de Toulouse, continue de grandir. Deux mois après la commercialisation de sa « BleamCard », la première carte de visite interactive et connectée, elle compte 70 clients et embauche 7 salariés. Pour (re)découvrir ce projet innovant, voici un reportage de France 3 Midi-Pyrénées tourné il y a quelques jours :

Reportage de Cécile Fréchinos et Jack Levé :

> Plus d’info sur le site d’Ubleam : http://www.ubleam.com/
> L’application Ubleam est disponible sur Google Store et Apple Store

Julien Leroy

06 Oct

Le musée des Augustins de Toulouse lance une application en langue des signes

© Musée des Augustins

© Musée des Augustins

Le musée accessible à tous. C’est l’objectif de la nouvelle application mobile du musée des Augustins de Toulouse qui propose désormais une version en langue des signes. Les visiteurs sourds et malentendants peuvent ainsi découvrir 21 chefs-d’œuvre majeurs traduits en LSF. Lancée il y a une semaine, l’application est disponible gratuitement sur Androïd et Apple. Le musée des beaux arts de Toulouse travaille depuis des années avec cette communauté très importante dans la ville rose. Des visites tactiles ou en LSF sont régulièrement organisées.

>> Pour télécharger l’application sur Android et Apple

© Musée des Augustins

© Musée des Augustins

25 Sep

La start-up toulousaine Ubleam lance la commercialisation de sa carte de visite du futur

Lors d’un billet en avril, je vous avais parlé de la « BleamCard », la première carte de visite interactive et connectée. Aujourd’hui, le projet toulousain devient réalité avec la commercialisation du service. A tester gratuitement. 

© Ubleam

© Ubleam

Tester gratuitement le service… 
Depuis une semaine, il est possible d’acheter sa « BleamCard » à partir de 50 euros. Vous recevrez alors votre « Bleam » (un logo interactif personnel) à insérer sur une carte de visite ou sur n’importe quel support papier et numérique (site web, prospectus  affiche,…). Un service innovant réservé aux professionnels mais que les particuliers peuvent tester gratuitement. En quelques minutes, il est possible de créer son « Bleam » pointant sur un compte Twitter, une page Facebook ou un site internet perso (cf. mon BleamTwitter ci-dessous).

Le Bleam, kézaco ?
Le « Bleam » est un smart logo personnel inventé par la start-up Ubleam, basée à Labège près de Toulouse. Il suffit ensuite de le scanner avec son Smartphone pour accéder aussitôt à vos coordonnées téléphoniques et numériques (site web, blog, contenus commerciaux, photo du titulaire,…). Une carte de visite « alliant Print et digital » explique les co-fondateurs d’Ubleam, Samuel Boury et Olivier Mezzarobba. Ils espèrent ainsi révolutionner les 28 millions de carte de visite qui s’échangent chaque jour à travers le monde.

Vers la fin du Flashcode ?
« Bleam » ressemble évidemment au fameux Flashcode. A terme, il devrait probablement le remplacer. En effet, il offre davantage d’informations (vidéo, coordonnées, photo,…) et le scan fonctionne sous tous les angles. Un vrai bonheur pour ceux qui ont déjà passé de longues minutes d’agacement à photographier un code QR !

> Plus d’info sur le site d’Ubleam : http://www.ubleam.com/
> L’application Ubleam est disponible sur Google Store et Apple Store

> Mon BleamTwitter :

16 Sep

Transport à la demande : l’application Uber débarque à Toulouse

© Uber Toulouse

© Uber Toulouse

C’est le buzz de la journée. Uber a débarqué ce lundi matin sur Toulouse.

Cette application américaine pour Smartphone propose un service de transport à la demande. Uber met en relation des particuliers avec leur propre voiture qui vont transporter d’autres particuliers. Le trajet est ensuite facturé. L’apps existe déjà dans 200 villes à travers le monde. Une concurrence frontale avec … lire la suite

 

 

31 Juil

Le Sanctuaire de Lourdes à l’heure de la geek attitude

Au Sanctuaire de Notre-Dame de Lourdes, pas question de rater le virage numérique. Le pôle multimédia du Sanctuaire l’a compris depuis longtemps en proposant aux pèlerins une multitude de services en ligne. Dernière en date : la sortie de l’application officielle pour smartphones. 

© Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes / Office de tourisme

© Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes / Office de tourisme

L’application officielle du Sanctuaire de Lourdes

Annoncée depuis des mois, l’application officielle du Sanctuaire de Lourdes est disponible pour smartphones (Android et Iphone) depuis 3 semaines. Entièrement gratuite, l’application permet de suivre, en temps réel : la Grotte, les processions et les messes. Il est également possible d’envoyer une intention de prière depuis votre téléphone qui sera ensuite déposée à la Grotte. On peut effectuer un don en ligne pour soutenir le site ou obtenir des informations sur les prochains pèlerinages. Sans oublier les vidéos, l’actualité du Sanctuaire et toute l’histoire de Bernadette. Le tout est accessible en trois langues : français, italien, anglais (les versions arabe et chinois sont prévues dans la prochaine mise à jour). Pour résumer, cette application est un véritable « couteau suisse numérique » du pèlerin. « Nous l’avons voulu le plus accessible possible » explique l’équipe du pôle multimédia du Sanctuaire.

YouTube, réseaux sociaux, Flick, site web,… un Sanctuaire connecté !

L’application officielle du sanctuaire de Lourdes est le dernier outil numérique créé par le pôle multimédia. Depuis des années, ce dernier tente d’investir tous les espaces numériques. A commencer par internet avec, pas moins, de 3 sites web (un site portail, le site du diocèse de Tarbes et le site du sanctuaire). Un trio qui attire plus de 3 millions de visiteurs par an. Parallèlement, la web-TV du Sanctuaire est suivie quotidiennement par 25 000 internautes. Notre-Dame de Lourdes est évidemment sur les réseaux sociaux Facebook Twitter et Flick. Une chaîne YouTube propose prés de 550 vidéos. Et un service de Newsletter complète le dispositif. Un arsenal numérique indispensable pour répondre aux besoins des 6 millions de visiteurs par an et au milliard de catholiques à travers le monde.

L’univers web 2.0 du Sanctuaire de Lourdes en un clic :

> Site officiel du Sanctuaire de Lourdes : http://fr.lourdes-france.org/
> Application du Sanctuaire de Lourdes : Androïd & Apple
> Page Facebook du Sanctuaire de Lourdes : https://www.facebook.com/ndlourdes/ 
> Page Twitter du Sanctuaire de Lourdes : https://twitter.com/lourdes_france
> Page Flick du Sanctuaire de Lourdes : https://www.flickr.com/photos/lourdes_sanctuaires/
> Chaîne YouTube du Sanctuaire de Lourdes : https://www.youtube.com/user/LourdesWebTV