21 Sep

Bicentenaire Courbet : 84 projets labellisés dans le Doubs en 2019

« Courbet, l’art d’être libre » : label officiel du Bicentenaire Courbet

L’échéance approche à grand pas. Dès janvier 2019, le conseil départemental du Doubs veut célébrer le bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet avec, en point d’orgue, l’inauguration le 10 juin, le jour même de la date anniversaire, de l’exposition estivale au musée Courbet d’Ornans : le célèbre peintre contemporain Yan Pei-Ming proposera des oeuvres directement inspirées par celle du maître d’Ornans. Des peintures que Yan Pei-Ming devrait créer en partie lors de sa résidence dans l’atelier de Gustave Courbet à Ornans. Un atelier, propriété du département, qui doit être progressivement restauré.

Aux yeux des Francs-Comtois, Gustave Courbet n’est pas seulement un peintre; c’est un homme engagé qui n’a jamais oublié ses racines. Il incarne complétement cet esprit à la fois frondeur et terrien. Un véritable ambassadeur de la vallée de Loue dont les oeuvres sont exposées dans le monde entier. Sans compter les collections particulières, les peintures du maître d’Ornans sont visibles dans trentre quatre villes étrangères.

C’est sans doute pour cela que plus de deux cents idées de projets ont été soumises au comité du Bicentenaire mis en place par le département du Doubs. 84 projets ont été retenus. Ils ont reçu le label du Bicentenaire. Certains d’entre eux seront même soutenus financièrement par la collectivité. Le budget du Bicentenaire sera présentée ce lundi 24 septembre aux élus départementaux.

Depuis mars 2017, la collectivité a recruté une chargée de mission qui se consacre entièrement aux festivités du Bicentenaire. La culture devient un acteur de premier plan pour faire rayonner un territoire. On l’a bien vu au Portugal : Bilbao doit sa renaissance à l’ouverture du musée Guggheim, véritable « booster » économique de la ville. Le département du Doubs rêve d’un « nouvel élan » pour le pays de Courbet grâce à toutes ces festivités. Sa programmation culturelle sera « aux couleurs » du Bicentenaire : Gustave Courbet inspirera des créateurs d’installations de la Saison numérique, les participants au Printemps des amateurs. A noter l’intéressante proposition des Archives départementales : une exposition sur l’évolution des paysages du temps de Courbet à aujourd’hui pour engager une réflexion « sur ce qu’est un paysage et les enjeux de son évolution ».

Au delà des expositions et d’un colloque international, le peintre sera aux honneurs dans de nombreux autres projets quils soient sportifs, scientifiques ou tout simplement festifs. Quant aux projets qui n’ont pas été retenus, ils pourraient voir le jour ultérieurement. Dans les années à venir, un nouveau projet culturel et scientifique pour le Pays de Courbet devra être défini par la récente directrice du « Pôle Courbet », un ethnopôle reconnu par un label ministériel.

Pour l’instant, le « Pays d’artiste, Pays de Courbet » va vivre sous l’égide de la devise du Bicentenaire : « Courbet, l’art d’être libre » avec comme symbole l’hirondelle en référence à celles peintes en haut des murs de son atelier d’Ornans.

L’atelier de Courbet à Ornans en attente de restauration

Lors de sa présentation des festivités du Bicentenaire, le conseil départemental du Doubs, présidée par Christine Bouquin (DVD),  n’hésite pas à faire référence au poème de l’anarchiste Louise Michel, égérie de la Commune :

Hirondelle qui vient de la nue orageuse
hirondelle fidèle, où vas-tu ? dis-le moi.
(…)
Je ne sais quel écho par toi m’est apporté
des rivages lointains ; pour vivre,
loi suprême, il me faut, comme à toi,
l’air et la liberté.

Cette liberté tant recherchée par Gustave Courbet dans son art comme dans sa vie. 2019 sera l’année où jamais pour découvrir toutes les facettes de cet artiste qui a marqué l’histoire de l’art.

Isabelle Brunnarius
isabelle.brunnarius(a)francetv.fr

En janvier prochain, toutes les manifestations seront présentées sur le nouveau site web du musée. D’ici là, voici les moments les plus importants :

-24 février-29 avril 2019 : Courbet dessinateur au musée d’Ornans avec le concours des archives Jura Bruschwiller et du musée Jenish de Vevey en Suisse.
-10 juin-30 septembre 2019 : Yan Pei Ming et Courbet
-27,28 et 29 juin : Courbet autrement, colloque international sous le haut-patronage de Jean-Luc Marion, membre de l’Académie française.
-15 novembre au 31 janvier 2020 : Courbet-Hodler
-Concert de l’Orchestre des Nations dirigé par Jordi Savall à la Saline d’Arc-et-Senans.